Cinquante nuances de tolérance

Fin de semaine chargée pour les Français qui défendent leurs droits ou contestent ceux des autres.

Aujourd’hui à 14h, Existrans ouvre la marche à Paris, de Belleville à Châtelet. Le collectif inter-associatif manifeste depuis 20 ans contre la transphobie et en faveur des droits des personnes trans et intersexes. Leur revendication principale : le droit à l’autodétermination. Existrans réclame une procédure de changement d’état civil démédicalisée, déjudiciarisée, rapide et gratuite comme le préconisent le Conseil de l’Europe depuis 2015 et le Défenseur des droits depuis juin 2016.

Le lendemain, les rues de la capitale seront investies par d’autres Français qui ne manifestent pas depuis 20 ans mais qui n’en sont pas moins tenaces. La Manif Pour Tous est de retour et, pour l’occasion, le cortège brandisseur de drapeaux « papa-maman » — ou tout bleus, ou tout roses — s’est doté d’une nouvelle tête d’affiche.

Geneviève de Fontenay, elle non plus, ne mélange pas les couleurs. L’ex-patronne des Miss France bien-comme-il-faut a décidé de défendre le mariage bien-comme-il-faut et prendra la parole au Trocadéro pour nous parler de sa proposition, le « gayriage ». La dame au chapeau a déclaré au Figaro : « J’ai beaucoup d’amis homosexuels, ils ont trouvé ça très bien. »

Pour ceux qui ne trouveraient pas ça « très bien » et voudraient voler la vedette à LMPT, un kiss-in est organisé à 16 heures, Place de la République. Jacky Majda, à l’initiative du rassemblement, rappelle sur facebook: « Les mots peuvent blesser davantage que les coups et il est important de se mobiliser. » Notez que le kiss-in est un rendez-vous collectif et public où il s’agit de se rouler des pelles dans la convivialité et la bonne humeur. Grises mines déconseillées.

Pendant ce temps-là, à Montpellier, fière capitale des Gay Pride du monde entier, Vincent Autin et Bruno Boileau (premier couple de Français à s’être marié en 2013) organisent un Congrès européen et international des pride et fiertés, qui réunit 200 organisateurs de marches des fiertés du monde entier, représentant eux-mêmes les 180 millions de personnes qui participent aux marches chaque année.

La démocratie permet à toutes les couleurs d‘exister : celles qui se marient bien comme celles qui jurent, et elles seront toutes dans la rue à Paris et ailleurs ce weekend… pour le meilleur et pour le pire !

Et, comme Tristan Lopin, il vaut mieux en rire !

http://www.youtube.com/watch?v=huOvKrpeuJQ&sns=tw