Quelques instantanés au lendemain de l’écrasante victoire rouge de Justin Trudeau
Frederic Guarino
41

Très bon papier, une bonne synthèse à chaud. Je vous trouve dur pour Mulcair, qui est apparu comme le seul à maîtriser ses dossiers (Harper les connaît, mais il est autiste) et à vouloir en discuter au lieu d’en rester à des généralités. Oui il n’a pas appliqué les bonnes techniques qui permettent de vendre des hommes politiques comme on vend un aspirateur. Trudeau est un excellent produit Marketing: il a le bon physique, un échantillon de “phrases clé” apprises par coeur et qu’il nous a répété jusqu’à la nausée (infrastructures, toutes les 3 minutes ^^). Je ne doute pas de sa sincérité, ni qu’il va s’appuyer — ou se faire téléguider — par une machine politique efficace. Je ne donne pas trois mois avant qu’on nous le vende comme le Kennedy canadien. Souhaitons qu’il apprenne vite et qu’il ne se retrouve pas prisonnier d’un parti politique que tout le monde détestait il y a 2 ou 3 ans, quand sa corruption a été révélée.

Un des mes amis à écrit à ce sujet sur sa page FN cette citation d’Einstein: “La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.”

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Alain-Marie Carron’s story.