Aider les élèves à réussir dans la vie, c’est remettre le scolaire à sa juste place

Si je créais aujourd’hui une entreprise classiquement “de soutien scolaire” pour accompagner les élèves et étudiants , sans les inviter à s’interroger sur le bien-fondé des objectifs académiques qu’ils poursuivent, sans leur apporter d’autres outils et d’autres perspectives pour trouver leur place dans la société d’une façon fructueuse et qui leur corresponde — je ne serais pas sûre de leur rendre service. Pire, je participerais à un système qui, souvent, les trahit (voir mon article précédent : “Des cas de réussite (scolaire) qui donnent à réfléchir”)

Si tu es écolier ou collégien, ton objectif ne devrait pas seulement être d’avoir de bonnes notes pour passer dans la classe supérieure.

Ton objectif devrait être de maîtriser véritablement la langue et les fondamentaux des mathématiques. Les résultats scolaires s’en porteront mieux. Cela ne m’intéresse pas que tu « réussisses à l’école » en restant analphabète — comme beaucoup de titulaires de bacs ou de masters. Ce qui compte, c’est de t’équiper pour être autonome dans la vraie vie. Que tu comprennes l’intérêt de faire maintenant ces efforts d’apprentissage : tu t’en remercieras.

Voilà pour l’aspect scolaire, et ce n’est pas l’essentiel, c’est un outil: l’essentiel est de te connaître, d’imaginer la vie rêvée pour toi! La seule façon de t’y acheminer.

Si tu es lycéen, ton objectif ne devrait pas principalement être d’obtenir ton baccalauréat.

Déjà, si ce n’est pas le cas, tu dois rattraper les fondamentaux scolaires. Ensuite, vois la préparation de ton baccalauréat comme un excellent exercice pour former ton esprit : voilà qui te servira toute ta vie, plus qu’un diplôme obtenu à grands renforts de bachotage.

Aussi je voudrais autant que possible ne pas t’accompagner en filière Scientifique si tu n’est pas scientifique dans l’âme. Je voudrais ne pas t’accompagner en filière générale si tu es rétif à l’abstrait. Etc pour les étudiants. Ce n’est pas en t’éloignant de toi-même que tu réussiras.

Aussi, accompagner des jeunes gens à “réussir” (leur vie professionnelle) ne peut se résumer à du (soutien) SCOLAIRE.

La dimension académique n’est qu’un outil dans le cadre d’un projet qui correspond à la personne concernée.

Voilà donc, au fil du temps, le type de prestations que j’aimerais développer en complément -du soutien scolaire classique, du rattrapage scolaire, des méthodes de travail et du tutorat — afin de vraiment t’aider à réussir pas seulement à l’école, mais dans la vie :

· T’entraîner à être à l’aise à l’oral. Car quand je travaillais en ressources humaines en entreprise, j’ai constaté que la plupart des adultes demandaient des formations pour apprendre à participer en réunion par exemple. Voilà une compétence qu’il serait utile de maîtriser bien avant : cela boostera ta confiance en toi et te sera utile non seulement pour des oraux académiques, mais aussi dans la vie en général. Rien que l' échange en petits groupes de travail peut te donner habitude de participer — là où une intervention en classe ou en amphi peut t' impressionner.

· Te proposer, dès l’école primaire, de la conversation philosophique. Il est démontré que cet exercice, en plus d’être convivial, de t’aider à prendre la parole, à apprendre à écouter les autres et à articuler ta pensée, entraîne des résultats en hausse durable, aussi bien en français qu’en mathématiques. Car tu raisonnes mieux et t’exprimes mieux, ce qui a une grande portée, accessoirement sur ton aisance scolaire.

· Te proposer de la conversation en langue étrangère. Pour avoir de bons résultats à l’écrit au baccalauréat, je l’ai vécu, il suffit que bachoter quelques expressions. Seulement tu as vraiment besoin au moins de l’anglais (pour les études, la vie personnelle, la vie professionnelle). Aussi l’oral est la façon la plus naturelle, agréable et efficace d’apprendre une langue. Et si de la sorte tu progresses en langues, et tu comprends en quoi cela t’ouvre des possibilités,tes résultats scolaires ne s’en porteront que mieux !

· T’aider à rattraper un niveau correct en orthographe. Comme l’expression orale, c’est un handicap aussi bien dans la vie privée que professionnelle que de peiner à écrire correctement. Nous te trouverons de bonnes raisons régler cela !

· Du coaching. C’est-à-dire avoir un interlocuteur qui ne s’intéresse pas seulement à toi en tant qu’élève et à tes résultats scolaires : un interlocuteur qui s’intéresse à ta personne, les sources de ta motivation, tes aspirations, et ce qui te freine. Ensuite la dimension scolaire peut-être replacée comme une étape dans un projet qui te tient à cœur.

· Te transmettre, à l’occasion du soutien scolaire, quelques techniques issues de la sophrologie, de la méditation ou du yoga, pour t’aider à gérer ton stress, tes émotions, ta concentration. Voilà un apprentissage qui non seulement favorisera ta réussite scolaire, mais aussi ton équilibre personnel — tout de suite et pour toujours, dans tous les domaines de ta vie. Une valeur ajoutée incontestable, là où l’utilité d’un cours de maths dans la vie est souvent douteuse dans l’esprit des élèves.

· Te faire rencontrer des professionnels heureux !

Des personnes de tous horizons qui font ce qu’elles aiment, sont contentes de leur équilibre de vie et de leurs revenus.

Trop de jeunes gens sont dès le lycée résignés à une vie adulte peu trépidante, décidés à « profiter» de leur jeunesse et de leurs études -persuadés qu’après ils vont entrer dans un tunnel jusqu’à une éventuelle retraite. Or il existe d’autres modèles de réussite, il faut que tu le sâches!

· T’aider à rechercher un emploi, te sensibiliser aussi à la création d’entreprise.

· Te parler d’argent !

La plupart des français croient qu’il n’y a pas beaucoup d’alternative entre gagner le Smic et gagner au Loto, sauf travailler plus…pour gagner pas beaucoup plus.

Voilà un sujet qui n’est pas abordé à l’école : pourtant n’est-ce pas cette sécurité financière qui inquiète parents et enfants, derrière le spectre de l’échec scolaire et du chômage ? Des personnes qui ont réussi matériellement ont partagé leurs enseignements sur la richesse, autant que tu en prennes de la graine.

· Te sensibiliser au travers de tout cela à l’auto-éducation permanente. Si tu veux devenir riche, ça s’apprend. Si tu veux devenir zen, ça s’apprend. Si tu veux être plus heureux en amour, ça s’apprend. Si tu veux apprendre l’anglais : pratique ! Si tu veux en savoir plus sur quelque chose, fais des recherches par toi-même. Si tu veux savoir ce qu’il faut penser de la situation économique, fie-toi à ton propre raisonnement.

Les formations classiques, dites passives, comme à l’école ou en formation professionnelle, ne sont qu’un moyen, et de loin pas le plus puissant, pour apprendre. Surtout si tu n’es pas fermement convaincu de l’intérêt des cours en question. Et tu ne peux te contenter de prendre pour argent comptant ce que disent tes professeurs ou les médias. Cela tombe bien : tu as toutes les facultés nécessaires en toi, seulement on t’apprend généralement à ne pas t’en servir!

Qu’en penses-tu?

Aussi, je ne m’adresse pas à n’importe qui.

Si tu veux simplement poursuivre un parcours académique par défaut, fût-il prestigieux, pour ensuite t’engager dans une vie professionnelle par défaut, parce que là serait la voie de la sécurité recommandée par toutes les personnes raisonnables : tu n’as pas besoin d’autre chose que du soutien scolaire classique, afin de te positionner au mieux dans la CONCURRENCE pour obtenir ton bac, puis ta classe prépa, puis ta grande école, puis ton emploi en grande entreprise ou administration — sans que tout cela ne te corresponde forcément.

Mais si tu croies que c’est la seule vie possible, tu t’y feras.

Si en revanche tu soupçonnes qu’un MEILLEUR AVENIR est POSSIBLE pour toi. Et qu’alors tu serais prêt à devenir le meilleur TOI possible, pour te construire une vie sur-mesure en rendant tes talents utiles dans le monde. Oui je veux construire une entreprise pour t’aider à trouver ta place : la meilleure possible pour toi, et pour tes semblables à la fois. Ton MONOPOLE de plein droit. Un chemin qui t’es propre, à construire pas à pas.

Alexandra Evrard

** Si vous avez apprécié cet article, et pensez qu’il pourrait être apprécié par d’autres, pensez à l’ ❤ et à le partager ! :-) **

Première partie de l’article :

https://medium.com/@alexandraevrard/si-je-me-contentais-de-te-proposer-du-soutien-scolaire-je-ne-serais-pas-honn%C3%AAte-169959e627e#.g4qg4jsk8

Like what you read? Give Alexandra Evrard a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.