GUIDE 2020 : SocialSelling et Automatisation.

Fabrice ASTRE
Feb 21 · 8 min read
Cashiers At The Piggly Wiggly Continental, Encino, California, 1962 // Source : https://cutt.ly/qrNx9Y4
Cashiers At The Piggly Wiggly Continental, Encino, California, 1962 // Source : https://cutt.ly/qrNx9Y4

Ne vous fiez pas au titre, vous pourriez être déçus ! Par contre si le titre vous déçoit, vous allez être ravis !



Clickbait avec un fond positif = Clickbait à moitié pardonné.

On récolte ce que l’on sème. Presque toujours. Haters, gourous des hacks, vendeurs de logiciels de déshumanisation, soyez donc les bienvenus ici. Les paresseux auront déjà quitté cette page…

Savoir construire l’avenir, c’est aussi savoir déconstruire le passé.

Par cette pensée, je ne vois pas pourquoi je devrais traiter mes contacts comme de vulgaires adresses emails ? C’est pourtant ce que de plus en plus prônent sans même s’en apercevoir. J’ai souvent pratiqué le “marketing automation” et tutti quanti, mais sans y réfléchir réellement. Le problème est là : sans réfléchir que c’était à l’opposé de qui j’étais, un simple humain.

L’ automatisation je la connais, très bien même. Au delà de son seul aspect utilitaire (communication machine-to-machine type zapier, ou domotique) ou pour des communications purement transactionnelles (emails, messages de confirmation d’inscription, d’achat, d’expédition, de réinitialisation de mots de passe…) je ne l’ai jamais appréciée, ni en tant qu’expéditeur, ni en tant que destinataire.

Dans cet article, j’évoque tout particulièrement l’automatisation sur Linkedin de messages, de likes, de reposts, de commentaires […]

Je ne conçois pas d’automatiser des interactions qui font partie de l’échange humain à proprement parler. A l’heure où l’écoute du client fait foi pour améliorer sa propre expérience vécue, comment prétendre créer de la valeur, de façon humaine en automatisant la plupart de nos échanges ?

>>> Aujourd’hui, j’ai été pris à mon propre piège ! <<<

Pas plus tard que ce matin, un de mes nouveaux contacts sur LinkedIn m’a demandé comment j’automatisais mes messages d’invitations, faisant référence à celui qu’il venait de recevoir. Tenez-vous bien, le message n’était pas automatique ! Il était 100% personnalisé, tapoté de mes 10 doigts (enfin… plutôt 8 doigts, mon syndrome du commissaire policier refait parfois surface, comprendra qui pourra).

Ce contact a eu le doute et voici pourquoi. Je cite (avec son autorisation) :

« Hello Fabrice, merci pour ta réponse (super rapide qui plus est !) ! J’aurais juré que c’était automatisé ! 😄 Vue la rapidité de réaction + les messages en anglais ! Tu prends donc chaque like et visite et tu envoies des invitations avec un message ? »

La Loi de Pareto, oui mais à contre courant des pratiques de 2020 !

Oui, 80% de mes messages, interactions, posts, commentaires ne sont ni automatiques, ni programmés, ni pré-écrits ! Je n’utilise pas non plus d’outils de publication multi-plateformes pour mes communications. J’ai toujours préféré le contenu natif ou semi-natif !

Note : les plateformes elles-même préfèrent le natif et le valorisent. Elles ont raison !

Dans les 20% de cas restants, oui je copie-colle une partie de mes messages privés ou de mes commentaires. Cela concerne :

  • la description de l’un de mes sites, pour compléter un message “manuel”.
  • le partage d’une ressource car la personne est en demande.
  • une info que je partage à des contacts que je connais déjà, sans attente de réponse.

Pour les messages, les commentaires et même les likes, j’ai pris l’habitude de remercier, réagir ou contacter quiconque aurait une interaction avec un de mes propos ou un de mes contenus. Parfois, pour les messages privés, j’ai des jours de retard, mais plus je prends de retard, plus je mets d’énergie à formuler une belle et sincère réponse !

Pas possible ? Trop de contacts ! Alors diminuez votre audience !

Le culte de la performance (quantitative) et du nombre de followers vous font souvent oublier que derrière chaque profil il y a un humain. Agir sur LinkedIn comme si vous étiez en permanence présentateur d’une conférence renforcera certes votre égo, mais diminuera votre capacité à comprendre vos interlocuteurs, à apprendre, à cerner leurs besoins, à vous rendre utile, à mettre en relation, à aider les autres.

> Je ne vous dis pas de ne pas vous faire connaître, bien au contraire ! Mais signifier que l’on a pas le temps de répondre à des interactions qui sont le moteur de pourquoi chacun d’entre nous souhaite être visible, n’est-ce pas ridicule ?

> Demander d’interagir à vos contacts, leur demander des likes et des partages pour, une fois rassasié d’admiration de votre public, ne pas être capable de prendre quelques secondes pour leur répondre, n’est-ce pas se moquer d’eux ?

Je ne m’adresse pas aux personnalités dites « publiques », car si vous lisez ces lignes et que c’est le titre qui vous a fait rappliquer, il y a fort à parier que vous êtes toujours en quête du grossissement de votre audience et ce, sans le moindre effort, en vous questionnant sur les moyens d’automatiser cette partie de votre activité.

Comment ré-humaniser ses messages ?

Soyons honnêtes, vous y croyez vous à vos propres messages génériques qui puent l’hameçonnage de prospects potentiels ?

>> Déconstruction n°1 : du 100% générique au One-to-many !

Je vous rassure, créer de l’information ou des messages personnalisés pour plusieurs contacts simultanément, n’est pas de l’automatisation forcée et pseudo personnalisée. Pour peine que vos interlocuteurs sachent qu’ils appartiennent à un groupe précis de vos contacts !

Dans quels cas le « One-to-many » ne dérange pas votre audience ?

  • Les Newsletters : vous destinataires ont « optin » et donc validé leur adhésion.
  • Le blogging, le podcasting […] : vos lecteurs/auditeurs font une action délibérée vers vous et votre contenu.
  • La diffusion d’une information, d’un contenu spécifique, d’un billet d’humeur, sans interaction obligatoire.
  • L’animation d’un groupe (LinkedIn, Whatsapp, Facebook, forums…).

>> Déconstruction n°2 : du “faux personnalisé” au One-to-one !

La rareté crée la valeur ! Dans un monde tant automatisé, le simple contact humain (sincère si possible…) change tout ! Amusez-vous, plaisantez, changez le monde, mais faites de chaque interaction un instant précieux !

En 2000, il fallait allumer un ordinateur pour se sentir libre. En 2020, pour se sentir libre, il vaut mieux l’éteindre.

Dans quels cas le « One-to-one » a une valeur inestimable ?

  • L’envoi de messages privés manuels (tous réseaux confondus).
  • Les likes et commentaires manuels de publications (tous réseaux confondus).
  • La prise de rendez-vous, l’invitation à des événements.
  • La demande de feedback très détaillé sur votre produit/service.

>> Déconstruction n°3 : du “faux engagement” au vrai engagement !

Dans un monde où ceux qui n’en peuvent plus de la pub sont les premiers à en faire, à l’heure où les « influenceurs » sont animateurs de téléshopping, où le terme de social-selling n’a jamais été sur autant de lèvres, réfléchissez tant qu’il est encore temps !

Faire de la pub OUI, sans problème. On ne récolte pas ce que l’on ne sème pas. Je ne vois pas comment on pourrait vendre à nos contacts sans les informer de notre offre.

Faux engagement : Mais par pitié ne demandez plus systématiquement à vos contacts de :

  • Vous apporter une valeur (financière ou non) que vous ne leur donnerez pas en retour.
  • Partager vos posts si vous ne le feriez pas sincèrement pour eux.
  • De commenter un post pour avoir accès à un contenu.

Vrai engagement : Vos contenus, partagez-les sans barrière à l’entrée ! Quitte à intégrer votre logo et vos coordonnées à chaque page ! Le taux de passation de votre contenu ne fera que s’accroître, et votre visibilité vous l’aurez. Et croyez-moi, une personne qui vous recontactera suite à la publication d’un contenu pour lequel il n’a eu AUCUN effort à fournir pour l’obtenir : c’est un VRAI PROSPECT CHAUD, un vrai oui ! Mais c’est avant tout un individu qui sait ce qu’il fait, qui n’a pas été forcé. Je parie (ce que vous voulez) que des contacts comme celui-ci, vous ne leur répondrez pas avec un message automatique !

Laissez le choix à vos contacts de fournir ou non leurs adresses emails, arrêtez de leur imposer ! Vous avez peur de l’espionnage de vos concurrents ? Alors revoyez de zéro votre modèle ! Si votre seule valeur ajoutée est basée sur la rétention d’informations ou sur un délai d’avance de quelques semaines, la valeur de votre business est quasi nulle, votre société ne crée pas grand chose pour l’humanité.

Faire entrer un contact dans votre boucle infernale d’automatisation, c’est aussi prendre le risque que son voisin ne vous connaisse jamais, tant vous étouffez vos contacts !

L’ultra-personnalisation automatisée n’a pour effet que l’isolement pur de vos interlocuteurs. Les tunnels de vente (funnels pour les aficionados) ont pour but justement de produire un “effet tunnel”. Pourquoi mettre des oeillères à vos potentiels clients, alors que l’on sait que les expériences d’achats collaboratives génèrent plus de dépenses et une meilleure satisfaction ?

Ah oui j’oubliais… en plus de fournir une expérience de plus en plus catastrophique à des humains (qui ne sont pas que des portes-monnaie je vous assure), vous vous permettrez sans doute de demander des recommandations à vos clients, pour que d’autres victimes de la déshumanisation, eux non plus, ne voient pas la lumière… au bout du tunnel.

______________________________________________________

Au fait, le social-selling, c’est quoi pour vous ? Qu’en pensez-vous ?

Commentez si le coeur vous en dit. Vous ne gagnerez pas de médaille, mais votre commentaire, tous les lecteurs sauront qu’il n’est pas généré automatiquement ! (à moins qu’un logiciel pour commenter les articles voit le jour !!???). Rien n’est demandé en retour, mis à part apprendre du point de vue de chacun !

______________________________________________________

Note : Personne n’est parfait… ou plutôt” chacun de nous est imparfait”. Moi le premier. Des efforts à faire pour créer de vrais échanges humains sont un combat à mener tous les jours, tant le nombre d’outils pour vendre (mal au passage) se multiplient, en vous promettant la Lune alors que vous avez le vertige… Dans le doute, faites ce que vous savez faire le mieux : soyez vous-même. Soyez fiers de vos projets, vos services, vos produits, le bouche à oreille (non forcé), électronique ou pas, fonctionne à merveille !

Note : Vers un consentement des démarches d’automation ? À l’avenir aurons-nous la possibilité d’afficher notre “non intérêt” pour le démarchage sur les réseaux, pratiqué par des individus eux-mêmes ? (pour les messages d’annonceurs cela existe déjà je crois bien).

Note : Dans la vente “inhumaine”, nous sommes passés de “vendre des choses à des contacts, qui n’en n’ont pas besoin” à “créer des besoins illusoires auprès de contacts, pour qu’ils achètent d’eux-même, sans en avoir besoin”, puis “créer de la frustration et du manque autour d’un vide émotionnel, en proposant de fausses solutions, à faibles valeurs ajoutées, vendues au prix fort”.

______________________________________________________

Qui suis-je ? Fabrice Astre. Je crée des stratégies (basées sur des contenus écrits/audios) pour attirer, surprendre, persuader, engager, convaincre (des clients et des talents). Sur une base saine et durable (pas de marketing de la peur, pas de mensonge, pas de message sans bonne intention, pas de hacks qui ne fonctionnent qu’une semaine et qui polluent votre image). Avoir en tête le long terme, même pour obtenir des résultats rapides, fonctionne ! C’est une question de choix et d’envie. Pour autant, je ne pratique ni la magie noire, ni l’ensorcellement, ni de consultations de voyance, même si mon nom pourrait s’y prêter ! Contactez-moi (avec un message personnalisé 😅)!

Fabrice ASTRE

Written by

Copywriter | Pianiste en AZERTY | J’écris avec ma tête et pense avec mes doigts.

More From Medium

Top on Medium

Ed Yong
Mar 25 · 22 min read

18.5K

Top on Medium

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade