Je me suis toujours interrogé sur ces pseudo influenceurs et influenceuses et j’ai remarqué 2 choses surprenantes :

Des followers provenant en majeur partie d’autres rs donc les mêmes followers partout encore et encore. Donc peu d’efforts pour se construire une nouvelle communauté.

Y compris sur Instagram où là encore les Like proviennent des amis Fb et d’ailleurs. Un principe identique à celui des ados mais qui pour eux est normal car ils construisent leur communauté dès le collège et arrivent sur Instagram ensuite avec déjà plus de 220 followers en moyenne

Donc contrairement aux ados chez ces pseudo influenceurs c’est juste du copier coller

Autre constat 30.000 followers et juste 6 #rt là j’ai commencé à douter

Et en creusant les comptes découvrir que les abonnés proviennent de pays si lointains qu’il y a de forte chance qu’ils aient été achetés 😉

Mais attention les internautes sont de moins en moins dupes à ce jeu. De mon côté j’attire l’attention sur ce phénomène lorsque j’accompagne une personne en recherche d’emploi ou en reconversion pour qu’elle ne passe pas trop de temps sur les RS à liker, commenter, suivre des comptes déshumanisés 😉

Un jour sur Twitter un contact a mis un tweet genre : qui parmi vous est un humain ? On a hélas été peu nombreux à répondre et pour cause.

Sur ma bio Twitter j’ai précisé que je gérais mon compte moi-même pour ne pas tromper les personnes intéressées 😊

Je vous conseille de lire l’article de Lionel je ne suis donc pas seule… 😉

https://medium.com/@lionelbotteroclment/stop-%C3%A0-lautomatisation-sur-les-r%C3%A9seaux-sociaux-11e13fccc153?source=linkShare-46464bcd8b11-1508135412
Like what you read? Give Nancy Freyermuth a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.