Motiver

Motiver n’est ni pousser ni séduire,

ni manipuler, pour brandir ou offrir

carottes et bâtons pour progresser.

Motiver, c’est voir et écouter.

Voir les motifs qui déterminent l’action,

les frises et ornements rythmant l’œuvre d’art.

Ecouter la phrase mélodique, la mélopée dans la chanson

entendre l’expression propre de l’autre, par simple égard.

Motiver est un art convivial à deux équations :

celle de la satisfaction et celle de l’adhésion.

Car la satisfaction est satiété vitale.

Car l’adhésion offre quiétude sociale et mentale.

Satisfaire est procurer une sincère reconnaissance,

re-donner ainsi naissance par la relation.

Ton regard, tes paroles, ta présence, revitalisent ma confiance.

J’ai foi en toi, en moi, en nos communes actions.

Adhérer est livrer et partager croyances et aspirations,

s’unir librement aux sens de nos engagements.

Toi et moi sommes en paix pour construire notre progression.

J’imagine et je crée avec toi de joyeux dénouements.

Forts et vivants car partenaires solidaires de la danse,

le travail est amusant car sans jugement,

nous partageons le rêve et acceptons nos cadences,

nos faux pas, nos grimaces, nos petits errements.

Me motiver par l’argent ?

Me prends-tu pour un produit que l’on achète ou l’on vend ?

Parle-moi de belle aventure et d’idéal,

du beau geste, de la noble cause,

et pas de story-telling à deux balles,

ni de K Euros machin-chose,

c’est ma vie, je n’en ai qu’une dose,

et pour la joindre à la tienne, il est primordial

d’édifier ensemble une part du grandiose,

- même ce tout petit mur de la cathédrale -,

et nous fuirons ensemble la sinistrose.

Nos métiers sont si éloignés du sensualisme réel,

peut-on communier alors autour d’un édifice éternel ?

Nous savons bien que seul le présent scelle les liens

et que demain reste et restera toujours incertain.

Sachons créer des édifices palpables et des rites quotidiens.

Sachons qu’une révolution ne transporte les cœurs

que sous le signe de l’enfance et de sa douceur.

Gardons nous des prêt-à-penser et démiurges vendeurs.

Les acteurs vrais sont toujours prêts. Moteur !