Re-visiter paris


Si la Ville des Lumières est incontestablement - aujourd’hui et depuis des décennies déjà — la ville la plus touristique du monde, connue et adulée dans le monde entier telle une célébrité centenaire, il n’y a jamais qu’une facette de Paris qui se dévoile à ces visiteurs.

Il s’en retournent le cœur et la tête emplis d’un Louvre, d’un musée d’Orsay, d’une Concorde, d’une Tour Eiffel égaux (mais en mieux) aux images et reportages qu’ils ont toujours vus de ces monuments classés. Mais ils passent aussi à côté de la ville elle-même, peuplée de millions d’habitants, bruyante car vivante, colorée car cosmopolite, verte le long des quais et bétonnée dans ces tours, en un mot, multiple. Paris se cache et nous voulons ici la retrouver.

Paris est un jeu

  • Mon premier peut se faire rond,
  • Mon second qualifie la lame de l’habile escrimeur,
  • Mon tout est une place qui pointe sur le plus vieux pont de Paris.

Qui suis-je ?

Paris est une fête

Paris s’est affirmé comme un creuset idéologique, un terrain fertile où les courants de pensée artistiques et intellectuels ont pu germer et se nourrir des influences des artistes du monde entier réunis dans cette ville attirante. Paris fête et célèbre l’oeuvre de l’esprit comme celle de l’art.

Ernest Hemingway idéalise ainsi Paris dans son oeuvre autobiographique posthume “Paris est une fête” en 1964. Débarquant comme reporter fraîchement investi, il y décrit une atmosphère propice à la création,à la philosophie et à la liberté au contact de F. S. Fitzgerald, Gertrude Stein ou J. Joyce se retrouvant aux terrasses des cafés et des brasseries. Paris se transforme en muse pour ces artistes bourgeonnants ou au faîte de leur gloire. C’est un des grands mystères de Paris que son pouvoir créateur, que peu de touristes ni même de parisiens parviennent à saisir.

Paris est aussi une capitale du divertissement. Chaque quartier s’est créé son propre rythme de vie et sa musique, chaque pâté de maison détient sa façon à lui de danser et de vivre la nuit. Le secret de sa longévité reste bien gardé des touristes ou même de l’autre côté de la rive..

Paris est magique

Si le divertissement a sa place dans la ville, le monde du sport y tient une place toute aussi grande. Foot, JO, marathons, trails, sports nautiques etc. Paris offre à ses riverains une foule d’activité qui font battre le cœur de la capitale à un ryhtme fou et entretiennent sa longévité et son dynamisme. Sa magie tisse en ses habitants un sentiment de fierté et d’appartenance presque hooliganesque.

Mais Paris est aussi, et de loin, magique par la grandeur de ses lieux, par la poésie qui se dégage de ses monuments, places et ruelles. Paris dégage un pouvoir d’enchantement auquel succombe tout visiteur venu s’émerveiller.

Et ses habitants aussi, quand, un soir d’été, après une balade le long des quais et un apéro en terrasse, leurs yeux se posent sur les reflets mouvants d’une Seine qui veille à leur rêves


Réponse:

Place Dauphine.

Le pont Neuf, plus vieux de Paris, a été commencé sous Henri III et achevé en 1806. Les travaux de la place Dauphine dont nous parlons s’achèveront après la mort d’Henri IV. La place est un programme architectural à elle toute seule, avec trois niveaux faits de briques et de pierres dans un sens homogène. La statue du roi, inspirée des Medicis, trône sur l’esplanade d’où débouche la place Dauphine.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.