5 CHOSES À SAVOIR SUR LE LUBÉRON

Le massif du Lubéron est un massif montagneux élevé qui s’étend d’est en ouest entre les Alpes-de-Haute-Provence et le département de Vaucluse, en France. Iconique, il fait partie de la splendide région de Provence dont la réputation n’est plus à faire mais a aussi ses spécificités.

1 — Soleil et Mistral

Le climat méditerranéen du Lubéron constitue un atout exceptionnel. Le soleil étant omniprésent, l’hiver sera doux et l’été chaud et sec. En effet, en période estivale les températures peuvent atteindre entre 35 et 40°C. La crème solaire devient indispensable !

Par contre le mistral, parfois entêtant, n’a pas si bonne réputation. Mais il a deux avantages : il assainit le vignoble et chasse les nuages, ce qui fait revenir le soleil plus vite.

2 — Lavande, Olives et Cigales

Les champs de lavande et les oliviers font partie intégrante du paysage de la région. Ils colorent le Luberon. La lavande est utilisée depuis le Moyen-Age pour la création de parfums et de médicaments.

Quand aux oliviers, leur récolte débute en automne pour les olives de table et se termine en février pour celles qui serviront à l’huile. Nombre de plats locaux contiennent des olives ou de l’huile d’olive, comme par exemple la fameuse tapenade.

Enfin, que serait ce paysage du Lubéron sans le bruit des cigales ? Elles commencent à se faire entendre dès les premières chaleurs et se dissimulent grâce à leurs couleurs sur des troncs d’arbres ou des pierres.

3 — Sieste et Pastis

Les gens de la région ont la vie bien douce. La légende veut qu’ils prennent leur temps, se reposent à l’ombre des oliviers en faisant une sieste avant de débuter un apéro au pastis et jouer à la pétanque. D’ailleurs, on raconte même que les cigales auraient été créées pour empêcher les habitants du coin de faire la sieste.

Servie dans tous les bars de Provence, le pastis est la boisson par excellence de l’apéritif dans le sud. C’est une boisson alcoolisée à l’anis et au réglisse que l’on complète avec de l’eau. La Distillerie de Provence, fondée à Forcalquier, est un fabriquant de pastis connu et reconnu. Alors on peut l’affirmer : le pastis est un apéritif du Lubéron !

4 — L’accent

Le provençal, dialecte de l’occitan ou langue d’oc, est une langue chantante. C’est le moins que l’on puisse dire. Quand l’école est devenue obligatoire et que le français a été l’unique langue de travail, le dialecte s’est bien sûr perdu mais l’accentuation de la langue fût conservée. Aujourd’hui encore, un des charmes du Lubéron et de la région provençale n’est autre que ce bel accent chantant. Typique !

5 — Marchés et Couleurs

Le Lubéron, c’est d’abord de magnifiques couleurs dont on ne peut pas se lasser. Sur les marchés et dans les paysages, la photogénie de la région ne se dément pas.

Sur les marchés d’abord, espace de convivialité et de tradition, se mêlent les belles couleurs et senteurs des fruits et légumes locaux. Chaque village du Lubéron a sa spécialité et un marché différent à découvrir. Certains marchés remontent même au Moyen-âge.

Le violet des lavandes contraste avec le bleu net du ciel quand il fait beau. Que dire du rouge des coquelicots au milieu du vert des champs ? Sans oublier les couleurs fantastiques des ocres de Roussillon, le Colorado provençal. D’ailleurs, plusieurs maîtres de la peinture ont pris le massif du Lubéron comme sujet de premier plan ou d’arrière-plan.