Hexo.io

Entrons dès à présent dans le vif du sujet, et quoi de mieux pour commencer, que de parler d’un moteur de blog, hexo.io, simple et efficace, il n’utilise même pas de base de données ! :)

Installation

On suppose que NodeJS est déjà installé, sinon je vous invite à le faire :)
On commence par installer le CLI, on initialise notre projet, et on installe les dépendances:

$ npm install hexo-cli -g
$ hexo init blog
$ cd blog
$ npm install

Démarrage du serveur

On va pouvoir essayer tout ca, en local:

$ hexo server --draft

Il devrait ainsi être accessible à l’adresse http://localhost:4000
J’aime bien ajouter l’option draft pour voir le rendu de mes brouillons en local.

Plus d’infos: Server

Création d’un post

Pour un nouveau billet, rien de plus simple:

$ hexo new "Mon nouveau post"

Un fichier markdown (.md) sera alors créé, libre à vous de l’éditer comme bon vous semble !

/source/_posts/mon-nouveau-post.md

Si vous préférez travailler sur un brouillon au préalable, il vous faudra rajouter le layout draft:

$ hexo new draft "Mon nouveau post"

Le fichier .md se trouvera alors dans le dossier correspondant:

/source/_drafts/mon-nouveau-post.md

Une fois le brouillon terminé, vous pourrez publier l’article proprement ainsi:

$ hexo publish "Mon nouveau post"

Plus d’infos: Writing

Génération des fichiers statiques

Pour déployer votre site proprement, il vous d’abord générer les fichiers statiques:

$ hexo generate

Plus d’infos: Generating

Deploiement vers un site distant

Voilà, il nous vous reste plus qu’à uploader sur votre serveur les fichiers générés dans le dossier /public/ !


Lors d’un prochain billet, je vous parlerai d’une automatisation du déploiement avec Github, Wercker, et Divshot.io.

En attendant, portez-vous bien ! :)

Like what you read? Give Franck Achkouyan a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.