Optimisation SEO : les principaux facteurs à prendre en compte en 2017

Le SEO (Search Engine Optimization) est aujourd’hui le premier levier d’acquisition de trafic webmarketing. Véritable boîte de Pandore, Google est forcément peu loquace sur les facteurs de référencement et le détail de ses algorithmes de classement, qui évoluent en permanence. Le SEO n’est donc pas une science exacte et fait l’objet de nombreuses interprétations qui rendent délicate sa mise en oeuvre. Dans cet article, nous vous donnons les principaux facteurs à prendre en compte pour gagner des places dans les moteurs de recherche et améliorer votre visibilité.

Les facteurs d’optimisation SEO liés aux domaines

1. Mot clé dans le nom de domaine

Selon une étude SEO de Moz, les noms de domaine composés d’un mot clé seraient mieux référencés par Google.

2. Whois Public / Whois Privé

Matt Cutts, porte-parole de Google sur les questions SEO s’est exprimé sur ce facteur : “ Quand j’ai vérifié leurs Whois, tous leurs noms de domaine étaient en whois privés. C’est peu banal. Avoir un whois privé n’est pas automatiquement considéré comme mauvais, mais quand plusieurs facteurs de ce type s’additionnent, on a alors souvent à faire à un webmaster qui n’est pas de ceux qui ont un site ou deux en ligne.“ Un whois privé peut laisser penser que vous avez des informations à cacher et vous envoyez des mauvais signaux à Google.

3. Mot clé dans le sous-domaine

Le panel de Moz indique qu’en plus d’insérer votre mot clé dans le nom de domaine, le faire apparaître dans votre sous-domaine peut aussi vous aider à booster votre visibilité dans les moteurs de recherche.

4. Extensions par pays du nom de domaine

Avec un nom de domaine ciblé sur un pays, vous augmentez vos chances de référencement national même s’il vous sera peut être plus difficile d’être référencé dans les autres parties du monde. Quoi qu’il arrive, la console Google Search vous permettra de définir votre cible géographique si vous n’avez pas une extension nationale.

Optimisation SEO : les facteurs “on-page”

1. Mot clé visé dans le titre et l’URL

Vous devez optimiser votre page grâce à un mot clé qu’il vous faut identifier. Le mot clé principal doit apparaître dans le titre (en H1) et dans l’URL et participe à l’amélioration de votre positionnement dans Google. Vous devez effectuer une étude de mots clés pour chaque contenu que vous rédigez. C’est ce qui vous permettra de vous positionner sur des segments encore inexploités.

optimisation SEO

Pour réaliser une étude de mots clés, vous pouvez par exemple utiliser l’outil Keywords Planner de Google Analytics, Yooda ou encore Semrush pour une recherche plus approfondie.

optimisation SEO

2. Mot clé visé dans le contenu

Votre mot clé visé doit aussi apparaître de manière récurrente dans vos contenus. Attention, l’idée est plutôt de construire un “champ sémantique” autour du mot clé plutôt que de surcharger votre texte avec ce dernier. Il est aussi recommandé de l’inclure dans les balises H2 ou H3 de votre contenu pour améliorer votre référencement.

3. Les contenus longs

Vous êtes accros à la plume ? ça tombe bien, les contenus longs sont généralement mieux appréciés et mieux référencés par Google car ils sont plus exhaustifs.

optimisation SEO

4. Le temps de chargement de la page

Selon Google, la vitesse de chargement d’un site ou d’une page a aussi une influence sur le référencement. Si votre site est plus rapide, vous aurez un taux de rebond plus faible et vous serez alors mieux positionné. D’après ce tweet de Jennifer Slegg, expert en Search Engine Marketing, Google devrait aussi prendre en compte la vitesse de chargement d’une page sur mobile via Mobile First.

optimisation SEO

5. Le contenu dupliqué

Il se peut que certains de vos contenus aient des URLs similaires, ce qui nuit à votre référencement. Pour éviter les contenus dupliqués, vous pouvez utiliser la balise canonique <link rel=”canonical href=” devant l’URL de votre contenu pour indiquer à Google qu’une URL est équivalente à une autre et qu’il ne doit pas en tenir compte pour le référencement.

6. L’optimisation des images

Les images jouent aussi un rôle important pour le référencement. La balise Alt, la légende et la balise Title de chaque image doivent idéalement être complétés.

optimisation SEO

7. Les contenus mis à jour

Google est friand des contenus régulièrement mis à jour. Si vous avez rédigé un article il y a trois ans et que vous souhaitez lui donner une seconde jeunesse, vous vous donnez une chance d’améliorer son référencement.

8. La structure du contenu

Les contenus structurés avec des sous-rubriques claires ou des listes numérotées sont mieux accueillis par Google car ils indiquent que votre article a été travaillé.

9. La qualité du contenu

Si votre contenu est pertinent et intéresse une audience large, votre site gagnera en autorité et vous serez mieux référencé par Google. Le nombre de clics, le taux de rebond, la durée de lecture et le nombre de partages de votre contenu semblent être des indicateurs pris en compte par Google.

10. Le maillage interne

Insérer des liens internes dans votre contenu permet d’amener vos visiteurs vers d’autres contenus de votre site, un bon moyen de booster le trafic sur vos pages.

11. La grammaire et l’orthographe

La grammaire et l’orthographe de votre contenu ont un impact sur le référencement. Si vos articles contiennent des erreurs, vous envoyez des mauvais signaux à Google.

12. La longueur de l’URL

Les URL trop longues sont peu exploitables car elles sont tronquées dans les résultats de recherche. Privilégiez les URL courtes.

13. La mise en valeur de texte

Mettre des mots ou expressions en gras permet de faire ressortir les idées principales de votre article. Cela facilite aussi la lecture de votre contenu.

14. Les contenus axés sur un seul sujet

Les contenus qui traitent d’un seul sujet de manière détaillé sont mieux positionnés sur Google par rapport aux contenus qui abordent plusieurs sujets différents.

15. Les pages “Contact” et “mentions légales”

Les pages “Contact” et “mentions légales” sont prises en compte par Google pour le référencement, elles doivent être claires et contenir des informations pertinentes pour l’autorité de votre site.

16. La structure du site

En créant un site cohérent avec une structure fiable, vous permettez à Google de mieux l’analyser et de mieux comprendre en quoi consiste votre activité.

17. L’optimisation de votre site sur mobile

Les sites responsives, c’est à dire optimisés sur mobile, sont un facteur déterminant pour votre positionnement sur Google.

optimisation SEO

18. L’utilisation du HTTPS

Un site avec une adresse sécurisée HTTPS augmente sa fiabilité et est donc mieux référencé par Google.

Le netlinking

Les liens jouent un rôle fondamental dans le classement SEO des pages web. Ils génèrent du trafic, de la visibilité mais sont aussi des indicateurs de crédibilité et de qualité pour Google. Pour mesurer le nombre de backlinks que vous avez généré, vous pouvez vous rendre sur Semrush et rentrer l’URL de votre site. Vous obtiendrez de nombreuses données sur les backlinks, les pages référencées, les ancrages etc.

optimisation SEO

1. La diversité des liens

En insérant des liens variés dans vos contenus, vous envoyez des signes de pertinence forts à Google.

2. Les liens externes

Les pages contenant des liens qui renvoient vers des sources externes d’autorité supérieures sont appréciées par les moteurs de recherche. C’est aussi un bon moyen de fournir des informations complémentaires à vos lecteurs sur un sujet que vous avez traité.

3. Les liens contextuels

Le contexte, c’est à dire ce qui entoure vos liens, est tout aussi important que le lien lui-même pour votre positionnement dans les résultats de recherche.

4. Le nombre de domaines

Le nombre de domaines pointant vers votre site est un facteur essentiel pour Google. Plus vous aurez de domaines différents et mieux vous serez positionnés.

5. L’ancre des liens

L’ancre du lien correspond au texte du lien visible par l’internaute et par le moteur de recherche. Selon Google, “les liens apportent souvent des éléments de description sur une page web, plus intéressants que la page elle-même”. Veillez à optimiser ces ancres sur vos mots clés pour booster votre classement sur Google.

6. La position des liens dans la page

En plaçant un lien en début d’article, vous augmentez vos chances d’améliorer votre référencement sur Google.

7. La vélocité des liens

La vélocité des liens entrants vers votre domaine peut facilement vous faire gagner des places dans les moteurs de recherche.

Le SEO est un élément incontournable de votre stratégie webmarketing. Il n’englobe pas uniquement vos contenus mais aussi les pages de votre site et tous les éléments externes qui pourraient avoir une influence sur votre positionnement. Au-delà des facteurs techniques, deux facteurs sont déterminants pour Google aujourd’hui : la qualité du contenu que vous produisez, et le “netlinking”, c’est à dire la quantité et la qualité des liens qui pointent vers votre site.

Recevez gratuitement un audit SEO de votre site ! : https://mi4.fr/

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Mi4’s story.