Rentrez chez soi. Mais où ?

“Ulysse vécut chez Calypso une vraie dolce vita, vie aisée, vie de joie. Pourtant, entre la dolce vita à l’étranger et le retour risqué à la maison, il choisit le retour. A l’exploration passionnée de l’inconnu (l’aventure), il préféra l’apothéose du connu (le retour). A l’infini (car l’aventure ne prétend jamais finir), il préféra la fin (car le retour est la réconciliation avec la finitude de la vie).”

Milan Kundera, L’ignorance

(Oui mais sinon ça devenait trop intense)