An Old Master for the Digital Age — Oli Epp at Paris Gallery Weekend

Oli Epp with a selection of his works (credit: Oli Epp)

Paris Gallery Weekend est l’endroit parfait pour découvrir des artistes émergents. A travers toute la ville, 44 galeries vous ouvrent leurs portes et exposent les meilleurs talents artistiques du monde. Nous sommes submergés par l’absolu diversité d’art proposée — Paris est définitivement le centre du monde de l’Art.

Paris Gallery Weekend is the perfect place to discover emerging and upcoming artists. Across the whole city, 44 galleries are opening their doors and exhibiting the best artistic talent in the world right now. We are overwhelmed by the sheer diversity and range of the art on offer — Paris truly is the centre of the art world.

Un nom en particulier attire notre attention. Oli Epp est le plus jeune artiste à exposer ce week-end. Né en 1994, il est un incroyable exemple du parfait artiste du 21eme siecle. Nous sommes heureux de voir des talents si inspirants lors du Paris Gallery Weekend.

One name in particular, however, caught our eye. Oli Epp is the youngest exhibiting artist at the weekend. Born in 1994, he is an amazing example of a truly 21st century artist. We love that you are able to see such such new and exciting artists at the gallery weekend.

Oli Epp est né et continue de travailler à Londres. Diplômé de de la “City and Guilds of London Art School” l’été dernier, il a travaillé depuis à Madrid et sera exposé à la galerie Semiose pendant Paris Gallery Weekend. Ce cosmopolite dévoilera plus tard ses créations à Naples, en Italie.

Oli Epp was born and still works in London but he’s truly European. He graduated from the City and Guilds of London Art School last summer and since then has worked in Madrid and will be exhibiting in Paris during PGW at Semiose Gallery and then heads onto another show in Naples, Italy.

Le plus stupéfiant à propos du travail de Oli Epp est qu’il choisit des sujets du quotidien quelconques et banals qu’il va ensuite déformer. Ses peintures font voir au spectateur ces choses sous un jour nouveau, avec une touche d’humour. Epp dit que ses peintures sont autobiographiques et qu’il tire son inspiration de son public et de moments privés de sa vie réelle. Par exemple, lors de son récent voyage à Madrid, il a détourné son vol avec Easyjet et une course en Uber pour en créer un sujet de peinture.

What’s so stunning about Epp’s work is that he takes subject matter that is everyday and unremarkable, mundane even, and he turns it on its head. His paintings make the viewer see these things in a new light, see the humour in them. Epp says that his paintings are autobiographical and that he sources his material from public and private moments from real life. For example on his recent trip to Madrid, he even turned his easyjet flight and an uber ride into the subject of a painting.

L’humour est l’aspect du travail de l’artiste que nous préférons. Il aborde les banalités du quotidien avec dérision et légèreté. Les figures de ses peintures aux traits simples, ont des têtes au proportions exagérées; les rendants ainsi similaires aux personnages de dessins animés et autres caricatures. Il serait alors capable de les utiliser de manière cocasse et démesurées. La peinture “Detox”, exposée à la galerie Semiose dans le courant du week-end est une idée ironique de ce qu’est un spa “detox”. Le masque au visage et les tranches de concombres forment une caricature attrayante, drôle et ridicule — tout comme le procédé de détox en lui-même!

Oli Epp, Detox, 2018

Our favourite aspect of Epp’s work is just how funny it is. He approaches the mundane with a real sense of humour and irreverence. The figures in his paintings have oversized heads, and extremely simple facial features, making them almost caricature or cartoon like. With this, he is able to expose them as comic or overblown. Take this painting ‘Detox’ which is on show at Semiose during Paris Gallery Weekend. It is an ironic riff on the idea of a spa ‘detox’. The facemask and the cucumber eye patches appear on the exaggerated face making the figure seem humorous and just a bit ridiculous — almost exactly like the process of detoxing itself!

Oli Epp incorpore aussi une quantité substantielle de marques contemporaines dans son travail. On peut observer les logos de MacDonald, Nike, les écouteurs d’Apple, et Easyjet et Uber comme mentionné précédemment. Ses sujets représentent avant tout des consommateurs capitalistes modernes. Il pare ses sujets des accoutrements quotidien de notre nouveau millénaire. L’artiste intègre la société du monde moderne à la peinture, à la suite duquel son travail a été qualifié de “post-numérique”. Ce qui est excitant à ce sujet, c’est qu’il s’agit de quelque chose de profondément traditionnel, qui trouve ses racines dans les portraits plus classiques. Pensez aux personnages hollandais de Vermeer, entourés de leurs produits nouveaux et coûteux, ou à des pièces de conversations en anglais avec des produits de luxes pour le thé et la porcelaine en évidence. Epp est un ancien maître pour le monde digital.

Oli Epp also incorporates a substantial amount of contemporary branding into his work. We see Macdonald’s logos, apple earbuds, nike caps, and the easyjet flights and uber rides mentioned earlier. Epp’s figures are first and foremost modern-day capitalist consumers. They are furnished with the everyday accoutrements which are found across millennial society. It incorporates modern-day society into the painting, as a result of this his work has been described as being ‘post-Digital’. What’s exciting about this is that it is actually something that is deeply traditional and finds its roots in traditional portraiture. Think about Vermeer’s dutch sitters, surrounded by their new and expensive goods, or English conversation pieces where the luxury goods of tea and porcelain are displayed prominently. Epp is a old master for the digital age.

Tout au long du week-end, Smartify sera la pour vous accompagner dans les galeries. Vous pourrez utiliser l’application pour localiser les lieux. Nous avons développé une carte spéciale vous permettant de géolocaliser chaque galeries d’art. Il vous suffit d’ouvrir l’application, de cliquer sur “Explore”, puis “Voir plus” et la carte s’affichera.

Vous pourrez également voir chaque artiste exposant dans les galeries ainsi que les événements tenus. Nous voulons être sûrs que vous puissiez planifier votre week-end à la perfection !

Une fois dans les galeries, vous pourrez scanner à l’aide de votre smartphone chaque oeuvre et en découvrir plus sur leurs histoires cachées et leurs artistes. Vous avez un coup de coeur ? Il est possible de l’enregistrer et de commencer votre propre collection en ligne. Nous vous ferons partager l’ensemble de Paris Gallery Weekend à travers nos réseaux sociaux ainsi que vous donner nos recommandations en utilisant le hashtag #SmartifyXPGW. Identifiez nous si vous voyiez quelque chose que vous aimez et souhaitez partager avec notre communauté.

Over the whole weekend Smartify will be on hand to help you navigate the galleries. You’ll be able to use the app to locate all the galleries. We’ve developed a dedicated map page so you can geo-locate all the galleries. Go into the app, click Explore, then See More and the map will be waiting for you. You’ll also be able to see the artists who are exhibiting in each gallery and the events that are being held. We’ll make sure you’re able to plan your weekend to perfection!

Once you’re in the galleries, you’ll be able to scan the artworks and find out more about the stories behind the artworks and the artists. Find something you love? You can save the artworks and begin your own online collection. We’ll be following the whole weekend across our social media channels, making recommendations as we go using the hashtag #SmartifyXPGW. Tag us if you see something you love and want to share it with your fellow art lovers.

Oli Epp’s Epiphanies at Semiose Galerie, 54 Rue Chapon, 75003 Paris, France.

Click to learn more about Paris Gallery Weekend