80 Followers
·
Follow

Lena Nian, Photographe

Image for post
Image for post

Pouvez-vous vous présenter? Lena Nian, artiste créative et photographe. Je suis également cofondatrice et coproductrice de la Fashion Weekend Gambia, qui est le plus grand événement de mode annuel du pays. Je vis et je travaille en Gambie d’où je suis originaire mais j’ai grandi en Suède. J’y ai étudié les beaux-arts et la photographie avant de déménager à Londres où j’ai fait mon Bacchelor of Arts en design publicitaire et où j’ai également affiné mes compétences photographiques.

Qu’est-ce qui a déclenché le désir de faire ce travail? Depuis que je suis enfant, je suis amoureuse de la photographie. J’adore l’idée de pouvoir capturer un moment dans le temps et de créer une image qui peut raconter tant d’histoires différentes.

Image for post
Image for post
Sisters Keepers

En tant qu’artiste, comment vous définiriez-vous? Audacieuse et révolutionnaire! Evoluer dans le domaine artistique peut être mal perçu et cela est encore plus difficile en Gambie. Alors quand vous êtes une femme artiste vous cumulez les handicaps!!!
Je ne fais aucun compromis en ce qui concerne mon art et j’espère que le simple fait d’être qui je suis et de faire ce que je fais inspire les autres à croire en eux-mêmes.

Quels artistes admirez-vous? Seydou Keita, Trevor Sturman, Alun Be, Peter Lindberg, Wangechi Mutu, Anton Corbijn et bien d’autres.

Que reflètent vos œuvres? Je me concentre sur les portraits, que ce soit à travers la photographie de mode, les prises de vue d’artistes, différents projets. Je m’efforce toujours de capturer l’essence de la personne que je photographie. Je veux que vous ressentiez quelque chose quand vous regardez l’image, pour avoir une idée de qui est cette personne. Quelque chose doit vous capturer afin que l’histoire se déroule.

À la fin de la journée, la narration est l’essence de la photographie et peut être utilisée pour mettre en évidence des problèmes au sein de la société, que ce soit les structures sociales, les systèmes patriarcaux ou les luttes quotidiennes.

Je pense que les artistes ont que la responsabilité non seulement de perpétuer des souvenirs mais aussi de jouer un rôle dans la narration d’histoires inédites.

Image for post
Image for post
Under the umbrella

Qu’est-ce qui motive votre création? Les gens ordinaires et leurs histoires. J’alterne en projets personnels et des commandes spécifiques.

Quelle est votre particularité? Contrastes et utilisation d’une seule source lumineuse.

Quels sont vos projets en cours? Je travaille simultanément sur plusieurs projets. L’un d’eux s’appelle Breaking Barriers. Il remet en question les rôles de genre principalement sur le lieu de travail.

Image for post
Image for post
Family
Image for post
Image for post
Sisterhood

Written by

Promotion de l’Art Africain

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store