Plus de 25 milliards de dollars envoyés par les migrants vers l’Afrique sub saharienne en 2015 et toujours des taux de transferts ahurissants!

Le sujet défraie la chronique depuis plusieurs années déjà: les envois d’argent des migrants vers l’Afrique Subsaharienne augmentent en 2015 tirés par le Kenya (+8%) et l’Ouganda (+21%) malgré une conjoncture économique mondiale difficile.

En chiffres, ce sont plus de 25 milliards de dollars envoyés depuis l’extérieur du continent, les échanges intracontinentaux n’étant pas encore suffisamment mesurés.

Il s’agit d’une vraie manne financière pour certains pays qui en tirent parfois jusqu’à 20% de leurs revenus mais freinée par des coûts de transferts exorbitants; 9% en moyenne mais jusqu’à 20% pour les transferts au sein du continent!

Dilip Ratha, ayant conduit l’étude pour la banque mondiale, suggère des mesures claires et rapides (on se demande pourquoi elles ne sont pas encore appliquées) dont l’unification des taux d’échanges, la renégociation des partenariats avec les grandes compagnies de transferts d’argent et une législation anti-blanchiment et antiterrorisme mieux ciblée (100€ de transfert, ne devraient pas être considéré comme capital potentiellement frauduleux par exemple).

Et vous, qu’en pensez-vous?

Ecoutez l’nterview de Dilip Ratha sur CNBC Africa: http://www.cnbcafrica.com/video/?bctid=4847351004001

A single golf clap? Or a long standing ovation?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.