5 fonctionnalités attendues par les producteurs de contenus dans les applications de podcasts

Anthony Gourraud
Mar 31 · 4 min read

Google vient de lancer Google Podcasts en version web et propose maintenant sur Android la recherche de podcasts en fonction du contenu des descriptions des épisodes (et également de la retranscription automatique des audios dans certains cas). Mais il manque encore plein de fonctionnalités avant que Google Podcasts soit l’application de référence.

A propos de Google Podcasts : Radio France a demandé à Google de désindexer leurs contenus… Cela va sûrement comme moi, refroidir les nouveaux venus ! La BBC également a fait désindexer ses contenus de Google Podcasts. C’est un exemple typique pointant le fait que les développeurs d’agrégateurs doivent aussi penser aux producteurs de contenus, en plus des auditeurs finaux. Et surtout, c’est la preuve que les producteurs de contenus comme les radios peuvent avoir un poids contre les GAFANs ! En comprenant les aspects technologiques et en agissant en conséquence, il est possible d’orienter les initiatives des géants du web à son avantage : Google doit trouver un accord avec la BBC et Radio France (il est difficilement imaginable que l’application soit adoptée par tous sans les contenus des services audiovisuels publics).

J’ai en tête cinq fonctionnalités, nécessaires et peu présentes dans les applications de podcasts actuelles, qui raviraient à merveille les producteurs de contenus, se considérant délaissés voir pillés par ces agrégateurs.

1- Un équivalent à Adwords pour pouvoir faire la promotion de son podcast

Oui, autant on peut payer des Adwords pour mettre en avant son site sur Google Search, payer Twitter ou Facebook pour faire la promotion d’un post sur les réseaux sociaux ; mais pour les podcasts, il n’y a quasiment rien à disposition ! Et c’est dommage, car les applications de podcasts pourraient se faire facilement de l’argent avec un système de mise en avant. Notons quand même que certaines applications proposent ce type d’offre : Overcast ou Spreaker par exemple.

2- Un guide des bonnes pratiques pour être bien référencé

On parle de SEO pour le web, mais pour le podcast, Google n’a rien précisé pour être mieux référencé sur les recherches (la documentation n’est pas si claire que ça). Faut-il respecter une certaine structure sur la description des épisodes ? Faut-il une introduction à chaque épisode, détectable facilement au sein de la retranscription automatique ? Pour les autres applications, à part le titre et la catégorisation iTunes, rien d’autre ne permet de se démarquer via les outils de recherche.

3- Achats in-app, pour permettre aux auditeurs d’acheter des goodies en lien avec le podcast qu’ils écoutent

Les producteurs de podcasts rêvent d’avoir une boutique intégrée au sein des applications de podcasts ! Cela demanderait de définir un standard étendu sur le RSS, pour y ajouter des routes API liées au e-commerce, naturellement.

4- Système de dons intégré (“tipping”)

Il y a eu des propositions pour standardiser le lien Patreon dans le RSS… Il faudrait ajouter plus de possibilités comme le don par Paypal ou par cryptomonnaie par exemple. A noter l’initiative intéressante de la jeune pousse Himalaya (financée par le géant chinois Ximalya), qui permet de faire un don à un producteur au sein de l’app, sans commissions. Et surtout l’application Podcrypt, sortie en version alpha test, qui permet de rémunérer les podcasteurs en cryptomonnaie en fonction du temps d’écoute de l’auditeur. J’ai essayé et c’est très efficace ! C’est pourquoi vous trouverez une adresse de cryptomonnaie, Ethereum, dans la balise ‘description’ du RSS pour le podcast Des Ondes Vocast.

5- Un système de marque-page audio (partageable)

C’est tout bête mais c’est tellement pratique : avoir un système où l’auditeur peut placer un marqueur au moment où il écoute un podcast. Pratique pour écrire des notes et/ou facilement réécouter un moment précis d’un épisode. Mais surtout si on peut générer ensuite un lien qui pointe vers un tel marqueur, c’est l’idéal pour partager sur les réseaux sociaux (cf la prise en charge du timecode dans l’URL avec le projet de Dascritch, CPU-Audio). Quelques applications proposent déjà un tel système : l’application RadioPublic propose les “HearMarks”, Player FM permet de partager avec un moment de départ et propose dans sa version Premium les signets (merci Cédric pour cette précision!).

Notes

Je suis surpris de voir autant d’applications voulant à tout prix être le “Netflix du podcast” ou “le Youtube du podcast”. Bien entendu, l’important aussi c’est proposer du contenu de qualité. Mais une entité se chargeant d’être producteur et diffuseur prend le risque de ne proposer qu’une partie de ce qu’attend l’utilisateur... Mieux vaut s’associer avec de solides producteurs de contenus (cf la stratégie de Spotify).

N’oublions pas que le succès des GAFANs vient justement du fait qu’ils se sont placés en tant qu’intermédiaires entre utilisateurs et créateurs de contenus, en s’assurant que l’expérience d’utilisation soit optimale des deux côtés. C’est ce type de stratégie, certes long-termiste, qui les ont rendus si puissants.

Et comme je l’écrivais ici, les radios locales ne proposent généralement pas de contenus en podcast, elles n’ont quasiment aucune présence sur Apple Podcasts et les autres applications. C’est dommage, car il y a un coup à jouer sur le plan local.

Cet édito en audio

Cet article peut être écouté en podcast via le podcast Des Ondes Vocast.

Lien web de l’épisode : https://www.vocast.fr/desondes/s1e8.html

Des Ondes Vocast

Des archives qui ont marqué la bande FM aux discussions autour des futurs possibles du média, le podcast “Des Ondes Vocast” est dédié aux passionnés de radio.

Dites nous s’il y a un sujet sur lequel vous voulez qu’on débatte ou qu’on développe dans la partie innovation ! Contact : Twitter @AnthonyGourraud ou contact@vocast.fr

Anthony Gourraud

Written by

Vocast Project : Podcast / Radio - https://www.vocast.fr