Populocratie, technologie et neurones éteints

Bienvenue en 2017, nous sommes actuellement 7,444,340,456 Terriens.

Nous étions 7 fois moins dans les années 1900.

Il y a donc 7 milliards de personnes de plus en 100 ans.

Le problème avec ces chiffres, c’est qu’ils sont beaucoup trop grand sur une période beaucoup trop courte.

Quel est le problème donc ?

Je vais être très clair, nous devenons de plus en plus con, incapable de réfléchir simplement sur des sujets simples et ça ne va surement pas en s’améliorant, bien au contraire.

Du plus grand politicien au plus lambda des citoyens. Tout le monde régresse et s’assoie de plus en plus confortablement dans son siège façonné fièrement par ses propres déjections neuronales et s’empressant de vomir sur les autres son savoir sans même avoir prit la peine de goûter son propre plat.

Alors il y a ceux qui cuisinent eux-mêmes et ceux qui mangent la bouffe des autres.

Intéressons-nous à cette deuxième catégorie, la plus dangereuse.

Les rapaces

Les rapaces du cerveau sont une nouvelle génération d’humain, pingre intellectuel volontaire (ou non) et élitiste dans l’âme,dépourvu du moindre discernement logique et guidés par des chimères intérieures, ils sont la nouvelle norme.

Les progrès techniques et technologiques ont apportés beaucoup de bien à l’économie et à la façon d’appréhender les problèmes du quotidien, mais d’un point de vue culturel et humain, les choses s’empirent et s’aggravent irrémédiablement depuis l’émergence des réseaux sociaux, Internet et donc la liberté de s’exprimer anonymement, librement, sans conséquences.

Nous nous intéressons ici aux utilisateurs qui font de ce réseau ce qu’il est aujourd’hui dans sa grande majorité visible.

Un internet des fausses valeurs basé sur l’égo-centrisme couplé à une philosophie de vie carpe-diem inutilement poussée à son paroxisme.

Neurones éteintes

Il est minuit on éteint les lumières.

Plus d’agitations, les autoroutes sont calmes, trop calmes même…

Les artères ne sont plus bouchées, plus d’embouteillages. Plus jamais.

Le Brexit à eu lieu, Donald Trump est passé, Poutine est un héros, Duterte aussi, la Nazi-Family Le Pen rempli les salles encore et toujours plus, Soral et ça vision d’un monde entre lui et lui possède l’un des, si ce n’est le site politique et en même temps fachiste le plus visité en France, et les dindons de la farce têtes d’affiches qui ne savent pas faire la différence entre le bien et le mal car ça les arrangent bien malgré tout... et puis ça fait rire les gens, ont leurs “donnerais Dieu” tellement ils ont l’air gentils…

Qu’est ce que ces faits/gens ont en commun ?

Il rassemblent les foules

Quel est le soucis avec eux ?

Aucun

Alors c’est quoi le problème ?

C’est toi…
Si tu es d’accord avec ces gens alors le problème c’est toi, celui qui me lit en ce moment… car pour te convaincre de voter pour eux ils ont utilisés les pires arguments qu’un être humain puisse utiliser.

Là l’égo rit

Ego-centrisme national, élitisme, rejet massif de l’immigration couplé à de la xénophobie non justifiée aïgue, racisme ordinaire, pauvrisation de la culture et de l’éducation, solutions beaucoup trop simplistes pour des questions beaucoup trop complexes qui nécessitent une réponse très complexe, détournement ou non réponses aux questions posées, insultes, ultra-violences verbales et physiques, gestes obscènes, relations plus que douteuses ainsi qu’une incapacité globale flagrante dans l’exercice de leurs fonctions.

Des personnalités avec un égo bancal tellement mal placé, une sorte de Parkintson phsychique du cerveau, qu’on se demande comment ils ont fait pour en arriver jusque là…

La base

Il est primordial d’être à même de recevoir autant d’information dans notre monde ultra-connecté et de pouvoir les traiter afin d’en faire une conclusion qui nous est propre.

J’ai peur, car dans une “démocratie” c’est la majorité qui l’emporte…

Des gens devenus inaptes à la réflexion et qui n’arrivent même pas à comprendre les tenants et aboutissants de leurs propres vies... alors ils se raccrochent à des pensées nauséabondes en se faisant enfariner le cerveau comme dans un moulin en ruine où l’on fabrique de la très mauvaise farine pour du très mauvais pain… vous savez, celui dur comme du béton mais qui s’effrite dès qu’on le touche. Congelé oui c’est ça !!!

Du pain congelé et rassis en même temps pour être plus précis…

La base n’a plus de limite pour elle même, plus aucun respect intellectuel pour sa propre matière grise, plus d‘auto-questionnement, que du sentiment… de l’instinct bas de gamme trempé dans de la bile de neurones périmées, pour nous gerber à la tronche des inepties intégrées pendant de longue années d’abstinence de raisonnement logique, à se gaver des idées des autres et à voter pour des gens dont elle ne comprend et ne pourra jamais comprendre le discours, puisque il n’y en a pas… et quand bien même il y en aurait un, elle n’a pas les capacités intellectuelles de le comprendre en l’état de toute façon.

Mauvaise cible

Ne pas se tromper de cible est la chose la plus importante, qu’importe les candidats si la majorité ne comprend rien à rien.

Je, tu, nous, vous êtes totalement responsable de ce qui ce passe dans le monde.

Comme disait Coluche :

Quand on pense qu’il suffirait que les gens arrêtent d’acheter pour que ça ne se vende plus…

La Populocratie

Qu’est-ce que la Populocratie ?

L’exemple de Donald Trump ou Poutine représente parfaitement la définition de la Populocratie :

Savant mélange entre de la démocratie bas de gamme et tyrannie haut de gamme, c’est un système de gouvernance où la population non éduquée vote massivement pour un représentant que le pays mérite et non pour celui dont-elle a besoin.

Exemple par la France

Sur certains points, il est clair que notre pays n’est vraiment pas mieux que certaines dictature bas de gamme…

Ces voleurs, candidats à l’immunité juridique pendant 5 ans ont très bien compris que le français moyen était un gros con qui n’aime pas réfléchir tout seul.

Ces escrocs, qui ont détournés de l’argent publique ou financés illégalement leurs campagnes tout en faisant profiter toutes leurs familles alors même qu’ils “luttent” avec la parole dans leurs meetings contre les assistés de la vie…

Des montants avoisinant le million d’euros pour l’un et une quinzaine de millions d’euros pour l’autre, rien de bien grave.

1 million d’euros c’est ce que gagne un smicard durant toute sa vie de travail sans payer d’impôt, ni de taxe, ni rien. Ce n’est donc pas ce que gagne vraiment un smicard mais plutôt 2 voir 3 smicards en même temps sur toutes leurs vies.

1 million d’euros en seulement 20 ans pour la famille Fillon ! Et sans travailler en plus, vous vous sentez cons maintenant non ? Toujours pas ?

C’est normal… parce que vous devez l’être intrinsèquement depuis trop longtemps, une maladie ne part jamais du jour au lendemain.

Il y a des pays beaucoup plus démocratique où les politicards véreux ne font pas long feu lorsque il se retrouve sous les projecteurs pour une mauvaise raison, vous trouverez ça logique dans quelques années si vous suivez mes conseils.

En France, il n’y a aucun contrôle sur les dépenses des hauts-fonctionnaires d’Etat, aucune transparence responsable, rien qui permettrait de virer les personnes devenues totalement illégitimes comme Fillon ou Sarkozy ainsi que les Le Pen pour plein d’autres raisons que seuls les nazistalgiques de la Wehrmacht ne peuvent pas comprendre (entre 1/4 et 1/3 de la population française tout de même si on se fît aux résultats régionaux précédents).

Solution ?

Oui bien sûr, il y a toujours des solutions à l’abrutissement ! Pour s’éduquer soit même il faut :

  1. Premièrement, arrêter la télévision pour passer le temps, ça ne détend absolument pas et ça n’apporte rien de bon. RIEN DU TOUT. JAMAIS. A AUCUN MOMENT, NEVER et en plus ça côute 150 euros par an… Même Arte… vous n’allez pas garder une télé juste pour Arte, il y a pléthores de reportage sur Internet.
  2. Si on s’en sert correctement, Internet permet d’apprendre tout ce dont vous avez toujours rêvé d’apprendre. Par contre le seul truc que vous n’apprendrez pas c’est la patience pour apprendre… ça malheureusement sa doit venir de vous au grand minimum. Si vous n’avez pas la patience, alors continuer votre existence telle que vous l’avez toujours vécue car rien ne pourra jamais vous changer sans volonté. Vous pourrez alors voter Le Pen en étant fier de ça car vous faîtes partie des 1/3 de français incapables de réfléchir autrement que par onomatopées, il est donc logique que vous ayez envie de voter pour elle, les chiens ne font pas des chats comme on dit.
  3. Aussi, au lieu de s’occuper du cul des autres, apprendre à se connaître est la meilleure chose qui puisse arriver à quelqu’un. S’intéresser à ses ressentis véritables, ses passions, ses peurs… ses envies, ses capacités, etc.
  4. Apprendre de ses erreurs et admettre ses tords même quand c’est chiant.
  5. Une fois que vous aurez réussi à faire tous ça (quelques années tout de même), vous pourrez ensuite passer à l’étape supérieure qui est de s’occuper de la vie des autres et à ce moment seulement vous intéresser de nouveau à la vie politique et avoir un discours cohérent au moins avec vous même…
  6. Ecouter et comprendre en même temps sera quelque chose de beaucoup plus facile et surtout nouveau. A ce moment vous comprendrez le discours des fan d’Hitler et aurez surement envie de vous taper vous même tellement vous vous rendrez compte qu’on vous a pris pour ce que vous étiez avant d’apprendre à réfléchir. Un gros con.

Enfin, la plus importante, quand vous aurez des enfants ; éduquez les correctement… personne ne naît raciste, misogyne ou avec une tare psychologiques que seuls les adultes (particulièrement les fans de la grosse truie violette) trouvent le moyen de contracter à cause d’une méconnaissance profonde d’eux même, du monde et de leurs environnements proches.

Et bien sûr toutes mes non-excuses à ceux qui auraient mal pris cet article.

C’est fait pour.

Bien Cordialement,