1982 dans ta poche

1982, musicalement, je ne l’ai pas connue “en direct”. La constitution d’une liste a posteriori n’est pas un exercice facile, car évidemment on s’appuie sur les chansons qu’on a connu seulement quelques années plus tard, donc seulement les chansons qui ont connu un certain succès et qui ont donc pu traverser le temps. Et dans le cas de 1982, je dois avouer que le résultat n’est pas fameux et je nous ai évité Gym Tonic ou Dorothée qui ont vendu beaucoup de 45 tours en France cette année-là. En tous cas, voici la liste (en espérant que les choses s’améliorent en 1983) :

Je t’aime tant, Elli & Jacno

Come on eileen, Dexy’s might runners.

Do you realy want to hurt me, Culture club.

Don’t you want me, The human league.

Don’t go, Yazoo.

Just an illusion, Imagination.

A night to remember, Shalamar.

(Sexual) healing, Marvin Gaye.

I love rock’n’roll, Joan Jett and the Balckhearts.

Eye of the tiger, Survivor.

Maneater, Daryl Hall and John Oates.

Who can it be, Men At Work.

Flash in the night, Secret service.

Cendrillon, Téléphone.

Should I stay or should I go, The Clash

[Sur Spotify.]

Like what you read? Give Bassem Asseh a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.