Pivote, pivote, pivote!

Bonjour,

Cet extrait de Friends me fait toujours autant rire ! Cette semaine je vous parle du “pivot” et donc du lean startup. Théorie que j’ai découvert en juillet 2014 pendant un workshop à NUMA.

Il y a des tas de lectures, blogs et livres sur le sujet et je ne prétends pas être un gourou du lean startup. Néanmoins je trouve le concept intéressant et je vais vous confier le premier “pivot” que j’ai effectué l’été dernier.

Le collectionneur/fan de la semaine. Un fan de la série friends !

Un canapé très célèbre.

C’est quoi le lean startup ?

Le lean startup est apparu après l’éclatement de la bulle internet des années 2000, afin de diminuer les risques en phase d’investissement initial et de s’assurer que son idée trouve un couple produit/marché pertinent. Un des maîtres du lean l’écrit très bien :

“Before investing months or years of effort towards building a product, the first step is determining if this product is something worth doing.” Ash Maurya

Vous avez donc compris, le concept est donc de s’assurer que votre idée/solution réponde à un problème réel, fréquent. Il s’agit de construire une solution qui soit un “must have” et non pas un “nice to have”. C’est en fait une sorte d’étude de marché qualitative hyper pragmatique, qui reste très flexible quant à la nature du client, du besoin/ problème identifié et à la solution correspondante.

Extrait du site http://leansteps.wordpress.com/ pour trouver le meilleur “problem/solution fit”.

Tu pivotes ?

Et bien le pivot arrive lorsqu’on se rend compte que son triptyque client/problème/solution n’est pas bon, ou même quand simplement le couple client/problème ne fonctionne pas. Toutes les startup passent par là : Criteo, Blablacar et j’en passe. Les récits de pivot sont toujours intéressants à lire: http://garage21.org/2013/11/29/startups-exemples-et-conseils-pour-reussir-son-pivot/

Une citation du théoricien du lean illustre bien les itérations nécessaires :

“It’s very difficult to build a business around a “nice to have” product, so you should keep your burn low while you iterate your core experience to make it a “must have”. Sean Ellis

Mon premier pivot

Mon idée initiale était de réaliser un méta moteur de recherche de petites annonces afin d’avoir une évaluation précise du prix des biens que les gens veulent acheter ou vendre sur les sites de petites annonces comme LeBonCoin, Ebay etc… je pensais donc que l’étape “je calcule le prix de vente de ce que je vends” était un vrai problème, pour TOUS les utilisateurs de site de petites annonces.

Et bien en interviewant une dizaine de personnes qui utilisaient souvent LeBonCoin ou Ebay, je découvrais qu’aucun ne me parlait spontanément de ce problème. C’était mauvais signe !

Je me décidais donc à changer de cible, car dans mes interviews, je me rendais compte qu’une communauté précise d’utilisateurs, plus réduite, avait quelques problèmes avec les sites de petites annonces généralistes… Qui donc ? Les collectionneurs bien sûr !

A la semaine prochaine !

Nicolas

www.heappi.com

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.