Rendre le sourire aux vaches
Rachel Abovici
369

Merci Rachel pour cet écrit plein de vérités. Moi aussi petite fille de paysan, plus exactement de viticulteur, je n’ai pas eu cette chance petite de monter sur le tracteur de mon grand-père ni d’écrabouiller les grains de raisins car je ne suis pas née sur cette terre d’Algérie que ma famille a dû quitter. Mais toute mon enfance a été bercée par des récits croustillants de vie à la ferme qui me faisaient rêver . Puis à 40 ans je rencontre un agriculteur chevrier, je m’échappe aussi souvent que possible de Paris pour rejoindre en pleine colline provençale une vie dévouée au troupeau certes, mais quel formidable retour aux sens! Les clochettes deviennent la meilleure musique au monde. Comme envoûtée par cette forte nature, je monte tout un projet numérique “art et environnement” qui inclut des points d’écoute en direct et en streaming, de la chèvrerie entre autres. Chemin parcouru évoqué ici.

Moi aussi “Je suis reconnaissante de tout ce que peut nous offrir la technologie, j’apprends et j’en profite”. Rebelle aussi je le suis dans mon domaine qui est l’innovation musicale et sonore, pleine d’énergie pour redonner du sens, de la valeur, de l’authenticité à nos vies digitalisées. Et de la poésie!

Pour finir, tout comme Laila Ducher et toi même, je trouve que Medium France (Medium) est le plus bel écrin pour qui se donne les moyens de s’exprimer!

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.