Aestetype partenaire de la Nuit des Musées 2016, l’événement culturel européen.

Pour la 12e édition de la Nuit des Musées, près de 3000 événements étaient à découvrir le samedi 21 mai 2016 dans toute la France mais également en Europe. Promu par le Ministère de la Culture et de la Communication, cet événement devenu incontournable a trouvé un écho considérable sur les réseaux sociaux avec #NDM16.

Avec un très fort impact médiatique, la Nuit des Musées est désormais devenu un événement majeur dans la communication des établissements de médiation culturelle et des municipalités : tous profitent de l’immense popularité de la manifestation y compris sur les réseaux sociaux. Des centaines de musées en Europe ont notamment diffusé le mur social conçu par @Aestetype et partagé l’avalanche de tweets et d’images Instagram #NDM16 postés par le public et modérés en temps réel.

Le design du mur social par @Aestetype : critère de choix pour être sélectionné par le Ministère de la Culture et de la Communication

Déjà très actif dans ce secteur de prédilection qu’est la médiation culturelle, le bureau de création @Aestetype était pour la 1ère fois partenaire de la Nuit des Musées en associant sa plateforme sociale @aestreamlive à la dynamique d’engagement du public sur Twitter et Instagram.

Plus d’informations sur le site gouvernemental de l’événement, et le blog de France 3.


Que ce soit en Guyane au Musée de l’Espace du CSG ou encore au Musée du Louvre en France, la Nuit des Musées a permis à de nombreux visiteurs de (re)découvrir des lieux de prestige qui font la fierté de leur ville.

À la nuit tombée, les musées se sont illuminés afin d’accueillir des milliers de personnes en quête de découverte de ces lieux sous un angle nouveau.

Grâce à des jeux de lumière, les expositions ont également pris des dimensions nouvelles en offrant un cadre intimiste et privilégié aux spectateurs ébahis dans toute l’Europe.

Afin d’immerger encore mieux le public à cette aventure nocturne et de le surprendre, les établissements de médiation français et européens ont redoublé d’inventivité : concerts, parcours avec énigmes, visites à la lampe torche, ateliers de dessin, performances artistiques live…

Rien qu’à Toulouse, on a dénombré 28 000 visiteurs dans la soirée ! Et enregistré plusieurs milliers de contributeurs et d’images partagées

Même Google a modifié l’animation de sa page d’accueil en l’honneur de la Nuit des Musées :)