Blockchain contre la mort : comment les technologies aideront à éliminer des accidents de la route

80 % des accidents de la route ont lieu à cause de la violation du code de la route. Tous les jours 3000 personnes dans le monde entier meurent dans les accidents, et ces statistique ne changeaient pas depuis 2007! * Il se trouve que les statistiques ne font peur à personne au moins depuis 10 ans déjà. Mais dans notre monde de la technologie où les voitures se garent selon les indications du smartphone ou même roulent sans conducteur, la résolution de ce problème doit exister.

À la recherche d’une solution.

L’idée d’apporter quelque chose de technologiquement innovant à la pratique de conduite des véhicules a servi du point de départ pour les créateurs de l’application CamOnRoad, l’application qui devient de plus en plus populaire. CamOnRoad est un vidéo-enregistreur malin sur le téléphone. Il transmet les vidéos sur un nuage et peut fonctionner en tant que navigateur avec la technologie de la réalité augmentée. On peut diffuser le contenu vidéo.

Sans s’y attendre, l’équipe des concepteurs de l’application a remarqué que les gens partagaient assez souvent leurs enregistrements vidéo, et d’autres personnes les regardaient avec plaisir : une fois même, à cause de la surcharge, une partie de l’équipement du stockage des données est tombé en panne. Il est devenu clair que ces vidéos peuvent être utilisées et surtout ont besoin d’être utilisée : si on commence à reconnaître le marquage, les marques et les modèles des voitures, les numéros des plaques, les panneaux, les trajectoires, il sera possible de réaliser le contrôle objectif du respect du code de la route par les les participants eux-mêmes de la circulation routière.

Solution.

Ayant pris pour la base les algorithmes de la bibliothèque de la vue informatique OpenCV et ayant créé l’assortiment spécialisé des réseaux neuronaux, on peut définir le coupable de l’accident : “scanner” la vidéo cadre par cadre, identifier, fixer et sauvegarder les violations. Outre le fait que la vidéo est travaillée seconde par seconde, l’information s’enregistre également au registre — «blockchain». La technologie de «blockchain» ne permet pas de falsifier ou de supprimer les données sur les violations du code de la route : l’information sur les vidéo est reunie en «blocs». Ces «blocs» sont chiffrés et mis aux chaînes successives où chaque nouveau bloc occupe la dernière place.

Le rêve du monde sans violations.

Une chose c’est de comprendre post-factum qui est coupable , et l’autre chose c’est pouvoir anticiper. Les particularités du comportement psychologique des personnes travaillent à notre le profit dans ce cas : l’imminence de la punition devient la garantie du respect des règles. À la base du rêve du monde sans violations est l’autodiscipline. Toutes les violations seront fixées par des millions d’utilisateurs de l’application, et les conducteurs qui violent le code de la route plus que les autres feront la cote consultable sur Internet.

Pour conclure

Nous possédons les moyens pour arrêter la mort sur les routes, et c’est l’heure de s’en servir!