Clic clac c’est dans la boite !

Ou comment j’ai amélioré la satisfaction de mes clients avec un smartphone et deux trois lignes de code.

Tout est parti du jour où on a reçu un produit qu’un client attendait depuis des semaines (en nous le rappelant genre… 2 fois par jours).

J’étais tellement content d’avoir reçu son produit, que n’ai crié à Lionel “Balance mon téléphone, je vais lui faire un selfie avec sa housse, je suis sur qu’il va être content !”

Il y’a eu un gros blanc.
À ce moment là, on a tous* compris qu’on allait révolutionner le ecommerce ! (Ou à peu près)
* Sauf Jean Bastien, mais on se fou de ce qu’il pense.

L’objectif secondaire, c’était de pas perdre trop de temps non plus… On a beau vouloir le meilleur pour nos clients, faut qu’on soit un peu rentable histoire de pouvoir manger.

Notre Magento étant déjà pas super stable à la base (oui c’est un Magento…), il était hors de question de taper dedans ou dans sa BDD, elle aussi déjà bien crado (oui c’est un Magento…).

30 secondes plus tard : Éclaire de génie ! (C’est un peu l’histoire de ma vie en vrai)

Mandrill + IFTTT = ♥

Mandrill

Depuis quelques semaines on utilise Mandrill pour faire transiter tous nos emails. En gros, ça évite que nos emails se retrouvent dans les boites SPAM de nos clients; Mais pas que; On va le voir tout de suite :

Mandrill dispose d’une API, qui permet plein de chose, mais surtout d’envoyer des emails, de faire des recherche, d’analyser des réponses…

IFTTT

IFTTT est un service super intéressant qui permet de faire fonctionner divers objets connectés, ou sites ensembles.
En gros c’est : Si il se passe ça sur tel truc, tu fais ça en retour sur tel autre truc.
Mais j’imagine (j’espère) que tout le monde connait.

Il y a quelques temps IFTTT a sorti des applications pour iOs et Android “mono”-action. Les DO.
Un photo depuis cette application (le “si il se passe ça”), et ça fait ça.

Voila vous avez les grands principes de bases.
Maintenant entrons un peu plus dans les détails, de ce qui se passe à chaque étapes.

Etape 1 : La photo

On prend une photo du colis, avec l’application DO camera et on y ajoute en commentaire les 4 derniers chiffres du numéro de commande (par soucis de rapidité on ne tape pas l’intégralité):

Etape 2 : IFTTT est dans la place

Ma photo déclenche une action sur le channel Maker qui permet d’appeler une URL personnalisée.
Dans les faits j’appelle ma page de cette manière : http://monurl.com/clicclaccestdanslaboite.php?com={{Caption}}&toph={{PublicPhotoURL}}
Où {{Caption}} = le commentaire (les 4 derniers chiffres du numéro de commande pour ceux qui n’ont pas suivi);
Et {{PublicPhotoURL}} = l’url de la photo, comme son nom l’indique.

Etape 3 : Alban et du PHP sont dans la place

Dans ma page clicclaccestdanslaboite.php, j’attrape dans un premier temps le commentaire et le recherche dans les sujets des emails envoyés ses dernières semaines, via l’API Mandrill.
L’API me retourne l’email du client.
Il ne me reste plus qu’à lui envoyer un email bien brodé avec sa photo dedans.

Etape 4 : Le client est love de nous

Il ne reste plus qu’à laisser la magie et l’effet wahou opérer.

Si vous voulez tester, je suis désolé, mais vous devrez acheter sur Jardiforet.com .
Vous pourrez tester notre devise “En plus on est sympa”, et voir nos colis vous arriver brandés d’un autocollant “Cette commande a été préparée avec amour par Jardiforet.com”

En vrai on est super sympa. Mais évitez quand même de nous chercher, on vend des trucs qui peuvent blesser.

Si vous voulez que je vous partage le code, nécessitez pas à me contacter je serais ravi que d’autre sites puissent faire bénéficier leurs clients de cette fonction.

Astuce : Si vous réfléchissez bien, vous envoyez un emails pour annoncer des trucs cools à votre client.
Il est donc naturellement mis dans une bonne disposition.
C’est donc le bon moment pour lui proposer d’autres trucs, du genre, s’inscrire à votre newsletter, vous liker sur les réseaux sociaux, partager cette expérience de folie inédite, …