Merci pour ce formidable article.
Lebeau Jc
11

C’est effectivement une bonne question, puisqu’on a remarqué (empiriquement) qu’à mesure qu’un pays se développait, les couples souhaitaient de moins en moins d’enfants. 
Un de mes professeurs d’université nous disait que, au-delà du contexte sanitaire ou culturel, un facteur important restait l’existence ou non d’un système de sécurité sociale. Dans les pays où il n’y a pas ou peu de sécurité sociale étatique (assurance santé, chômage, retraite etc), les enfants sont la sécurité sociale, surtout au sein des populations les plus pauvres : les enfants peuvent être solidaires les uns des autres et envers leurs parents dans les moments de difficulté financière, ou en cas d’accident. Les politiques publiques ont un fort impact sur le nombre d’enfants souhaités. D’un point de vue logistique, on pourrait aussi parler de la disponibilité des places en crèche ou des méthodes de management dans les entreprises qui laissent plus ou moins de place à l’épanouissement familial, surtout pour les femmes.

A single golf clap? Or a long standing ovation?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.