-mon arrivée à Rojava, le Kurdistan Syrien

Bachir, mon premier taxi en Syrie

Il ne parle pas un mot d’anglais — ni de français du reste — et mon kurde se limite à un médiocre « spass » (merci). Mais nous avons bien « discuté » Bachir et moi. De son passé de combattant, de ses blessures au ventre et à la jambe…

Adrian Branco

French multimedia journalist — photographer, videomaker, soundcollector & editor

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store