Une Seule Vie, ça suffit … ?

Il est 03h12 du matin et j’ai mon coeur qui bat pour toutes les choses que j’aspire à vivre, toutes celles qui habitent mon âme en ce moment même, tout ces rêves qui ne demandent qu’à être vécu entièrement et librement. Et puis toutes ces expériences que je ne connais pas encore. Et dans toutes les émotions que j’ai la joie d’expérimenter à cet instant précis il y a une question qui chante et qui danse dans mon esprit :

Sérieusement, est-ce qu’une seule vie ça suffit ?

Est-ce qu’une seule vie ça suffit à réaliser toutes les aspirations qui nous habitent ? Est-ce qu’on a vraiment le temps de vivre nos rêves les plus profonds ? Quand on y pense, nous sommes tellement grands à l’intérieur, nous sommes tellement riches aussi. Nous n’avons pas seulement une facette. Nous en avons des centaines de million tel un diamant. Et c’est fabuleux de partir explorer toutes ces choses qui nous appellent, toutes ces choses qui nous attirent, toutes ces choses qui nous invitent à scintiller et à briller.


Je crois que nous ne choisissons pas nos rêves, c’est plutôt eux qui nous choisissent. On réponds tout simplement présent à l’invitation. Nous acceptons nos dons, nos talents, nos aspirations. Il n’y a rien de plus fabuleux que de vivre sa vocation, mais avant cela, il faut aller la chercher. Être patient et la trouver. La découvrir une première fois, passer à côté et la redécouvrir pour la vivre réellement. Puis la réinventer tout le temps, l’embellir à chaque instant, l’aimer passionnément, la travailler ardemment, la partager généreusement et c’est fabuleux, ce chemin est merveilleux.


Une part de nous peut parfois être perdue ou même s’inquiéter de toute la richesse qui nous habitent une fois que l’on y a accès. Nous rencontrons tous deux grands risques dans la Vie : le premier est de passer à côtés de nos rêves, le deuxième est de vivre intensément tout ce qui nous habitent. Le deuxième risque est assurément le plus excitant, le plus palpitant, le plus amusant des deux. Nous oublions d’ailleurs sans cesse que la Vie est un jeu et c’est cet oubli qui nous rend si malheureux.


Alors, aurons-nous réellement le temps de vivre tous nos rêves les plus profonds ? C’est une bonne question. C’est une belle question. Les plus belles questions n’ont pas de réponses il me semble. Et les regarder avec des yeux remplis d’amour plutôt que remplis de peur est une belle façon de les voir également. Je crois que la Vie nous offre un champ des possibles tellement grand que se risquer à faire les choses comme on le sent est sûrement une des clés pour répondre à cette question…