Apple Watch – Le pari de trop

“On parie…?” Mon expression favorite m’a encore joue un bien mauvais tour…

Accoudé a mon comptoir préféré, je discutais de l’erreur qu’était sur le point de commettre Apple s’ils sortaient une montre connectée. Transcende par mes arguments, sur le point d’enfiler la panoplie col roule – jean – basket du maitre, je mettais mon interlocuteur face a ses responsabilités :

«Je te parie une caisse de Champ’ qu’il ne sortiront jamais une montre». Cette maladie. de la pièce en l’air m’a déjà coute un rappel a l’ordre de ma compagne, principale victime de mes paris a l’emporte pièce! Fatiguée des soirées «Barilla – polar hongkongais» après chaque pari perdu, elle décréta que la mise maximale réglementaire serait un diner chez Din Tai Fung

Le bluffe se joue toujours dans les yeux, jamais dans la bouche !

Comme tout évangéliste, j’ai plus souvent tort que raison des qu’il s’agit de prédire l’avenir. En septembre 2014, Apple confirma la sortie de l’Apple “Watch” m’envoyant illico a Causeway Bay pour voir mon ami se goinfrer de dumplings a la truffe… Il n’allait pas s’en priver!

Lors du lancement en avril dernier, le constat fut sans appel : Les Fan Boys étaient de sortie et les génies de Cupertino ont vendu en moins d’un mois plus de montres que la concurrence en un an! Mais pourquoi?

Le design du produit est réussi et même les grincheux se sont résolus a l’avouer. La partie software est creuse mais l’ergonomie est satisfaisante. Surtout, la marque a la pomme. continue de miser sur une base de fidèles prête a tout pour acquérir un nouveau produit sigle Apple . Cependant, les critiques sont acerbes et souvent fondées! Résumons les ainsi :

1 – Les trois gammes ( sport | Watch | Edition ), soit un éventail de prix compris entre 2,700 HKD et 129,000 HKD !!!, sont identiques, seule votre fascination pour le bling bling justifiera l’achat d’une Edition. Même les horlogers n’oseraient pas vendre une montre a ce prix la sans un minimum d’ingénierie horlogère. Même Sarko n’avait pas ose “Pimper” ses Ray-Ban de branches plaquées or!

2 – Apple nous refait le coup de l’Ipad. Nous encombrer d’un nouvel écran et nous inventer des besoins que nous n’avons pas. Alors que Georges Marchais clamait il y a 35 ans qu’il avait ses réponses, et nous nos questions, Apple s’accapare ce verbiage en renversant la théorie de l’Offre et la Demande. “Vous avez vos besoins, On a nos produits!”

3 – La réussite de la montre dépendra de l’ingéniosité des développeurs. Hors ces derniers n’ont pour l’instant pas pondu la fameuse “Killer App”. La partie Hardware est a mettre a la poubelle. L’écran, trop petit, semble inexploitable. Apple est aussi victime de l’absence de technologie disruptive dans le monde des batteries. Elle tient la journée mais qui s’en satisfera?

Apple a des lancements a géométrie invariable! Pourtant ils continuent de surprendre!

En tout état de cause, a l’instar de l’iPod, de l’iPhone et de l’Ipad, acheter une première version reste un mauvais calcul. Apple vous vend une idée d’abord, un produit ensuite! Le pari est ose, mais eux, jusqu’a maintenant l’ont toujours gagne!

Artalreyval

Like what you read? Give Alex Art a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.