Everything You Need To Know About Russia, Trump, And The Attorney General
CAP Action
245

Errata : Collector :
 L’Histoire n’est à refaire, les nouvelles générations actuelles auront pour celles identitaires repris cette fixation sur un crime de guerre atroce de l’Amérique de l’époque de ce massacre génocide, mais, peut-on enfin construire le monde sans en revenir aux crimes passés, du passé des horreurs de l’Histoire, l’Amérique avait dépassé ce racisme qui aura engendré ces génocides, les musulmans tels ceux contraires à B. Obama, à force de ces fixations de l’idée, auront détruit la seule issue démocratique de la planète, en un reniement de cette formidable avancée en devenir sur 8 ans, de tant de progrès humain. Non seulement une technologie (hors militaire, très peu préparée à cette guerre dans le désert, dont B. Obama ne voulait au départ, poussé par ONG et ses généraux ne pouvant laisser passe ce danger de EI, guerre autant que celle de Napoléon Bonaparte en Russie,un échec humain tant le ennemis de B. Obama l’auront ré-freiné en ses décisions justes) s’étant dépassée en liens sociaux, mais aussi humains, que cette guerre de Syrie aura rasés. Par pure vengeance du monde Musulman envers les décennies et siècles passés du colonialisme capitaliste, que B. Obama tentait vainement d’abroger. Les Musulmans radicaux se seront tiré,une balle dans le pied, de détruire cette opportunité nique de voir renaitre et survire un monde Démocratique seule issue.
 L’espoir se fondant et restant en les générations futures, qui devront reconstruire et non plus seulement, se fier à des reproductions systématisées des atrocités de l’Histoire Humaine à défaut de l’avoir bien eu intégrée, à titre d’exemple à ne reproduire..
 
 Musulmans modérés : Leur devoir reste de persister en cette voie, de devoir d’Humanité, mais en respectant plus les êtres humains, que leur Foi qui les forme et guide, propulse et bâtit.. En cela l’enseignement, l’information la culture, la diversité du savoir, autorise cette différenciation entre suivre un maître Unique, et décider de soi-même, le bien, qui sera collectif, en accord avec le Sens de la Vie de la Terre, pour elle.
 leur défaut de parité les amène à des summum de fascisme masculin encourageant l’occident jusqu’en des mœurs violentes des Hommes au sein des couples et de l’emploi : Les Femmes ont besoin et nécessitent d’Hommes en effet qui les autorisent et maintiennent, épaulent dans leur rôle de Femmes Émancipées, de faire avancer l’Histoire humaine et de la générer, engendrer, nourrir et laver, torcher, éduquer, guider, modérer, aiguiller, orienter, etc. Les pogroms musulmans à l’encontre des Femmes émancipées fixés sur la Loi de la Charia.
 
 Autant qu’enfant butté déboussolé après une immense bêtise, il erre erratique en ses pensées vides de trac face à cette grave irresponsabilité des ce poste, son poste présidentiel, amer, Trump, suicidaire d”une Amérique défaite, face à ce cynisme suicidaire prémédité, d’avoir tant joué avec la vie, en jouant au Papa de l’Amérique, son jeu préféré de vieux gosse depuis bébé dans sa Maison Blanche de Poupées, jeunes et vieilles poupées Barbies Auschwitziennes, Trump déshonoré par son incompétence en matière de politique intérieure et internationale, ne se basant en accointances que sur les préceptes de Mein kampf, et ceux hitlériens de l’apartheid politique et social, des années 30 prémisses de la 2° Guerre mondiale, à 50.
 Que va-t-il rester de l’Amérique étincelante de nouveauté et de santé de B. Obama, si Trump par fierté narcissique, refusant de considérer d’avantage son erreur, s’enferre, persiste en sa voie de jouer sa B.D. en politique fiction Végaïenne sur future planète Vega ? L’on entend déjà, planer les mouches. 
 
 Tous ou à peu près chaque diplomate ou ministère, en France également, charrie son droit implicite aux irrégularités communes à la fonction. De droite ou gauche et des extrémismes aussi, tous possèdent leurs casseroles et ratés infâmes en toute infamie discrète, masquée et tue. Là réside l’art d’éviter les campagnes électorales fouineuses assez pour dénicher la casserole de choix chemin de croix des élus et futurs élus décideurs pour les en damner. Mais là Trump aura dépassé les limites admises de mauvais trip, cauchemardesque.
 
 Pour ce qui est de la possession dès nés de la langue par les mineurs en bas-âge, vous avez parfaitement raison, la raison leur est confisquée, interdite, faussée, instituée arriérée, autistique, le savoir confisqué, l’alphabétisation aussi, prohibée, jusqu’à périssement de cette solution finale différée objet de marchés de trusts médicaux pédo-psychiatriques, atroces de mercantilisme cynique machiavélique de profits financiers orduriers. Fondant les domaines de la santé et de la Santé mentale en France et en occident, en cela, je comprends et pardonne un rien le dégoût de lui-même et de ce système, à D. Trump, bien que cela, inutile franchement. 
 
 Les peuples mondiaux en accord pour la plupart avec les victimes syriennes, partiellement, pour ce qui est de la haine meurtrière sur le coup, le viol mental et physique ressenti de l’injustice des morts et violences subies ou de vos yeux témoins sont presque les mots contenus, les morts souhaitées de l’ennemi, le coup de rasoir anesthésiant de la vue encore, des corps aimés,qui n’en finira si chaque décès suivi de décès sur la haine, la rage contenue ou tenant le ventre, la vengeance. La Justice aura été créée pour que nul ne fasse Justice par soi-même, mais je reconnais l’Injustice de la Guerre, où la Mort différée Euthanasique des fautifs, et le jugement simple de leurs responsables, le plus souvent, remplace toute Justice internationale et donc planétaire. Rien ne peut remplacer le jugement sans Loi du Talion-œil pour œil-dent pour dent, mais simplement, des peines carcérales qui en fait équivalent à des tortures infernales éternelles. Le point de litige des démocraties imparfaites inabouties, reste celui des peines d’incarcération pénale pour les crimes de guerre terribles et mortelles. Les euthanasies de groupe par psychiatrie, bombes atomiques et bombardements de leurs suivants et collaborateurs otages et impliqués, peuples soumis et otages infiltrés décidément à juger à posteriori, de leur euthanasie collective, de groupements aveugles ou pris en étau, chacun priera ensuite en se saoulant, soufflant sur les bougies et chandelles des Églises, sur leur décès en sacrifice lors des mémorandum en chaines des démocraties, aucune, solution, de plus, en vue. 
 Autant que pour ce qui est des injustices médico-sociales en Europe,
 Pour ce qui est de la possession dès nés de la langue par les mineurs en bas-âge, les infirmes ont parfaitement raison, la raison et leur langue maternelle, celle apprise par l’usage le plus souvent de la force violente parentale, pédo-psychiatrique et psycho-médicale, sociale, langue maternelle donc des ignorances de classe, typiques de l’arriération si ancrée profondément des génotypes acculturants propres à l’inculture de masse et de classe, cette raison animale, biologique, de la posséder, enseignée de la torture éducative forte, du mineur en bas-âge à l’adulte dès né, resté en possession de cette langue parentale difforme imposée dite typique de la petite enfance, elle leur est infligé de gifles magistrales, puis sa raison d’être et exister en eux confisquée, interdite, faussée, instituée arriérée, autistique, le savoir confisqué, l’alphabétisation aussi, prohibée, jusqu’à périssement par cette solution finale différée objet de marchés de trusts médicaux pédopsychiatriques, atroces de mercantilisme cynique machiavélique de profits financiers orduriers. Fondant les domaines de la Santé et de la Santé mentale en France et en occident,en cela, je comprends et pardonne un rien le dégoût de lui-même et de ce système,à D. Trump, bien que cela, inutile franchement. Le système devait, bien, forcément, changer. Dans la rage d’un “ je vous aurai, psychiatres sociétés”, de publicité médiatisée télévisée, en matraquage en boucles de programmes télévisés, et radiophoniques, qui auront révolté à les massacrer de répressions policières militarisées, des masses aveuglées de Mind controls mondiaux incessants, de ce cauchemar des prises en charge médicales, abusives et dignes des vidéos secrètes de la CIA, et de la CCDH. Pour que soit respecté le Système économique et qu’il soit.
 Système social corrompu.
 Il fallait qu’il change.
 ISIS en est né.
 Trump en aura été de ce fait et autant autoproclamé.
 Qui enfreint la loi du silence met le pied à l’étrier, Silence d’or, parole d’agent…. Société musulmane exagérément sévère, pour le plaisir sexuel de domination de mâles abusifs de leurs pouvoirs prohibitifs. 
 Et si elle ne s’y conforme, le Mâle la fustige-t-il au Bitter ? Ce qu’elle ne veut évidemment, raison pour laquelle elle accepte sa seule et unique liberté d’esclave domestique. Ce qu’en France l’on dénomme activité, sous peine de placements psychiatrique en bordels médicalisés privés pour le “bordel” de leur logement, pour “états dépressifs” à ne “rien faire de la journée”, autrement-dit, de ne s’acquitter pour l’Homme des tâches domestiques et ménagères, aussi, je comprends votre haine du monde occidental, équivalent au Monde Musulman, mais en moindre franchise, de tortures affichées, les électrochocs équivalents aux coups de fouet incapacitants à vie pour hérésie aux devoirs d’acquittement des tâches domestiques, et au devoir de satisfaire le Mâle, Européen ,Occidental, Français ou Musulman.
 
 Équivalences machiavéliques, où la Femme peut-elle vivre et s’épanouir sans s’évanouir de surexploitation esclave de l’Homme et donc d’Elle-même si elle s’adoube à le subir… Dans une Massive attaque de recrudescence des violences domestiques de maris, conjoints, compagnons,violents, tyrans domestiques et violeurs, butteurs humiliateurs, en commandos miliciens Aryens juridiques (celui ayant jugé Jacqueline Sauvage) dignes et typiques des 3K du Ku-Klux-Klan, celui-type se répendant d’un député- maire, Ménard, en vague Bleue- Marine. 
 Violences arbitraires décrétées légitimes pour défaillance de la Femme en son Devoir envers le Mâle de la Famille-Patrie. 
 Vague néo-nazie reprenant les préceptes de Mein Kampf envers l’Enfance devant rester maltraitée, la légalisation des violences et fessées à main armée faites aux Femmes, Lois établies similaires à celles du Voile intégral (ici médicalisé, et du viol à tchador psychiatrique, à viols correctifs collectifs sur les Lois des modalités de l’excision musulmane, Égyptienne et Africaine), à celles de la Charia de l’ISIS actuel, répandant ces lois de fait et non légalement établie, de jurisprudences privilégiant autant qu’en Russie, Amériques et Asie, Moyen Orient à ce jour, par privilège masculin en Internationale néo-Nazie, les violences à domicile, parentales, familiales, et de couple en une conjugaison des pouvoirs Américains républicains de Trump, Européens, français via l’infiltration néo-nazie pro-Poutiniste, soutenue d’Israël, via Trump, ses alliances Qatari, d’Arabie Saoudite et musulmanes intégristes finançant sa présidence d’aujourd’hui et ayant financé ses meetings et campagnes électorales ..
 
 Tant de haine et de désinformation inculte pro-russe et pro-israélite, fait un rien frémir, non pas de peur, mais de crainte d’un Monde désigné pour faire taire la réalité, d’une politique humaine, où se trouvent les faits réels sinon des théories du complot que le ennemis de la démocratie gobent en nourrissons malnutris sinon de propagandes totalitaristes admises autant Vérité unique, à Sens Unique et Éternelle.
 Nombre propagandes règnent et sur le net, des faits de cette campagne présidentielle Américaine.
 Ainsi que le couple Clinton en fait soumis au Mind Control encore existant à cette époque, et H. Clinton voire soumise à sex-tapes organisées pour la discréditer, entraînée cou contrainte, retournée et conditionnée par la CIA à cela, devenue, quasi exaltée de traitements psychotropes et surveillances psychiatriques médicales des ennemis peut-être d’une CIA sub-existante en alliance avec le Congrès (républicain de majorité, bloquant toute décision de B. Obama, président à cette heure là), encore active en ce sens, manipulatrice des élus, et femmes élues à candidates Démocrates. 
 
 H. Clinton tenue pour responsable d’un mari vicieusement induit au Vice sexuel, et dont il lui était interdit pour le protocole présidentiel, de divorcer, jusqu’à ces temps plus émancipés (jusqu’aux années 60 à 70 de Charles De Gaulle à Churchill ayant établi cette société occidentale française, Américaine, de mœurs et Lois musulmanes envers l’enfance, la femme et l’Homme, les hommes ne pouvant eux-mêmes s’y soustraire, les femmes décrétées de la médecine Aliéniste eugéniste hygiéniste (encore et depuis le 18° siècle et à ce jour toujours en vigueur), animaux doués de sensibilité voire de raison, hystériques en cause leurs couches les rendant démentes, déclarées incapables majeures des douleurs de démence des menstruations (sous viols avec violences) et couches mal entreprises pour instituer d’enfanter dans la douleur du Christ et de Marie-Madeleine payant les fautes de la Femme de ces douleurs mortelles des accouchements sciemment mal entrepris médicalement, sans épidurales et à épisiotomies et déchirements vulvaires, périnéaux et rectaux à vif, souvent contractions poussées à l’AVC, la crise cardiaque handicapante et varices, déchirures abdominales et cardiopathies, phlébites sur perfusions de sodium, et sur perfusions réanimatrices de glucose, diabétiques à vie, restent interdites de divorce et d’avortement, et handicapées grièvement de cette obligation à l’accouchement contraint et aux violences du viol conjugal érigé en devoir conjugal obligatoire dans mariages forcés suite à grossesses indésirées imposées d’amoureux abusifs ou appâteurs pour engrosser à cette fin de mariage contraint, leurs futures femmes, interdites de travail personnel indépendant autonome sans avis-caution de leur époux, désigné chef de famille et tuteur de la Femme, autant qu’actuellement encore au Maghreb, sous intégrisme ingérant musulman et ISIS à ce jour), et prise en étau et otage par la pudeur simili-moraliste des pratiques douteuses des protocoles Américains régnant de Médicis et Lucrèces Borgia, autour des couples présidentiel, elle n’aura pu se soustraire aux frasques d’un mari détourné consciencieusement de son vrai chemin de bonne moralité, si pris ensuite par deal, en addict de parties fines compromettantes objets de rançonnages à la présidence et objets de racket, pressions politiques adverses,à autoriser le chantage à la démolition de la carrière politique et de rôle d’éminence grise présumée, envers son époux, de H. Clinton.
 De ces faits de couches handicapantes et viols conjugaux, les femmes aux appareils génitaux détruits de ces violences, génitales, sexuelles, trompées systématiquement de leur conjoint et destinées uniquement autant que sous Hitler, à la reproduction Aryenne de têtes forcément blondes, les bruns et brunes décolorés et reteints ou en communautés inattaquables, les Hommes préférant les prostituées et mineures en réseaux pédophiles. Sous contrôle d”un Mind control Américain et Français.
 Internationale néo-Nazie infiltrante, en toutes sous-couches des sociétés et jusques en les strates de la Gauche française, acquise de Femmes fascistes dès nées, pro-nazies propagandistes de ce type d’ internationale nazie.
 
 Saisie sur le vif du mode viral actuel : grossesses tardives à l’arrachée dans voies publiques, commerces, supérettes et domiciles aux issues forcées. Rats d’hôtels pickpockets de rapports à la va vite de maisons de passe improvisées pour sex-tapes parties sur quasi fiancées dans petits logements paradis nuptiaux potentiels de couples maudits exécutés dans charivari incultes populistes identitaires multi-partite à extractions et crimes de guerre entre médecins corporatistes a crimes d’honneur judiciaires sanito médico pharmaceutiques à pédophilie, vices meurtriers de Messes Noires à sacrifice humains tus sinon incriminés aux victimes. Techniques qatari de viols correctifs collectifs incestueux punitifs de la beauté des femmes jeunes et jolies. Douées lobotomisées d’office objets d’expérimentations sauvages répressive de leurs dons, travail devant rester inutile et beauté, (les yeux bleus crevés, détruits, endommagés) prétextes à interventionnisme rémunérateur et tourisme sexuel medico-infirmier fructueux légalisé sous étiquette de démence des victimes et proies de ces marchés de chair fraîche humaine destinée à ces trafics. Punitif par viols collectifs correctifs de type Qatari-français sur cas-têtes de pipe à cabalets piloris affichés et exemplaires sur piloris publics de la gauche humaniste athéiste socialiste altermondialiste écologiste . Promise à mort douce réclamée des familles ou mort violente si refus des proies de s’ exécuter par non affinité avec l’usage immodéré de la torture par amusement collectif communautaire et mortel. Le suicide assisté marché de la Mort de camps fermes de défoulement nazi néo-afrikaner. L’anti démocratie néonazie considérée cristallisation phychotique chez et envers ses contestataires et dissidences dans heurts avec l’Extrême-Droite Hitlérienne Boeguelinen, Himmlérienne, Mussolinienne, Ku-Klux-Klanniennes, Akrikaner, multi-partite en rassemblements populaires, chez et envers contestataires et dissidences de sex-tapes dites libertines et de libertinage libre-échangiste au droit de tuer par meurtre et euthanasie, suppression par exécution sommaire ou de mort lente, pour le plaisir d’en obtenir encore biens, gains, plaisirs sexuels et intellectuels, thèses de médecins et leurs sphères étudiantes de théseux, élimination physique ou mentale par l’aliénation acquise des violences, des victimes aux témoignages et plaintes tenaces ou potentielles en jurisprudence, interrogées sous Penthotal, usage immodéré de la torture physique, sexuelle, génitale, mentale, aux postes à soudure improvisés d’armes illicites, témoignages gênant ces trafics de tenanciers de maisons closes clandestines flottantes….. . 
 
 
 Chèques en Blanc : Tenter de se faire élire, à ce jour encore tenter un rempart ultime contre la bêtise inhumaine, colonialiste ou aryenne en pays conquis, de ses adversaires.
 magouilles et fraudes financières de fonds électoraux des campagnes et primaires :
 Le financement en effet français des partis politiques, hasardeux à occulte, et sous-marin, fondé sur les cotisations d’adhérents aux partis politiques, mais injustifiant ses sources financières, et aucunement contrôlé sans acuité électoraliste très à même de s’en préoccuper, aucun candidat je le pense exempt de ce type de financement peu honorable…. La transparence et la réglementation des sources de campagnes électorales, devrait se respecter si un Droit quelconque s’y attachait, préventivement aux casseroles frauduleuses, influences politiques de pays tels ceux Saoudiens, Qataris, Russes, sur l’électorat français .
 L’Amérique va de Charybde en Scylla, entre Peste et Choléra, je déplore que les Démocrates n’aient eu, depuis longtemps, aucun Dauphin digne de remplacer Barack Obama, ce que je redoutais depuis son deuxième mandat. Seule H. Clinton hélas possédait assez de reins pour gouverner, mais en face sa propre réalité, non, vérité surgie autant cadavre au fil de l’eau.
 J’ai longtemps médité sur les corruptions fonctionnaires occidentales, lisez, relisez mes délectations soporifiques soit, mais réalistes, sur l’antipsychiatrie et les Messes noires, abus sexuels, issus de l’Arabie Saoudite influente, les trafics Israélites, turcs, de marchés de la chair, de organes, de chairs fraîches, et mes articles sur les Sextapes médicalisées…. 
 Propagande Russo-Trumpiste ou réalité, le fait des sex-tapes pédophiles reste, en occident, France et autres nations telles celles fournisseuses et initiatrices à ces orgies. le monde orgie, Les universités emplies d’étudiants alcooliques orgiaques, en France, quiconque ne cède à la “partie” discriminé, incarcéré, exclu, détruit, aucun couple n’y ayant réchappé, la sex-tape ancrée dans les mœurs françaises et occidentale depuis les plus hauts temps de la barbarie et des Barbares, de l’an Mil, en danses macabres. 
 Le Bataclan, lieu même de dépravations que l’EI aura condamné atrocement, mais avec une justice qu’il ne respecte lui-même, ses soudards alcoolisés, sous fixe et Captagon, adonnés à l’orgie d’esclaves sexuelles, où ce Monde va-t-il..
 Mais l’on ne peut assimiler en affaire de chapeaux ronds, bretons, tout candidat aux fraudeurs véritables, si légitime, et percevant financements honnêtes, ni enquêter systématiquement sur les fraudes potentielles de chaque candidat électoral, la vigilance juridique et à la source ne pourra qu’entraîner clandestinisation plus forte des fonds électoraux, et décréter vainqueur le plus financé, frauduleusement ou pas, injustice supplémentaire, l’on ne peut non plus à ce titre apercevoir ni détecter les potentiels fraudeurs, sinon en ce cas, par leur élection. Ni établir des plafonds électoraux de fonds, plafonds inutiles . 
 Je connais le fait depuis mes premières années, je n’ai besoin d’exemples supplémentaires aux mauvaises mœurs de l’élite pensante, dite culturelle, médiatisée, du show-biz, et gouvernementale. Drogues, alcool, femmes, le tout arrosé de forts pourboires, dessous de table, en jurisprudence, destinés à acheter témoins, juges, jugements, avoués, jurés, etc..
 Les Socio-démocrates “sauvageons” futurs de cette Terre, où les Barbares règnent en toute barbarie impunie, en toute impunité, d’une poignée d’hommes de pouvoirs financiers, au nez de leurs victimes, sans forces et faibles fac eaux appétits de tortures proposées opposées à toute lucidité de cette dictature de la faiblesse des majorités initialement conscientes, jusqu’à leur minorité flanchante de confort bourgeois ou de précarité létale de besoin mortel de mort lente, subite à brutale, , sous les sévices sociaux machiavéliques destinés à les maintenir dans l’inaction immobilisatrice, d’un immobilisme calculé, incapable de soulever le couvercle de la chape de plomb de ces derniers millénaires, de pouvoirs absolu au-delà du totalitaire, s’amplifiant au fil des siècles, en violences inouïes pour leurs tenants, étonnés encore de la muflerie insensée pour eux, impunie de leur dominance en tout affichage, de cette haine qui les tient, de représailles envers masses sociales auto-tortionnaires, entre-sévicieuses, amorales d’esprit, action civique totalitaire, exécutant leurs dissidences et sources humaines d’esprit de justice, foules inhumaines aliénantes, aliénatrices des droits et devoirs démocratiques, devenues inconscientes d’aveuglement idéologique, convaincue de matérialisme hyper-réaliste marxiste à sécuritaire, identitaire hyper-nationaliste, toutes tendances confondues, en un rassemblement inhumain de brebis bêlantes gardes-chiourmes de leurs populations dissidentes, etc, je ne vais reproduire les messages d’Anonymous, sur le thème.
 Tout socialisme humaniste démocratique, devenu Social Démocratie Hitlérienne. 
 L’élément essentiel de cette attaque sécuritaire, n’étant construire des pénitenciers répressifs, mais bien enseigner, préserver, les devoirs et droits démocratiques des citoyens, jusqu’à compréhension totale des devoirs civiques et la préservation de la santé, de la vie, du niveau de vie élémentaire, hors circuits de pègres profiteuses issues de la nécessité de survivre, nés de classes profiteuses ou précaires, mafias qu’il faudra éradiquer autant que l’esprit fasciste extrémiste les ayant créées, converties, constituées, de dictature entretenant l’esprit de régime sécuritaire en voie de triomphe sur terre, une dictature générale, parcellaire, inventée, fomentée, imposée de main d’humaines inhumains, propageant l”inhumanité opiniâtre et machiavélique de l’esprit Médicis, Mazarin, des inquisitions de France, colonialiste, en une impunité imposteur des Droits de l’Homme sciemment enfreints, dans un lucre de faste général d’une féodalité planétaire, fasciste, de pouvoir absolu, général. Débutant par des amusements tortionnaires gratuits aux décharges électriques et aiguillons électriques, coups, blessures, tortures sur animaux innocents dans abattoirs, et finissant, par l’extermination cauchemardesque, goguenarde, de l’homme, de son humain, dans un nazisme planétaire.
 
 La réinsertion des criminels, de la criminalité violente des plus atroces qui soient à causer le suicide calculé de policiers mêmes, souffrant du terrorisme de cette flambe nationaliste et de mafia organisée, de criminalité, ses horreurs quotidiennes, inimaginables de violences létales, notamment au sein des Forces de l’Ordre, de policier à policier, ou à criminels interpellés, délinquants, au sein même des hôpitaux, de main médicale libérale, où urgentistes, internes, au bord du burn-out, de ces horreurs constantes, se confrontent en continu à cette atrocité, des horreurs de crimes de guerre, tortures létales pratiquées de personnels infirmiers à personnels infirmiers, médecins à médecins, soignants à soignés, posant, exigeant un questionnement politique, éthique, philosophique, sur le sujet, loin de rester un simple thème.
 Je l’espère, la mobilisation contre les horreurs de la Guerre, sans référence à celles, massives, références de la deuxième guerre mondiale, doit se poursuivre, toute torture ne devant se comparer aux tortures répertoriées des guerres du passé, mais, devant se condamner en tant que torture inadmissible, et ne se devant se comparer entre elles. 
 L’on ne peut condamner des tortures atroces, uniquement au degré de leur infliction holocauste massive, mais à l’atrocité également de leurs effets. A partir de combien de millions, de milliards d’êtres humains affectés de tortures de gravité mortelle à gravissimes, peut-on déterminer la désignation de tortures et crimes de guerre. Y compris tout cas isolé de cette gravité de torture, y compris toute torture, crime en soi de guerre.

Le raz de marée D. Trump, se fait encore sentir en une Internationale de Droite raciale, d’Extrême-Droite puissante financée de soubassements pécuniaires occultes, assiégeant individu après potentiel électeur, les citoyens, et gangrenant le Monde, s’infiltrant en tsunami lent, en France, en Europe.
 Je pensais comment, je l’avais annoncé, tristement depuis un an, dans mes messages, il faut reconstruire l’Amérique et la planète dès à présent, après un temps, de trêve.
 Pourtant j’avais bien prédit que les basses classes, grevées d’impositions et sur-travail flancheraient sous le poids de la pression de la sphère Trump, comme une barrière de la langue règne entre les clivages de classes, la jeunesse en mal de devenir et pouvoir d’investissement en une vie où l’argent compte, qui orientées telles bans de poissons, auront voté discrètement timidement, en s’interrogeant, pour la Droite républicaine achetant dans ses étalages de mensonges, le futur et promis pouvoir d’achat de classes pauvres. Elles sont restées désorientées, en lutte de survie pour leu remploi, la sécurité de leurs revenus, devant la peur du lendemain, pour leurs investissements, et épargnes à conserver rester stables.
 Seules ces valeurs alimentaires de survie, consommer du brut et naturel, de quoi se reproduire, fonder familles, en sécurité, sans normes répressives dès que ce droit aliéné, et obtenir emploi pérenne, facile et à vie, épargne à léguer à ses descendances et futures descendances, prévisions financières solides, pour des générations propres à tenir lors des aléas de l’avenir, seules ces valeurs auront primé, en cette période crise mondiale. Ces basses classes économiques, leur pouvoir de décision, leur pression de nombre, les femmes, l’enfance, sont et restent les seuls pouvoirs-clefs de réussite de tout programme d’action.
 Sachant que ces générations travaillent en conscience du devoir de s’expatrier un jour de la Terre, avant 2,5 milliards d’années, et que leur corps dès ce jour devra rester solide, pour travailler, reproduire leur espèce humaine, devant se concevoir solidement assez pour durer dans le temps infini de l’espace interstellaire.

“Retour des colonies francophones et occidentales de transfert via Israël :
 Enfin Israël aura donné et réinitié aux colonies Occidentales, et trouvé en ses ennemis Iraniens du Golan, son pendant et prédateur à l’invasion économique et démographique, en expansion dangereuse pour la Palestine et la Bande de Gaza, cruel épisode de ses techniques invasives intrusives, ponctuées d’incursions colonialistes dans des zones d’Occupation néo-nazie qu’elle prétend (sous un sain prétexte de les rafler au terrorisme du Hamas) à envahir de façon identique, et prétexte à appropriation spontanée d’autant plus légitimée par une Loi inexistante dans les droits des Nations, qu’invaincue par la voix des armes, dont elle use à loisir, de légitime défense, légitimée par les Institutions Internationales, en toute impunité.
 Pour des raisons diplomatiques stratégiques, économiques (contrats économiques avec la France, l’Allemagne, autres puissances à multinationales impliquées en ce conflit et dans l’établissement, la construction de colonies israélites en terres palestiniennes), militaires, d’équilibre des Forces en deal avec Israël à l’encontre du Hamas.

Je pense toujours autant qu’Israël aura trahi la mémoire des Peuples Juifs persécutés depuis la Haute Antiquité, condamnés alors par la Romanité à l’usure et les métiers des finances, condamnation dont ils auront tant triomphé que Hitler même, ayant constaté leur apogée en Allemagne nazie, aura décidé leur extermination, craignant pour la sécurité économique et politique de l’Etat Allemand, car ces peuples détenaient, les moyens de production, les banques les encadrant, sources financières monétaires (donc influant les pouvoirs politiques) de l’économie Allemande de l’époque, de 1930 à 1939, leur perte et holocauste furent décidés dans l’appel au génocide racial de Mein Kampf, car l’économie Juive promettant et signe à la fois, d’un envahissement nataliste démographique lié à la religion sémite, contraire la démographie croissante (en pleine traîne de la crise financière du crack Bousier de 1929), Allemande, dite native, prémices de la 2° Guerre Mondiale. Et qu’une fois le Monde complexe Juif disséminé par le Monde actuel, les racines de chacun de ces Sémites, ou Hébraïques, ancrées dans chaque pays originaire d’accueil de ces familles, foyers et individus isolés intégrés aux sociétés internationales, ne peut décemment se parquer en son intégrité en un pays de territoire aussi réduit que la Palestine, d’autant plus que l’Histoire encore récente aura fait bouger ses frontières, Histoire qu’il faut prendre en compte, réactualiser les histoires des peuples en fonction de leurs limites humaines et historique nécessaire à la préservation de la paix des Peuples.
 D’autre part, la politique d’invasion économique et politique d’Israël ayant commis des crimes génocides de guerre, à l’encontre de populations civiles palestiniennes, au nom du terrorisme d’un Hamas dictatorial et excentré face à des civils, populations de femmes et enfants innocents de cette guerre, de colonisation et ses atrocités typiques du colonialisme occidental du 18° siècle, rejoint la politique d’envahissement de terres étrangères de Hitler. Sachant que l’occident actuel, ne colonise que pareillement qu’en douceur apparente, agressivité colonialiste barbare d’un Mondialisme capitaliste sauvage aussi meurtrier et aux barbaries des plus décadentes, que l’Empire colonial qu’il aura condamné, abrogeant l’officialité de colonies dispersées dans le monde, pour les maintenir officieusement, non-officialité reconnue des peuples Africains réunis, et nations (la plupart dictatoriales) envahies de ces systèmes capitalistes Néo-colonialistes profiteurs (sous des prétextes typiques du “Missionnarisme” de Missionnaires originairement religieux du colonialisme du 18° siècle, d’humanisation des conditions de vie inhumaines, de sauvages, prospections pétrolières, aurifères, diamantaires, des métaux lourds et bois rares, économico-politiques de trusts capitalistes que l’on retrouve chez, un exemple, les politiques de droite dont Jean-Louis Borloo) des dictatures pour en grever doublement les populations déjà asservies, sous des jougs de répressions sanguinaires pour bon nombre de ces régimes totalitaires, d’un néo-nazisme à visage humain autant criminel et préjudiciable que celui d’Israël et les Anciennes colonies réunies. Ceci-dit et résumé simplement. Autre fait : Les propagandes israélites surpuissantes, le Hamas se défend tant qu’il se peut qu’il déforme la réalité, mais cela n’est qu’en réaction à un pouvoir immensément riche et immensément criminel de guerre, disproportionné voire, face à une régime totalitaire autant du Hamas, qui malgré toutefois ses bonnes raisons d’agir, n’a convaincu que de crimes de guerre tout aussi odieux, quand bien même moins génocidiques, que ceux d’Israël, mais bien-fondés soupçons israélites des fomentations intestines de ce régime palestinien, avec l’Ennemi, autrement-dit, Daech, EI. Ce qui prend les populations en étau entre les frappes insensées et investigations armées lourdes, de chars, tanks et mortiers, au sein de la bande de Gaza, EI, et le régime dur totalitaire du Hamas.
 
 Pour l’Algérie, je pense que la guerre aura marqué l’Algérie, la France, et l’histoire humaine contemporaine, assez pour que ces types insidieux, in-affichés de colonisations, et de répressions dures, ne se reproduisent en aucun pays, israélite, de main musulmane, ou de confession chrétienne.

Si la croissance persiste, l’emploi pour l’emploi, l’embauche pour l’embauche, la production pour la production, Travailler pour Travailler, pour Familles et Patrie, les ressources naturelles de la Terre, se réduiront, l’industrialisation pour l’embauche nuire à la santé des citoyens, les surfaces habitables se réduiront, les zones d’urbanisation déborderont des zones constructibles et s’étendront sur des réserves naturelles préservées car poumons verts de la France et du Monde, assurant la reconstitution biologique atmosphérique (production quotidienne chlorophyllienne de la végétation à feuilles caduques surtout, en oxygène et gaz carbonique, recyclage végétal de l’atmosphère, nécessaire à la vie sur Terre) et des biotopes naturels, dont ceux des cycles naturels terrestres terriens, la surpopulation liée inévitablement à une sur-croissance ou même une reprisse accrue de la croissance sera un facteur aggravant de la surnatalité française, sachant le rapport superficie/démographie/réserves naturelles des biotopes naturel critique sen France, d’une superficie réduite pour sa démographie ; ceci augmenté d’une surpopulation immigrée réfugiée climatique, économique, politique, pour des raisons strictement légitimes humanitaires.
 La moitié du continent devant sinon assimiler d’assistances sociales le restant du continent, maintenu dans le cas social généralisé, l’autre quadrillage revenant à une moitié de continent américain contenant son autre moitié de délinquance criminelle, le tiers de ses tenants policiers croulant sinon sous le poids de ses charges, tombant dans la corruption absolue à devoir les incarcérer avec leurs détenus.
 
 Une coalition coopératrice composant entre les deux opposants un bloc faisant front aux problèmes du continent et des conflits mondiaux, systèmes de corruptions étatiques et degrés sanitaires, culturels, d’alphabétisation mondiaux, devrait aboutir à une réflexion commune sur la préservation des espèces sur terre et la sécurité mondiale, en un partage équitable des tâches, chacun des partis républicain et démocrate, œuvrant en connaissance de cause de sa partie et spécialité, réformisme social humaniste, et pratique praxis industrielle spécialisée en matière d’hygiène, sécurité et solidité de ses productions, à réguler de ses outrances sur-industrielles en productions d’objet futiles dangereux et alimentations novices pour la santé humaine, animale, et les biotopes naturels ne résolvant les aliénations humaines, l’acculturation mondiale et les fascismes de ce fait planétaires.
 Politique régulatrice des ravages et dommages du capitalisme mondialiste créatrice d’embauche, nouveaux types d’emplois, inutiles,créant vides mentaux, corruptions, paupérisation de populations-esclaves du machinisme, de ses multinationales, filières mercantiles de pacotille du capitalisme, ses ravages planétaires, si la consommation actuelle en énergies et en eau se généralisait dans le monde, il cesserait d’exister en peu de temps. Pour un pur Néo-Commerce du Triangle commercial.
 
 Le tout assurant une cohésion sanitaire sociale cultuelle économique donc en un bloc formé coopératif entre républicains et démocrates, un bloc faisant front aux problèmes du continent sauf problèmes de régulation à prévoir des excès démographiques de naissances engendrés de politiques natalistes fréquentes en milieux éducatifs religieux draconiens ou rigoristes.

Les israélites en effet d’aujourd’hui auront dépassé la dangerosité colonialiste néo-nazie, l’Europe coupable d’intelligence avec une politique de colonisation subsistant d’invasions systématisées d’un territoire non compris dans l’appartenance territoriale d’Israël, et consciemment colonisé, en défi auprès des instances internationales, fermant les yeux pour des arrangements occultes entre Israël et l’occident, trouvant un intérêt affiché pour les marchés israélo-occidentaux, d’armements, domaines de la recherche, produits pharmaceutiques, esclavage de populations civiles, industries du bâtiment etc. 
 Le génocide des Indiens, de ceux également d’Amazonie, continue encore, mais de main des multinationales, de celles de capitalistes, républicains, les pires ennemis de B. Obama. Le but en Syrie n’étant le génocide ms l’élimination de EI, les morts en Syie, Irak, Palestine, non des morts ciblées mais pertes humaines dans 3° guerre mondiale, pour négligence du fait des frappes aveugles, en France, autant pour négligence préfectorales, à ne garantir la sécurité préventive, à l’axer sur la dissidence contestataire contre-sécuritaire, et de l’État, à ne point arrêter, incarcérer par prévention, les combattants EI, repérés sur le sol français, et jusqu’à présent, relaxés.
 Je pensais aux exploiteurs de mains d’œuvres esclaves, les capitalistes libéraux Mondialistes, finançant exploitations rationalisées de populations sous dictatures l’autorisant, jusqu’à adouber ces populations esclaves à les révolter, et mater des lobbies militaires exerçant pressions monétaire sur les présidences démocratiques afin de régner en maître et faire Internationalement respecter les marchés mondialistes du modèle libéral Capitaliste. 
 Ce monopole, devant inéluctablement se remplacer, d’un nouveau “Monopole”, usant de son pouvoir contre-monopoliste, celui de la Démocratie Participative, générale, généralisée, globale. 
 Hélas :
 Transmissions, transferts de données plus sérieuses et légalisées, tenant du domaine privé, du modèle libéral et étatique conjugués ? 
 Destituer D. Trump serait une victoire mémorable pour le mouvement démocrate, sans aucune mise en épingle de ce mouvement ni sans qu’il ait eu à grandement bouger. les foules massées autour de l’idée d’une destitution prochaine et revendiquée, d’un D.trump encore en campagne incapable majeur quasiment, témoignent amplement d’une ampleur internationale de ce souhait, imminent, d’une démission ou révocation de al présidence de Trump, sans politique véritable du mouvement démocrate, la spontanéité du mouvement international de mobilisation anti-Trump relève de la pure vérité, intrinsèque, que D. Trump irresponsable à dangereux tant non apte au pouvoir et à la direction internationale d’un pays clef de la politique internationale, de son écologie, de la COP 21, les conférences climatiques tant difficilement obtenues, rayées potentiellement de la carte, la politique extérieure am”ricane prépondérante dans le conflit contre-EI, et déterminante du degré de démocratie qui recule dans le monde, au gré des dictatures à évincer, cela, spontanéité des masses sociales, en réaction si massive, que moi-même, étonnée du fait d’un tel soutien moral à un Mouvement Démocrate effacé au fait, gommé, oublié, que nombre de détracteurs dans le monde et sur les réseaux sociaux, discriminaient, session de rattrapage, à prendre auprès des militants Démocrates, en vue ? 
 http://fr.timesofisrael.com/avineri-predit-une-fin-prematuree-a-la-presidence-de-trump/
 
 Politique extérieure :
 La Russie retarde je crois, d’une guerre et de présidence Américaine, la présidence (visée) dernière de B. Obama, qui par ailleurs, tentait préserver ses atouts d’action militaire et de surveillance en Syrie, leur efficacité contre- EI, dans la guerre de Syrie, en armant et usant du renseignement en échange, d’Al-Nosra, des Kurdes, et autres terrains des RG, autres franges modérées contre-islamistes, et contre-régime Syrien, totalitaire. A parler de casserole Russe dans l’affaire Obama, D. Trump, déjà élu à rappeler, par les soins de Poutine, semblant l’ignorer. 
 Israël a rapatrié des soi-disant enfants juifs Ukrainiens dans ses centres d’accueil des pupilles de la nation de l’État d’Israël, Kibboutz du désert du Néguev, dans un but de prétendu rapatriement, qu’en est-il devenu, organes de remplacement, dans usines-kibboutz et viande humaine consommable, par son absorption anthropophage, ou simplement, greffable, ou personnels militaires, prostituées pour sex-tapes pédophiles, ou entre adultes, Occidentales, hommes, femmes de main et enfants d’Israël, utilisés ensuite lâchement exécutés, débités en organes propres aux marchés des greffes en Occident, Europe…?
 
 Good Day,
 Sur le thème de la libéralisation des mariages gays, et intolérance contre-gays, apartheid contre-transgenres
 Je me permets de répondre par une réflexion sur ce problème de toute démocratie, défendre les déviances au nom des différences, au nom et au prix de la défense des démocraties, qui parvenues un certain degré de libertés acquises, doivent faire face à une revendication de laxisme envers des troues sociaux, qui peuvent relever de déviances, conditionnements des masses, en soulèvements si non assouvies des droits qu’elles réclament au nom des Libertés du peuple de la démocratie, des libertés individuelles, de conscience, et de pensée, dans leurs exigences. quand celles des États dépassent ces revendications, annexes, qui ne devraient avoir lieu ni droit de débat ni de remise en question des lois de l’État, qu’en temps de paix. Faut-il tant de haine raciale envers des bébés, des enfants nés affectés du genre trisomique, autant qu’envers le genre homosexuel, faut il tolérer que l’on réduise les charges médicales et le trou de la sécurité sociale, en supprimant ces nouveau-nés, fœtus, haïs autant petites filles en Chine et Asie, Inde, avortées par haine raciale envers leur sexe, violées, excisées, mariées de force, objets de circuits et filières pédophiles, et soumises en pâture aux invités des demeures, faut-il admettre que l’on juge inutile l’encadrement de ces enfants quand ils ne sont pas drivés assez tôt pour une vie sociale, confinés dans des familles choquées de leur présence, faut-il tolérer la demande de solution finale envers les handicapés, invalides, inactifs et sans emploi, autant qu’euthanasier de animaux en surpopulation ou infectés et dangereux, sous le prétexte qu’incapables de produire autant que les performances laborieuses de chacun des travailleurs, quand une fois scolarisés ces enfants sont indépendants, peuvent lire, écrire, trouver un emploi, un logement.
 D’autant plus que hors et intra-circuits pédagogiques, l’ensemble des mineurs et enfants en bas-âge, victimes de maltraitances sociales, médico-légistes, aux enfreintes graves des droits de l’Homme et de l’Enfance, les trisomiques ne présentant pas forcément le même niveau de handicap, pour des prises en charge frauduleuses et sans scrupules de leurs cas, dont la déscolarisation, certains des déclarés trisomiques présentant des yeux bleus et des cheveux blonds, quand l’encyclopédie de Jean Rostand “La vie” signale que les “mongoliens” naissent avec des yeux noirs, des cheveux noirs, des trouble de la vue, un embonpoint, et un physique asiate. Trisomiques, anormaux ou préfabriqués de toutes pièces, autant que l’autisme, et la spasmophilie… Triste vie que celles des enfances maltraitées jusqu’aux dérives sexuelles des homosexuels épaves de la vie de famille, rejetés pour les violences et déviances sexuelles initiatiques de mères abusives ou sergents chefs, “pères fouettards” violents relativement à l’acquisition de l’hétérosexualité et au sortir de la sexualité endogène voire du plaisir tout court sinon celui de l’onanisme et du rêve éveillé. Langage d’initiés. 
 A moins de leur avoir “fait la tête de l’emploi”, contrefaçon d’autismes et de malformations médicalement produite et assistée… J’ajouterai que l’on peut autant dans ce cas euthanasier les personnes de couleur, black beurs hindous, métis et “races” autres que blanches, le manque d’hygiène alimentaire causant l’obésité chez les dits trisomiques, peut être autant condamné chez les “rondes” qu’aiment particulièrement les hommes, chez les femmes noires, les prolétaires, autres, forme nouvelle sociale de réduction-amalgame se fondant sur le néo-syllogisme des Mythes Grecs qu ‘adoraient, vénéraient, reprenaient, reproduisaient les nazis, dont le mouvement initial se basait et fondait sur les lors de la sélection naturelle dont chromosomique, des patrimoines génétiques, (d’où les dangers de la Procréation Médicalement Assistée réclamée par les mariages gays).
 Il est certain que la société capitaliste est strictement amorale, sans scrupules et cynique, machiavélique et tortionnaire, un dictât plus insidieux que toute barbarie à visage humain, mais il ne faudrait relier l’amoralité des pouvoirs aux idéaux libertaires, ou moraux, de mouvements sociaux, de réfractaires à ces débauches de gaspillages de vies humaines animales et terrestres, à tous les dissident de ces Lucrèce Borgia que sont les dirigeants des principaux partis politiques. L’amoralité peut exister dans la religion, dans des critères idéologiques autres que ceux d’embrigadements religieux, la sincérité de “l’âme” ne peut remplacer la justice, l’égalité, des chances, des sexes, des genres, les valeurs, critères,préceptes et applications saines, justes, de la démocratie, la fraternité, aucune légende surnaturelle ne peut remplacer les textes et critères sociaux qu’établit la justice, ce genre de discours que chacun possède est et reste identique au discours à sens unique établissant le bien fondé de la torture, des lois fascistes de la nature, du Vice inhumain, de la peine de mort, des exécutions sommaires, où la justice remplacée par les procès arbitraires, les supplices chrétiens, démagogies et Vérité Unique, viols correctifs, lynchages des femmes adultères, supplices vénaux et exécutions des homosexuels, oui cela un Ordre Moral rigide et radical, l’on en reviendrait aux ères noires de l’Inquisition et des dictatures du Moyen Orient.
 
 Il faut nuancer : Ne discréditer les homosexuels, de quelque genre qu’ils soient, qu’ils soient “sexy de surcroît”, “pas trop sodomites”, il ne manque pas de positions sans la fameuse “pénétration”, terme je le redis scientifique, l’on peut se contenter du câlin (les gays sont innovateurs en la matière de libéraliser autre positions sexuelles des couples formés que celles des Églises et des religions, facteurs de libération des mœurs, d’une plus grande liberté de pensée humaniste, artistique, une ouverture aux acquis sociaux des tolérances laïques mais hélas de celle envers les mauvaises mœurs, voire le vice, car l’homosexualité née à ses origines des milieux mafieux de la prostitution, de la drogue, de l’alcool, de la vie de nuit, telle qu’elle se pratique encore à paris, dans les grandes métropoles, aux États unis, une porte ouverte aux fascismes,n’oublions le nazisme addict aux homosexuels, bisexuels et transsexuels cuirs fouets, peut-être sujets expérimentations, reprises par la RDA d’après-guerre, de conversion et convertissements des hétérosexuels en transsexuels) poussé pour adopter le langage sexologique, je ne renâclerais pas non plus devant un curé du film “Les oiseaux se cachent pour mourir”, si l’on peut prendre ce genre de relation hélas platonique, pour une déviance quelconque, j’estime que cela n’est moins grave sur le plan moral que les relations cuir fouet, “sex” ou échangistes, entre sexes différents ou pas, hétérosexuels ou non. Chaque couple pouvant potentiellement être affecté de troubles mentaux et sexuels, ou en addiction à un vice quelconque, entrepris en position sexuelle fréquente, ce qui laisse entre-apparaître une remise en question des droits d’adoption d’enfants orphelins autant dans les couples gays qu’hétérosexuels, tous potentiellement incompétents dans quelque couple que ce soit, soit maltraitants en matière d’éducation d’enfants en bas-âge jusqu’après leur majorité.Je ne pense ne pas que le mariage gay ou la Procréation Médicalement Assistée, les Grossesses Programmées Assistées qu’il induit, soient un réel progrès sinon créer de s nouveaux-nés gadget, poupées, peluches meublant le vide mental et sexuel de couples gays incapacités, incompétents, par une homosexualité rejetée mais soit canalisée sur des enfants, fillettes, garçonnets, dans un univers sexuel souvent glauque de transmission de savoir. Entraînant voire des troubles mentaux ou différences d’opinion d’enfants adoptés ou artificiellement procréés, autant que brebis clonées de laboratoire pour essais cliniques autant que prélèvements d’embryons-médicaments, ou employés en cosmétologie.

La peur des déviances sexuelles dangereuses pour la société, préjugé envers l’homosexualité, donc sa condamnation :

Il vaudrait mieux rester telles et tels que l’on s’est conçus, sans contrainte ni force assez violente pour construire votre avenir, votre passé et enfermer votre présent ; se connaître et découvrir (sexuellement notamment, puis fonction généralement castrée) n’étant pas une question de psychologie se préoccupant sous un prétexte d’imposition de normes et formatages cérébraux s’attribuant le droit… et devoir de formater sinon l’intime et la vie privée, droit de fait de cette Inquisition néo-colonialiste devant être entrepris autrement, nié le droit non déterminé des droits de l’homme que l’Homo Sapiens à son degré actuel d’évolution, ne se forme que sous l’action de la nature et une acceptation librement admise de n’être structuré en réaction à autrui ni à stimuli Pavloviens, expérimentations psychologique scientistes, sinon une égide psychiatrique de la structuration cérébrale enseignante de l’enfance, un terme à mon avis pédophile envers l’enfance systématiquement maltraitée, pénétrée, lutinée d’un avoir enseignant Inquisiteur, affouilleur, parental et familial également, puis oubliée en chacun, mais simplement, apprendre, enseigner, le sens liberté, sans qu’elle ne blesse, ne heurte, ni ne décide de torturer ni tuer. Sans que l’on soit contraint à accepter de toutes dépravations orgiaques de ballets bleus déguisés d’être épié, vu, contrôlé, surveillé sous un saint prétexte de “laisser les autres” vous consommer d’un voyeurisme lubrique, profiteur, regard de badeau parasitaire d’une autorité assesseur souvent agressive et violeuse d’intime, royalisme saprophyte typique d’une anthropophagie traditionnelle à l’Homme. Et sa formation culturelle ancestrale, le viol compris dans l’Homme depuis sa création. D’où un reformatage constant, à réguler autrement que d’artifices institutionnels enseignants, violeurs psychologiquement, donc attoucheurs ou castrateurs somatiquement, donc physiquement, et dépravés, à inadaptés, créateurs de pathologies infantiles diverses.
 
 Procédés falsificateurs de l’éducation consistant et débutant par la défloraison incestueuse, puis et/ou sociale, l’insistance jusqu’à l’extrémité extrême du viol, d’un “Long love on the bit” infernal autant qu’évident mais inavoué et tabou auprès des autorités judiciaires et sanitaires, profiteuses ou s’amusant, autrement-dit abusant, de cette enfance, en fonction le plus souvent des retours financiers d’acheteurs risqués, augmentant l’excitation générale sur le sujet de ces réseaux de proxénétisme infantile, que vivent toutes générations d’enfances déclarées simplicistement “maltraitées” et “inadaptées” car sinon indésirées, souhaitées mais mal assumées car lisyques et castratrices (régulateur des naissance originel) du plaisir des parents dans leur acte sexuel. Enfance, humanité en étant issue donc, torturée, dont de tortures linguistiques dites “lacaniennes”, aux bruitages, prononciations exagérées, obscènes et grossières d’éducations familiales dépravées ou “spéciales”, et d’enseignements laïques et privés. Les deux systèmes éducatifs mêlés entr’eux de liens inter-relationnels de prises en charges médicales au pas de charge tout autant abusives et violeuses. La découverte de soi occultée, violemment réprimée, concédée uniquement entre-tortures et post soumissions adoubées aux Arcs de triomphe humiliants et Gaules de l’enseignement en général, conduisant en certains cas, à l’homosexualité.

Procédés implicites, issus de l’excision sous toutes ses formes chirurgicales, brutales ou mentales, fibre à fibre, éducatives et thérapeutiques.
 D’où des récupérations handicapantes d’élèves soumis, studieux pourtant, par thérapeutiques abusives, milieux véreux, bandes rivales délinquantes, déclenchant cours magistraux et punitions collectives répressives. Les adoubés payant pour les rebelles fascisants et méritant selon vox populi ces types de méthodes.

Bien sûr, ça n’est pas le cas de toutes les enfances, l’enfant Roi ayant été testé sur les enfances en bas-âges, mais cela reste rare ou bien il s’agit de familles éclairées, anti-despotismes de toutes sortes, humanistes lettrés ou libertaires, et oui, souhaitant une France d’après Françoise Dolto ! Une dépravation de mœurs sous prétexte de liberté sexuelle et de couple, s’infiltre dans les foyers, habitudes de couples et célibataires, sans que cette reptation du besoin de misons closes ne soit voyante, sinon adoptée dans l’intimité des foyers, à quand la réouverture des bordels en France et en occident, sous prétexte de liberté féminine,

En France, les identitaires font pressions physiques violentes contre-homosexuel : Étouffements d’affaires juridiques dans des périodes de crise politique, crises nationales exploitées par une levée de boucliers nationalistes identitaires contre les gays et l’abolition de la peine de mort, et son changement en formes nouvelles (classiques ou traditionnelles dans les hôpitaux, et tous lieux de détention carcérale ou non) de l’euthanasie politique dans un cadre de confinement de malades mentaux réels ou prisonniers de conscience, dans un couloir de la mort relégué et délégué aux hôpitaux et surveillances, d’aides à la personne ou de maintien en maisons de santé médicales ou au domicile, ou dans les cas de peines carcérales, FN ou tenants de partis politiques, leur base, œuvrant dans leurs soubassements en creusant dans les failles des couples, familles, litiges vicinaux, pour créer cas d’exemples menaçant des individus déjà fichés ou non ou placés dans des plans Edvige, sous la pression politique du moment, dans des implications d’affaires de trafics de personnes influentes de la magistrature, médecine, mandarins locaux, livrant les individus fichés à des violences de couple, violences domestiques familiales ou en cause leurs anciennes relations délaissées, concubins déments éthyliques, drogués,rencontrés, refourrés entre les pattes de ces individus fichés, pour les neutraliser, voire, les supprimer, moyennant soudoiement ou allégeance de leur peine.

Sortes de morts programmées par nettoyages ethniques de dites personnes “comme untel”, je cite le niveau de “compréhension” infantile du style requis et voulu, énoncé dans des dossiers falsifiés jusques par administrations et jurisprudence, dans des termes rapportés, le but, plonger dans des états subconscients faisant accroire à la folie incriminée par étouffement d’affaire de litiges et abus notoires publics et privés de la médecine et de secteurs médicaux) suite à intimidations, exactions, interventionnisme médical aux domiciles, des actes de neurologie et de neurochirurgie destinés à conférer des attitudes “symptomatiques” de la démence…

Triste vie que celles des enfances maltraitées jusqu’aux dérives sexuelles des homosexuels épaves de la vie de famille, rejetés pour les violences et déviances sexuelles initiatiques de mères abusives ou sergents chefs, “pères fouettards” violents relativement à l’acquisition de l’hétérosexualité et au sortir de la sexualité endogène voire du plaisir tout court sinon celui de l’onanisme et du rêve éveillé. Langage d’initiés.

A moins de leur avoir “fait la tête de l’emploi”, contrefaçon d’autismes et de malformations médicalement produite et assistée…

J’ajouterai que l’on peut autant dans ce cas euthanasier les personnes de couleur, black beurs hindous, métis et “races” autres que blanches, le manque d’hygiène alimentaire causant l’obésité chez les dits trisomiques, peut être autant condamné chez les “rondes” qu’aiment particulièrement les hommes, chez les femmes noires, les prolétaires, autres, forme nouvelle sociale de réduction-amalgame se fondant sur le néo-syllogisme des Mythes Grecs qu ‘adoraient, vénéraient, reprenaient, reproduisaient les nazis, dont le mouvement initial se basait et fondait sur les lors de la sélection naturelle dont chromosomique, des patrimoines génétiques, (d’où les dangers de la Procréation Médicalement Assistée réclamée par les mariages gays).

Il est certain que la société capitaliste est strictement amorale, sans scrupules et cynique, machiavélique et tortionnaire, un dictât plus insidieux que toute barbarie à visage humain, mais il ne faudrait relier l’amoralité des pouvoirs aux idéaux libertaires, ou moraux, de mouvements sociaux, de réfractaires à ces débauches de gaspillages de vies humaines animales et terrestres, à tous les dissident de ces Lucrèce Borgia que sont les dirigeants des principaux partis politiques. L’amoralité peut exister dans la religion, dans des critères idéologiques autres que ceux d’embrigadements religieux, la sincérité de “l’âme” ne peut remplacer la justice, l’égalité, la fraternité, aucune légende surnaturelle ne peut remplacer les textes et critères sociaux qu’établit la justice, ce genre de discours que chacun possède est identique au discours à sens unique établissant le bien fondé de la torture, des lois fascistes de la nature, de la peine de mort, des exécutions sommaires, où la justice est remplacée par les procès arbitraires, les supplices chrétiens, démagogies et Vérité Unique, viols correctifs, lynchages des femmes adultères, supplices vénaux et exécutions des homosexuels, oui cela un Ordre Moral rigide et radical, l’on en reviendrait aux ères noires de l’Inquisition et des dictatures du Moyen Orient.

Sur le même plan il ne faudrait pas que la vie intime des présidences françaises, et leur image médiatique ne soient soumises à des regards intrus inquisiteurs et fouineurs autant que cela se pratique en France, en Amérique, où la moindre infidélité peut coûter leur poste à des présidents, l’image du mariage et de sa fidélité,de sexe, du genre,de la conception, de la fécondité dans les médias love-people la clef de leur réussite, le problème des charivaris Malthusiens toujours présent, à ce que je vois, le jugement de la moralité de la vie privée et intime dans chaque couple présidentiel ou pas un fondement de l’acception sociale en Amérique autant qu’un black un athée une femme ou un homosexuel ne pourraient prétendre à présider aux USA, vague pro-bushiste en putsch sous-marin sur le territoire national français.

Rappel de message : 
 Conditionnements à l’homosexualité :
 Abaissement de l’âge de la majorité sexuelle à 14 ans : L’on ne peut ni confiner l’enfance dans le malheur et la maltraitance de l’abstinence pure, religieuse ou athée, conduisant à l’inceste obligatoire et la violence parentale pédophile de nature, ni la contraindre à l’onanisme pur et simple interdit des tabous sociaux, et confié à la psychiatrie, confiné dans la pédopsychiatrie lourde, ni la contraindre précocement à l’hétérogénéité du plaisir à deux, donc, à méditer, faire un choix. Pour eux, et si les enfants, on les laissait vivre, seuls, à deux, ou sans le plaisir obligatoire tel qu’il sera voulu et corrigé durement, mais selon leur propre détermination suite à infirmation éducative simple en milieu scolarisé, contrôlé et rectifié sans psychiatrie, lourde, mais pédagogiquement sans éducation, spécialisé pour onanismes contestataires, dits “déréglés”… en fait certains par la violence éducative, scolaire, parentale, religieuse, et sociale. Et donc par amalgame onanismes infantiles interdits, sinon durement cadrés dans malthusianisme parental et familial voyeur pédéraste librement admis dans le cadre de la société.
 Chaque enfant a le droit de flirter avec qui il entend, ou de s’explorer sexuellement sans que cela soit suivi de répressions physiques, sexuelles, génitales et mentales, ou qu’il doive en rendre compte à quelque autorité familiale, politique, religieuse, médicale ou sanitaire qui soit. Lorsqu’un citoyen présente le besoin de s’attoucher, masturber, citons le terme litigieux, il n’a une fois adulte à en rendre compte à personne, les enfants, par contre, ne possèdent les droits du citoyen, ne sont déterminés citoyens, si le statut d’enfant nie les droits du Code Civil des adultes (à l’encontre des Droits de l’Enfance, dans le monde, en France, inappliqués), Code Civil retourné à l’encontre de l’enfance, principalement maltraitée, violée, séquestrée, violentée abusivement, pour le principe même de la violence sexuelle gratuite et le parc de prostituées infantiles mineures d’un terrain de proxénétisme pédophile général que cette enfance représente.
 Les familles ou parents pédophiles créent à partir de la cellule familiale, des filières pédophiles intercellulaires et de tourisme familial, auprès de leurs univers relationnels, sociaux-médicaux, cautionnant ces réseaux le plus souvent en les faisant respecter d’une loi du silence médicale, “soignant” les victimes rebelles, trop souffrants des tortures, sévices, en pédopsychiatrie.
 
 Il faudrait admettre, accepter au sein des familles et foyers, que les enfants puissent procéder à l’acquisition d’une cognition de l’émancipation sexuelle pédagogique, de la connaissance de leur appareil génital scientifique dignes de ce nom, des relations amoureuses sexuelles dignement, sans devoir réclamer sous violences parentales, leur émancipation, ou essuyer des rejets familiaux tels qu’ils soient soumis à des rançonnages de “mise à la porte” du foyer parental, sans sources de revenus, ni emploi digne de ce nom garanti, ni rupture des études, et “à la rue” pour récidive, avant leur majorité, à avoir des relations maritales ou sexuelles d’initiation dans leur chambre au sein du foyer parental, ni devoir en rendre compte ni devoir essuyer répressions totalitaires les confinant dans une solitude et misère sexuelle, affective les soumettant à l’inceste et à la sexualité de groupe parentale. Consistant en ces cas au lisysme et l’interdit de toute sexualité instituée chez les mineurs, en bas-âge jusqu’à leur majorité, au cours de repas familiaux comportant des aphrodisiaques alimentaires naturels tels œufs, mayonnaises, viandes dont poisson, poulet, desserts vanillés, à base d’oeufs, instaurant des rapports sexuels onaniques contraints, surveillés, contrôlés, ou interdits, interrompus de coïts interrompus violents par intrusion brutale, le plus souvent accompagnée de brutalités, dans leur lieu de vie et donc de violences physiques, mentales, verbales, sexuelles, viols, correctifs et collectifs, des deux parents, d’un parent, ou en repas (ou après) collectifs de nombreux ascendants.
 
 Terrains du proxénétisme infantile et de traites des majeurs, pathogènes en fait, prédisposant à toutes pathologies et affections via lésions physiques, MST contractées par l’addiction ainsi créée au vice, et à ses conditionnements par l’obligation ensuite librement consentie, ainsi que l’inceste et la pédérastie, prédisposant donc à l’abrutissement physique, mental, (nécessaire aux dictatures et l’intégration de leurs propagandes), par contamination de surinfections graves et cumul de lésions organiques récupérées de médecines allopathes qui soignant le Mal par le Mal dû à ce conditionnement du Plaisir condamné socialement, religieusement, par le Vice, phénomène strictement véhiculé par les répressions religieuses et intégristes judéo-chrétiennes, chrétiennes, sémites donc, musulmanes et intégristes athées, de Médecines donc mercenaires des masses en cécité mentale ainsi acquise, corrompues assez pour cautionner ces répressions, les récupérer médicalement, les surimposer de tortures médicalement librement, étatiquement, contre-déontologiquement cautionnées, assenées et librement revendiquées au sein des masses, indurant pour le strict profit et pouvoir dominant médical (issus des marchés de leurs lobbies médicaux vivant de créations multiples en besoins médicaux nourrissant l’intégralité de leur caste devenue ainsi possédante, aristocrate), l’aveuglement idéologique créé des affections pathologiques dues au vices et aux répressions l’accompagnant, l’induisant et imposant. Selon les Lois musulmanes du Coran et de l’Inquisition contre-contestataires, contre-intellectualité et contre-culturelle de type Taliban.
 L’Amour sans pénétration obligatoire envers la femme devrait être obligatoire aussi surement que la position du missionnaire l’est restée longtemps !.
 Pour éviter le coup de l’évitement de la question-bouteille de lait Candia, la pénétration synonyme de risque potentiel de fécondation in vivo, in utero, préservatif ou pas (le retrait augmentant si le préservatif non bien tenu lors du désengorgement du pénis de son accumulation de sang dans les corps caverneux assurant l’érection masculine, et si ce préservatif mal tenu très fermement fermé à son retrait, le préservatif présente des risques de libération de liquides séminaux, causes de fécondations non désirées le plus souvent, si les rapports fréquents en période d’ovulation de la femme pendant l’acte sexuel.
 Donc, pour reprendre le thème et sujet, sur le plan sexologique, mieux vaut éviter la pénétration, seule et unique position sujette à l’affect de l’Homme, mais véhicule des MST(Dont blennorragie, Tréponème Pian, syphilis, Sida, Hépatite C, Herpès génital et herpès de contact surtout en cas de rapports bucco-génitaux et contacts directs avec muqueuses), et privilégier des positions amoureuses (plus confortables pour la femme) et portées sur les préliminaires prolongés jusqu’au plaisir de l’orgasme. Préliminaires dont les caresses sur l’ensemble du corps et les zones érogènes privilégiées connues, méconnues, après flirt “poussé” (un exemple, sur musique de rock endiablé) parfois se suffisant à lui-même. A vous les découvrir avec votre compagne. Inutile le “Pénétrathon” pour parvenir à satisfaction du couple.
 Les Femmes non aimées, amoureusement, sexuellement, à leur juste valeur, d’Hommes qui fouinent jusques dans leur intime et leur intimité pour les haïr et en divorcer, les engrosser puis les abandonner, leur faire des handicapés de la vie, négligés, ce dont elles meurent cancérisées, dans l’hyperactivité obligée, contrainte et devenue compulsive d’assurer le nettoyage, langeage, torchage et nutrition de familles dont elles restent et sont les souillons, d’hommes et enfants Thénardier sales, d’hygiène intime redoutablement négligée et cancérigène ne serait-ce que par ses émanations de relents nauséabonds d’organes génitaux sciemment négligés, leur fierté). A vos messieurs, vos dames vous attendent, si cela se trouve, au lit, mais enrhumées de fatigue, aux chairs crevées d’épuisement et d’abandon déprimé.
 Les préliminaires son moins traumatiques que la pénétration plus risquée car plus à même de féconder, les femmes préférant le plaisir sexuel par caresses et attouchements que par intrusion vaginale invasive, et parfois préférant simuler un plaisir orgasmique étonnant plutôt que plaire, tout perdre, tout quitter de logements, enfants investis, divorcer, et aussi pour en finir plus rapidement avec un acte sexuel ou plutôt rapport douloureux et sans plaisir aucun.
 Exercice sexuel masculin pris en flagrant délit de machisme ignorant des désirs et plaisirs des femmes, la technicité de leur atteinte et de la manipulation de leurs organes génitaux !
 Certaines femmes étant donnée leur éducation le plus souvent religieuse, ne connaissent que le plaisir coïtal vaginal, suite à ce conditionnement par l’homme, et leur éducation sexuelle machiste rigide. Elles peuvent connaître le plaisir car le vagin innervé de réseaux nerveux dépendants de l’existence de l’organe du plaisir externe et profond vulvaire, le pénis féminin, ou, clitoris, qu’il suffit d’attoucher doucement pour caresser profondément sa partenaire et entre autres caresse génitales amoureuses lui faire atteindre le plaisir ultime. suivi d’une somnolence ou sommeil dénommé en langage courant “petite mort” après le “petit plaisir” en fait, coït vulvaire-vaginal, anal-utérin-périnéal puis général très grand chez la femme et supérieur à celui du coït vaginal, le coït du périnée permettant une meilleure musculation de ses muscles et donc moins d’incontinence urinaire suite aux accouchements l’endommageant, et une meilleure reconstitution vaginale, périnéale.
 Le viol étant dans la nature de l’Homme, il ne connaît que son propre plaisir. La Femme sensée s’y adapter, ou décéder. Quand il l’inflige à des femmes assez matures pour posséder des chairs vieillies qui ne cèdent qu’aux premiers assauts. Jusqu’aux derniers, sans réfléchir, autant que bourrins féminins conditionnés , hélas, à ce type d’orgasme, par l’Homme et des génération de femmes castratrices si elles n’y cèdent, cela existe elles peuvent également générer des sexistes. Et à bout de forces au bout de leur âge, elles ne cèderaient qu’à n’importe quel acte y compris des plus sadiques et Ghor, pour y parvenir? Uniquement l’idée de pouvoir avoir quelle acte avec un individu à leur âge, quelque qu’il soit, par suggestion leur cause u plaisir unique, parfois masochiste, conditionné au masochisme, misère, quand tu nous tient, Ou le Mâle, l’Hyper mâle prostitué, par les Vieilles.
 A cet âge de vos partenaires, messieurs, il n’y a plus rien pour vous résister, après couches douloureuses, sutures, brisures de mâtures et usure. Instaurant une guerre d’usure pour que chaque femme partenaire prise en force cède au plaisir infligé, sciemment, subconsciemment, contrainte et forcée.
 Messieurs votre défaite face à l’usage du sexe féminin revient à celui nu ici (et du Singe Nu, le livre culte) du colonialisme du 18° siècle accordant l’âme à la Femme ou du Sexe Faible mais ni sa raison ni son usage personnel du sexe féminin, ce qui n’est pas un progrès avec vous, flirteriez-vous avec les 3 K du nazisme, ce qui m’étonne de vous, si éclairé, mais bof, vous recommencez la copie en relisant vos revues et contes de Bécassine et Men Kampf autrement et autre part que sur vos WC ! Le sexe anal chez l’Homme ici si évident.
 Vous comprenez si bien l’actualité, mais pas celle de la Femme, que cela lui et vous en est désespérant je le suppose.
 Femmes, Hommes, et leurs modes d’emploi…
 Le démon de l’âge mûr permet tant d’exploits sexuels que je ne peux que souhaiter bonne provende aux séniors
 Le Démon de Midi : Ou Diable Vert (de Muriel Cerf, livre qui n’a rien à voir avec ici mais, d’un autre âge, sur la jeunesse du viol en la femme…).
 Triste constat . La maturité sexuelle pouvant être compensatoire à la frustration sexuelle de la jeunesse, quand son assouvissement n’a eu lieu, céder pour céder après usure de guerre lasse à un conjoint connu ou un homme, une femme, partenaire, par pure quête du plaisir, après coup autant sinistre que cendre froide, ou d’un gout de luxure à y revenir, sensuel, sexuel mais rien d’amoureux somatique. La religion, ses phénomènes compulsifs compensatoires frustrateurs ou délivratoires canalisateurs de frustrations pérennes d’un tantrisme social calculé, en effet, écœurant. Cf. Ma dernière publication “Autres dialectiques”.
 L’éducation sexuelle contemporaine, n’est, décidément, pas le fort des populations actuelles…
 L’information : Une guerre aussi dangereuse que celle menée contre les MST, bien que, sans les découvertes scientifiques biologiques, telles les antibiotiques, des vagues d’Herpès génitaux et généraux aient pu conduire à des vagues de handicaps mentaux et des atteintes virales mortelles dont syphilitiques, hépatiques, et sidatiques.
 A cautionner toute position sexuelle hors actes contre-nature si les positions en question, les femmes émancipées des années 70 l’ont prédit, si ces positions privilégiant les contaminations par MST et présentant des risques le plus souvent de fécondations à répétition n’étaient prêchées et imposées du machisme, phallocratie inconsciente et irresponsable en matière de respect de la prévention sanitaire.
 
 A mentionner simplement que les positions dites contre-nature consistant en actes sexuels contraire à la nature mentale et physique de l’homme (donc a sa santé en soi) et en particulier a sa santé immunitaire. Dont, sodomie violente violeuse et dans viols y compris librement consentis, actes SM, tous actes sexuels naturels dont fellations, utilises a outrance et de façon abusive, contre-indiquée ou exclusive. De façon profanatrice des critères de beauté admis féminins ou masculins, tels actes scatologiques, coprophagie, nécrophagie anthropophage, anthropophagie, zoophilie (bestialité), tous actes très enlaidissant par profanation de la beauté dans l’amour, toutes obsessions sexuelles pathologiques généralisées au nom de la libération des mœurs dont la pédophilie et la dépravation des bonnes mœurs, l’inceste et le droit de fait au libre proxénétisme. Aux Messes noires, orgies grecques et romaines, rites sacrificiels dont ceux chamaniques et tous actes sexuels de sacrifices humains, injustices sociales induisant le masochisme politique
 Ainsi que tout acte naturel détourné de son bon sens et fonctionnement naturel utilise en excitant artificiel et naturel dont tantrisme sexuel et urinaire, fécal, toute masturbation excessive a maladive et machinale ou omnibulatoire et obsessionnelle nymphomaniaque. Toute infliction de sévices, tortures destinées a servir d’aphrodisiaque artificiel détourne des fonctions naturelles exploitées a ces fins y compris librement consenties dont mutilations organiques, sexuelles, d’organes génitaux, vitaux, leur lésion
 Identique et même problème d’imperméabilité psychique vis a vis de l’anatomie en fourche de l’organe pénien de la femme, ses extensions en certaines zones du vagin permettant accès a un plaisir vaginal dépendant de la fourche interne clitoridienne dont l’arbre nerveux pelvien, ou pubien, irradie le corps et son organisme dans son intégralité d’où le fait important autant que chez les êtres humains de sexe mâle, des actes de caressage de zones érogènes principales concentrées dans des organes génitaux centraux et annexes du corps toujours en dépendance des organes péniens masculins et féminins ici vulvaires et clitoridiens, leurs irradiations nerveuses et musculaires générales et dans le bassin, le périnée, le système anal, rectal, périnéal chez la femme et l’homme.
 
 Invention, inventivité, créativité sexuelle et trouvailles en préliminaires, amenant à une meilleure compréhension de l’acte sexuel amoureux, dans les populations gays, et donc une émancipation sexuelle dans les masses populaires hétérosexuelles :
 
 Faire l’amour n’étant “baiser”, terme significatif de laideurs mentales ou l’érotisme se fiche dans des niches amorales peu dignes d’intérêt. Qui ne méritent leur exploration fantasmagorique fonctionnelle essayiste que dans la masturbation onirique du plaisir solitaire, en solitaire.
 Du fantasme sexuel : il a à rester à sa place, sans passage à l’acte sur autrui ni social si nuisible à l’être humain et dangereux pour la vie et la santé (ce qui fit interdire par toute religion les phénomènes mentaux et physiques du rapport et de l’acte sexuel, amoureux car rendu culturellement infernal et basé sur les principes et préceptes connus sur le thème de l’Enfer sur Terre, le rapport amoureux conçu strictement selon des lois de la nature établies sur les critères références de sélection du rapport des livres du Singe Nu et du Zoo Humain). Et rester en tout amoureux. Car issu par voie directe du subconscient sans analyse supplémentaire à son analyse inconsciente du réel, de ses résolutions subconscientes en deçà de toute forme de l’analyse primaire et donc dans les abysses de l’humanité
 Ce type de sexualité dite négative le quotidien de actes sexuels commis sur les Femmes, utilisés en couple et au sien même des foyers en souillons prostituées. Et forces de l’ordre dans ses exactions, à l’étranger, en France, au nom même de l’interrogatoire, l’obtention de renseignements, en tout lieu de détention public et privé.
 Dont je le rappelle, maltraitances, brisures nerveuses, musculaires sexuelles et osseuses, privations de satisfaction de besoins élémentaires essentiels a la vie dont assoiffement, affamement, malnutrition, empoisonnement lent par assoiffement et boisson impropre a la vie, rétention urinaire et fécale, asphyxie, tous supplices du water-bording contraignant à des exigences insupportables contraires à la vie, la santé, la moralité et les bonnes mœurs dont même le striptease, la nudité en prive ou public, positions dites suggestives, tous faits de torture et celles de la prostitution pratiquées à titre de bonne mœurs et sexualité ad normem. Etc.
 Bof génération années 70 boycottant les voies de fait, violences aggravées, contraintes a la fétidité, des critères généralises de la prostitution, des prisons portatives du corps devenues sexualité intime personnelle, en couple ou a plusieurs, la dépravation seule en ce monde détentrice de l’imaginaire, ceci-dit sans puritanisme Quaker Angéliste et Savonaroliste.
 Machinisme sexuel machiste.
 Pour les réfractaires, simple analyse de vulgarisation en sexologie. Sur ce plaisir que vous refusez, messieurs, aux femmes.
 (Cf. “La politique du Mâle” de Kate Millet).
 Rapport amoureux “dé-créé”, déclaré Amour Divin et issu de Dieu, de tout Dieu conçu de l’Homme. Imposé à la Femme, à l’enfance dans l’apprentissage de la répression par la répression, de ses sens, de sa sensorialité et la pédophilie de l’enseignement, laïque, religieux et athée. En libre cours de nos jours sous un prétexte dit sain de liberté de pensée et de libération des mœurs ou mauvaises mœurs de la vénalité ou prostitution, du proxénétisme infantile et majeur en fait.
 Manifeste contre la torture médicale et pouvoirs absolus au visage humain :
 29 décembre 2013, 23:28
 Disparités financières au sein de la société, induisant un certain manque de répondant, boucliers humains réquisitionnés d’un faux-semblant apparent d’anti-sémitisme pour leur dilapidation de survivre d’une pension d’infirmité dont personne n’avouera, ni moi-même encore moins sous la torture, la nature véritable ni la cause, bien que sous la torture où beaucoup ont déjà craché, au gré de lettres à Monsieur de particuliers sous égide de la jurisprudence, les lois des nations protègent les tortures nationales, un certain chauvinisme faisant craindre que la France ne soit des nations qui torturent du moins parce que pays étrangers, sauf peut-être la France depuis l’invasion nazie, là au moins, cela a été réglé, le problème des tortures en France, du moins depuis que le siècle des Lumières qui n’a inventé que la médecine, lui a permis le titre de pays des Libertés sous les lynchages de violences policières, manque donc en actions adaptées aux situations des plus dures vécues en France, dont celles dues à un révisionnisme.
 
 Je ne sais s’il faut oser le dire ou fuir en Égypte, l’homosexualité, le féminisme autant qu’en Libye, proscrit durement si non pro-communiste si le terme dans ces cas de subversivité hérétique, contre-hégémoniste, féministe, gays, allant à l’encontre d’un eugénisme aryen aliéniste, hygiéniste, ou Pavlovien pro-soviétisme est puni d’électrocutions létales, quoique le commun des mortel ignore (à juste raison pour ce qu’on lui dois d’en connaître la définition, il s’agirait peut-être là d’un délit d’opinion refoulé) la portée de ce terme ce qui pourrait engager de puissants opposants aux campagnes humanitaires dont on ne peut être, si la langue de bois nationale doit rester respectée, à se demander si parfois le dire ou l’écrire en allemand et si cela ne serait plus compréhensible, ou bien en Hébreu, plus respecté que discours de handicapé (le plus souvent issu de population anarchiste, de gauche libertaire pacifiste, socialiste humaniste, écologiste Altermondialiste, artiste, poète , écrivaine, gay, féministe et délibérément, hallucinée à ces fins de procédures truquées jusqu’à mettre leur vie en danger pour délit d’opinion offensant l’Ordre Public, les Autorités, les majorités électorales et politiques, délit d’opinion invoqué et d’action justifiant placements médicaux-légaux, à vie, en pavillons dits de crise, de santé mentale, pour les préaratifs au domicile des individus ciblés, à ces placements) cible de balles après séance de mise en confiance, électriques, en regard du code barre collé au front des propos racistes, tous droits bafoués y compris à genoux devant l’infirmier, l’aveu n’y suffisant, piètre bouclier humain de la suffisance raciale des murs de la Honte et de celui des lamentations bien plus criminels que ceux de Berlin, séparant les honnêtes gens qui travaillent des infirmes qu’ils auront tabassés, cognés dans le devoir de les rétablir afin qu’ils “travaillent honnêtement”, autre politique de Médef d’un “Lève toi et marche” que ne certifierai pas néo-nazi pour une fois, mais association hélas monarchiste, la touche de sensationnalisme aigu et personnalisme conseillé, se réduisant au fait que l’on peut mourir dans ces pays occidentaux, Asiatiques, du Moyen Orient, et Africains, pour les idéaux libertaires pré-cités, s’il doit être encore actuel de devoir décéder pour ses idées, quand elles ne seront jamais appliquées, sinon s’il s’agit d’une approche pratique au discours non-hallucinatoire de l’action sur le terrain, récupéré de francs-tireurs de tous bords en période électorale, il en est sur la région, de brigades rouges de Médecins Assassins, d’une Ligue du Midi, du Nord et de la pègre locale, que l’on ignore en tant qu’infirmité de qui s’y oppose si un manque de loi règne sinon contre les violences familiales, parentales, liées aux consensus régionaux.
 
 Paris, la métropole, aurait peut être définitivement été de cela, chargée de résoudre longtemps, par méthode brutales hyper-répressives, depuis le Haut Moyen-âge, le problème “Gays” face aux résurgences de populations en mal d’identité sexuelle transgenre et gay, les méthodes radicales et définitives, le temps que les organismes humanitaires internationaux aient tenté de faire adopter une loi qui puisse un jour être définitivement appliquée quand l’on sait sciemment que celles de la république démocratique de ce pays, si elle n’est celle du Congo, ne le sont mais les souffrances ne sont à comparer, les lois préservant les droits du code civil ne sont en rien appliquées, sinon injustement détournées de leur but initial et premier, attitude morbide mégalomane en certitude irréversible mais curable, que le mouvement anti-psychiatrique encore de nos jours, cela serait peut-être trahir une résistance quelconque d’un libre club de défenseur humanitaires volontaires, certains classifiés schizophrènes, du Collectif de psychiatres méconnus heureusement pour eux, de l’hôpital de Necker, qui se sont chargés de refuser leur adhésion à une politique sécuritaire pro-bush des hôpitaux et fichages politiques méthodiques des enfants en bas âge, traqués dès le berceau, et les crèches, pour une suspicion eugéniste de l’hérédité fichable de la délinquance, à détecter très tôt, si cela se trouve in-utero, collectif de protection des citoyens, pris dans des filets sociaux dont certainement une praxis cadrante de politiques laminantes (usant de l’appel délateur à mercenariat psychiatrique usité en tant que police politique cadrante des lignes de conduite de partis politiques et d’associations dites humanitaires) de partis politiques et d’associations humanitaires envers ses dissidences, la déontologie médicale souffre d’un manque de ligne de conduite éthique, de lutte pour une application de réglementations déontologiques de la médecine et de celle de la Santé mentale, dans le strict respect des droits de l’Homme qu’elle entend et le respect des chartes des malades, pour avoir eu osé approcher intellectuellement le concept d’anti-psychiatrie de notion libertaire, de nos jours néo-libertaire, méthodes d’assimilation d’un Goulag psychiatrique que chacun semble admettre et en que Raison valide d’État, en application d’autant plus dure et librement en reptation violente de procédés inquisiteurs, jusqu’à ouvertement gestapistes, dans l’enfermement thérapeutique prévu de cette idée chez les juifs et libertaires préconçue, et gain de terrain que les politiques se totalitarisent, la France, n’est exempte d’en être, le petit nuage rose des libertés de pensées a décédé avec les années Mitterrand et son décès, si vous permettez vous également, que les revendications de ce mouvement post-68 qui avait opté pour la reconstruction du pays après-guerre des résistances d’une gauche humaniste libertaire sur les barricades d’un soubassement persistant résiduel réel de poches nazies dénommées “extrême-droite” d’une minimisation sordide de classe lumpen prolétarienne récupérée des deux populismes, pro-soviétique et fascisme arien, celui policier de droite, d’un révisionnisme tout autant innocent de ne point reconnaître ce fait, que “la patrie” sombre dans le débordement de tâches et corvées occultatrices de cette totalitarisation que plus aucune résistance valide ne peut refréner,les vigiles de cette conscience intéressés premiers, dans les asiles d’aliénés des années 1900 à 1939, où ils auront été euthanasiés, plan d’extermination nazi toujours en soubassement prévu; chambres létales d’exécutions capitales sinon sommaires de prisonniers politiques, sinon d’opinion (en constitution non officielle, là est la difficulté, du non aveu de la république, de ces constitutions de prisonniers traités en prostituées sous viols correctifs en séries, lynchées dans lapidations médicalisées de Zorba Le Grec, version Platoon dans la torture morale d’un proxénétisme hospitalier au nom de la protection de l’orgie publique instituée parties de cuisse, de l’inceste, de la violence à à domicile, familiale domestique et conjugale, le devoir de fidélité, à conjoint, à parents incestueux, violeurs bourreaux instaurés à titres d’amis sur prétendu consentement inopposable de la victime, d’un détournement des lois de substitution et de l’établissement du diagnostic de démence, victime, Femme battue, violée, enfant martyr, substituée aux violences endurées au nom d’institutions médicales, les dictatures étrangères assez stupides aux yeux de la France, pour faire en étalage), exécutions de violences mortelles, morts lentes ou brutales prévues dans cadre d’internements à vie en déambulatoire d’équipes et matériels de tortures militaires dites psychiatriques poussées à leur puissance létale, la torture médicale inavouée dans ce pays, dont inexistante officiellement, dans le confinement d’appartements urbains, tels ceux depuis ces derniers temps, de jeunes femmes suivies médicalement, à défaut de maisons closes-maisons d’abattage, chambres de sado-masochiste hospitalier de style ferme de torture Afrikaners, parfois chambres de tortures sado-masochistes, co-alliées de partis politiques coalisés eux en relais permanents, bouges bordels médicaux de clubs d’initiés, équipes, fonctionnaires médicaux. “Bordels” politiques, sinon étatiques, les politiques de partis notoires et établis, selon les lois laïques de tolérance entre opinions et libertés d’expression, faisant partie intégrante de l’Etat.
 Tortures létales n’attendant le temps qu’un jour, passe une loi…
 
 Très large corruption dans l’application du Code Civil et des droits fondamentaux, châtiments arbitraires, contre-combat pour le respect des droits de l’homme et des conventions internationales les régissant, respectées en rien, la France, voire l’Amérique, après maintes invocations sur ces enfreintes, d’une part au code civil, renié par un nombre relativement élevé d’activistes de tous bords, enragés d’un militantisme extrême droite lepéniste imprégnant jusqu’aux classes de gauche, présupposé et puis vérifié dans les médias, code civil dénigré, sciemment bafoué, violations de ce code fer de lance de la campagne préélectorale actuelle, le code civil français si justement appliqué, dans les règles d’application des lois qu’il recense, lois sensées préserver, protéger les droits fondamentaux et droits de l’Homme légitimes de chaque citoyen, également de choisir son genre, légitimité bafouée, dans une déviance dépravée encourageant au crime au vice, à la corruption, aux crimes contre l’humanité, et exactions, des jugements en jurisprudence sensés les faire respecter. reprenant les lois indécentes d’irrationalité injuste et d’irresponsabilité (basée sur l’inversion des responsabilités commune à l’extrême droite, dans les violences envers femmes battues, et commune à la religion, les victimes punies en lieu et place de leurs agresseurs, tenus pour justes d’avoir commis infractions aux lois du code civil, jugés actes de punissement légitimes anté-procédures, justice reléguée au gré du libre arbitre de chacun se faisant de soi-même justicier, infraction supplémentaire au Code Civil, pénalités laissées au gré de chacun, de loi divine et droit divin de tout citoyen croyant selon le mode pro-américain de jugement ( juré sur les lois de la Bible Code de Fer fonction de ces lois religieuses) pro-bushiste, controverse du code civil actuel, stipulant et protégeant la présomption d’innocence (des coupables), ici encore, nullement respectée, des accusés, sub-innocentés aujourd’hui encore d’une discrimination positive entraînant une violation du Code Civil français et de ses lois initialement prévues, une présomption d’innocence essentiellement bafouée envers les victimes plaignantes traitées d’exactions graves, crimes contre l’humanité constants au nom d’une culpabilité qui leur est présupposée en procédures pénales arbitraires, et d’ une innocence légitime, systématique, de leurs accusés, jugés sur les modes de raisonnements arbitraires et usant de l’inversion des raisons et culpabilités communes aux lois de dictature fasciste populaires,liées à, découlant des incultures, ignorances de groupes dominants de leurs crimes et exactions, droits de fait que ces dictats entretiennent pour régner, lois religieuses de dictat protégées des livres religieux, reprises par les nazis lors de l’Incendie du Troisième Reich, donc, j’en conclurai, qu’avant tout combat de défense des droits de l’Homme, il faudra mener en premier lieu une lutte de protection des justes applications des droits du Code Civil français, qui devrait rester exemplaire dans ses applications en jurisprudence, autant qu’il reste exemplaire dans ses textes initiaux remodelés dans le sens du respect des droits fondamentaux, exemplarité qui devrait, se dupliquer et être reprise, dans un remodelage des codes civils asseyant les pouvoirs totalitaires des dictatures étrangères; le seul avantage de la France, est de posséder les textes assurant une démocratie, inappliquée jusqu’à présent, démocratie de façade, qui n’a eu été réelle que dans ses texte de lois, jamais depuis leur création, ni appliqués, dans le respect de leurs sens, ni par la population respectés, sinon dans une reprise des lois du Jugement Dernier des Procès de Kafka, et des applications de jugements arbitraires du Procès de Nuremberg, qui parti d’une bonne résolution de justice, aboutit à une vengeance étatique et populaire indigne, dégradante, de l’image de la justice même, des camps de déportations ayant été créées, usant des lois de Talion du nazisme, pour y torturer, exterminer les prisonniers allemands après défilé humiliant, où après avoir été nourris d’une soupe grasse laxative aux choux, ils auront du défiler dans l’avenue principale de leur lieu d’arrestation, face à une liesse populaire, en se vidant de leurs fèces, suivis d’un véhicule de voirie, balayeuse municipale, chargée d’effacer leurs traces. De tels drames se produisent envers femmes battues, humiliées, violées, tabassées publiquement, d’équipes médicales sur ordre de médecines corrompues, en reprise des lois totalitaires, de leur tortures et répressions, dans tout traitement, devenu sinon resté exclusivement à titre pénal de la violence subie, des femmes battues, enfant martyrs, souffre-douleurs boucs-émissaires et victimes de viols avec violences, de violences à domicile, reproduites au centuple et traitées en psychoses délirantes hallucinatoires,contre toute évidence des faits des violences, actes de barbarie endurés, parfois des vies entières, pénalisées de toute médecine par cette reprise de la torture pénale psychiatrique envers victimes.
 Politique régnante du punissement pénal et psychiatrique,parfois les doubles peines s’accumulant, sur boucs émissaires victimes d’un antisémitisme envers un nouveau rôle de peuple juif à devoir assumer, sous la dénomination à visage humain, de sinon de leur démence, celle d’être traité en “il est mal”, des coups portés avec armes établies instruments de soins, causes de blessures mutilatoires par amusement paramilitaire et jeu sexuel de soudards, doublement subis, pour n’avoir pas eu supporté, ou avoir eu trahi, les violences à domicile endurées.
 Dérives psychiatriques, médecine sécuritaire, torture médicale, occidentale, politique de trust médical : Les victimes crucifiées sur la croix de Marie-Madeleine, prostituée de Jésus Christ (jésus-l’auteur des enfreintes aux lois, droits de l’Homme, assis dans la position inversée arienne et reprise par mai 68 , en position sexuelle dite 69, auto- délabrement des mœurs, se fondant sur l’envahissement des mauvaises mœurs de maisons closes, de réseaux la prostitution instaurée par le proxénétisme affectant jusqu’aux règlements déontologiques de la médecine psychiatrique, des conditions de détention pénale, et des déments, plus victimes des injustices et dépravations sociales que déments, sinon victimes supplémentaires de filières de créateurs de besoins capitaliste des métiers de la médecine de ses sphères parmaceutico-paramédicales agissant sur contrats marchands, exigeant des consommations systématiques forcées de pseudo traitements médicamenteux tels le Prozac, heureusement remis en question et à peu-près la totalité des traitements chimiques de la prétendue démence, pré-babriquée à la chaîne à but commercial de ces sphères politico-jurido-financières policières, dans des buts financiers assurés par ces contrats dont ceux de Sanofi signés avec les secteurs psychiatriques et de médecine généraliste, corrompant de propagandes commerciales répressives et armées, jusqu’aux milieux intellectuels, fanatiques des orgies répressives psychiatrisées pédophiles et médicalisées proposées (sur propre membre de leur famille, de leurs relations, utilisé en objet analogon de sacrifice humain, prostituée en prisonnier d’opinion des tortures et violations des droits recensées par vos campagnes), les basses classes affiliées depuis des décennies à ces méthodes basées sur le proxénétisme hospitalier l’accompagnant, appât très affriolant des foules, médications et faux soins, en fait arsenaux de méthodes totalitaires tortionnaires mais dites de pointe, en fait, issues d’entreprises commerciales à but financier dirigées de maîtres du charlatanisme scientifique et médical, position inversée phallocrate de l’homme amoureux (le plus souvent le violeur maintenu dans un état multirécidiviste, parfois à longueur de vie, et bourreau), ou de la mère, sœur, familles entières, quelconque agresseur, vécu en martyre des injustices perverses et crimes pervers d’un(e) dément(e), soigné(e) par la torture de coups causés d’armes dites de contention, cognant, électrocutant grièvement, sur des temps prolongés, parfois maintenus jusqu’au suicide des victimes dans les conditions sans simulacre de torture mortelle de choix, des résistants pris par la gestapo, parfois pour le simple plaisir d’un Père, simulant le bras fatal sur son fils Abraham, le transformant ensuite en sa chèvre de légionnaire.
 
 Les dictatures n’affichant au grand jamais le terme de dictature, leur dissidence razziée au cas par cas pour moins de transparence des éliminations physiques et suppressions profitables, à l’heure actuelle, l’État Français ne pouvant être dénoncé en tant que société de surveillance policière, sécuritaire, tant la puissance de son dictat censure la critique médiatique autant que intime et tenant du domaine privée,méthodes policières de torture de goulag soviétique (dont les implants électroniques électriques ou électromagnétiques nouvelle vague, manipulable par télécommande à distance, testés sur dissidents cibles de ces agissements de main de délinquants, psychopathes employés pour leur irresponsabilité les amenant à torturer mortellement si personne n’intervient, et ne les arrête, à même titre que chiens russes ou allemands durant la dernière guerre, à cet usage, implants surpuissants, de visu indétectables, causes de quiproquos inquiétants car provoquant des douleurs insoutenables autant que ceinture électrique Américaine, et donc de faux semblants d’agitation, révoltes semblant injustifiées encourageant les masses à indiquer et protéger le “soin”, formule nouvelle de torture électrique donc tenant lieu de formules de pointe du bracelet électronique imposé aux violeurs récidivistes, les implants de préférence implantés dans les zones génitales des uppercuts, joues, nez, arcades sourcilières, encourageant, à la collaboration avec la propagande établie des pouvoirs publics. Si les violences policières dans ces cas de déviances des cadres de la loi, sont fréquentes, elles ne sont toutes connues. Tests scientifiques dans ces traites de l’être humain, également de matériels militaires nucléaires de gros et moyen calibre, faisceaux nucléaires, armements nucléaires, et lasers non encore répertoriés, sur bouclier humain sous-cobayage contraint de ces visites restées aveugles. Sous technique militaire des plombiers-électriciens des renseignements généraux ; d’où l’apparition de cancers, du sein, voire des ovaires, et zones génitales ; certaines victimes, leurs fœtus et embryons,destinés à la recherche scientifique (recherches y compris de confection d’hybrides humains contre-façons d’extraterrestres, pratiquées déjà en camps d’extermination nazis sous les SS et reprises en Amérique jusqu’à présent sur programme international et nationaux, dont russes et soviétiques, de recherche) d’espèces hybrides, dont un chapitre de vidéos sur ces espèces de monstres lâchées de ces laboratoires, dans la nature, affolant les populations, m’a été effacée la nuit passée, après plusieurs heures de travail à leur compilation.
 
 L’essentiel dans ce combat pour le respect des droits de l’Homme, faut-il étendre la notion aux Droits de la Femme, à ceux des Gays,la Femme faisant parti encore dans ce cas d’une sous-espèce animale, par sa qualité d’être humain niée, l’essentiel donc est que nombre de Femmes émancipées mobilisées sous des pays de dictature dans la défense légitime de leurs droits violés au quotidien de leur existence, accepter qu’elles soient délibérément envoyées au massacre, bouclier humain de crimes contre l’humanité pour leur travail de militantes d’associations humanitaires défenseures de leurs droits, dans le plus abject déni des faits des autorités, sous des pressions physiques combattues de ces associations dans des conditions dangereuses, dénoncées par Amnesty international, pour la sécurité de cette soldatesque féminine devenue chair à canon de ces combats titanesques, Amnesty et les combattantes à sa cause toujours en lutte contre la force des armes, la torture, les discriminations, les violences faites aux femmes.
 Si ce genre de combat inégal règne dans les dictats du Moyen orient, la libération féminine et transgenre entreprise, réprimée,éradiquée au nom de l’occultisme propagé par la cécité mentale de populismes de dictats en place dans l’occident, régnant dans le silence (des urnes et de lois du silence toléré des autorités sinon protégées de la jurisprudence) de la voix des armes de la torture médicale et des fascismes miliciens, ariens, pro-soviétique, rétablissant au nom des deux fascismes le droit régalien, les milices armées fascistes ariennes ou non, et de Médecins Assassins à croyance prosoviétique, (Brigades Rouges en résurgence) opérant sur les modes d’intervention à domicile des milices de la Gestapo, et les viols correctifs du film “19001” la peine de mort non légiférée, confiée aux asiles psychiatriques, le droit à la torture psychiatrique pénale, le goulag soviétique français envers toute dissidence qui serait réfractaire à ces procédés de méthodes totalitaires, communs à la plupart des institutions médicales et psychiatriques de l’occident, la France non exempte sinon précurseur du fait.
 Libertés de la Femme, condition féminine, et répressions étatiques :
 En regard de la répression d’État envers le féminisme, et l’Homosexualité, ayant vite oublié ses droits, les gays, la Femme dans ce siècle de dictature policière, ayant tendance à devoir oublier très rapidement, du devoir d’amnésie, la mémoire des peuples martyres, analyse synopsis :
 Temps contemporains de barbaries phobiques menées à la folie, dont sont accusés la femme libertaire et l’homme émancipé, son unique soutien en ce monde. Son supplice de Tantale de vivre Eve au paradis doté d’un Adam humain et réservé, paradis promis de nos temps modernes, compromis, devenu immolateur de sa survie, du surcroît des folies planétaires de la Terre, sursaturée des grands mythes Chrétiens, condamnée à la guerre ou périr. La survie de l’espèce, destin de la Femme, vouée au prix du sang versé de la mort, seul instinct de l’Homme.
 Si les dictatures à l’étranger posent un problème profond de conscience, de prise de conscience, de liberté de conscience en soi, en France même, le problème de lucidité éthique, de conscience libertaire et humaniste, sinon réduit au diagnostic de trouble de la conscience, éradiqué dans la population des Femmes, population des plus sujettes avec celle des enfants, à la répression de ses droits fondamentaux, vitaux, droits bafoués violés, de la Convention Universelle des droits de l’Homme, y compris sur le sol national, Femmes émancipées traquées sinon des intégrismes religieux, par les intégrismes fanatisés des intolérances religieuses de secte et de sectarismes laïques faisant appel aux pouvoirs armés de la Science et de la Médecine, chargée du maintien de la surexploitation de la Femme si elle n’y cède, du devoir civique sexuel de la prostitution, du droit au viol, du devoir conjugal, du licou de la fidélité, du devoir d’inceste, et de son degré d’abêtissement, d’ignorance analphabète populiste, terrain des fascismes. Goulag français pérenne tabou, honte du pays des droits de L’homme, aux tortures médicales (psychiatriques) de pouvoir absolu au fanatisme intégriste exorbitant, dictature invincible équivalente à celle des fanatismes religieux du Moyen orient. Si leur médiatisation occulte celle des profanations des droits de l’Homme conduisant aux crimes contre l’humanité communs à ce pays des Libertés, la France, récupératrice des fanatismes religieux d’autres siècles et des totalitarismes mondiaux, France dictature d’un nouvel ordre, exempte en aucune façon des tortures aliénantes et communes aux génocides des dictatures dénoncés à l’étranger.
 A noter que les populismes conditionnés pour la quête innée, instinctive du plaisir, vieil opium des peuples qui se cherchent des opium pour oublier les horreurs des dictatures qu’ainsi ils s’imposent, oppressant dans un cercle vicieux infernal auto-enferrant dans la spirale dépressive collective aboutissant à l’apocalypse inévitable, dont il faudrait se sortir par l’acte de diversion et le discours elliptique, la positivisation, l’occultation pérennisant l’imposition de l’immobilisme (faits des peuples reprochés dans la psychiatrisation des individus éclairés) ils s’adaptent donc aux plaisirs des sens appâtant à des propagandes nazies, protégées de tous fascismes, entreprenant au nom de la libération des mœurs, l’entre-pelotage collectif constant de sens et somatismes conféré par l’apprentissage dès la naissance de la bêtise analphabète, amalgame de dressage envers animal et du réflexe conditionné de Pavlov, s’infligeant ce rituel du plaisir sexuel malsain contre-nature sous toutes ses formes y compris anthropophages, limité le plus souvent au jouir, significatif de la féodalité dépravée royaliste encanaillée des plaisirs innocents et pervers de base des basses classes, non de l’athéisme intellectuel, mais relatifs à l’irréligion païenne plébéienne et bourgeoise, autre tendance jouisseuse populaire de la libre pensée initiée aux jouissances séniles et lubriques liées à l’âge, des barbons dominant cette société (jouissance seul anesthésique depuis la nuit des temps, détournement de l‘aphrodisiaque alimentaire qui le génère, en principe, l’œuf, dans le but répressif d’imposer le rapport en tant qu’unique anesthésique dans la torture d’État) acte sexuels propagés en communautés des magnétismes sensoriels cultivés en groupements, pelotages sensoriels transmis par approche sans contact, sans accouplement apparent, dans la perception simple parfois obligée des orgasmes, désirs, plaisirs d’autrui.
 Certains individus médiums véritables de cette pratique, d’une sur-puissance imparable de la transmission de leur caressages et de leur amour que les insoumises ne peuvent que fuir pour y échapper en cas de refus d’y céder, ressenti interprété en psychiatrie ressenti mal vécu, ou vécu sans fondement, hallucinations sensorielles cénesthésiques,en fait phénomène propre à l’espèce humaine et aux bans de poissons, non encore étudié répertorié dans le paranormal, ou même sous les formes mêmes de l’amour délivratoire, formes orgiaques de la jouissance Éternelle de l’éducation et de la transmission de l’acculturation, protégée par un conditionnement des sens, qui pour certaines femmes émancipées, revient à une torture subie qu’elle fuit au nom de sa ligne de conduite qu’elle s’est fixée, le femmes intellectuelles portant en elles la paix du monde réputées frigides précisément pour leur discours logique universitaire érudit, privilégiant la compression des sens, une forme de plaisir brûlant cancérigène dit “rôtissant” dû à la mauvaise hygiène parfois alimentaire à laquelle elles sont assignées, confinées le plus souvent dans l’anorexie brûlant ses dernières réserves de protéines de tissus musculaires, cérébraux, nerveux,organes, ses sens altérés de cet auto-digestion astreinte, l’analphabétisme conférant par opposition, la libération lénifiante et délivrante de la paix corporelle dont ils ne peuvent jouir que dans cette loi de l’ignorance, libération et délivrance des sens et du corps, accordée uniquement dans ce cas, la censure envers les intellectuelles rarement laissées libres de leurs actes, cultivant le lysisme auto-conditionné contraint à l’auto-contradiction physiologique, dans l’esprit de fuir tout proxénétisme, lié à tout attouchement étranger non librement consenti, imposé au nom d’une loi irrévocable de l’abrutissement des peuples, les plus sensées de ces femmes, rendues insensibles à l’amour, livrées à l’éternelle douleur de leur corps, à la brûlure de l’enfer et celui de la géhenne de leur identité de Parfaites, Martyrs de l’État, fréquemment livrées si elles rentrent dans le rang, adoubées aux plaisirs de l’amour simplement appétées au besoin de s’accoupler et d’aimer avant que mort vienne, prises par le temps, soit contraintes à ce pacte sous peine de mort, tant rares de nos jours qu’elles se comptent, invisibles forcées de se faire forcer, au silence, condamnées à des plaisirs physiques qu’elles convoitent mais sous condition de bêtise, ou contraires à leur liberté de pensée et leurs choix, l’érudition concédée à seule l’aristocratie, à l’État, qui les répresse pour leur transgression de caste, aux attaques personnelles et psychiatrisées, tortures d’État qui joue au jeu de l’exécution sommaire en cas de récidive, dans les rites sadiques anaux de l’apartheid le plus sûr, censurant dans le déni du révisionnisme pro-nazi phallocrate cette liberté de pensée de revendiquer le droit de disposer de son corps qui au grand jamais ne leur est accordée, mais répressé dans l’infliction sous le saint prétexte de frigidité sensorielle et linguistique, aux cures d’électrodes, sensées vider toute libido de l’organisme de ces femmes payant le prix des fautes y compris de frappe et professionnelles des répressions imposées, fautes du monde et de la société, commises le plus souvent envers elles, des viols thérapeutiques imposés brulant les organismes des feux simulés de l’Enfer de l’Inquisition et des bûchers promis aux hérétiques, d’une guerre de religion contre la Femme, dont la femme si elle survit et se survit des mutilations insupportables, torture morale supplémentaire, ne devoir que dans la castration délivratoire de la délivrance post-opératoire, seule délivrance accordée dans ces cas, simulatrice de celle obligatoire de l’accouchement exciseur ( raclée punisseuse du plaisir, à ce titre la raclée permanente aux femmes prostituées à ce système de persécutions, pratiquée dès la naissance, sinon médicalement, en cercles familiaux, et de proches) de ses organes, réseaux nerveux, chairs lésées, la raréfaction du système nerveux, des tissus de ses sens obligée en référence à l’apparente atrophie du pénis féminin, irradiant en fait le corps et donc jalousé des plus lésés et envieux, de ces brûlures viol lysique poussé à son maximum, perpétré dans le but prévu de l’exécution publique capitale, de les pousser à se soumettre sous cette peine elles-mêmes à cette quête conditionnée du plaisir, sans condition, dans un devoir de manipulation des foules. par réaction naturelle de la logique de leur ligne de conduite, ces femmes intuitivement, choisissent l’auto-lysisme du discours, donc de somatismes du corps, s’auto-inhibant leur plaisir physique dans un but désespéré d’échapper aux frictions génitales imposées, ( le corps de la femme constitué d’une coordination d’organes sexués, chaque organe en soi sexué de ramifications nerveuses à terminaisons en zones érogènes très sensibles, de l’arbre nerveux pelvien, coordination des organes en général, tous zones sensibles y compris les muscles, les os, emplissant l’organisme féminin du plaisir irradiant de l’amour physique d’où le surnom des femmes ignorantes et immatures de “couilles”, ou “bête autant que testicule”, fait réel, la femme en soi un organe sexuel, tant appétées par les plaisirs de l’ignorance, oppressées des représailles préméditées en cas divergence) dans des viols causés des somatismes liés au plaisir féminin, entretenu par le langage courant, que certains individus exploitent dans le seul but de chercher obnubilatoirement dans un acharnement de molosses, à violer ces femmes de langages conditionnés en harcèlements.
 Les libertés de la Femme, devenues devoirs, sinon réduites au stade de revendications, jamais assouvies car inhérentes à la restriction répressive des besoins vitaux, ni, légitimes, accordées, ni suivies de restitutions et rétablissement de leurs droits fondamentaux garantissent leur survie, leur bien être, et libertés de pensée, d’action et leur égalité, droits vitaux strictement confiné dans le rétablissement de leur santé, si réparation en dédommagement des abus et privations de ces droits leur est accordée, sinon sous la répression psychiatrique pour la démence de leur état mental et physique, si abusé que parfois, il nécessite “réparation”, si la démence n’est invoquée pour ces revendications quand le milieu s’y prête, non protégées d’un cercle de relations aimantes assurant sa défense, ce qui nécessite un feeling commercial obligatoire, femmes isolées et laissées à l’abandon, leur condition sociale dans ses moindres observations traduite en termes et logiques du déterminisme médical des critères répertoriés de la démence réelle, résultante le plus souvent des conditionnements précités dont les tortures peuvent pousser jusqu’à la folie, la destruction du patrimoine génétique, et donc, la cancérisation parfois les deux. l’homme s’instituant le rôle et le devoir de rester maître, (de sa « bouffe » riche en graisses frites et sucres immédiats, à base de viandes de porc, nourriture malsaine cancérigène érigée par l’alimentation industrielle du capitalisme mondialiste), propre à la virilité de son sexe, du corps et de la constitution du corps de la Femme, conduite intégrée de son autonomie de main de maître de l’homme, sa carrosserie de jaguar ou de vieille Peugeot à conduite assistée (de la psychiatrie), s’il ne lui manque que des jantes en alliage, que l’on envoie à la casse, après avoir foncé dans le décors de la maîtriser, pour lui rechanger une pièce de rechange, si ce n’est un organe, une partie de sa tête, qu’elle a tendance à perdre, sur quelque table d’opération, où elle en aura laissé quelques lobes,en sus de quelques organes que parfois, donc on lui greffe, à défaut de ne pouvoir, lui changer le moteur après révision. Suite à quoi elle retourne travailler aux champs.
 
 Les dictatures intégristes des pays du Moyen orient et de l’Orient depuis les désastres de l’immigration choisie récupérées par les pouvoirs qui passent de ce sur-ajout de pouvoirs absolu, en force en France, opération de forcing pouvoir machiavélique médical infirmier et de camorra qui assujettit et se développe sur l’Occident et, la Femme lettrée qui le dénoncera et l’osera, forcée, et devra faire piètre figure, fille soumise à la première pimbêche de ces intégrismes fascistes qui l’aura voulu. Menée tambour battant par la voie de la libre circulation des armes légères reprise et récupérée elle par la médecine psychiatrique qui en use pour régner. Transformant chaque père de famille en véritable Saddam Hussein, barbu de l’Inquisition nouvelle qui alliée à la présence de l’intégrisme du FIS, Inquisition musulmane, sur le territoire national, passe en maître des milieux lettrés de l’intelligentsia aux basses classes populaires.
 Dans les ghettos français, chaque femme libérée d’origine maghrébine ou même française, passée par les armes ici décrites, armement non conventionnel de l’armée de terre, armes de poing d’infanterie légère, destinées à lobotomiser à travers murs et planchers, sur une portée de faisceau de 50 à 500 m, le crâne des personnes jugées posséder un cerveau assez développé pour relever de l’émancipation politique, intellectuelle, et féminine, ces trois critères allant de pair, l’humanisme faisant leur point de rencontre, cette lutte démesurée envers et contre tout esprit libérateur des dictatures, fait morts et blessés à tel point que la moitié de l’intelligentsia française est soit lobotomisée soit exécutée de cette entreprise de razzia totalitaire envers les cerveau du pays et susceptible de commuer les pouvoirs absolus du monde en liberté. La moitié de la population exécutée de ces armements illicite, les survivants arasés au moindre signe de contestation, divergence d’opinion, soit à son insu, soit de façon si souterraine qu’il est impossible de le faire reconnaître sans se faire taxer de démence. le port national politique et social de la burka neurochimique sinon sous conditionnement de la torture électrique et chirurgicale, burka des aliénations des droits de la Femme, sinon intégrée contraint sous la peine de mort taliban récupérée par les pouvoirs français dans la psychiatrisation de cette torture, sous peine de mort violente et lente autant que dans supplices infernaux de la royauté, exécution capitale publique psychiatrisée, incontournable, inaliénable, après enrôlement forcé militarisé des armes de leur police souterraine, dans les batailles rangées et guerres civiles tues de tous les siècles, seul sont cerveau devant lui servir de gilet pare-balle, sinon la simple médication assurant l’abrutissement l’en épargnera, contrefaisant la fatigue des femmes mobilisées au devoir civique du travail, Femme, une fois propulsée (tiré dès l’aube de sous la courtepointe après l’osso bucco de la veille, durant les parties de cuisine familiale), sur les barricades qu’elle vivra jusques dans son lit, elle mourra sous les tirs en rafales des armes du pouvoir et des matraques constantes de la psychiatrie sinon appelées en tant que toubib algérien et plus grave, SS, par les forces de la police qui n’est plus que politique, et agit en ratonnades sur appel délateur, ou d’entraide, politique de dictat reprise par l’exercice du corps de métier des pompiers venus réanimer le cadavre laissé, sinon décédé, brigades de la Gestapo chargés des viols correctif collectifs récréatifs de milice en virée sur femme résistante du moins à sa mort promise, exécutions sommaires et intimidation de leurs simulacres sous prétexte d’aide aux victimes et préservation de la Santé, dont elle restera affable à vie si elle en survit, la poutre de la religion passée raz du coté de la tête, en ayant emporté le “morcif” du beau morceau de beef qu’elle était, cuisiné prêt à consommé, encore heureux qu’elle n’ait pris la poutre en plein front, sans quoi elle ne lançait le pavé de mai 68 dans la tombe, où elle aurait du rester, le bâton du maréchal de la gégène de la torture médicale, ou poste à soudure médical, vu ses améliorations technologiques et les pouvoirs de la recherche étatique en matière de sciences médicales, aurait du y suffire; dans l’opération de rétablissement sanitaire et médical d’un Ordre Public Moral amoral des comités d’ordre Civique que représentent en tant que milices ariennes et brigades rouges du fascisme soviétique les équipes, venues d’abord prospecter, à la recherche de quelque proie à réduire et tabasser, qui n’interviennent plus que pour militer, parla voix des armes de leur pouvoir que leur a conféré l’état, armes de guerre civile et de la dictature sur le pays qu’elles imposent, maquillées autant que le dictat instauré, en “instruments de soins, et de thérapie” nationale :
 
 
 Ordre Moral de thérapie nationale où la blouse blanche du soin infirmier venu perquisitionner, (le mandat dans ces cas de répression organisée, non requis, médecine psychiatrique devenue police politique civile dans le pays, les délais de délivrance de mandat de perquisition dans la police par la justice, permettant morts et blessés grave, dont le trust hospitalier et la vie citadine profite à souhait), cette blouse blanche inquiétant moins les populations en mal de sensations que le costume vert cadavre des SS Allemands, plus franc, l’habit réellement, faisant le moine, dicton de la politique de dicton de l’asile politique, où tout contestataire à ce pouvoir établi, sera remis en reconduite aux frontières de son pays imaginaire, la démocratie française, pour arasement des zones de sa pensée préconçue, et cures de séismos, électrochocs à vie devant raisonner jusqu’à l’innocence de fillette, niveau intellectuel et mental pété brûle en tout point génital du corps à ce point là que chacun devra respecter, intégrer, revendiquer, propager, dans la faiblesse corporelle aimante d’un bébé, aux chairs dévitalisées de lait délayé carencé, rendu moufle pour plus de réaction positive sans rébellion qui pourrait lui être mortelle aux caresses contraintes imposées de chacun et du degré de prostitution prostrée prévu. sinon sa cancérisation politique autre tir de silencieux, qui devra imposer à toute femme atteinte de ce tir par balle, la tête de bille chauve des vieux barbons qui en prévoient la mort, de ce crime de guerre, la chevelure féminine organe sexuel objet des pires destructions depuis l’invasion des intégrismes fanatiques du Maghreb, repris sous la peine de cancérisation, instaurant la demande volontaire de ces femmes, d’être rases de l’entre-jambes et rasées autant que Bosh du cuir et du cerveau sous la chimiothérapie radioactive si depuis la bombe atomique elle n’apprécie le plutonium, elle mourra dans ce cas du cobalt, métal lourd hautement cancérigène en soi, chargé innocemment de la soigner, en sus de la crémation vive sous four géant radioactif dénommé “rayons” à morphine euthanasique autant que dans Soleil Vert, jusqu’à la phase terminale du cancer, cancéreuses “éteintes” contre leur gré dans scènes de violences sur avis médical et consentement de la famille, voire du conjoint, leur propre conjoint, qui les assassine pour “les avoir trop faites souffrir” et faites trop souffrir, jusqu’à ce que certaines leur réclament le droit de s’en faire exécuter, trahies jusqu’au y compris parleur compagnon fidèle, derniers mots d’adieux qu’ils auront sur l’urne des incinérées par crémation anti-sémite, génocide anti-sémite jusqu’au dernier souffle de vie de ces femmes et leurs défenseurs, gigantesque farce politique fructueuse, Femmes autant que femmes rasées à la Libération, pour avoir osé touché à la revendication de liberté féminine et sexuelle, avoir fauté d’aimer un homme.
 Politique au delà de celle de la guerre d’Algérie, le fascisme rampant corrompant le monde médical et hospitalier, vidant les poches de résistance même tacite, déjà en la capitale doublement meurtrier, si quand on y “monte” de province l’on en revient émembré ou étripé que quelques viscères, de deux doigts, dans l’aveuglement idéologique général de cette dictature sournoise, la dictature fasciste déjà au pouvoir où elle toujours régné, sans allégeance ni de répits pour les résistants mobilisés réquisitionné pour le combat et résistants pris, dits personnes torturées de l’esprit, leur cerveau torturé, les fous aliénés “en services médicaux” qui en survivent déclarés “torturés”, déportés de fait en camps d’internements restés aux phases préparatoires des génocides de la dernière guerre mondiale des années 30, suite à l’Internationale Juive, la résistance en France contre cette montée du fascisme au pouvoir, nouveau peuple de nouveau types de juifs, soumis de nos jours aux exterminations raciales prévues depuis 1900, réduits pour les survivants, en loques humaines, morts vivants, racailles immondes bestiales, fuhreurs des familles, faisant régner leur police anti-sémite dans leur environnement; les femmes aimant leur esclavage à le revendiquer, s’en faisant une liberté torture mortelle pour autrui qui ne la exceptée et ne l’accepte, le viol viol que si non consenti, n’étant pas normal que la femme ait la Raison, elle en sera privée au nom de la normalité de la démence et de ce la bêtise barbare, si elle est jugée avoir la raison, c’est déjà trop l’avoir, la Femme quelque part, toujours eue ou chopée, sinon pour se faire violer, certainement pas de soi même, quoique certaines ensuite l’acceptent, le revendiquent et le propagent;une fois violée battue tabassée, forcée et re-forcée, n’étant suffisant mutilée froidement, sodomisée en conséquence pour lui apprendre à respecter ce fait et lui faire réaliser au cas où elle l’aurait oublié à qu’elle point on l’a eue, de la façon en sus des plus déontologiques qui soient du Deo Profondimus de fond chargée de lui éclairer les esprits sur ce qui lui a été commis, si l’on s’amuse à le lui faire réciter, elle verra qu’une fois re-lobotomisée et sodomisée en tous points, elle sera, autant que toutes les autres si douce et brebis bêlante qu’elle en rentrera dans l’ordre établi et d’abord, en prenant son traitement, pour la calmer de ses ardeurs et douleurs ( de militante), s’il lui en reste ; et à ce qu’on lui a fait elle réfléchira, si elle résiste encore, à n’être que poupée gonflable de l’Homme, prise de faiblesse amoureuse timide et empreinte de respect pour le non respect de l’homme, aimante sinon aimants électromagnétiques sur la face, face à lui, à sa prothèse sinon mammaire, intracrânienne, gonflable et manipulable à distance, postiche de plastique dans les chevelures des belles des années 50, significative de ce postiche intracrânien, de leurs martyrs, trépanées pour plus de sens à leur philosophie, arasées de la tonsure papale des moines.
 Poupée de plastique jusqu’au fond de son cerveau, poupée de cire si elle meurt, portée dans les cœurs s’il en reste, poupée de son dont on la fourre que l’on sodomise si elle constipe, de ce son issu de la balle, du blé, bon pour le trou de balle des chopés, dans le vieux style des milices et de leurs vieux miliciens qui initient ce pays à cette guerre, position érotique généralisée, du cheval indien dans la mise au cul de la pierre au cul en guise de coup de fouet et postures dites libres chez la femme et l’insoumis traité en femme autant qu’elle Folle encage, sorte de « tapette » une fois son cerveau « escouillé» des testicules de ses discours « couillus » terme féodal, que je cite, la Femme devenue « tapette » d’elle-même (que l’on tape, du sens racketter, et frapper fort) émasculée « écouillée » de l’Homme, son qui les libère du viol sodomite des neuroleptiques constipant le cul coincé qui lui est voulu jusqu’au coincement dans l’ébriété, des idées, à ce point de confusion mentale requise si Femme elle refuse, toute manipulation et refuse pour sa bonne santé persistante, la vie de femme soldat (devant rester enfant soldat amusement du soudard) sur la table d’opération pour la plaie de son sexe qui devra lui servir d’idée, la rude leçon du père et de sa faible mère envers elle qu’elle a eue, n’ayant servie . Le fouet des électrochocs, usités en tant que peines de fouets sur Capitaine du Bounty, depuis les hauts temps de la Barbarie romaine voire Grecque, encore de vigueur de nos jours, soit peine destinée exécuter, terrasser, tabasser et “calmer” le , la rebelle, à l’estropier à vie, machine à “tabasser jusqu’à ce qu’elle ne tienne plus que debout”, violer des peines du bordel si prise pour quelque fatigue, évanouissement, “faiblesse physique” suite à la surexploitation de son cerveau et de son corps, signifiant déjà broncher du droit chemin des ouailles de cette junte médicale de médecines Hitlériennes, jugées grand progrès. Prêts si la Femme battue niveau d’étude maximum requis certificat d’étude, de ce régime nazi ne bouge pas, à lui foutre dessus des armes de guerre absolue de cette nouvelle Guerre Froide, armement militaire détourné par la Médecine que la science employée (mercenaire à l’occasion tueur à gages, de tous le pouvoirs), dénomme instruments de Soin, de cette dictature du Soin Médical.
 Dérives psychiatriques, pouvoir totalitaire, liberté de conscience et condition féminine 
 Le discours, journaliste, philosophique littéraire, de sciences humaines, n’ayant à se réduire à l’émiettement (commercial et capitaliste) de brefs commentaires, dans la perte logique de la substance rationnelle de son raisonnement :
 L’ignorance faisant suite logique d’argumentaires desservant une dialectique précise issue du matérialisme historique philosophique léniniste, d’un mouvement post Mai-68 antipsychiatrique, antitotalitaire basé sur une philosophie humaniste réclamant une déontologie éthique en matière de psychiatrie réelle, récupérée à l’heure actuelle, par les pouvoirs, au service de la répression anti-contestataire, et en lutte armée de la torture psychiatrique et médicale contre le délit d’opinion, créatrice de ses prisonniers d’opinion, au service mercenaire des desiderata en matière de constitution de prisonniers d’opinion, de la plèbe, en mal de populisme, en quête brutale de tortures de plus en plus perverses, absurdes, douloureuses dictatoriales et violentes envers cette condition niée en occident, de prisonniers politiques et liée à l’internement arbitraire, dont de multiples femmes émancipées défenseures des droits de l’homme, librement excisées de leurs réseaux nerveuse pelviens, sous étiquette illicitement infligée de démence, liée à l’hystérie de leur opinion, pratique d’innervation à vif par implants électroniques dans les moindres zones sensibles érogènes, organes sexuels de l’organisme, du crâne, extrémités de méridiens pelviens, innervations nerveuses irradiant le corps, reliées à l’organe pelvien clitoridien, systématiquement aboutissant à la réquisition de leurs biens financiers et intellectuels, pour folie dépensière liée à leur organe du plaisir, et ne les contraindre qu’aux minimaux vitaux d’allocations adultes handicapées, réquisitionnées par organismes de tutelles, autre formulation et formule magique du fait, prétendant à soigner autant la démence que le délit d’opinion, traité en tant que maladie mentale gravissime, à dangereuse pour la nation, l’ayant fait, sous la formulation innocente de placement, depuis les années 30 à 50. Sous les principes de la torture médicale, et de l’abus de pouvoir caractéristique, le détournement de science et de déontologie médicale. Constat. Parti, en résumé, d’un simple constat d’un malthusianisme omniprésent d’intervenants en retour de années 50 dans la vie sociale, d’une lutte résolue contre la présence militaire d’un armement de pointe et de nouvelle convention, destiné à des tests pratiques au nom d’un programme de recherche militaire d’État, similaire à celui actuel qui règne dans les états américains, incluant l’apprentissage par les masses sociales, classe par classe, regroupement par communauté, de la torture et de la torture médicale, dont psychiatrique, sur un bouclier humain de la population, choisis parmi les personnes ciblées en premier de la contestation, tests maintenus et pratiqués par de bandes qui en sont armées, payées en soubassements politiques pour cet activisme de mafias locales et de petits partis au pouvoir exorbitant, causant démences, pathologies diverses, morts et blessés dans la population entière en occident au nom d’une lutte des classes fanatique de la dictature d’un lumpenprolétariat totalitaire déjà triomphant, ne sachant où incinérer ses morts, ni calmer ses invalides de guerre.
 La pratique de la torture médicale et psychiatrique en France sujet tabou soumis au secret médical sous le sceau du secret défense d’État, mais bien présente, prépondérante dans tout lieu de vie, de détention, même privé, présente de façon cryptée, au nom d’un acharnement thérapeutique envers prisonniers d’opinion détenus par la psychiatrie scientiste devenue nouveau goulag, que se confectionne la vie sociale et ses collaborateurs à ce système de prévarication, jusqu’au pourrissement de la situation, et l’apprentissage général, du vice, de l’ignorance analphabète conduisant à l’usage intime et collectif de la torture, sur soi, sur autrui, de l’analphabétisme acculturé, du pouvoir absolu de la bêtise conduisant à celui confiné, de la barbarie des plus inhumaine, le fascisme planétaire régnant depuis l’apparition de l’humanité. Liberté d’expression, d’action de contestations psychiatrisées, Psychiatrie culte-Raison d’État sous étiquette de démence, secret médical loi du silence. Psychiatrie organe répressif de partis, libre droit de torture médicale, fléau d’Inquisition, insidieuse, inavouée, tabou. 
 Individus conditionnés à ce contrôle totalitaire des écrits, textes officiels et confidentiels, de la vie intime et privée, infligeant le plaisir forcé du viol de cette humiliation suprême chez les intellectuelles, de se faire “baiser” dans le sens et esprit de ce terme, de cette mutilation du fruit de leur intellect, mutilation instituant le devoir d’infantilisme, d’inutilité, d’ineptie, de vacuité du travail de la Femme, saboté éternellement dans un éternel recommencement de son travail de ravaudage de Pénélope et de récupération de ses efforts inutiles, de ses droits, des fruits de son métier, cf. “La Politique du Mâle” de Kate Millet, prohibition absolue massive et psychiatrisée de toute source d’information médiatique pouvant nourrir son opinion, prohibition en provenance d’une entreprise française de totalitarisation médicalisée d’une psychiatrie policière à usage de police politique et médiatique de type Fouché reprise et infligée par les factions intégristes d’un pouvoir communiste pro-soviétique et le soviétisme.
 
 Fichage aujourd’hui du Plan Edvige ayant accès aux fichages médicaux et psychiatriques, donnant droit à une dictature obsessionnelle datant du piège d’un barbonnisme brisant les Femmes savantes, dénigrant le droit des Femmes intellectuelles à la présence dans le monde géopolitique de leur liberté d’expression, celui de la médiatisation de leurs opinions, d’accès à toute source d’information médiatisée, de représentation mentale visuelle et intellectuelle, de l’anatomie de l’Homme et de la Femme, de la représentation mentale du rapport amoureux, conjugal, ou marital, de la gnose universitaire y compris dénommant l’anatomie humaine et sexuelle, interdit dont toutes transgressions seront punies des lois martiales psychiatriques par résections neurochirurgicales des zones cérébrales et génitales “fautives”cuites, broyées, de la torture électrique des électrochocs, repris du fondamentalisme religieux musulman, la cognition de la Femme devant rester infantile pour le libre usage de son plaisir de son corps, réduit à celui de la fillette, Femme, traitée en mineure délinquante, sous permissivité tutélaire dans l’obligation de rester circonscrit dans l’analphabétisme instauré des fléaux des tortures de guerre des fanatismes intégristes extrémistes totalitaristes de secte, religieux et communistes, quitte si les Femmes émancipées ne se soumettent à ce devoir de nullité et de laideur physique tchador ceinture de chasteté qui leur évitera le viol systématisé correctif de leur degré d’émancipation et de lucidité dû à leur beauté, à devoir les exécuter des tortures de guerre inhumaines, des répressions étatiques, sinon psychiatriques, allant entre autres crimes contre l”humanité, jusqu’à crever maintes fois par jour des décharges électriques, les sacs amniotiques de femmes enceintes, à leur faire avaler les émissions de liquide amniotique recueillies à cet effet, psychiatrie police politique, celles du stupre qui les condamne, et de la criminalité de la violence à domicile, instituées par “farces” telles qu’elles se produisaient sous les instances nazies, prétendument dans le couple “niches”, farces punitives lysiques parfois fonctions de tortures psychologiques causes de coups porté au fonctionnement somatique normal de l’appareil sexuel, interrupteurs du bien être, coups entraînant d’incontinences urinaires chez les femmes, dues au clap-end durant leurs érections et orgasmes, broyeurs des réseaux nerveux uro-génitaux jusqu’aux lésions irréversibles de ces zones génitales, du plaisir féminin et de l’urètre, celles du stupre qui les condamne,et de la criminalité de la violence à domicile ) tendant à appliquer le principe de la version dite “nouille” analphabète significative du degré de démence invoqué à l’encontre de personnes ciblées du monde intellectuel de l’intelligentsia.
 Inculpation non fondée usant du détournement de loi et de privation des libertés en cas de “mise sous protection administrative sécuritaire anticipée de la personne”, non officielle, assignation à résidence surveillée illicite, de type birmane, à son domicile, constitution illicite de prisonniers d’opinion en fonction du délit d’opinion qu’elles opposeraient au discours officiel requis de textes officiels et tout acte de journalisme envers ce système de répression étatique(dont le CSA), surveillance étatique non dissumulée et taboue, de république copte ottomane, usant des services d’urgence psychiatriques et des urgences du corps des pompiers, de la police, pour censurer la rédaction d’articles subversifs sur simple appel délateur, censure établie de l’infliction infondée à l’encontre de la critique journalistique et philosophique envers toute fraude impliquant les pouvoirs établis, (invocation de l’étiquette de la démence, maquillage précisément des soubassements d’affaires multiples et encore actuelles de corruptions politico-administratives, médico-pénitentiaires, dont affaires de stupre et de traites d’êtres humains sous couvert de légalité prétextant le soin thérapeutique envers l’inconscience de la folie que représente encore de nos jours le délit d’opinion), de systèmes financiers médico-juridico-psychiatriques impliqués, dans leur usage de la médecine a sein d’affaires publiques d’imposition des divers types de censure d’intérêt privé, et étatique, dont celles impliquant personnels hospitaliers et médicaux dont d’urgence, utilisés en tant que plombiers-électriciens) :Moratoire contre la répression psychiatrisée des libertés de la femme, du féminisme en France et en Occident
 Opération d’opérations en masse du cerveau destinées à mutiler froidement toute zone cérébrale cause de toute lucidité, ne serait-ce que philosophique sur le monde, l’univers et le propre positionnement de l’individu face à la répression qui s’en suit, normalité raison, raisonnement juste, conscience et conscience politique, cognitive.
 Politique œdipienne anti-féministe de barbons, suite : Phénomène reconnu des Femmes Savantes, son savoir sa culture sur le monde, sa philosophie cognitive, ignorance requise tant grave que l’on doit y laisser sa tête sur le sur le bloc opératoire ambulatoire à domicile, autre contrefaçon d’échafaud et qu’elle n’en reste que selon les invectives nombreuses reprises, « boniche, borniche » fasciste ou bien « curée », dans la borne voulue du non savoir, de l’incompréhension totale, l’absence totale de logique, l’hystérie poussant à l’hystérie sociale et politique, Le cerveau réséqué des nerfs de son polypier, le réseau nerveux des organes de son plaisir et de ses zones érogènes réduit à polypier, jusques dans les nerfs sciatiques descendant le long des faces internes des cuises, suivi de leur résection, ou excision des femmes en grand, dévissage ultime des femmes prostituées par la nation et leur père, jaloux de sa fille pour ses futurs beau-fils ou amants de la belle en âge d’aimer, les en séparant selon l’affaire des amants de Vérone. Femme au travail sinon d’accouchement exciseur, au travail salarié tu seras, ou celui de prostituée, l’organe clitoridien jugé hérésie même de la Femme jugé polype du cochon 9. Digne du nerf polypier du bras gauche, en principe celui du cœur. Discrimination positive populiste envers l’illettrisme. Invectives le plus souvent lubriques, obscènes, relevant de cet esprit ici cité.
 Victimes personnellement de ces trafics, et n’ayant besoin, étant donnés les fichages français du Plan Edvige accédant aux fichages médicaux établis sur toute victime (jugée trop subversive et dénonciatrice ) de ces infractions désolidarisantes dans un but de diviser pour mieux régner, aucune sans action humanitaire ne peut sans compromettre sa sécurité, donner les renseignements personnels que réclament des pétitions lors de leur signature, les traques sur Plan Epervier non officiels aux défenseurs des droits de l’homme, désolidarisés de leurs milieux, entamée depuis les débuts de ces plans de fichages français, organisées, accompagnées de “placements préventifs sécuritaires” extrêmement discriminatoires à domicile, “à but sécuritaire”, nouvelle dénomination de couverture et de façade des assignations à résidence surveillée pratiquées depuis les années 80, encore à ce jour en vigueur pour attitude récidiviste ou simple critique, acte de journalisme, jurée état critique de démence, personnes jugées des procédures arbitraires illicites à vices de forme de tribunaux exceptionnels très répressifs de tortures paramilitaires formés autour des ces lieux de résidence surveillée, aptes à reproduire les procès de la Pucelle d’Orléans pour les mauvaises mœurs des milieux ciblés, d’orientation politique pro-nazie, ou résolument pro-poutinistes, le plus souvent en co-alliance.
 Les sujets de ces expérimentations en sous-marin, traités en bêtes de somme, la plus-part stérilisés, objets de traitements chimiques à l’essai, et envoyés su r le marché sans véritables contrôles scientifiques, laissant des prisonniers de la science diminués, des effets dangereux de ces médications, mauvais traitements raclées et violences d’armes expérimentales, situations de viols thérapeutiques le plus souvent pédophiles, envers de sujets adultes, murés par l’artifice d’une traite de l’être humain indicible donnant à ces individus les aspects visibles de la maladie de façade affichée dans les fichiers médicaux et ceux du Plan PAF, Edvige ou tout ordinateur préfectoral, placements d’office ou par tiers prétextes à ces études, méthodes totalitaires et humiliantes, dégradantes pour la vie et la dignité, sujets d’expérimentations euthanasiés pour la solution finale qui leur était promise au bout de leur couloir de la mort, des inflictions donc de tortures médicales et psychiatriques destinées à créer mes maladies pour prétendre à les soigner, de moyens des plus totalitaires, méritant si bonne conduite du sujet envers le protocole, la mort douce en fin de vie, toujours prématurée si réticents en refus de coopérer d’avantage.
 
 Étant données les circonstances actuelles, je crains que chaque citoyen appelé aux urnes qui aira voté en vote secret, non à vote ouvert, qui aura sacrifié son temps, sa vie, son investissement en financements de manifestations, en vue de retirer des lis des décrets futurs et déjà en application d’un gouvernement larvé d ‘un D.Trump, pour et contre toute dictature qui sera en élaboration sur le sol Mondial, Américain,Européen,,Français-même, aura eu le courage d’avoir osé risqué sa vie, celle de sa famille, de ses enfants, de ses biens matériel, immobiliers, mobiliers, épargnes, autant que Marin’s, pour sauver la planète de pouvoirs absolus en paroxysme et en devenir de paroxysme bien plus grave, auront risqué la vie, celle de leurs leader, collègues, amis, relations femmes, conjoints, compagnes et compagnons, pour affronter durement des Forces de l’Ordre totalitaires, et risquant l’incarcération pénale, la torture voie handicapante à vie, de servies secrets de tous pays, y compris en France, en État d’Urgence absolu, où les citoyens français travaillant pour l’étranger particulièrement ciblés, surveillés, voir sous placement administratif si contestataires à pouvoirs politiques établis, le plus souvent pouvoirs contraires à ceux des ministères, rétablissant établissant encore depuis bien avant le Mai 1968 français et les années 1980 un Goulag français en recrudescence avec la Guerre du Moyen Orient, l’État d’Urgence maximum français sécuritaire et contre-dissidences, et la Guerre des nerf avec la Russie, en conclusion avec les renseignements et la DST, aujourd’hui la DGSI, le renseignement contre-terroriste, sachant que les évènement de la COP21 et de nuit Debout auront amené des Altermondialistes écologistes à être placés en détention arbitraire administrative à leur domicile, à être fichés définitivement pour leurs activités écologistes, altermondialismes, contraires aux pouvoirs ministériels et en factions pacifistes, que des casseurs armés de ces évènements auront été relâchés, sans autre forme de rançonnage et condition que de renseigner sur qui des concitoyens serait amené à être surveillé, que le Plan HAARP Français ou Plan B prend une allure de Mind Control en retour avec une Guerre Froide larvée, guerre des Nerfs à consonance de surveillance médicalisée psychiatrique taboue et affichée, contrôlant sur épiage, espionite gratuite, individus fichés pire que Merha, et terroristes incarcérés, plus traités que ces Individus fichés, en Princes d’Arabie Saoudite, soit-disant en refus de coopérer, ces dits individus fichés, pire maltraités, torturés qu’en pénitenciers de Guantánamo, en leur domicile même, d’appareil étatique et de positionnement extrêmement douloureux, causes de lésions cérébrales attestant d’un état de démence faisant suite aux contestations opposées par ces individus et jeunes femmes, fichés, que si un de ces individus, sensé travailler en coopération étrangère, se distingue par le fait de pouvoir faire objet de Renseignement, faute supplémentaire, et que le gouvernement de D. Trump pourrait causer suppression sur ces personnes visées, si pouvaient se voir le pouvoir de témoigner, haranguer un Sénat Américain, sans autre protection civile que l’euthanasie en milieux résidentiel fermé, ou logement de particulier, pour les actions entreprises au nom d’un pouvoir contraire au gouvernement établi à l’étranger, en collusion active avec les services spéciaux et polices secrètes de son pays d’origine, ici, la France, les conséquences en seraient terrible et un sacrifice d’éléments gênants pour ces pouvoirs assurée, ce à quoi je ne concède.
 A constater les faits d’un renvoi et radiation d’une ministre opposée à la Loi anti-immigration Américaine, que penser du sort de ceux qui si simples individus, auront osé appelé un Sénat; à la Roulette Russe. à moins pour le Mouvement Démocrate, de vouloir se débarrasser de leurs éléments gênants en leur confiant cette tâche, suicidaire à ce jour. A moins de s’écrire un cible sur le thorax, se faire distinguer ainsi étant une balle perdue de gagnée.

I had maden this article on the Day of feminism, in the expect of a more resolutive mesure of thinking on :

Récapitulatif :

Appareil génital humain : Son fonctionnement :
 
 La dénomination d’’appareil génital concerne strictement le fonctionnement des organes génitaux, leur système biologique d’action en le corps humain, leurs possibles et fonctions naturelles héréditaires dictées par les cadrages biologiques héréditaires physiques et mentaux intégrés en l’individu.
 L’appareil sexuel lui répond du complexe mental et somatique des réflexes conditionnés, intégrés, consentis, consensuellement ou auto-revendiqués, des psycho-somatismes de l’être humain liés aux structurations mentales/génitales, influant sur l’usage et le strict emploi par l’être humain de son appareil génital selon les possibles d esa volonté,.intrinsèque et dépendante des milieux socio-culturels et naturels.
 Les zones intellectuelles cérébrales concernent et relient la vie sexuelle génito-mentale aux aires de structures axonales et neuronales intégrées dans le cerveau neuro-végétatif actionnant le cerveau animal dictant une vie sexuelle et génitale fondée sur la génitalité animale pure, contrebalancée de ces Lobes des facultés intellectuelles dépendantes de l’identité culturelle cérébrale vis-à-vis de la société, contre-balancées eux des zones cérébrales des activités culturelles mentales sexuelles intermédiaires, zones de transition entre le cerveau Animal et le cerveau humain “civilisé” ou son antithèse, de l’être humain, où les attitudes sexuelles humaines répondent à une sexualité reliée aux structures étagées subconscientes et conscientes du cerveau humain, mâle et femelle, du Moi, Sur-moi et Conscient, Sub-conscient, restent indéfiniment diverses et multiples selon le passé, l’hérédité, la culture et son degré d’alphabétisation, de savoir, bagages universitaires, scolaires, et de répondant culturel de l’individu, selon son sexe, âge, découpage social, milieux relationnels et univers socio-politiques et fonction de son statut au sein des sociétés.
 Et enfin fonction de son degré de répondant à l’animalité du concept de l’organisme, de son identité intellectuelle individuelle plus animale ou culturelle, identitaire, centré sur le Moi ou collective, sa représentation mentale, étant le “corps”, le sexe représentation culturelle de l’appareil génital en soi, et manipulable à l’indéfini selon son usage conscient, subconscient et lié aux Sur-moi.
 Cerveaux animaux sexuels intermédiaires, génitaux neurovégétatifs et culturellement sexués inter-relationnels et s’inter-stimulant dans leurs fonctions naturelles quotidiennes et culturelles courantes. 
 22 nov. 2015
 Découpage quadrillé des fonctions génito-culturelles en ensembles et sous-ensembles génitaux/sexuels. En inter-relations constantes. Selon le Mythe Grec du Sagittaire, ou Centaure dominant sa nature..

Sexe féminin dit “Faible” :
 Le patrimoine génétique féminin comprenant une paire XX (féminin-féminin) de chromosomes génotypiques, l’Homme lui possédant un couple de chromosomes XY (féminin-masculin), en son génotype, il revient à dire que l’Homme de sexe mâle, hermaphrodite ou à propension hermaphrodite génétiquement en comparaison de la femme, ce qui inclurait des compensations psychologiques de réaction hyper-mâles chez les sujets mâles les plus fragiles, ou à propension compensatoire. Toutes combinaisons de cas possibles, dont l’hyperféminisme masculin. 
 Connaître le sexe féminin ou masculin d’un embryon lors d’une grossesse, influerait sur sa détermination autonome à son appartenance sexuelle, l’absence d’éducation déterminant le sexe in-utero de l’embryon et du fœtus, dès sa conception ou ante-conception ou menée jusqu’ sa naissance, influe d’autant plus que si entreprise ante-conception (ante-fécondation) et poursuivie jusqu’à maturité de l’enfant né. 
 Son positionnement mental, questionnement philosophique, explorations fonctionnelle sexuelles et génitales, ses projections mentales sexuelles de détermination sexuelle de son genre, se produisant dès la fécondation e tin utero, puis dès la naissance jusqu’au décès de l’individu.
 Selon le type d’influence des milieux entourant la mère enceinte et son activité mentale, sexuelle, éducative et intime avec l’embryon, le fœtus, le sexe de l’individu peut se développer plus mentalement que physiquement et plus sexuellement (activité mentale sexuelle) que génitalement (attouchements génitaux sans activité mentale associée) et donc son positionnement en fonction de l’entourage relationnel à la mère, à la présence du fœtus, embryon, lui se positionnant en rébellion à ce milieu, ou en acceptation de son rôle, choisissant son opinion relative au Monde et à sa génialité, ses fonctions mentale sexuelles déterminant le développement de son bourgeon sexuelle, partie de jonglerie avec de multiples facteurs déterminants parfois casse-tête et jeu de flipper, les méioses de déroulements extrêmement rapidement, ceci se déroulant sur plusieurs semaines, le rattrapage d ‘erreurs génétiques en ces temps perturbés de l’embryon, parfois, ir-ratrapables, la résultante en devant, un fœtus puis être humain.
 D’où des rattrapages infantiles et adolescents sur auto-positionnements réactionnels en milieux très hostiles, passant par des phase s d’auto-reconnaissance sexuelle du genre e t de son application génitale,sexuelle, et donc relationnelle, questionnement parasite de la vie sociale et scolaire, universitaire, entrave à ses libertés d’action, de conscience donc, l’action primant chez l’individu plus que son inverse en ces sociétés pré-déterminatrices.
 D’autres individus très positionnés à leur conception, ou dès leur auto-détermination, resteront imperturbables en leur choix autodéterminé. Incluant un hermaphrodisme plus orienté génitalement et physiquement, physiologiquement, par l’éducation sexuelle ante-conceptionnelle et lors de la grossesse, ses suites et la durée de vie de l’individu, que liée à une autodétermination libre et sans contrainte réactionnelle. propre à toute éducation, débutant d’abord par une mais en couveuse culturelle déterminant composant, les organismes,leur identité mentale, physique et physiologie dont génitale et sexuelle, de chaque individu de la société, ceci surajouté aux séquelles de son vécu, et à son autodétermination indurée, rejetée ou remodelée selon ce vécu, adaptée ou non à un milieu hostile ou rejetant toute non assimilation aux pressions des lois sexuelles collectives du nombre.
 Selon le langage parental adressé aux embryons in-utero adapté au sexe préjugé de l’enfant, ou l’absence de cette détermination parentale anticipée à la naissance (sur-exploitaiton professionnelle parentale, autres préoccupations dont précarités obsédantes autres que celles liées à la conception de la grossesse) , l’appareil génital de l’embryon se réalisera réactionnellement à vie, son bourgeon mâle ou femelles et décidé, de ces multiples fonctions naturelles entravées des lois sociales d ela détermination contrainte ou libre du sexe embryonnaire, l’absence de préoccupation de ce fait, tout aussi aléatoire, l’enfant sans connaissance émancipatrice de cette vie sexuelle, génitale, ni de la possibilité de chois personnel du sexe de son appareil génital. Certains cas dits “loupés”, génitalement hermaphrodites, ou constitués à vie à la va vite, s’auto-déterminant, homosexuels des deux types de genres, de sexe mental mâle ou femelle, ceci dit scientifiquement.
 Les homosexuels mâles réagissant (culturellement, génitalement, mentalement, physiologiquement, physiquement) selon l’hermaphrodisme naturel de leur ADN sexuel XY, les femmes homosexuelles, selon les propriétés XX de leur génotype sexuel.

Peut-être y aurait-il du vrai, en la mesure, où prévoir et gérer la douleur, permet d’’anticiper les contractions autant que tennis-woman hurlant de souffrance, des douleurs hyperalgiques de déchirures musculaires, tendineuses, contractures fréquentes cumulées, et de plaisir conjugués d l’effort physique puissant musculaire soutenu dans un court de tennis, et les cris de douleur, une fois gérés, accompagnant les poussées, libèrent des hormones de soulagement, délivratoire, compensatoires à la douleur profonde, irradiante, du déchirement périnéal et génital.

Les marées, la présence de la Lune, régissant les menstruations de la Femme, cycles féminins.

Par simulation, la médecine entend peut-être ce qui en sciences médicales, signifie, provoquer par l’artifice une réaction naturelle, (simulation d’attaque cardiaque, ou de coma artificiel, destiné à réparer, guérir, soigner un accident cardiaque, lors d’une opération de rétablissement, mais en pathologie), ici, en un but de soulagement préventif à la douleur réelle, arrêtée ou diminuée du cri préventif par respiration contrôlée. 
 Simple technique yogi de cri de karaté ou tennisman, anticipant la douleur pour la réguler.

La sexualité hétérogène normale et depuis les origines présente chez les mineurs ad normem (le plus souvent contraints à l’endogénéité sexuelle contrainte et/ou l’abstinence sexuelle), au moins en effet et enfin, évidente, non-tenue pour révolutionnaire, Moyenâgeuse, et enfin témoin d’une attitude non réglementaire de la phase endogène infantile par l’artifice médico-social maintenue en une préexistence obligatoire et forcée dans les populations infantiles à adolescentes, en un retard sexuel et génito-sexuel, constant, répondant à une volonté de normes cadrantes psychiatriques, établies abusivement de psychiatres, pédopsychiatres normateurs et formatants aux diagnostics erronés, jusqu’à après la majorité électorale acquise.

Afficher les câlins de ses enfants autant que draps sale de leurs relations intimes ou simili-fiançailles est tout de même signe d’un problème parental d’acception de la sexualité infantile, sa légitimité quelque soit sa forme choisie par le mineur, autrement-dit, des mineurs depuis leur naissance à leur majorité. A parler anthropomorphismes, l’enfant a à se déterminer en son activité mentale, physique, intellectuelle, et sexuelle, selon ses avis, choix et non possibilités de niches d’action autorisées ou permises, ni de violences ni physiques, ni mentales, ni sexuelles qui fassent pression pouvant le déterminer à changer de choix de sexualité, hétérogène ou endogène, qui soit, ni qui soit choisie à l’image du couple parental, du milieu familial, relationnel, ou choisi et déterminé par les proches et ascendants, assesseurs. 
 Cf un de mes articles sur la proposition parlementaire de libéralisation de la majorité sexuelle à 14 ans

La violence maritale et familiale létale ne reste que sans conditions, des hommes meurtriers ne peuvent se raisonner. le seul moyen de s’en défaire étant de les quitter.
 Mais l’on ne peut légalement divorcer de familles abusives meurtrières. Ou potentiellement meurtrières, les violences domestiques mortelles.

En règle générale les jeunes gens se choisissent, les familles en disposent, les enfants de ces familles s’éloignent fonder foyer ou papillonner jusqu’à temps de se choisir enfin et s’épanouir le temps d’une entente commune, se séparer ensuite si désaccord et refonder couple ou couples successif tant que le conjoint idéal ne sera atteint.

L’engrenage de la violence domestique tient notamment aux causes méconnues, des services sociaux débordés de demandes, et excluant les cas apparaissant les moins urgents, sans compter absentéisme et présentéisme des autorités sanitaires, l’engourdissement et violences supplémentaires établies des jurisprudences quant envers les victimes maltraitances domestiques, infantiles, et allégeances faites aux auteurs de violences faites aux femmes. 
 Femmes : une sombre affaire de maltraitance, car les parties immergées de l’iceberg, de la maltraitance, insondables,et à titre illustrateur de ce phénomène courant en France.

Sauf qu’intérieurement (point d’autre issue à ces drames) la femme refuse ce rôle de chaussette sale, que l’on jette après usage. Et refoule son rêve de meurtre envers ses bourreaux : problème, tous les tuer, si inaction des autorités, et en préservation de la Vie, exécuter en rangées d’oignons, ou dans ce cas impossible, devoir les tolérer sous peine de massacres génocidiques envers ces bourreaux ? Un seul à tuer déjà lourd, mais une filière et une semi-population de mâles, serait un holocauste si tout homme ivre d’alcool devait être exécuté pour voir eu tué de coups sa femme, ou tenté de l’exécuter de violences. 
 
 Hélas si l’avenir compromis et contre-carré d’injustices sociales, juridiques, violences étatiques, l’avenir et le sort de la Femme, immolés. 
 toute prostituée et femme soumises à la prostitution occasionnelle qu’elle provienne du rançonnage marital, concubin, conjugal ou proxénète, ou économique même, Traîtres Mythiques que sont les Hommes, envers la Femme, l’Enfance et la planète Terre. Qu’ils traient et ravagent autant qu’ils l’auront fait de leur Femme.

“le cerveau de la Femme et féminin donc, polyvalent et non univalent, en fonction des adaptations des structures cérébrales”.

La Femme ne peut assumer la charge lourde des peines revenant aux violences conjugales imposées à son rôle, si elle n’obéit aux exigences irrationnelle et invivables, de l’Homme. 
 Choisir son hystérectomie pour mieux survivre, quelque temps, après une vie d’esclavage de sur-travail (corvées de la Domus, et emplois cumulés, charge des enfants, leur éducation, cuisine et courses, nettoyage total de la Domus, déplacements et choix de nurses,) seule liberté parfois dans le célibat sous-payé des plus durs, Femme discriminée et exploitée d’emplois non-prioritaires car sous-payés vis-à-vis des revenus salariés des hommes, fille mère ou mère célibataire, mère au foyer, veuve ou travailleuse, ses démissions restent obligatoires sous peine du devoir décéder des violences communes domestiques patronales, étatiques et psychiatriques si elles s’avèrent cinglées des répressions médicales, pour leur revendications féministes, légitimes en fait, et à l’encontre d es Etats, leur tendance à se laisser mourir de faim et de sur-travail jusqu’à ce que le corps lâche et se cancérise, ceci-déclaré états dépressifs connus chez la Femme, sentant venir sa cancérisation prochaine. Amené d’électrothérapies destinées à calmer les Femmes emballées autant que juments hystériques si violentées, et stimulées de coups de fouets électriques si à demi-crevées de sur-exploitation sans pouvoir respirer un jour sans suractivité obligatoire de STO, , et mourantes d’épuisement. jusqu’à la dernière sodomie médicalisée, si cancérisée du côlon, pour ce néo-colonialisme enculatoire (de “enculement”, terme significatif de tortures sodomites de l’Inquisition Moyenâgeuse) mutilatoire et privatif, prohibitoire des sources élémentaires chez les Femmes, de la Vie.

La femme en effet de nos jours s’alcoolise par effet d’accoutumance à l’alcool, alcaloïde puissant accoutumant et je condamne tout usage de l’alcool, sachant que un verre de vin par repas ou par jour nuit au fœtus de la femme enceinte et peut s’accumuler dans les tissus du foie, traverse la barrière des méninges et atteint le cerveau, le paralysant autant qu’anesthésique, débridant selon le volume d’alcool et son taux d’absorption, des comportements irrationnels à dangereux envers soi-même et autrui, par effet d’accoutumance à ‘alcool, alcaloïde puissant accoutumant, notamment dans les responsabilités exigées de la maintenance de la Domus et le cadre des responsabilités de la fonction et du type d’emploi (ou travail) du sujet, ce que je condamne tout autant. Car accidents du travail, accidents domestiques et ménagers en augmentation selon le degré d’éthylisme et d’usages de boissons alcoolisées, pouvant entraîner jusqu’au coma éthylique et le surdosage jusqu’à la crise toxique épileptique.

Fumer du tabac pouvant nuire à la santé sans affecter le jugement, sauf irritabilité récurrente aux surdosages. Le tout étant de rester sobre et modéré sans abus, sauf usages d’alcool et drogues dures ou douces, à proscrire totalement. Saufs indications thérapeutiques pour cas incurables à désespérés réclamant (d’eux -même) l’usage de cannabis ou morphine base, le cancer pouvant se déclarer à posteriori de tout abus de tous produit et exposition à tour produit toxique en soi, et d’abord présentant un taux élevé assez de contamination radioactive pour tuer d’un usage prolongé.
 
 Ensuite, toute femme ayant eu durement acquis au prix de sacrifices de générations son droit au travail, s’est vu soumise à ce devoir de travail, son droit devenu devoir, ses libertés individuelles commuées en travail obligatoire et obligation de droit d’autrui envers la Femme, Droit d’autrui de Jus ou de simple fait. 
 Femme “esclavagisée”, surexploitée au nom de ses propres droits acquis par le sang versé, au nom de et par ses propres libertés protégées par ces droits, qu’ils soient ceux d’avorter, de divorcer, de travailler, être indépendante financièrement, économiquement, célibataire, mère au foyer, fille mère, sans enfants, toutes formes de conditions de vie l’ayant rendue esclave de ces formes inhumaines de survie, toues conditions qu’elle eu menées contraires aux droits de l’Homme et de la femme. Ses droits usités, retournés contre elle. 
 
 Le rôle de la femme ne peut se cantonner à celui qui lui a été donné dans la Grotte (de l’ère hominidé et Cro-Magnon), ni ceux conférés à la Femme et la Femelle d’Homo Sapiens par la Nature, mais à apprendre et enseigner à l’Homme à évoluer en son cerveau non polyvalent, le cerveau de la Femme e féminin donc, polyvalent e non univalent, en fonction d es adaptations des structure cérébrales à la polyvalence souvent contraire à ses volontés et libertés, contrainte et forcée, durement infligée, des tâches et corvées, emplois de la Femme dans la civilisation humaine et les sociétés. Dans la discrimination raciale préexistant et concurrentielle, de l’Homme sur l’Animal, possédant dans un partage des taches, le pouvoir de lui suppléer, la Femme elle chargée de cumuler en surexploitation de son organisme et de son corps, usages domestiques exigeant subtilité et conditions d’usage ciblé, cérébral, gestuel, automatisé et toutefois responsable, conscient, des ustensiles, méthodes de la Domus, et donc de gestuelles adaptées de son corps, et, emplois masculins qu’elle tempère ou est sensée tempérer de sa présence active., compétente et plus fine, que celle brutale de l’être humain mâle, dans les fonctions exigeant discernement et lucidité autre qu’usages de la force et efficacité musculaire hyper-mâle. Hélas cette séparation des fonctions mâles et femelle existe encore. Dans une Daechisation de la société, en renouveau de fascisme sexuel, où chaque dégoutté savamment,sciemment consciencieusement de l’autre Sexe, se morfond en un pis-aller lié au lucre, au vice en addict, dans une auto-masturbation à deux dans le pâle reflet de soi en un double humain encore…

Tant forte et prohibitive l’usage sain et naturel de la masturbation et du rapport sexuel hétérosexuel, sain. Interdit socioreligieux et Papal, mortel, létal, aliénatoire, des droits et de la conscience tranquille, de la liberté de pensée et d’action,Interdit Malthusien, meurtrier, handicapant, innocemment, insidieusement préparatoire à ISIS.

( J’ai eu beau travailler mes textes je n’ai trouvé qu’opposition à eux et fortes activité répressionnaires de milieux identitaires repoussants, totalitaires et potentiellement dangereux pour la vie, la santé par combat et luttes intestines, en harcèlements constants armés à ciel ouvert, positionnants à éléments extrêmement violents, crapuleux et redoutables. Auriez-vous ne solution à cela, sinon, l’affiliation obligatoire à une ONG , innocente de ce drame de n’être “classifiée,” et fichée, en électron libre? )

Nouvelles générations d’enfants : mais vaut-il mieux des animaux féroces enragés, armés …
 Peut-être souffrent-ils véritablement de la rage. Et de drogues dures. Un mélange des deux je le crois, les condamnant à mort à brève ou longue échéance.

Les peuples occidentaux, bien qu’en États de dictatures sur des peuples qui n’en veulent sauf leurs tenants et collaborateurs de ces régimes totalitaires, et la Gauche centriste obamiste, auront tenté de les endiguer, bien que les frappes aveugles restant un point sensible de cette guerre “sale”, car la razzia des nombres importants génocides, de populations prises en étau entre les frappes aériennes et les combats au sol de la Syrie, de EI la solution impossible sinon l’exil, ce que les gouvernements auront tenté, évacuer le plus tôt possible les populations sous les bombardements intensifs, dan des couloirs humanitaires aménagés, mais les lourdeurs administratives de c es régimes occidentaux auront freiné leur évacuation sensée se noyauter de plus en plus potentiellement de recruteurs et combattants EI. D’où les pièges de Calais, Grèce, la colère des migrants infiltrés aux bouches cousues, pour ne point le hurler .

Le problème réel n’est celui du droit, ni des lois républicaines ou mêmes laïques, car les lois dépendantes du nombre et la majorité des voix faisant loi, Hitler parvenu au pouvoir selon cette faille de la démocratie, le problème réside dans la « possession du corps » de la Femme à titre public confessionnel ou privé, si l’État, l’Homme et le Mâle en décident d’en rester propriétaires, l’esclavage tant imposé de tortures inhumaines que consenti chez la femme, devenu espoir de liberté chez elle, qui la fera survivre sous ce consensus dans une apparence de liberté promise, qu’elle ne trouvera qu’après sa mort ainsi que l’homme le lui a promis dans toute religion. La loi française calquée sur les lois musulmanes et de tous fascismes, punissant la femme victime de violences, viols et trafics d’êtres humains, de violences accrues à celles subies, précisément pour le simple fait de les avoir subies et parfois dénoncées, si elle l’a pu ou osé; le mutisme imposé sur les violences faites aux femmes, gays,transgenres, populations de couleur, immigrés, migrants, handicapés, violences familiales, conjugales, maritales, patronales, religieuses, si puissant en sévices, tortures physiques, morales, molestages supplémentaires aux violences régulières, jugées normales par la loi qui protège, nie ces actes de barbarie quotidiens, les forces de l’ordre complices encourageant à ces méthodes, relaxant les violeurs, résignant au pire, voire le décès sous les coups parfois continus; la maltraitance physique le plus souvent déterminée démence, dans une inversion des responsabilités commune aux violences faites aux femmes, triple, quadruple peine suivie des abus, violences raciales envers le sexe, l’âge, physiques mutilatoires et mentales, surajoutées aux passés lourds de douleurs innommables, devant rester dans l’indescriptible des lois du silence pesant, en sus de celles du monde hospitalier, sur les violences faites aux femmes. Les rescapées privilégiées tant privilège rarissime d’être exempte de ce dictât de la violence, du droit au viol, à la surexploitation aliénant leurs droits, ayant droit de vie et de mort sur leur corps et leur identité physique, mentale, promises aux postes de battantes, ou devenues célèbres de cette exemption passant à la télévision, images symboliques de façade d’un pays souriant d’un bonheur,imaginé. Le problème, réside en l’existence de l’infliction de la torture, physique, mentale, sexuelle, sur une population du pays, celle des femmes, droit de fait à la torture établi sur ce sol à tel point que nul ne saurait, ni devrait y contrevenir, droit de fait si nié,occulté en consensus commun, par tous partis politiques, que la survie des femmes, parfois, ne peut compter que sur quelques associations, parfois dépourvues de discernement, de capacité d’action, se limitant à l’information, l’infirmation des droits, aucune action directement sur le terrain, pouvant restreindre le nombre de victimes, de décès par jours, tant que cela n’est par heure. le voile islamique, la burqa, si elle est le fanal évident de ce type de totalitarisme envers les droits fondamentaux et vitaux de la Femme, plus franc et évident que celui, insidieux, pervers, dépravé, et hypocrite des pays occidentaux, dont la France; d’autant qu’interdire la scolarisation des femmes voilées de la burqa ou du voile, serait promettre les plus émancipées à une inculture, une ignorance creuset des fanatismes intégristes religieux par ces fanatismes revendiquée, ces femmes rackettées jusqu’au mutisme absolu sur ce marché, ne pouvant que revendiquer le voile intégral, si elles veulent ‘accéder à la cognition et le savoir universitaire. Ne pas céder à ce chantage, serait plonger ce peuple des femmes islamiques, dans une horreur pire, celle de la cécité mentale sur leur sort, aveuglement idéologique qui leur interdirait toute lutte pour les droit de la Femme, y compris au sein de leurs pays d’origine si elles y retournent après leurs études, encourager leurs consœurs à l’émancipation des consciences envers la protection, la défense des Droits de l’Homme, de la Femme, d’un libéralisation des mœurs hors vice et prostitution libre conditionnée, à obligatoire, ;

Rédigé par : Line Llao | le 28 janvier 2010 à 13 h 06 min |
 Autant port général et planétaire de burqa, mentale, physique,Burqa ou Voile intégral, nippa, de quelque forme elle soit préconisée, en Occident, autant qu’en le monde : Le port de la burqa médicale, sociale, politique, est essentiellement lié à un conditionnement religieux de toutes confessions, mais notamment actuellement d’origine chrétienne, musulmane, islamiste intégriste coranique du lavage de cerveau, accompagné le plus souvent de violences caractérisées, tortures y compris sexuelles meurtrières des plus sues et tues, dont l’excision (tortures faisant parfois appel à des institutions médicales françaises) taboues chez les femmes adoubées au joug du mutisme sous ce totalitarisme intégriste admis sur le sol français, si contraintes à porter ce cercueil portatif sur le corps proscrit de la Femme, elles devaient se voir grevées d’une amende menaçant de mettre en faillite leur famille, retenir la somme sur leur niveau de vie retentissant la scolarité de leurs enfants, elles seraient victimes des représailles des fanatiques de ces familles, hommes et mères répercutant cette loi sur les femmes et gays ( victimes autant que prostituées de leurs maquereaux) quitte à les tuer froidement des lois de l’honneur régnant dans ces sectes de mentalité primitive aux rites irrationnels et dangereux, les séquestrer à vie dans leur logement, tradition ancestrale régnant dans certains ghettos, l’émancipation culturelle associative ayant réussi à faire sortir les femmes voilées, à les dévoiler pour certaines et « occidentaliser », séquestration qui risque d’être remise à l’honneur chez les femmes soumises à l’intégrisme par crainte qu’elles ne circulent sous la menace d’une telle dime, serves taillables et corvéables à merci sinon du dictat religieux imposé à leur sort, du moins par l’incompréhension absurde des pouvoirs français, aggravant les violences déjà endurées depuis des siècles de dictat par ces femmes, rackettées pour simuler le consentement à cet enfermement de leur corps, quant à leur plaisir, qu’en est-il, sinon conditionnées à fanatisées pour revendiquer cet esclavage ou devoir fuir, enlevées par associations humanitaires, (seules à s’en préoccuper, à assurer la sécurité et la protection des femmes victimes) leur logement devenu camp de concentration. La loi votée sur la burqa, dictée sur un soucis sécuritaire, identitaire, de principes aveugles au nom d’idéologies bien pensantes, de lois républicaines en rien démocratiques, ignorantes des droits de la Femme et des gays sinon en leur nom, loi promulguant un retour en arrière de la France de siècles en leur intégralité, un retour au moyen-Age, ne tenant aucun compte des risques mortels de la vie au quotidien des femmes, et de ces femmes, hommes, nés ou devenus, de ces dictatures, gays, et transgenres..
 Santé :
 Chacun le sait, ces milliards de dollars auront servi à armer, informer, recueillir renseignements, auprès des troupes formées par l’Armée Américaine, dans le conflit du Proche Orient, en Syrie, Irak, Israël, tribus modérées associes, sources de Renseignement, populations terreaux du Renseignement, et Kurdes, Peshmergas, Al-Nosra, Al-Cham, etc….. autres groupements et commandos secrets tueurs de chefs islamistes. Snipers, et mercenaires. Aides humanitaires, constitution de matériels de pointe militaires, recherche en ingénierie militaire, drones, informatique,missiles, nouvelles méthodes d’approche de l’ennemi, fournitures en armements de l’armée de terre, de l’aviation et des flottes aéronavales, uniformes adaptés au terrain, et Désert, remplacement, réparation des flottes de chars, troupes au sol, équipements militaires audio et informatiques, matériels de Marine et vaisseaux militaires, sous-marins, patrouilles et actes de surveillance, internet, téléphonique, scans et paiement d’équipes militaires spécialisées et troupes aptes , formées, propres à ces actions militaires, en Afrique, Libye, Égypte, Syrie, Irak, Mossoul, Alep, et autres zones envahies de EI, surveillance intérieure du pays Américain, sur 5 ans au moins. Veuves de guerre, familles de militaires endeuillées, recrues, militaires de carrière devenus de leur lutte invalides et revenus du combat, handicapées, payées autant.
 La guerre pour la démocratie, a un prix, celui de ses militaires. Et ils sont, au point. Ils le méritent bien. 
 
 La guerre partie de cette présidence totalitaire de N. Sarkozy :
 Juste peut-être retour d’Histoire humaine, la politique de colonisation et envahissement démographique, économique, de populations ennemies, de l’une à l’autre, en ce siècle, prépondérante. A ce rythme de reproduction démographique et d’expansion démographique des peuples Musulmans Arabes, et Occidentaux, le Monde Musulman Arabe diffusera dans les populations occidentales, métissant à l’excès leurs génotypes jusqu’à une uniformisation de sous-souches originelles de l’Homme, devant rester clivées modérément par crainte d’une trop grande consanguinité de diaspora, générant tares génétiques, ici, diaspora Arabe musulmane en expansion mondiale, uniformisant par la tolérance abusive des unions mixtes (sans créer pour autant interdictions de couples dits maudits, à charivaris Malthusiens aliénants et tortionnaires) les génotypes des naissances et lentement en advenant au système réactionnel identitaire Hitlérien de rejet de ce Mode de Vie de Monde Musulman coranique, Arabe, (les musulmans asiatiques plus objets encore de rejet et limités en démographie, diasporas très fermées) ces peuples reprennent les critères ayant conduit à la 2° Guerre Mondiale, la prise lente de pouvoir par la surpopulation Musulmane Coranique radicale arabe, en France, Europe, Occident influant sur les applications des Lois et de s décisions gouvernementales et présidentielles. 
 
 L’intégrisme de toute religion de politique nataliste, traditionaliste, et de toute religion en soi, une dictature démo-économique politique, de Droit de Fait, la religion chrétienne capable de créer si non entravée d’Athéisme laïque, non radical ni intégriste mais objectif, informatif, Inquisitions pires que celles de la religion Musulmane, en soi, si cette religion laissée non endiguée, sans bride, à sa libre initiative, elle aussi.
 La Laïcité, premier pas vers l’Athéisme.

L’écologie à elle seule n’y suffira en effet à contrecarrer les corruptions étatiques, si non appuyée de lois gouvernementales justement appliquées dans lad droite d’une justice non achetée aux pouvoirs établis d’un capitalisme mondialiste dénommé libéral, capable des pires meurtres, génocides inavoués des chiffres officiels de la mortalité jusqu’à infantile, animale et ravages planétaires de victimes de ce système politique-économique-financier, en fait, association mondiale de malfaiteurs et crimes de guerres en bandes organisées ou mafias de multinationales, hommes politiques et de loi corrompus à ces trusts, leurs lobbies internationaux. Enrôlant et formatant de jeunes loups affamés de pouvoir et de jeux de risques d’entreprises en tirant profit autant que de traders. le fascisme néo-colonialiste capitaliste ne tenant en f ait qu’à l’individu, l’homme et citoyen corrompu, à neutraliser, arrêter, préventivement incarcérer, juger au cas par cas, dure tâche. Travaux d’Hercule dans Écuries d’Augias de l’Écologie sociale, confiée à une seule Ségolène royal isolée, clivée à des mouvements écologistes désorganisés voie pour certains irresponsables.
 Dure tâche un temps confiée à Nicolas Sarkozy ayant décidé d’un commun accord avec factions d’une gauche désorganisée, clivée, un nettoyage au “carecher” des banlieues impénétrables jusques par les Forces de l’ordre et les urgences (banlieues Cours des Miracles coupe-gorges nationaux niés longtemps, laissés à l’abandon jusqu’à devenir nids d’essaims de futurs djihadistes aujourd’hui actuels et à venir), nettoyage au cas par cas de magistrats douteux, médecines corrompues, administrations profiteuses en sureffectifs fainéants, personnels endormis parasitant de présentéismes absentéistes, autres attitudes de défection de partis politiques saprophytes de méconnus de phénomènes sociaux engendrant des conflits dont ces pouvoirs notoires vivaient en boucles autonomes desservant le capitalisme mondialiste.
 
 Israël éviterait par la colonisation, la radicalisation islamiste EI de la Palestine en réaction violente larvée sinon affichée de revanche envers les colonies, cercle vicieux étrangle-chat, pied bandés de l’Histoire et de la politique internationale. 
 La propension d’Israël à opérer par le nettoyage ethnique tant reproché aux Nazi, ayant érigé le peuple Juif en martyre de l’Histoire et fières de cette Médaille Internationale du Peuple Martyr, les israélites, trahissant et tirant profit de cette “honorification” mémorandum de son passé pour pour entamer un présent et un avenir de colonialistes colons de la Palestine, dans des génocides des plus atroces qui soient de l’Histoire contemporaine, tus, tabous aux yeux de l’occident complice pour ses intérêts industriels, bio-pharmaceutiques (à base d’expérimentations sur l’Humain, trafics d’organes humains prélevés sur cadavres de combattants, jeunes femmes, enfants, civils en vie esclaves sexuels, ou décédés des combats Syriens, trafics en complicité avec le Qatar, la Turquie, l’Occident, la France, l’Europe) et multinationaux, investissant massivement en ces constructions de colonies, dan le bâtiment et ses sphères de travail manuel, fournir en matériaux de construction, employés et architectes, biens et services autorisant des enfreintes au Droits de l’homme graves que notamment al France omet et se masque en se voilant pudiquement la face, allant jusqu’au placement administratif légalisé de ses dissidents à cette marque française, allemande, de fabrique des colonies, en n’y incluant l’aveu de matériels militaires et répressifs destiné à calmer les répliques des Palestiniens, et profitant de la détermination du Hamas à se venger sur la Loi du la Charia, la France trouvant profit et exploitant l’attitude terroriste du Hamas, l’affaire monétaire battant son plein, le peuple Cisjordanien, palestinien, peut pleurer son décès le Missionnarisme français, occidental, allemand, son protectionnisme visant à”civiliser” la sauvagerie des mœurs de l’Islam préconisé par les infidèles palestiniens, l’esclavage de la femme et de l’Enfant préconisés par le Coran, autan que par l’intégrisme chrétien, et actuellement, l’Orthodoxie à nippa Israélite, sachant l’inversion des pôles magnétiques de la Terre, décidément, le renversement de situation Nazi-Juifs s’est retourné en la faveur de Juifs devenus nazis en puissance si non endigués en leur Missionnarisme civilisateur de l’Islam, aux mains des occidentaux, multimillionnaires multinationaux, interlopes et bizness des puissances de l’Argent, mécènes investisseuses. 
 Si un pays devait s’allouer à (et accueillir) une Internationale mondiale Juive Sémite, un continent en son intégralité devrait servir à les abriter et loger.
 Autant nombreux et auto-reproducteurs en diasporas de leur population démographique en croissance exponentielle expansive que grains de riz d’un Univers en un minimum de surface géographique.
 Une guerre risque, supplémentaire à celle du conflit Israélo- palestinien et contre-ISIS, de s’engager, entre le Liban et Israël, le progrès technologique militaire ayant permis aux deux nations, de s’entre défier plus sérieusement.
 Les neiges polaires et glaces de banquises, vont se situer plus bas et haut que les deux pôles Arctique et Antarctique, en un hiver nucléaire électromagnétique médian au globe terrestre, dans l’Amérique et la Russie, je le pense, et ses pays satellites, en un axe horizontal et non plus incliné-vertical correspondant aux actuels pôles magnétiques terrestres, qui en s’inversant, passent par leur horizontalité américaine-russe sur une rotation fonction de l’orbite terrestre et du sens de rotation de la Terre. 
 Accords Franco-israélites-Turcs introduisant pratiques EI sur le sol national, Américain, Européen, occidental.
 
 Formes détournées de fascisme né-nazi, malnutritions totalitaires d’inspiration Mussolinienne :
 Modes ir-respectés des dictatures, d’emploi élémentaire du corps humain :
 Douches : deux lavages rapides d’affilée, pour économiser l’eau chaude, mais se laver intégralement sauf les cheveux, lavés tous les deux jours. respecter les idéaux écologistes. Matin et soir, 2 lavages sous la douche parfois 3 lavages sous 3 douches par jour d’affilée selon la chaleur et le taux de transpiration.
 Préférer l’eau à toute boisson, bon remède pour le corps, les douches plus économiques si rapides mais 3 à 4 le maximum/jour.
 Il en va autant de l’intérieur de l’organisme, ses composantes et organes, tubes et tuyaux, œsophage, intestins, veines, artères, liquides et fluides corporels, cytoplasmes, qui si non réhydratés régulièrement le long du jour, et de la nuit, hors boissons alcoolisées, névrosantes, psychosantes déjà en soi, s’encollent en auto-greffe et se dessèchent jusqu’au dessèchement interne et externe du cerveau, son système de circuits nerveux, desséchés, tels spaghettis cuits, d’autant plus grièvement si les pâtes, farines, alimentation mono-alimentaire et basique de l’individu, carencé, augmentant le potentiel de cancérisation des collectivités cultivant, s ‘auto-imposant ces types rituels d’alimentation basés sur l’erreur répétitive nutritionnelle, desséchante et mono-alimentaire. Lors de ces régimes de type nazi Mussolinien, la plus part des cellules s’atrophient, puis cancérisent à la reproduction cellulaire, s’ulcèrent et se nécrosent, souffrent entre-temps mille morts, créent angoisse sans objet apparent, névroses obsessionnelles, démences , individuelles et collectives, ..
 Certains préfèrent l’alcool, procédé opiniâtre d’enrager par déshydratation et manque d’absorption d’eau lors de la demande à l’effort du corps, car les foules persistent à décréter l’eau inutile dans l’organisme, déclarant aux décès entraînés de ces interdits et prohibitions nazies de l’eau ad normem, sans composés fluorés nazis ni euthanasiques à faibles proportions d’empoisonnement quotidien mais euthanasiques en cumuls dans un organisme ne pouvant, de déshydratation, les éliminer par 24h, empoisonnement par déshydratation aux effets handicapants, déécès à cet interdit et prohibition de l’absorption d”eau quotidienne, que “l’on ne comprend pas” , non plus qu’il faille boire essentiellement de l’eau 1 à 2 l/jour d’eau courante ou minérale. 
 
 Lobbies du vin et de l’alcool fort, font l’horreur de devoir sinon se conserver le cerveau dans l’alcool pur, dans le vin, les spitritueux. Pourquoi pas dans le formol. L’alcool cuit par cuisson chimique le système nerveux et les tissus corporels, en plus de la sur-sodation, trop de sel cuisant le corps, les chairs, autant que chair de porc cuit-séché au saloir, je condamne fermement. Les écoles communales interdisent le sel dans les cantines et font bien. Cf. Mes bouquins de ma série “Judas”.
 La nature faisant bien les choses, les aliments naturels contiennent assez de sel pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme et les mécanismes de son ossification. contre tout préjugé sur l’abus de sel de cuisine contre le crétinisme, ou idiotie, ou arriération chez l’enfant en pleine croissance, le sel jouant dans l’assimilation avec le phosphore (source naturelle : le poisson frais ou en conserves), fluor (thés à base de thé), du calcium das son remplacement dans l’ossature humaine.. mais de là à surconsommer de sel, irritant tissulaire, cancérigène et pathogène en soi, cause de maladies cardiaques. Notamment lors de déshydratation jusqu’à de très fortes concentrations de sel et de sodium dans le sang lors de canicules et en été, durant l’effort et le sport. 
 Errata : Notamment lors de déshydratation jusqu’à de très fortes concentrations de sel dans le sang lors de canicules et en été
 Pareillement pour les épices, ni poivre, ni harissa, idem que pour le sel, d’autant plus qu’atténuent par cuisson chimique et brûlures (d’autant plus graves que répétées, voire constantes, blessures graves et lésions tissulaires internes inlassablement répétées donc cancérigènes, cardio-pathogènes), la sensibilité nerveuse initiale du corps, et sexuelle donc. 
 Toute douleur, brûlure, souffrance physique, cause de noyade dans supplice de water-bording, le système nerveux neuro-végétatif des noyaux gris , organe de réception des causes de la douleur signifiant en général, agression corporelle donc stimulant les défenses naturelles par instinct naturel de production d’anticorps en lieu de vaccinations,les querelles induites des épices brûlant les tissus prolongeant le fait de production de défenses naturelles,cautérisant aussi, (parfois jusqu’à un degré d’insupportabilité causant l’épilepsie, la dangerosité, nervosité, angoisse, hyper-réactivité, violences, et mélanoses, mélanomes ou cancérisations, et cancers du colon, des muqueuses etc), les récepteurs de la douleur, du plaisir sexuel, parfois devenu masochiste de douleurs hyperalgiques, et de la sensibilité à la brûlure jusqu’à leur dégradation puis destruction totale, dans les limites de survie humaine face à douleur trop insupportable (induite de ces épices brûlantes, générant un seuil élevé de sensibilité à la douleur, engendrée de coups, contusions, taillades, mutilations) induisant à la demande d ‘euthanasie, cautérisation mutilatrice des organes récepteurs sensibles à la douleur, réduits à l’insensibilité totale à la transmission de la douleur au cerveau, lui-même son système de réception de ces informations nerveuses, et son système nerveux attenant aux noyaux gris, organes de réception et d’analyse des messages d’alerte nerveux et sensoriels de présence de mutilation, blessure, ulcération violente, et engendrant la douleur parfois mortelle chez l’être humain, ces systèmes récepteurs/système du circuit nerveux et médullaire/cerveau, grillé, par survie et faute de médecine adaptée et acceptable hors obligation au masochisme sexuel, de la prise en charge de la douleur féminine, et masculine, leurs causes humaines et naturelles, dont accouchements, plaies externes/internes liées à catastrophes naturelles et blessures de guerre… . 
 Épices ersatz de vie saine utilisées généralement par ethnies, groupements, hélas, pour s’insensibiliser aux plaies, blessures internes, stimuler en flagellants son système immunitaire, se donner des “coups de fouet” pour de vrai, se stimuler physiquement en lieu et place de café, thé ou stimulants physiques divers remplaçant dans dictatures, une nourriture saine, fruits, légumes, protéines animales, sources de vitamine C, A, B, et eau, permettant l’énergie du corps humain. Et sa reconstitution, sa régénération.
 
 Thérapies en cancérologie, prévention :
 Ces traitements “personnalisés” du patient, prises en charges médicales participatives fonctions des modes de vie du patient, sur questionnaires personnalisés participatifs pour chaque cas de cancer traité, à traiter et guérir. 
 Modalités des questionnaires à baser sur les détails autant que ceux destinés au calcul de l’IMC, des rythmes de vie, types alimentaires d’addictions, préférences, coutumes (laxatifs violents tels séné, épices, poivre, sel, prédilection pour féculents, solanées, fruits, leur absence dans le bol alimentaire, antécédents familiaux, vie psychologique facteur de stress, pathologies traitées, potentielles, digestion facile ou malaisée, degré de tabagie, prises de toxiques, d’alcoolémie, calcul de l’IMC, etc.), données personnelles relatives à l’exposition et leur taux, degré de contamination, à facteurs cancérigènes compris dans les aléas de la vie courante. 
 
 Et le mode d’emploi de son organisme, via somatismes, du patient, selon les buts qu’il affecte à la prise d’aliments ciblés dont il cible un usage qu’il aura destiné ou culturellement prédestiné, ou qu’il aura attribué légitimement mais implicitement, et parfois justifié, par sa nature mentale, à une particularité vitale pour lui dans son fonctionnement organique, son emploi personnel d’épices, violentes, dans son système immunitaire et auto-immune. Habitudes alimentaires et de self-défense auto-dirigée à instinctives , à étudier dans chaque cas de pathologie, cancéreuse et de médecine spécialiste. 
 En principe, l’oxygénation et non la sur-oxygénation, détruisant en principe,lors d’une bonne exposition à l’ensoleillement, une aération quotidienne extérieure, en milieu extérieur arboré, riche en végétation saine, les proliférations virales, bactériennes, et cancéreuses. Équivalent à un nettoyage en profondeur des cellules affaiblies et dangereuses, toxines de l’organisme. Calqué sur le travail préventif d’évitement et d’évictement de la pathologie, autant qu’en tout acte préventif de ménagère, incluant l’aération des logis, leur désinfection, rangement, nettoyage etc.. Modalités de manuels de savoir faire domestique perdu depuis les années 50 et dont les découvertes scientifiques, médicale et d’hygiène élémentaire de la Domus remontent à la Médecine carabine du siècle des Lumières, le 17° Siècle. 
 http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/…/revolution
 
 Usages abusifs de stimulants réputés améliorer le système de défenses immunitaires, stimulants devenus de ces usages, facteurs supplémentaires cancérigènes. autant que dans tout abus, déterminé automatiquement par le corps agression, dont faisant partie intégrante des cumuls de facteurs cancérigènes, qu’accumule le corps humain depuis sa conception et son aval conceptionnel, héréditaire (antécédents accidentels de prises de risques cancérigènes de la mère, du père, des ascendants, anté-grossesse, et répercutions d’expositions prolongées à des facteurs de risques cancérigènes cumulés le long de leur vie), entraînant une combinaison infinie de troubles pathogènes qui cumulés induisent le cancer, cancérisation issue de chaînes biologiques héréditaires, et abus compulsifs de consommations courantes, présence et exposition prolongée à des pollutions industrielles connues normales à abusives, des éléments naturels essentiels à la vie de l’espèce humaine, empoisonnements industriels libéraux mondialistes d’origine humaine (vécus catastrophe naturelle, notamment nucléaire, ou normalité), des sources alimentaires, respiratoires (tabac, toxiques), aériennes, aquatiques et du sol. 
 
 Allergènes, céréales, nourritures aliénantes, lésantes, laitages, régimes alimentaires poisons néo-nazis, de type eaux fluorées, pains létaux, farines malsaines, carençantes aux effets de dessèchement tissulaire d’électrochocs :
 Si l’allergie en conséquence du maintien fréquent à assez conséquent de facteurs allergènes, le broyage des centres nerveux capteurs des substances allergènes incriminées certain car souvent trop grande quantité ou forte présence fréquence assez pour créer allergie, le problème non lié à l’allergie elle-même mais à la présence trop pénible et immunodéprimante de ces facteurs allergènes dangereux en soi assez pour créer allergie, occasionnelle ou constante, systématique au contact avec le ou les facteurs cumulés allergènes, et de tout Être humain dans zone urbanisée, en sur-population à sources d’acariens, vermines, blattes amiante, goudrons de bitumes, poussières, bois vernis, brut et sciures, plâtres, laines de verre, isolants et matériaux à fibres composites, émanations de plomb et caoutchoucs brûlés de pneus, industries chimiques polluantes, graminées et plumes, fientes aviaires, pesticides, la fréquence et le taux d’allergènes en présence de l’individu variant selon le milieu naturel, humain, géographique, polluant. Ainsi que s’élevant en conséquence de de la constance de cette présence allergène s’ancre dans les génotypes jusqu’à la tare génétique transmissible dans les ADN, par répétition de systèmes éducatifs contraignants, répressifs, aboutissant à un refus subconscient de substances irritantes, ou référence à un aliment, objet phobique des réactions mortelles si non traitées, ou facteur vivant ou sans vie créateur de sécrétions allergènes, matériaux polluants, acariens, blattes, favorisant un terrain sensible de l’organisme humain, à un cumul de refus de la précarité, ou de milieux polluants, au centuple. Tout être humain non résistant naturellement à cette nécessité, mourant de soi-même, et d’allergie violente.
 L’allergie aux peaux des cacahuètes inratable, les miettes allergènes irritantes et assimilable à poil, paille, barbe et barbules de blé, ingérés, ou cil dans un œil, de toux suffocantes si introduites lors de respiration, rire, inspiration d’air lors de son ingestion das l’inadvertance, dans la trachée ou en contact avec les cordes vocales chez le mineur, ou le consommateur de cacahuètes, ne correspond qu’à aucune allergie sinon minime, en fait, miette de cuticule d’arachide, allergène voire en soi autant que éclat de grain de poivre ou miette de cuticule de grain de poivre, avalée dans lieu de l’organisme où elle ne devrait figurer jusqu’à rejet violent quasi similaire à celui de greffe.
 A savoir que des farines non raffinées peuvent contenir des procédés allergènes tels fragments mortels sur longue durée d’ingestion et contact direct avec muqueuses irritées de facteurs exogènes à ces expositions prolongées et séquentielles à de forts usages de dosages de ces nutriments ou atmosphères sensibles, de barbes, barbules et cuticules de céréales, graminées extrêmement volatiles et respirables, inhalables par les bronches, trachées, d’enfants en bas-âge et mineurs, advenus adultes, exposés leur vie ou demi-vie jusqu’à leur majorité,et leur essaimage en autres villes, à ces composés allergènes violents, pouvant aller jusqu’au décès des sujets sensibles, pour trop de soumission à leur présence dans l’atmosphère et leur alimentation. Barbules et enveloppes ou “balles” des céréales graminées et graines séchées, peuvent causer et préparer des réactions violentes bien ultérieures et les terrains allergènes et allergiques mortels, entre-temps, handicapants, mais inévitables à ce jour encore. Notamment le gluten, issu de cultures de graminées consommables, et parfois insupporté, allergène d’autant plus que mêlé à d’infimes fragments de fruits à coques (noix, graines, noisettes, amandes non émondées), et cuticules, barbules de graines de ces graminées tels blé, avoine, épeautre, leur son, et autres céréales telles riz. Hautement allergènes pour les pesticides violents les maintenant en bonne santé, apparente. Les produits pesticides chimiques des domaines agroalimentaires, surtout latifundiaires, augmentant irrépressiblement en crescendo ces atteintes allergiques, de consommateurs de ces aliments.
 La balle du blé, des céréales non raffinées, d’autant plus dangereuse que s’amalgamant aux aliments contenant calcium, et bloquant son assimilation donc par amalgame, magnésium des sons/calcium, dans l’ossification, la croissance osseuse, cérébrale, et organique du corps humain, son métabolisme rapidement privé de calcium, se déstabilise jusqu’à d’abord tremblements, troubles neurologiques dont Parkinson, Alzheimer, spasmophilie à son paroxysme si les taux de calcium normal non retrouvé, l’excès de magnésium des sons, balles de céréales, entraînant augmentation du volume des selles si hydratées, et diarrhées déshydratantes, les céréales, le gluten notamment des grains séchés, desséchant, dessiccant et déshydratant autant sels dessiccatifs, fripant, fanant les tissus humains, le tout conduisant à des spécimens humains de taille réduite et dits “secs”; ou selon l’adaptation du corps humain à cette assimilation si prolongée, de magnésium (réhydratant) de balle ou son, à une croissant adaptée à une grandeur de taille plus haute, voire au gigantisme. Certains organismes plus calcifuges que calciphiles, desséchés si non fréquemment réhydratés.
 Le lait, tout autre liquide usité en remplacement de l’eau plate courante, de source, et la nécessité de réhydrater d’eau l’organisme, facteur courant d’AVC, caillots cérébraux, cardiaques, pulmonaires, issus de phlébites mortelles, et cancers.
 S’hydrater de plus de un litre d’eau plate par jour, selon corpulences et statures, rapport poids/taille, interdit, prohibé dans des conditions malsaines et totalitaires de détention, carcérale, médicale, de travail, et conditions de vie de maltraitance étatique totalitaire (l’eau irriguant abondamment le cerveau autorise une liberté accrue de pensée aux facultés intellectuelles accrues, augmentées, typiques des forts potentiels, l’eau à volonté les autorisant, éliminant les toxines rapidement de cerveaux englués, sédatés de régimes mono-alimentaires incapacitants, affaiblis et stimulés de présences malsaines de glutens, lipides, sodations et épices brulantes, glucides, en taux mortels, et permettent idées claires, lucides) ou d’ordre familial, privé, violences domestiques, sous peine de cancériser rapidement, selon le laps de temps prévu par le génotype de l’organisme, (dans cette inégalité des chances du milieu initial et courant, à l’usage répétitif de céréales desséchées, sources de calcium cancérigènes, non hydratées telles fromages à pâtes affinées, secs, en lieu de laitages frais, lénifiants mais desséchants si non accompagnés d’eau, laitages et lait, aliment assez alcalin, acide et basique en rapports variants assez équilibrés, réhydratant, lénifiant, adoucissant cicatrisant naturel, antiseptique anti-radicaux libres, antioxydant, et nutriment élémentaire, de base, de l’être humain, cancérigènes en soi pour leurs taux d’hormones naturelles, femelles, (dont celles de l’avoine, agissant par décoloration sur la coloration pileuse, capillaire et du derme, voire des tissus internes, jusqu’à variantes d’espèces blanchies de l’être humain depuis les premiers agriculteurs sédentarisés), non souvent tolérés par les organismes sensibles à ces hormones dont celles du houblon dans son malt, ou le soja, d’où des cancers du sein et des glandes et parties génitales, liés à des abus de ces substances lactées commercialisées, augmentées d’additifs, en risques supplémentaires pour leur irradiation destinée à leur conservation de longue durée. Et/ou obtenus, cultivés en milieux géographiques pollués de déchets de déchetteries nucléaires ou sources de radioactivités atomiques. 
 
 Le pouvoir dessicant des céréales, de leur gluten associé à leur dessèchement les conservant, naturelle et augmenté du dessèchement industrialisé, et industriel, augmenté de leur irradiation, sources quasi parfaite de Alzheimer si en grandes concentrations bâtisseuses et reconstituantes du corps humain, son ADN affecté dans sa duplication génétique, naturelle, de gênes de granivores (rongeurs dont rats, souris, d’autant plus que fréquemment prédateurs et consommateurs de grains dans les silo, où leur présence infecte de leur génotype les semences et grains destinés à la consommation courante, la strychnine, mortelle en ces quantités raticides, pour l’Homme, pourrait, qui si éloigne et tue les rat et rongeurs, causer en ce cas des hécatombes humaines, si ajoutée aux pesticides et conservateurs des céréales en silos), ou de l’insupportabilité face à une submersion de ces types de nutriments, les céréales raffinées ou non, en régimes mono-alimentaires ou quasi mono-alimentaires.
 D’où un vieillissement général tissulaire et cutané, osseux et organique de populations en surcroît sénilisées par carences alimentaires, donc vitaminiques, de masses sociales nécessiteuses,sur-consommatrices de ces céréales séchées, raffinées ou entières.
 Préférer remplacer nourritures saines et alimentation normale par vitamines pharmaceutiques, pilules du soldier, remboursées ou non par la collectivité, et remplaçant pour leur prix en ce cas, les repas et leur prix, fréquent en France, extrêmement dangereux, à cancérigène. Notamment si céréales transgéniques.
 Certains faits individuels du Vice imposé et instruit, initié, devenus collectifs, perdent leur dimension pathologique et deviennent facteurs pathogènes normalisés de la maladie rémunératrice de sphères médicales soigneusement les entretenant..
 
 Le 10 juin 2016 à 00:15
 Le français souffre de déshydratation pérenne à continuelle ou assez fréquente pour créer des cécités mentales gérées des dictatures de régimes policiers destins à contenancer ses folies induite de cette déshydratation constante, irresponsabilités, inconséquences, mouvements hystériques collectifs, semblant justifiés assez pour inculquer aux nouvelles jeunesses hitlériennes en herbe ou pépinières pro-soviétiques, menés de cette longe Étatique jusqu’au décès et maisons de retraités privés d’eau sinon empoisonnée de traitements chimiques sénilisants desséchants jusqu’à la sénilité apparente, cette absence d’eau dans l’organisme humain usitée des dictatures françaises successives et contradictoires menées des pouvoirs établis, présidentiels, sous-présidentiels, contre-présidentiels, privation d’eau donc maintenue de la naissance à la mort en tant qu’opium populaire drogue dure et chemin de croix de christs des masses salariées et nécessiteuses, surexploitées et soumises à ce joug librement on non librement consenti. 
 L’Homme oublie pour son emploi qu’il n’est qu’un animal doué de raison, donc un organisme vivant nécessitant 1 à 2 l d’eau par jour voire plus selon les statures et corpulences ; la consommation nécessaire d’eau jugée excessive à dangereuse par les autorités sanitaires, veillant au manque de circulation sanguine créant ainsi amas graisseux corporels, cellulitiques, adénomes et sténoses en plaques artérielles, par ralentissement du flux sanguin permettant d’ordinaire si hydraté correctement, la libre oxygénation et nutrition de la masse cérébrale et donc d’éliminer ses toxines, retenues dans le système sanguin ralenti de la coagulation induite d’une alimentation carencée lipidique occasionnant une gluance sanguine coagulant, encollant les connexions synapsiales et axonales, ralentissant les échanges des flux nerveux et donc entraînant la déraison, intoxication lente technique d’empoisonnement létal de l’organisme préconisé des autorités médicales, encourageant à la création de pathologies multiples et variées exigeant soins médicaux pharmaceutiques de trust rémunérés pour le profit d’en user et extorquer de populations victimes du capitalisme sauvage et proies de ses marchés médicaux juridico-pharmaceutiques, leurs sphères paramédicales et spécialisées,, immunité parlementaire, paradis fiscaux et statut d’aristocratie pour les trusts médicaux sanitaires des plus influents aux personnels médicaux, et médecins libéraux les moindrement impliqués.
 D’où des problèmes cardiovasculaires donc neurologiques chez les personnes âgées et jeunes, car s’auto-privent d’eau en raison de cette eau non potable. Des organismes de prise en charge à domicile privant d’eau potable des populations (Hommes, femmes, enfants, nouveaux-nés, séniors) en leur intégralité en un seul but de profit et de création de la pathologie et donc de besoins en soins médicaux dits adaptés à des pathologies créées par eaux non potables et imbibées de traitements chimio-thérapeutiques très incapacitants physiquement, mentalement, institués pour démences graves et légères en période d’urgence étatique, la ville en son intégralité affectée par quartiers et réseaux de ces entreprises, donc certaines d’une traite de l’être humain sous ses formes pathologiques et du proxénétisme de groupement, entreprises médicales, parapharmaceutiques et paramédicales de prise en charge de la personne, prospectant à la recherche de nouvelles proies de leurs marchés de traite de l’être humain humain, affectant jusqu’aux approvisionnements en eau courante et eaux minérales. Selon les obédiences politiques de groupements, et élus, mandarins médicaux locaux.
 
 Causes de migraines : Déshydratation inflammatoire cancérigène donc, pérenne, passagère, chronique, parfois hallucinatoire, d’hyperalgie causée des concentrations sanguines, par manque d’eau absorbée, d’où manque d’élimination des toxines résidus de l’effort, de la digestion, une concentration sanguine à forts taux de sodium, toxines organiques, tyramine (contenue dans café, roquefort, chocolat notamment noir, graines grillées sur-sodées, dont cacahuètes, piment, poivre, sel, sauces et mets sur-sodés poivrés pimentés), vins trafiqués, frelatés, sucres, toxines du bol fécal contenu du côlon, irrité car déshydraté et donc plus concentré en toxines résiduelles de son microbiote, affecté de dessèchement et doc assimilant d’autant plus mal que producteur alors de toxines supplémentaires. 
 Également, l’effet inflammatoire d’une infection des sinus frontaux, maxillaires, ou mastoïdiens, peut se déclencher, également des pincements de nerfs sciatiques au niveau des vertèbres cervicales, des deux fourches nerveuses faciales affectant la sphère ORL des sinus compris dans les zones orbitales-nasales-maxillaires, et voire de là, buccales, induisant des polyarthrites dentaires et osseuses de la mâchoire, par migration en réaction en chaîne de l’inflammation, parfois entraînant une surinfection..
 
 N.B. : Selon les antécédents, en cas d’hyperalgie violente voire d’origine cancéreuse ou symptomatiques de l’AVC, hémophilie, risques de forte tension, tendance à cardiopathies, à hémorragie cérébrale, post-traumatique ou non, risques de caillots cérébraux, méningite, états grippaux, rhumes, allergies, rhumes à allergies, augmenté de déshydratation, anorexie, traitements allergènes irritants, irritabilité, et irritations chroniques du côlon, insupportabilité à la forte douleur, doutes, consulter son médecin traitant. 
 Conversation officielles, et écoutées, triées, étrillées, quadrillées et évaluées, donc, dans ce maillage serré, qu’aurait-t’on remarqué sur ce maillage territorial, local et départemental, la position que chaque individu de la société occupe et représente, les individus remarqués, suspectés ou déjà fichés, peuvent-ils échapper à une surveillance étatique par erreur, suspicion infondée ou simple fichage politique de régimes antécédent les fichage actuels,
 Donc une dictature policière médicale pourrait se fonder de pouvoir envers ce dispositif de contrôle des masses et de l’individu et tout individu suspecté antécédemment à sa prise de pouvoir effective, un New Mind Control établi entre-temps de régime concurrentiels étrangers intégrés au ratissage national, international instauré.
 Si un tel dispositif sécuritaire de contrôle étatique militaire à engagement de forces armées au sein des populations pend effet, si la présidence nationale actuelle change de main prochainement, l’Armée sera-t-elle en mesure de distinguer ses partisans de la paix mondiale et nationale de ceux de la nouvelle présidence, si dictatoriale, la Défense des intérêts nationaux ne se résumera-t-elle pas à celle d’ancrer cette dictature identitaire, ou de quelque régime policier qui advienne ?
 
 Le devoir de chaque citoyen consiste d’abord à savoir, si les intérêts militaires de l’Armée de terre et du Ministère de la défense n’impliquent quelques immiscions dans les choix de cibles de surveillance, autrement-dit protection ciblée d’individus menaçant la sécurité territoriale et internationale, donc, immiscions dans la vie personnelle, publique et privée, de sphères militantes, individualisées par l’Armée, aux ingérences militaires et sous secret étatique défense dans la vie sociale et politique, militante et engagée… 
 Reprise :
 La peur de la consommation d’eau en ces temps troublés revient à la charge en suite des contaminations potentielles de ses nappes phréatiques et sources d’adduction d’eau saine et potable, en charges épidémiques de peste, lèpre et choléra, épidémies et pandémies animales mortelles pour l’espèce humaine et ses descendances. en prévision d’un cataclysme sanitaire planétaire ou national, la plupart des individus s’acharnent à s’entraîner se passer d’eau, en cas d”une disparition des systèmes sociaux de préservation de la qualité de l’eau et sa surveillance sanitaire étatique.Devant en ces temps promis d’apocalypse, se remplacer de l’alcool et boissons alcoolisées, vins, et alcools forts, spiritueux, ayant sauvé l’humanité dans ses siècles obscurs et passés, qu’elle croyait proscrits, de ses épidémies endémiques. 
 A rajouter la silicose des chats liée à la silice des litières commercialisées, affectant l’être humain, et induisant nodules cancéreux, surinfections pulmonaires dont asthme, surinfections bronchitiques, elles-mêmes si à répétition et chroniques, cancérigènes, augmentées des infestations microbiennes et virales transmissibles des félins adaptés à l’Homme, via les voies respiratoires, des poussières de silice lors de leur manipulation, une fois usagées, sur-infestations et affections pulmonaires augmentées de la précarité entraînant l’insalubrité des logements couches sociales les employant.
 A aborder le problème de précarité sociale et de trusts charlatans diffusant produits commerciaux dits hauts de gamme, et à bas prix discount, hautement pathogènes.

Guerre actuelle du Moyen Orient, qui dégénère, partie d’un régime sécuritaire de Nicolas Sarkozy Ange déchu pur et dur ayant plongé en une chute d’Icare sans fin, vécu sinon devenu dictateur orateur, ayant payé pour cette tâche d’Hercules de la nation, nié et non reconnu pour cette erreur de Louis XI d’avoir osé initialement autant que Kadhafi à ses premières heures, opposer une farouche ambition de réduire ses bandes de pillards et fiefs de seigneuriages mafiosi à une royauté machiavélique antécédente comptant sur la misère du peuple pour régner, sans condition. Puis une fois politiquement détruit ou acheté, corrompu dans des affaires occultes de récupérations de son pouvoir, surdoué irresponsable dénommé Le Nettoyeur, il fut interpelé pour des types secrets de répressions mafiosi inavouées au silencieux et éliminations physiques aux placements d’office inacceptables sinon officieux si jugé nécessaire, la vie politique menée contre le gré des pouvoir dominants, difficile à gérer, leurs règlements de compte contre-démocratiques dignes de Tontons Flingueurs de French Connexion, fin de sa présidence.
 Un Nicolas Sarkozy, parti d’une bonne intention et bons sentiments de nettoyer toute corruption du pays, le curer de ses fraudes et réseaux, filières de mafias locales, a tablé sur la répression à tort et à contrario des propositions de la gauche qu’il a impliquée et trompée, devenu imprécis, retourné à son encontre, converti en appeau miroir aux alouettes, lui autant. Un exemple, pénaliser la prostitution en pénalisant les prostituées plus durement, et les victimes du voile intégral pour leurs burqa.

Laissés à l’abandon d’essaims et naissains de futurs djihadistes, réseaux, filières de mafias locales, a tablé, misé sur la répression et les méthodes d’élimination d’individus incontrôlés, incontrôlables étatiquement, des plus adeptes de la pègre mafiosi la plus dangereuse qui soit . Ce qui représenterait un danger malgré la métamorphose en nouveaux partis politiques renommés, en Anges Blancs, Anges de la Mort de la dictature policière d’État.
 A considérer le type de pressions physiques et morales subies par les ministères pour que des élus, doivent publiquement à juste titre, ou pas, s’humilier d’excuses médiatisées face à des délinquants systématiquement contre-culturels contre-socialistes toujours dans cette faction extrême-droite et PC (extrémismes anti-gauche démocratique coalisées).
 Les pressions socio-médico-politiques contre-candidats extrêmement fortes, et contre-ministérielles, contre-présidentielles-mêmes, propres à convertir rapidement à l’inverse même du candidat initial, résiduel à son discours originel.

Je l’ai déjà signalé, les pouvoirs ministériels, voire présidentiels se réfugient dans des niches d’action politique qui seules restent à leur portée.

Affaire à suivre, de près.
 n French: L’on remarque un phénomène similaire en France, occident, à celui se produisant dans la politique du régime totalitaire de Barchar El Assad : Sous un prétexte sain, à détournement de la mesure d’État de sécurisation, voire militaire, les civils passent côté de la véritable cause de cette politique sécuritaire, le danger imminent, ici, EI, assimilant EI à un danger contre qui toute mesure individuelle et collective de prévention, de coercition et de lutte, jugée illégitime. Cet État d’urgence actuel, minimise donc au cours de ses pogroms contre-dissidences intellectuelles, le danger véritable prétexté simple légende, hallucination délirante, donc danger minime. Minimisation du danger réel vécue par les populations Juives sous la dernière guerre mondiale lors de l’envahissement hitlérien et les avertissements vain de fuir, avant les déportations en camps nazis. auxquels encore l’on ne croit pas, autant qu’en ce danger EI ; les autorités et les forces policières de la DGSE allant jusqu’à psychiatriser les bon et vrais témoins de futurs drames d’actes terroristes, et les internant, ainsi que les familles touchées par le terrorisme, privilégiant le renseignement contre-intellectuel, ne réalisant qu e de temps en temps des arrestations justifiées de terroristes ou présumés activistes EI. 
 Mais nul n’a besoin de la religion pour penser la Paix, mais les israélites actuels n’ont plus rien à voir avec les sémites d’avant et après la 2° guerre sinon leur expansion démographique ayant mis en danger l’intégrité de l’Allemagne et le supplice chinois de l’Allemagne de se voir rafler ses moyens de production et banquiers, par les juifs de l’époque, 1900–1930, leur succès les aura conduits à leur perte pour leur réussite en ce domaine, juste retour d’Histoire, dans lequel l’humanité les avait confinés, l’usure, et le commerce.
 Si l’on peut ramener l’expansion démographique, économique des Sémites de cette époque à celle actuelle des israélites, la seule arme des juifs avant-guerre restait nulle, ils ne possédaient les armements sophistiqués actuels israélites, mais au niveau expansionnisme démo-économique, les Musulmans à ce jour en Occident envahissent à ce compte-là de leurs diasporas, polices privées et mafias, plus encore que les Asiatiques en Amérique, les quartiers de villes et métropoles, en assez grande population pour inquiéter autant que les Juifs en Allemagne nazie. Juifs Allemands natifs à cette époque-là, pour la plus-part, d’Europe et Allemagne. Autant que les1°, et 2° vagues d’immigrés musulmans arabes et “Beurs” de Charles De Gaulle à nos jours.
 Le maillage fin et serré Musulman Arabe (en croissants de banlieues) infiltrant dans les villes et Banlieues jusqu’en Centre-villes, assimilés par mimesis de survie pro-ISIS ou pro-occidentale, ou mal convaincus, convertis à la hâte et se fondant le plus souvent dans la masse, une partie underground de leurs adeptes de style passe-muraille, inaperçus et indétectables du “français” moyen New-Wave, que les mafias, en relation proche avec ISIS, de ces communautés musulmanes arabes fusionnent et armées de bandes nouvelles de pègres, casseurs sur-armés autant que ceux de Vitry-Clichy, ils se révèlent brutalement sur un mot d’ordre général secret, et plus endigués de polices secrètes contraires à leurs agissements souterrains, agressifs et embrigadés de mosquées secrètes ou affichées, ils ne décident une Nuit des Longs Couteaux uniformément sur le territoire national, incluant les étudiants en Universités, maillés serré.
 Ce rassemblement sur un signe de ralliement apparemment d’un Imam, peut tuer en une nuit, la France, l’Occident.. Et représentent ne menace, constante, in-estimée, in-jaugée, irrévélée, in-affichée, inaudible et masquée.
 Ou empoisonner létalement, de soporifiques et cyanure, autres poisons, temporairement, les châteaux d’Eau collectifs et lieux des réserves d’eau. 
 
 Toute politique de tout pays, consistant en sa gestion, celle de ses populations civiles, militaires, systèmes économiques, accès à l’enseignement, savoir, santé, droits de vie, satisfaction des besoins élémentaires, hygiène élémentaire, niveau de confort minimal, salaire minimal, minima sociaux, respect élémentaire des Droits de l’Homme, et passe par des financements qui si occultes ou affichés chez les Républicains, restent liés au don et à la libre charité de leurs défenseurs chez les Démocrates, la Justice, le respect des Droits et Libertés de tout citoyen du Monde, ne passant par leur gestion politique. 
 L’unique autre solution: diminuer la croissance démographie démesurée actuelle.
 Entre-temps, l’introduction progressive du capitalisme libéral modéré non latifundiaire, privilégiant les PME et entreprises à échelle humaine, associative, familiale et coopérative, altermondialisme écologiste, l’économie des ressources alimentaires et matières premières dans l’usage quotidien alimentaire et de consommations courantes de produits industriels, y compris non issus d’énergies fossiles et une transition vers des énergies renouvelables et vertes, seront la seule et unique solution à la fin de la planète Terre.
 Si y compris un capitalisme libéral modéré, ne serait-ce que minimal, n’apporte un confort minimal nécessaire à la vie et à l’assouvissement des besoins élémentaires, aux populations mondiales en précarité mortelle, toute eau, si tout réserve planétaire de ressources alimentaires, se sont définitivement rayées de la planète, utilisées d’une industrialisation même modérée, et d’usage minimal, sachant la surpopulation mondiale si ramenée au confort occidental actuel et même minimal, fatale à la Terre, Le Monde pourrait, en effet, vivre une démocratie planétaire, si se propageait une démocratie active, d’un libéralisme modéré positif, un coalition de Codes Civils humains, de Pactes Internationaux de non-agression et pour la Paix entre nations, et enfin rêver… A un futur de rêve, réalisable, et enfin bien réel. Non plus une utopie pour laquelle jusqu’à présent irréalisée, jugée communément irréalisable et irresponsable, des générations d’ancêtres depuis bien avant l’apparition de Homo Sapiens Sapiens, ont lutté désespérément au prix de leur vie le plus souvent, passée à construire ce piètre présent, présent résiduel à des existences de résistances actives à (Ou réduites à la passivité) des siècles de massacres, génocides et d’holocaustes. Et de vies entières de sacrifices encore à l’heure actuelle. 
 Pourvu qu’une démocratie généralisée à tout être humain, et Américain, puisse naître avec le printemps.
 Comment imposer la démocratie sans répressions ni révoltes de jacqueries vitales (récupérées de pouvoirs contre-démocratiques) qui ne soient inhumaines sinon inentendues et irrespectées, à des peuples revendicateurs de dictatures, là est la question et la faille des Démocraties, derniers barrages contre les dictatures libérales mondialistes, pro-soviétiques et fascistes, démocraties à la limite de leurs pouvoirs, qui déstabilisées de revendications de profiteurs de ses Lois humanistes, tendent à leur inapplication et revendications à la limite de la rupture sociale et politique de ses dirigeants submergés de conflits de politique intérieure et étrangère, qui soumis à des pressions révolutionnaires de futures dictatures populistes lumpen-prolétariennes ou deals de sociétés dictatoriales de droite mondialiste et néo-nazie, cèdent sous peine de mort, de mort parue naturelle, mutilations graves ou de destitution de leurs postes clefs. De ces Putschs politiques.
 Les démocraties ont ceci de bon, qu’elles ne permettent forcément la licence ni le stupre, ni l’alcool, drogues, opiums populistes parasitaires en fait des Droits civiques et du citoyen, des Droits de l’Homme que les démocraties réelle sont en devoir de faire respecter. La limite des démocraties se trouve au comment et de quelle façon limiter les enfreintes aux Codes Civils et des Droits de l’Homme, dans l’application des sanctions pénales et en jurisprudence, leur type de répressions, sanctions et pénalités légales, sans que soit ni entamé le capital de vie ni lésé le corps ni endommager le cerveau, ni mutiler de quelqu’une façon qu’elle soit l’individu pris en faute ou flagrant délit de crime, y compris grave. Comment pénaliser sans laxisme ostentatoire des populations en leur intégralité ou quasi, fautives de troubles majeurs liés aux propagandes pour leurs opiums, criminels, délinquants et fauteurs de tels troubles,publics et à titre privé, sans usage détourné en retour de laxisme envers des prosélytes, de la torture, ni dérives sectaires de son emplois, dans la sanction pénale et médicale, là se situent les limites de la démocratie, et sa faiblesse, d’où EI.
 
 Des mineurs de 3°, autant que mineurs de fond de mines de charbon, rebellés, se soulèvent pour assurer la relève de la dernière garde, face à un ISIS menaçant, et des adultes mous, deal des gouvernements, dont la sécurité urgentiste, gagne le terrain des ententes : Inactivité totale du gouvernement contre protection civile assurée pour tout citoyen.
 Les étudiants géographes de Mai 68 à 77, auront prévu et prédit ce court-circuitage élémentaire, essentiel et exigé d’un peuple s’auto-gouvernant d’une jeunesse explosive, dans une menace d’apocalypse ravageant l’humanité, où en une post-guerre atomique, ils devront s’organiser en coopératives associatives afin de créer leur propre gouvernement et assumer ses charges si celles des présidences et ministères précédents, n’y suffisaient, s’organiser devant tout avertissement de ce ministère et président actuels. 
 
 D’un point de vue, l’esprit sécuritaire indique un certain niveau d’enfreintes aux Droits de l’Homme et/ou de danger, de danger imminent, ce qui induit une politique d’Etat d’Urgence Étatique, mais ainsi que l’aura donc déterminé Amnesty International, les armes de sanctions détournées de cette lutte contre-danger civil et à l’encontre de la sécurité des États, dans un pogrom chasse aux sorcières de toutes dissidences et divergences d’opinion, crée des constitutions sous des déterminismes détournant les lois, de prisonniers politique et d’opinion, en exemple, les assignations à domicile et surveillances administratives arbitraires, aléatoires, ou détournées de leur but de protection civile, et étatique, à l’encontre d es libertés de pensée, méthodes sans légitimité sensées protéger ces libertés de pensée, tant défendues dans “Charlie”. Politique légitime saine de protection civile et étatique, mais sécuritaire, retournant ses armes à l’encontre de ses prisonniers politiques avant toute action, en deal, contre-terroriste, ou contre-danger imminent.
 Loi du Travail, et du système : Moindres salaires pour plus d’heures travaillées, licenciements abusifs sous prétextes de purge des inefficients, non adaptés au travail, chasse aux sorcières inavouées, sauf récupérations adverses de pouvoirs politiques opposés de patronats d’obédiences politiques adversaires selon des politiques de production liées et menées de concurrences industrielles employeuses, embaucheuses illicites, meurtrières, pathogènes à infirmisantes.
 Moindre parution des syndicats aux pourcentages non majoritaires, au sein des entreprises, horizontalité de politique religieuse papale des entrepreneuriats cardinaux patronaux, contre masses salariales, sa parution des deux classes en fronts de deux blocs diamétralement opposés, opposition en ennemis jurés de leurs actions, retour à un affrontement de face à face de guerres de position et des tranchées de 14–18, assignant les jeunes populations travailleuses à un Front Economique guerre de 14–18 et 39–45 conjuguées, en prémisses d’une 3° Guerre Totale, Piou-pious au devoir “d’aller au charbon”, à compter les morts économiques de ce Front du Travail obligatoire généralisé. Et des routes des sociétés du Loisir, (On achève bien les Chevaux, d’un rêve américain).
 Jeunes issus des circuits anesthésiants scolaires, universitaires, lancé sur des terrains inconnus de l’emploi, contraints sinon conditionnés depuis leur naissance à ce jeu de soldats de plomb, de guerre économique où s’il en réchappent décèdent sur les routes les menant au Front de la production pour la Surproduction, l’inflation et le sur-travail sous-payé. Ou de la pathologies rescapés de ces usures organiques de leurs forces de travail sous-payées et des répressions policières, pénales, carcérales (si endettements) et médicales intentées, subies, à combattre des lésions à assumer, destinées à faire intégrer, admettre les principes du système capitaliste Mondialiste libéral.
 
 Les seuls et uniques lucides des pièges du système Libéral, condensés en manifestations casse-pipes des forces policières menées à les abattre, réprimer, grever de lésions, blessures aptes à les handicaper ad vitam ou provisoirement, dans leur militantisme conscient, leur liberté de conscience et droit de réunion sur voies publiques.
 Les adultes meneurs de ces jacqueries, soulèvements invalidant le droit de tirer sur des jeunes au sort de spermatozoïdes-soldats de cette guerre politico-économique, planqués derrière les manifestant, inquiets des suites, au sein de leurs habitations et villas.
 Étau des licenciements abusifs : chasses aux sorcières de théorie du complot, ou apurement réel des personnels abusifs, corrompus, non adéquats, ni adaptés, à leurs postes administratifs et du domaine professionnel associatif et relevant du privé ? 
 Étau supplémentaire : Suppression des libertés de conscience dans le cadre du Travail, la constitution prisonniers d’opinion au nom de licenciements abusifs pratiqués au nom de la neutralité politique de l’entreprise et du Travail.
 Licenciés “fusillés”( d’une Guerre de 14–18) de licenciements si non adéquation au poste exigé, ou trop exigeant, sur-exploitateur et sur-polyvalent, insurgés et mutinés, enrôlés dans les mutineries, spoliés, déchus, dégradés autant que Dreyfus, voire, exécutés de pathologies mortelles dues à leur déchéance économique. suite à perte de leur emploi. 
 
 Autre Étau des Dardanelles, celui de l’apprentissage : plus grande présence en entreprise qu ‘en milieu scolarisé, plus d’heures de présence travaillée que formation culturelle générale, en savoir non répulsif d’un enseignement magistral étouffant, abrutissant, déboutant des classes étudiantes de l’enseignement laïque, d’une foi en une profession fondée sur la passion, qui si malgré ces repoussoirs embûches de chevaux de PMU, menées jusqu’au décrochage scolaire, lycéen et universitaire, (passions qui) sont sources de sur-exploitation sous-payée auto-revendiquée au nom de la passion de la profession entamée, investie de capitaux familiaux incommensurables. 
 Régression des acquis sociaux en une interprétation à double emploi fondée sur un double sens des termes de la Loi des licenciements. Régression des statuts des PME, limitation de leurs taux d’embauche, régression et répression des statuts des inactifs, incluant le devoir des salariés de conserver leur poste sous peine de licenciement abusif et de tomber dans le cadre du monde des inactifs.SDF et chômeurs devant tomber dépressifs pour mieux gagner sous peine de précarité, meurtrière.
 
 Usant des clefs de la démocratie pour régner.”
 Donc pour décider du degré d’économie de chaque classe sociale, je dirai donc que c’est aux classes moyennes et supérieures d’économiser, réduire leurs dépenses en achats inutiles, se conformer à un confort élémentaire minimum de moyennes classes, généraliser le niveau de vie des classes moyennes aux classes pauvres, éliminer les professions relatives donc au gaspillage financier et industriel des sphères du pouvoir d’achat des hautes classes (mais donc réduire par non renouvellement de l’embauche après départ) le nombre de travailleurs en activité encore de ces entreprises et emplois, relatifs à la sphère économique que représente le haut prix des produits réservés à cette élite). En conséquence il faudrait consacrer désormais les investissements monétaires en productions plus utiles pour les petites et moyennes classes sociales, et réserver les financements de nouveaux emplois (d’ordinaire réservés à ces industries de l’inutile), à des industries productives de biens de confort minimal de longue et moyenne durée destinés à chaque classe sociale, qui devrait chacune selon les lois de l’égalité, se conformer à un revenu moyen de classe moyenne assurant une économie des ressources naturelles de la planète, en voie déjà de disparition, due au progrès industriel excessif.
 
 Nécessaire également une impulsion supplémentaire à ces actions de réhabilitation de cas populaires victimes d’injustices légales et administratives de votre pays, les ayant oubliés dans leur archives, pour ce don de soi qu’ils auront commis au point d’en mourir, de leur art de construire l’Amérique, dans des conditions de vie inhumaines déplorables. Pour que en guise de futur, ce pays Américain, ses alliés, en viennent contraints et forcés à une troisième guerre, pour laquelle ils seront tombés bien avant leur fin promise. 
 Je pense qu’il faudrait ne réduire les dépenses des classes moyennes à moins qu’elles ne soient financièrement trop privilégiées, mais qu’il faudrait relever le plafond des revenus salariés, des minimas sociaux des classes défavorises, telles les classes travailleuses, classes inactives (Invalides et handicapés, personnes en tous types de pathologies de longue durée, induites des énergies atomiques, du tout nucléaire, de l’enfouissement aléatoire et non contrôlé des déchets, victimes de violences, chômeurs et inactifs percevant des minimas sociaux, en France RSA et RMI).
 Ces défavorisés, classes salariales entières paupérisées d’années de luttes pour la vie, ces exclus et pourtant masses laborieuses, auront travaillé durement pour mourir cas par cas dans l’indignité du manque de soins adaptés, de maladies graves acquises du sur-travail, du surmenage constant, des luttes des classes les ayant abattus de pathologies graves assez pour les frapper sans contrepartie légale ni juste à leur esclavage, dans le maintien des surexploitations de vies durant de souffrances, inaudibles, jusqu’à un point de non-retour de l’invalidité ou du décès prématuré.
 La solution serait d’augmenter non les impositions mais rétribuer d’avantage pour (encore) une seule initiative d’allègement des charges salariales et des impositions moindres privant la droite capitaliste de ses sources de revenus incalculables, sans reversement des plus-values industrielles aux travailleurs, privés des poches de rétention financières, niches fiscales, instituées des patronats, pour résumer, sommairement, le travail de Karl Marx.
 Il faudrait que puissent s’étendre les prélèvements financiers sur les grandes entreprises, imposer les impositions des grandes fortunes, diminuer l’hyper industrialisation de gadgets et produits éphémères nécessitant une énergie humaine et nucléaire et un surcoût supplémentaire pour que les machines productrices des entreprises soient changées à chaque mode donc partent à la casse, il faut que l’occident puisse accepter une moindre production (de produits industriels et alimentaires, objets de gaspillage permanent lessivant des terres entières de sols fertiles, et produisant pour le plaisir de produire et d’en tirer des profits multi-industriels, sans parler du besoin produire pour permettre un travail à des employés, employés à être employés jusques dans un besoin national de fournir, un exemple, des armes pour l’emploi que représente l’embauche en industrie militaire, faisant vivre villes et régions entières, faux problème d’une éradication du chômage et du manque d’emploi. Économiser non sur les structures administratives uniquement, mais sur les gaspillages d’argent tels les sommes effarantes de frais en électricité dans l’usage abusif des enseignes lumineuses (Las Végas, et autres grandes villes), qui si épargnés permettraient de supprimer au moins une centrale nucléaire et une autre si l’on évitait les mises d’engins électroménagers en veille. Produire et surproduire étant mondialement une aberration, si les demandes en alimentation et objets de confort étaient refrénées, si les américains et les pays occidentaux mangeaient, consommaient moins inutilement, si chaque citoyen veillait à économiser le nombre de denrées périssables jetées dans des poubelles des ménages, si les supermarchés permettaient de laisser récupérer leurs rebuts encore comestibles par les associations humanitaires et banques alimentaires, si la surproduction de lait, de farines, de céréales et de produit frais étaient ajustée à une demande pouvant utiliser jusqu’au bout toutes les denrées mises sur un marché qui serait adapté véritablement à cette adéquation offre-demande, des économies extraordinaires seraient effectuées, la limitation de surconsommations en gaspillages serait source de finances pour l’État.
 
 Les classes moyennes en général classes privilégiées en biens matériels, suppléments de dépenses inutiles et gadgets industriels coûteux soit, mais représentent un fort pouvoir d’achat inférieur soit à celui des classes de l’élite et de la haute bourgeoisie.
 Les classes défavorisées et travailleuses, selon toujours “Le Capital” de Karl Marx, victimes d’une surexploitation traditionnelle industrielle ou employeuse par un patronat de grandes entreprises nationales multinationales, sauf petites et moyennes entreprises (en France : PME). Sur-travail non rémunéré en sa totalité, cumul de ces sommes non rémunérées dénommé “plus-values” qui cumulées en bénéfices industriels et d’entreprises, créent des niches fiscales non imposables ou “capitaux” d’entreprises ; cumul intouchable et objet de toutes transactions commerciales dont une partie en agent fictifs est employée en spéculations boursières, dont les bénéfices en partie également, sont réinvestis en l’entreprise, soit en salaires néo-colonialistes très réduits vis-à-vis du sur-travail, soit en renouvellement des moyens de production, nouvelles machines productives et robotisations industrielles, rénovations des locaux, agrandissements, autres succursales, délocalisations, matériel de travail, optimisations ergonomiques, autres investissements, en ressources humaines et d’autres natures. 
 
 Mais cette couverture social universelle française existe, capable de rattraper autant que possible avant tout point de non retour sanitaire les dommages corporels d’un Mondialisme libéral, désastreux pour la Santé humaine (en fin de chaîne alimentaire) et terrestre, .
 Pour que gagne la démocratie, ses valeurs, ses principes, sa justice et le devoir d’égalité en ce monde, les sociétés, le monde, leurs conditions de vie, dépendant de leurs politiques :
 Si chacun percevant un salaire minimal, décidait de ne plus autant travailler, ni travailler, l’émulation se perdant, mais l’effet inverse peut avoir lieu, un sous-salaire pour un sur-travail pouvant anesthésier les Forces de Travail, donc, à penser et à y réfléchir, la stimulation de la Passion pour sa profession (sans son obsessionnalisation mais en vue d’une bonne professionnalisation du métier, ni surexploitation sous-payée engageant sa bonne foi) du travailleur se fera sur sa bonne foi et détermination instillée d’une formation pédagogique déterminante à une moralité constante du travailleur vis-à-vis d’autrui, sachant son travail indispensable et donc nécessaire à sa place devant restée respectée, respectable donc, en la société, l’altruisme développé sous codes de conduite culturels et sociaux, en pédagogique au cours de l’apprentissage de l’emploi, sera un réflexe dignement, librement, consciemment acquis et non plus réflexe conditionné travail-récompense. L’enfance, la jeunesse peuvent s’y adapter très rapidement.
 sachant que les Démocrates Américains de gauche centriste et humbles à socialistes humanistes. Nullement gâtés sinon par la présidence de Obama, leur autorisant de moindres injustices sociales de réformes de la Santé et de salaires minimum, minima sociaux et allocataires, congés maladie et indemnités payés, pour lesquelles se bat le président, droits sociaux durement acquis contre les républicains dans parties de bras de fer, minimas refusés par les républicains, et inexistants jusqu’à présent en Amérique, la couverture sociale Américaine actuelle (pour laquelle j’ai lutté avec OFA, organisme de soutien de ces réformes Américaines de Obama) un progrès sauvant des vies humaines, car la couverture sociale de type français, instaurée par Obama, en effet, seuls les travailleurs pouvant prétendre à couverture médicale si malades, les classes spoliées les plus démunies par sous-paiement chargées de décéder de les pathologies liées au sur-travail, à l’inassouvissement des besoins élémentaires et vitaux de l’être humain, consécutif à la paupérisation croissante de leur statut, lié au licenciements abusifs, et paupérisation de leur statut suite à perte (en cercle vicieux) de ce fait de leur emploi pour pathologie. Acquise par faute de rémunération décente autorisant la reproduction saine des forces de travail que les employés représentent. 
 Plus les basses classes paupérisées des trafics boursiers et sous paiements pour un sur-travail dans une sur-exploitation de leur corps, dans un néo-esclavagisme colonialiste capitaliste mondialiste libéral, moins ces Forces de Travail des masses salariales nécessiteuses suite à cet esclavage les maintenant dans un manque d’hygiène élémentaire de vie et alimentaire (classes pauvres vouées à la malnutrition mono-alimentaire de “malbouffe” industrielle carençante et pathogène) désastreux pour l’économie, pourront se reconstituer sans pathologies invalidantes (déclarées ou non déclarées sous chantage au licenciement abusif pour pathologie. Si pathologies non déclarées, soignées sans couvertures sociales à perte et ruinant les patrimoines familiaux des infirmes aux infirmités croissantes induites de cette paupérisation par dépassements d’honoraires et frais médicaux sur-numéraires des soins engagés, non déclarés aux employeurs) ni se reproduire sainement ni prétendre à embauche.
 L’insalubrité des milieux sociaux-culturels religieux et lieux de vie aux conditions sanitaires altérées des basses classes nécessiteuses, en cause, insalubrité due à une défection des reversements des bénéfices cumulés des plus-values retenues par les patronats, aux Forces de Travail, insalubrité liée au manque de rémunération décente et donc vitale des travailleurs les plus affaiblis et flanchant d’emplois pathogènes, condamnés au couloir de la mort de la maladie traitée ou non traitée de ces cercles vicieux de la paupérisation liée aux facteurs de pathologie liés à l’emploi, facteurs (spécifiques de chaque profession et de la maladie professionnelle, aux milieux familiaux, professionnels, le plus souvent non reconnus) et pathologies de toutes natures et origines. Objets de jalousies envers “sangs neufs de la Démocratie”, encore sains et vifs, donc concurrentiels aux forces de travail chômeuses et salariées, récupérations xénophobes raciales identitaires et populistes contre-immigration et réfugiés.
 Politique Arienne d’élimination des victimes du “marche ou crève” et “que le meilleur gagne” du sur-dépassement de soi hitlérien, politique de Mengel (médecin nazi “Ange de la Mort” des camps d’extermination nazis) et de Himmler mêmes. Coûteuse en vies et frais médicaux.
 Le “Désert des Tartares” avance, danger encore invisible sinon à la TV, dans les médias, qui finiront en votre lit et foyer, demeure, supermarché et école, coup de rasoir final, que les peuples unissent, en deçà des régimes de leurs nations sensées les représenter, leurs forces ensemble, en frères de combat et de lutte pour la Paix, universelle.
 
 L’armement sauvage un problème d ‘abord en premier lieu américain républicain, et de l’extrême-droite Américaine, qui filtre dans les mœurs occidentales, à force de films sur les risques de meurtres criminels de psychopathes dangereux à tout moment pouvant surgir dans une résidence pavillonnaire, villa, non sécurisée, en simple planche et porte de verre, tels qu’ils se voient dans de films américains, instaurant une méfiance envers les prochains, mais parfois étant donnée les taux actuels de criminalité, justifié, car les forces de l’ordre débordées, la Ministre de la Justice, les pénitenciers et centres de détention bondés, à craquer dans des conditions de détentions inhumaine, laissant proliférer des récidives meurtrières, mais personnellement je pense que y compris les juristes ne s’en sortaient eux-même des nombres de crimes enregistrer, à juger, faire enquêter, la moitié des continents passe sa vie à être et devoir rester le garde chiourme de son prochain, étant donnée la flambée de violence, que j’avais ressentie au niveau de violences à domicile, infantiles, conjugales, maritales, jusqu’à présent et il y a peu, l’alcoolisme, les usages divers de la drogue, encourageant à la violence létale, ne serait-ce qu’en discothèque, c’était, dan l’air du temps. 
 Mais je pensais plus tard, que le tourisme des français, aux rires parfois gras et goguenard dans les salles de concert, narguait les morts et décès des frappes aléatoires. Dans un quartier amplement habité de musulmans de pays d’origine du Moyen orient, ce qui accentue la susceptibilité des terroristes agacés que ces manifestations culturelles goguenardes, insensées en temps de guerre meurtrière, reproduisent les faits d es Trente Glorieuses précédent la Guerre Mondiale nazie.
 
 Seul l’enseignement rationnel et pédagogique nuancé du savoir, de l’histoire universelle, de la géographie et sciences humaines, de la science et de la médecine, de la culture et de la lecture, doit concurrencer et combattre l’aliénation de groupe. 
 Politique de prohibition de la Raison et de la Norme dans un but de confinement dans l’ébriété aveuglante des consciences des masses contestataires à ces abus dictatoriaux, dans le déboire dément privatif et aliénateur des droits essentiels à l’assouvissement des besoins élémentaires parfois létal et lié à la pathologie requise en chaque citoyen, la rétention-détention de ces droits dans leur privation-prison portative individuelle, collective et de masse, de lysisme Malthusien castrateur de l’activité sexuelle saine, dans un but de financement de ce trust médico-pharmaceutico — libéral sécuritaire et de trust hospitalier fructueux assez pour vivre en boucle de ses impunités impunies dans l’incurie totale des pouvoirs, en tirant profits rémunérateurs pérennes et retours d’ascenseurs par dessous-de-table onéreux assez pour créer la vie citadine et jusques rurale.
 Conduisant lentement à Daech.
 Amenant lentement de reptations structurées, à Daech, un Daech français et européen à occidental. 
 Que la Nouvelle Gauche française devrait des mêmes reptations de sa formation professionnelle, remplacer au cas par cas (sans pogrom ni chasse aux sorcières privilégiant les plus corrompus et véreux), en les soubassements des postes administratifs corrompus, à désister de pré-retraites et radiations définitives de leur fonction, médicale, fonctionnaire, administrative et juridique. 
 
 Politique de Terreur occidentale hyper-répressive daechiste contre-dissidence, intellectuelle, utilisée des pouvoirs français clivés mais unis en cette répression, dans une Loi du silence de SAC français à omerta pire que FBI des régimes français contre toute représentation médiatique et de la presse, publique et discours à titre privé, des plaidoyers et témoignages contre-magouilles étatiques dont les ballets bleus et roses administratifs à crimes politiques, exactions et meurtres répressifs de Messes Noires, parties de chauffe de SACs médicaux, proxénétismes indurés de cette guerre contre-EI, sanito-médicaux-juridiques généralisés.
 Instaurant la répression étatique psychiatrique au sein des couples familles et foyers via les pouvoirs d’abus d’autorité des proches et tiers. la répression d’Etat français se déléguant de ses pouvoirs de fliquage du prochain et des individus intellectuels de gauche de tous âges, y compris mineurs et cerveaux de surdoués, ciblés, voire de masse, via les cellules familiales répressant sur le mode de la cellule familiale pétainiste. 
 Cf. Mes messages sur une musulmanisation de la société française socio-administrative et médico-juridique, ayant poussé à la flambée d’esprits Daech. 
 Terrorisme hospitalier ayant dominé les foules d’une Politique aliéniste eugéniste hygiéniste de Terreur ayant poussé à bout les cas sociaux français, européens, à s’engager par esprit suicidaire et échappatoire de l’acte de désespoir, ou d’espoir fou de représailles et d’issue des longs couloirs de la Mort psychiatriques, socio-médico-légaux français, ayant amené à des ripostes de Daech contre l’esprit de magouille français des corruptions administratives, cautionnées de groupements politiques-Caïds de pègres clivantes de factions politiques contraires à la Gauche humaniste, pègres ayant tant déçu du socialisme et des pouvoirs politiques français, la moitié de la population française, que les mouvements extrémistes d’extrême droite tels ceux de Bleu marine récupérateur des déçus des régimes totalitaires français, crachat au ciel retombé sur le nez de l’occident, semant le vent et récoltant la tempête. 
 
 Politique de Terreur menée jusqu’au règlement de compte de polices débordées usant de bandes armées de la pègre afin d ‘effectuer nettoyages armés dans les mafias de banlieues et citadines, entre victimes et bourreaux tyrans domestiques auteurs de violences à domicile exigeant la légitime défense, punie par la Loi plus que les violences à domicile meurtrières en France si laissées à leur paroxysme via des services sociaux-sanitaires et Instances, préfectorales, corrompus, préférant punir les victimes que leurs bourreaux, objets de voyeurismes de castes et de luttes des classes marché florissant de la prostitution sous macquage par tyrans domestiques et voies administratives juridico-légales et médico-sanitaires, voyeurs, complices et auteurs le plus souvent d’un proxénétisme médico-hospitalier, exigeant le placement administratif psychiatrique chez leurs proies rebelles à ce marché de trust totalitaire juridico-médico-socio-légal et policier. 
 
 Quant à prendre en charge des terroristes djihadistes par des prises en charge psychiatriques de Centres de Réadaptation selon les modalités d’emploi d’un Asile d’aliénés sécuritaire et de retour au 18° siècle aliéniste, hygiéniste, eugéniste, colonialiste, confiant les patients en besoin dans l’acte en neurologie des électrochocs, la chape médicamenteuse, aux méthodes du viol thérapeutique menées jusqu’au devoir de résection lobotomique neurochirurgicale de la psychiatrie lourde ou Bloc opératoire, cela ne peut se concevoir étant donné l’état de faits de cette entreprise de façade de la Psychiatrie actuelle, contre-déontologique et frauduleuse. 
 Asiles d’Aliénés actuels où 8 ans de ce couloir de la mort équivaut à une perpétuité en incarcération pénale. Il faudrait entre-temps en France patrouiller de contingents militaires affiliés à chaque grande métropole régionale.
 Mais si chaque métropole de chaque pays occidental ou européen concerné par Daech, patrouillée, EI s’attaquera aux lieux et métropoles où les contingents militaires résideront pour en tuer le maximum et s’acquérir leurs armements, explosifs et habillements. Cercle vicieux de la violence, étrangle-chat.
 Donc minimiser les efforts intérieurs militaires …? Ce qui risque d’en amener à un apartheid anti-migrants pire, aboutissant à :
 Une Dictature occidentale et française de mode typique du régime de dictature de Bachar El Assad.
 Corruptions médico-libéro-fonctionnaires et administratives de proliférations orgiaques à effets copulatoires proxénètes. Provocateurs assez pour être engageants à servir Daech.
 D’où des répliques de Daech. 
 Deal des formations payantes des entreprises capitalistes libérales de Droite : Échecs professionnels, au sein des formations, des formations entrepreneuriales, abandon, présentéisme, déboires personnels, perte de lieu de vie, logement, si contrainte des étudiants aux orientations politiques familiales indurée via le deal du paiement des droits d’inscription des étudiants universitaires et lycéens, (si claquant la porte du foyer familial de trop plein de lavages de cerveau menés jusqu’au burn out des révoltes endurées, des tortures infligées de foyers religieux et athéistes intégristes radicaux totalitaristes PCF, d’Extrême droite et musulmans aliénant les libertés et liberté de conscience féminines, masculines) accord tacite entre foyers familiaux et étudiants, en mal de fonder un futur informulé acceptable et répondant à la dignité humaine attendue d’un avenir de la France qu’ils représentent, droit au logement en milieu universitaire ou privé, conditions de vie aliénante étudiantes, formation magistrale cadrantes politiquement, moindre nombre de lieux d’études, universités aux locaux et chambres universitaires en délabrement, manque de financement de nouveaux amphithéâtres et salles de cours, de professeurs d’enseignement secondaire volontaires aptes à leur profession, longs cycles de enseignement professionnel aboutissant à des régressions contraintes de niveaux universitaires (Agrégation, Capes, Masters, DEA, DES, autres diplômes pour surdoués surexploités jusqu’à ce que mort s’en suive (sinon en centres pour surdoués, en manne passionnelle) régressés au niveau de l’enseignement public laïque secondaire et des Écoles communales, révolte implicite non organisée de la Jeunesse en mal de discerner ses revendication, celles du début du cursus du Combattant, depuis leur naissance, début du commencement de la fin, où en fin de course d’un parcours de couloir de la mort, ils auront eu ruiné leur patrimoine familial, organique et celui de leurs descendances, pour réussir et survivre retraités, leurs descendances engendrées dans des privations nutritionnelles pathogènes, handicapées de carences alimentaires ante-grossesse, post-natales et ad vitam, vouées à l’échec scolaire, professionnelle et étudiant, gaspillages névrosés, névrosants de vies humaines, animales, du vivant investi en ces gaspillages erronés de forces humaines aptes et pourtant négligées de formation payantes et non plus rémunérées autant que lors des années 80 à 2000, acquis sociaux négligés, éradiqués, rongés du libéralisme mondialiste rampant. Mai 68 larvé manquant d’aboutir et finir en Guerre des Banlieues nouvelle, jacquerie sans revendication que seuls les élus initiés aux révoltes populaires pourront guider et insuffler de leur manne lucide, lucidité éradiquée de la Jeunesse actuelle non politiquement émancipée syndicalement de syndicats étudiants, le plus souvent patronnés du PCF et autres mouvements de révoltes citadines, Révolte étudiante implicite en ses griefs, informulés car tués depuis nés dans l’œuf des répressions familiales, étatiques, médicales dans le manque d’assouvissement des besoins essentiels, limité à “l’embucage” d’entonnoir alimentaire-biberon assommoir à toute revendication contre tout dol et doléances étudiantes. 
 
 A rajouter : 
 Familles débordées (autant que leurs couches pour bébés inévitables et indésirés) démissionnaires entre les Trois-Huit des usines et les manques de RTT des sphères médicales, familles bobo et leurs problèmes de gauche chrétienne écologiste BOBO dictatoriaux, coincées entre métro-boulot-dodo, charges et tâches féminines, corvées exigées de la Domus délaissées de maris fascistes négligés, se négligeant et machistes, éducations au lance-pierre, suralimentation et nutrition pédophile quasi des progénitures engendrées des viols conjugaux, indésirées sinon issues du viol librement ou non librement consenti, hasardeux, ou pour le plaisir, familles inconséquentes, acharnées en le devoir de survivre au détriment de leurs descendances qu’elles rongent autant qu’enfants de leurs révolutions. En ce geste auguste du levage coudé du bras d’Abraham sur le cou de son fils, ou de sa chèvre. 
 Familles surexploitées conditionnées pour une descendance proliférante en mains-d’œuvres sur-exploitables bon marché, sous-payée, pour établissement de producteurs et clientèles de consommateurs d’une société de Loisir et de gadgets coûteux en vies, ignorante des conditions inhumaines de leur conception, éducation entre corvées et surexploitation esclavagiste imprimée dans les crânes et nuques rebelles, de l’éducation laïque et religieuse, en un Lève-toi et Marche, Marche ou crève dès cette enfance maltraitée indésirée, née, et un STO militaire économique socio-éducatif répressif sur-médicalisé contraint et forcé.‌
 
 Le tout étant que des vagues migratoires en provenance de déplacements de populations de pays sous dictatures, vers des pays réputés de Liberté et de respect des Droits de l’Homme ainsi que les USA, la France, être des terres d’asile, des droits et des libertés n’excluant le droit de refuser les réfugiés, en ce moment, la vague d’enfants Mexicains soumis au proxénétisme pédophile, soient stoppées par une action revendiquée (hélas également par les républicains radicaux et en France le FN, mais dans un but raciste), d’une autonomie économique de ces pays pauvres dont les pouvoirs absolus torturent par des famines constantes, une paupérisation croissante face à un enrichissement ostensible de l’Europe, chassent des peuples soumis à des exactions courantes, tortures étatiques inadmissibles. Leurs droits devraient être respectés en ce sens, de leur permettre au sein de leur pays, et pays d’origine dont ils sont chassés, accès à la satisfaction de leurs besoins élémentaires en nourriture, eau potable, aux droits basiques qu’exigent leurs nécessités, droits à l’hygiène élémentaire, en vêtements décents, emplois et salaires décents, culture, droits à la santé, droits au confort minimum, au logement, droit de vie, économie de base fondée sur une économie vivrière locale, régionale, au maximum d’une économie nationale autonome, l’incitation des pays dictatoriaux au capitalisme mondialiste sauvage et aux industrialisation destinées à l’import-export, (cf l’Inde et l’Asie) ne faisant qu’accroitre de phénomènes de paupérisation d’une production de gadgets et produits de faible qualité (jouets dangereux, contrefaçons etc) sous un esclavage moderne non rémunéré dignement et récupéré par les autorités corrompues de ces nations.
 
 L’apartheid actuel découlant d’une inconnue : à quels millions de réfugiés approximatifs l’UE devrait-elle faire face, en quelle mesure et dans quelles conditions d’accueil urgent devrait-elle alphabétiser, héberger sainement, dignement, évaluer les demandes alimentaires, sanitaires, répondre aux besoins en logement vêture, organiser ses forces pour canaliser territorialement ces populations en souffrance, en manque d’argent de poche urgent, démunies financièrement, régulariser les dossiers de ces demandeurs d’asile, réquisitionner personnels administratifs et sanitaires pour vérification des documents d’identité, probité, degré d’alphabétisation, pouvoir d’adaptation aux structures sociales et taux d’alphabétisation en vue d’embauche future et immédiate, de ces populations, ainsi que organisation annexe dont accueil des familles, enfants en bas -âge et en âge de scolarisation immédiate, blessés, malades, dans structures éducatives et sanitaires aptes exigeant embauche urgente et dan l’urgence de personnels médicaux non aptes parfois.

L’appréhension du danger néo-nazi, sur-mondialiste, sur-exploiteur, sur-industriel, sur-agro-alimentaire, que représente D. Trump, plus forte que la peur non ressentie dans le feu de l’action, sur place.

Les affinités des conseillers (et Vice- président) d’un D.Trump Homme de Paille de son aura relationnelle, avec l’Extrême-Droite raciale dont celle du Ku-Klux-Klan non une norme mais une catastrophe en effet, risquant d’entraîner l’Humanité à sa perte, si se propage d’un américanisme autant flambant que celui de ces conseillers et généraux de D. Trump.

Les grands votants, électeurs élus américains, en effet, ne représentent les opinions, ni le nombre d’électeurs, ni leur votes, ni leur nombre de votes pour un candidat ou son opposant, mais l’opinion de leur obédience propre, de principaux électeurs élus, pouvant s’acheter à des causes corrompues. Le système français différent, plus représentatif et sensible aux propagandes, que celui, plus rigide, Américain.

A force de broncher contre la démocratie, ou ce qu’il en reste de politiques adverses à sa présence sur Terre, le peuple Français, Américain, la perdront, définitivement.

L’esprit des Démocraties se perd moins dans les liesses commémoratives des massacres causés de Daech, en France les Memorendum, Mémorium de l’Histoire, vénérés dans les milieux adverses à ISIS, semblent atteindre les mémoires des français, pourtant si chauvins mais patriotes.

Confrontés à un risque de sur-exploitation qui les plonge dans une inculture liée au sur-travail empiétant sur les horaires de vie privée et heures libres de tout travail ou formation, les lectures et publications romancées se font de plus en plus alimentaires, les français préfèrent du pain, du vin, des jeux romains, survivre induit de ne se cultiver si lire empiète sur leur alimentation basique à base de pâtes et riz, n’inculquant que la carence dé-nutritive et donc aliénatrice des pouvoirs de pensée, réflexion personnelle, et privilégiant l’abrutissement létal prématuré pour les trois quarts de l’humanité. Commet induire à lire lors que le peuple a faim, grelotte de froid et transpire en ce Keops sous les fouets de médecins achetés à ce capitalisme sévère, de régime bananier de République Bananière. Les Tontons Flingueurs ou Macoute, et néo-nazis de l’Uni, en effet, ne lisent voire plus si cela se trouve, que Mein Kamf dans la Sorbonne (en envahissant les jeunes classes universitaires en rétiaires), se le conférant et passant sous le manteau, en s’affichant résistants de cette guerre pour la survie d’un capitalisme néo-nazi. Les groupements néo-nazis, auront beau aseptiser leur dénomination, Front Bleu Marine, ou Ecchymose-Brun-Violacée, le Monde court à sa perte, de telles déductions que chacun des français ne capte ni n’imprime en ses libertés de pensée… L’Heure, à ce point grave. 
 Face à une vague d’Internationale Néo-Nazie en résurgence à ce jour, faisant suite au Conflit premier de ce conflit, le Conflit Israélo-Palestinien. Vague néo-nazie datant de 1900 à 1930, précédant et catalyseur, précurseur de la 2° Guerre Mondiale. 
 Si le refus d’admettre le vote Républicain, Américain persiste, il provient d’un état de fait d’un électorat en dichotomie avec les résultants du vote, des élus locaux ou votants élus, dont l’achat politique de leur électorat et vote, je suppose ou l’influence républicaine auront été monnayés, achetés de faveurs, ou pressions physiques, ou dessous de table assez dignes d’un milliardaire.

L’enseignement supérieur, scolaire, de premier et second degré, les bases de la Démocratie, pilier des lucidités et consciences lucides, libertés de conscience et d’opinion, point faible donc des Démocratie, lors que la dictature totalitaire peut s’en emparer.

Bon à savoir et rappeler, l’enseignement d’engagement athée, et athéiste, selon son degré d’intégrisme fanatisé, antithétique à un humanisme laïque, tolérant, enseignant , préconisant la tolérance envers les croyances religieuses, donc, envers une irréalité irrationnelle, absurde, creuset des fascismes et dictatures , religieuses colonialistes, esclavagistes, dominatrices et répressives, en autocratie hégémonique pseudo parfois, scientifique, donc, scientiste.

Des politiques de Keops de Fous, en remplacement des sacrifices humains, (lors de décès d’un membre royal ou impérial, enterrant vifs suites et soldats par centaines) ici, simulé, de soldats, proches et épouses enfants des princes et empereurs asiatiques, Antiques, sacrifices humains traditionnels, de tradition mortuaire officielle très puissante, incontournable pour les empereurs, leurs suites, mais limités à disparus après cet advance de la Haute antiquité Asiatique, desservant un but inavoué mais affiché, humanitaire, pour l’un de ces premiers advances types.

L’heure ne se prête peut-être pas à réflexions sur l’avenir de l’Homme, mais je ne peux m’interdire de manifester ma foi en un avenir possible, la symbolique importante, et à l’écoute d’un besoin inhérent à l’humanité, survire, vivre, et enfanter. Restent 2 à 3 milliards d’années avant que la planète ne disparaissent totalement dans le Soleil, sa chaleur, (l’amorce d’un réchauffement climatique insensible à ses débuts, et plongeant l’humanité dans la détresse de fortes températures au fur et à mesure du rapprochement de la Terre du soleil), sera à son point déjà culminant et invivable pour la Vie sur Terre alors bien avant 2 milliards d’années, sera inévitable et fera bouillir les océans et mers, leur eau s’évaporant, tuant toute vie sur Terre si l’humanité si aura eu réussi à s’en évader entre-temps, surmonté et réussi à réduire son taux d’agressivité de 3 groupements clans de sous-ensembles humains, les suractifs violents, agressifs, prédateurs et phagocytes des autres clans, et, ravageurs pour survivre sur leur territoire admettant une population croissance exponentielle et à éliminer ou à condamne à essaimer dans le monde, puis le groupement des passifs aux coupes et jougs des dictatures instaurés de ces hyper-actifs Aryens, enfin la résistance active et molle, en son clan et sous cultures clivées, de manifeste éthique gauchiste et pro-marxiste Léniniste de souche, éradiqués collectivement de leur action, et mouvements militants activement ou mollement sur le terrain , instaurant des tissus et liens sociaux-culturels assurant la matérialité de leur mouvement,, et la récupération des éléments les plus dangereux dissidents, en herbe, dès le plus jeune âge, afin d’en éviter tout essaimage gravitant autour de leurs repères. ce dernier groupement actif, virulent et véhément, ou mou, de gauche anesthésiante molle, sera, restera le premier à vivre sous les attaques, des deux autres groupements, à en périr ou survivre. Dans le stress constant du Ki du Dernier Samouraï.

Exterminer la gauche pacifiste démocrate, et le chaos fait place aux réseaux des liens sociaux et sanitaires, occupant, émancipant les vides intellectuels, et organisant la paix, en les structurant positivement. Autant un Jour après, une hécatombe atomique.
 
 L’apparition de EI en Égypte tient, à cette cause perdue d’une Gauche éradiquée, razziée, attirée dans un piège guet-append qui aura été leur suicide, car appelée menée par voire le PC anarchiste Égyptien, à vouloir succéder à une fausse rumeur et fausse alerte de détention de l’ex-président Morsi, ils furent, exterminés. Ce qui suffit étant donnée la puissance de leur travail sur le terrain, à envahir l’Égypte de Daech. 
 
 Ce qui déstabilisa le pays à l’équilibre fragile, et répandit ce type d’agression catalyseur de guerre de grande échelle, jusqu’en Syrie et Turquie.
 Pour quelle raison n’utiliser ces snipers contre des responsables ISIS, ou dictateurs émérites en matière de tortures violant les Droits de l’Homme et instaurant des régimes aux répressions sanglantes, intolérables aux yeux de l’occident conjugué. 
 Guerres du Golfe, temps passés des USA, des massacres d’Indiens (hélas massacres reproduits, menés de nos jour en Amazonie, via un capitalisme ravageur, débridé) temps des présidents Américains Nixon, Kennedy, anciens membres du Ku-Klux-Klan, l’Amérique aura évolué, sauf si un Donald Trump flirtant avec cette l’Extrême Droite et Droite Capitaliste raciale triomphe aux prochaines élections présidentielles de l’Amérique actuelle, une fois la Démocratie en son dernier rempart contre les barbaries en résurgences, éliminée, jusqu’à sa dernière fibre…. 
 Gauche contestataire prête à la révolte organisée, ou à la résistance passive, underground noyauté parfois de terrorismes révolutionnaires, faisant porter le doute sur une vraie gauche non radicale, libre et libertaire non anarchiste, mais hélas noyautée de bobos, privilégiés sans gêne, comprenant petits penseurs, et intellectuels cautionnant, pas tous, ces divergences clivées de positions, prenant en otage une vraie Gauche sincère, non profiteuse et altermondialiste non dangereuse par une irresponsabilité collective, et enfin humaniste sans laisser aller des décisions d’une praxis contre ennemis communs, ses élites pensantes, éradiquées par les répressions d’années de dictatures in-affichées, sournoises et hypocrites, à visage humain, prenant en otage les têtes pensantes de la Gauche humaniste, écologiste, n’en laissant que vacuité inactive et passive, autant que les Kurdes boucliers humains (décrétés rebelles et assimilés aux rebelles ISIS par les médias et la Russie) de l’Amérique, hélas, contre ISIS, les frappes Russes et Syriennes, statut imprévu dans le conflit.
 Les multiples enjeux à considérer stratégiques, établissant un équilibre armé des Forces internationales s’entre-contrebalançant et s’entre menaçant, à choisir plus qu’intérêts des Kurdes, en ce jeu là d’équilibres hésitants constamment autant que Bourse de pouvoirs, innocents.
 Composer avec un ennemi moindre ou le gérer évite des pertes humaines lourdes à supporter, trouver un compromis dans les guerres revient à rétablir un équilibre mondial basé sur la Paix, ses Contrats, et la non-prolifération inhumaine. 
 
 Guantánamo : Si ses murs peuvent résister au choc électoral des présidentielles Américaines, pourrait revivre en tant que pénitencier, si rénové, mais à la condition que son personnel, radié, remplacé de personnels médicaux et pénitenciers, agissant légalement, selon le respect des Droits de l’Homme.
 L’on en viendrait à condamner des murs et locaux, plus que leurs occupants et tenants….

L’avènement des robots tueurs, prétexté résolution progressiste dans son raffinement, du conflit armé contre EI, puisque des frappes plus ciblées réclamées des politiques des ONG, présente un risque majeur de récupérations post-électorale, dans les législations militaires de D. Trump, prévention militaire contre-dissidences à l’appui, création de prisonniers politiques surveillés d’une société policière hors normes, robotisée, d’êtres humains mentalement robotisés, erreurs de fichages à l’appui; 
 Les auteurs de ces PET-Robots (robots animaux de compagnie dressés), pire robots tueurs que leurs découvertes humanoïdes. 
 En France : Perquisitions diurnes et nocturnes, prospectrices de potentiels interventionnismes médico-administratifs sans nécessité de mandat officiel, pour fichage électronique des citoyens, ciblés, rondes médicales urgentistes en milice armées, prévues pour moucher le contestataire, électrochocs et tensiomètres à l’appui, dans domiciles privés-chambres SM de tourisme sexuel dissuasif.
 Depuis l’Élection et érection en Führer de Nicolas Sarkozy, les structures administratives de surveillance sanitaire et de contrôle médico-administratif (de régime policier) restées en place, leur réutilisation dans un État d’Urgence contre-Terrorisme, sous un prétexte de fichage méthodique de surveillance des activités Daech, et d’établissement luttes anti-contestataires et pensées libertaires. 
 En espérant qu’après les modifications ministérielles actuelles la démocratie reprendra son cours, tant bien que mal.

F. Hollande dernier rempart contre la Trump-mania néo-nazie; la Grande Internationale Néo-Nazie d’Extrême-Droite s’assemblant en mobilisations encore parcellaires dans l’Europe et le monde, Suède, Canada, Allemagne, Italie, Asie, Afrique, Moyen Orient, totalitarismes-nés, fervents et récurrents fervents du Ku-Klux-Klan Européen. inspiré de l’Inquisition processionnaire de France, Espagne, Italie, d’un Ku-Klux-Klan Américain actif exporté, en émergence sur le sol Européen, voire planétaire.
 Les Médias en rapportant implicitement les faits, aspirent à une information sérieuse, objective, informative, humaine, philanthropique, humaniste donc, un respect profond et un hommage à retardement envers le Mouvement Démocrate, témoignage d’un Printemps Démocratique International, qui aura ravivé la flamme des défenseurs de la Démocratie sur Terre, en péril actuellement, hommage à son premier défenseur Noir président, représentant légal de Nelson Mandela, Barack Obama, son équipe et Michelle Obama, sa First Lady. Un grand pas de l’Histoire humaine, page tournée hélas, dans l’attente du successeur de ce Messie malgré lui, de la victoire éphémère, inventeur et créateur premier de la Démocratie participative, un grand pas de l’Histoire humaine, page tournée hélas, dans l’attente du successeur de ce Messie malgré lui, de la victoire éphémère, inventeur et créateur premier de la Démocratie participative, mondiale, globale, globaliste, un Mondialisme humaniste mondial démocratique, un contre-Mondialisme en fait contre-Capitaliste, contre-Mondialisme Capitaliste ravageur issu du Mondialisme républicain Américain.

En espérant que la Nouvelle Gauche Démocrate sera représentée, prochainement, par Michelle Obama. Populaire, humble et s’étant révélée au cours du mandat de B. Obama, au cours également de la dernière campagne électorale, elle pourrait, majoritairement, devenir l’Effigie du Mouvement Démocrate, dont B. Obama pourrait s’affirmer le conseiller. Souffle d’espoir.

Je souhaite vivement que le Mouvement Démocrate pourra travailler encore à prendre en charge un peuple Américain au bord du burn-out, en cause, propagandes médiatiques Russes, problèmes d’apartheid racial, pourtant préconisé par D. Trump, apartheid dû à la précarité et taux de chômage des classes nécessiteuses, considérant l’emploi vital, donc devant préserver l’emploi blanc, l’immigration considérée voler l’embauche Américaine aux “autochtones”, enfin non reversements plus-values, les populations Noires, séduites peut-être par la sur-sécurité protectionniste, la priorité d’une embauche vitale promise par D. Trump aux classes Noires, et la crise agricole latifundiaire, inécoutée du blocus du sénat, putsch par un Sénat acheté aux Républicains. Enfin, le report de voix de B. Sanders sur les Républicains et Trump.

Vous souhaitant courage, et coopération mondiale contre le terrorisme financier de D. Trump, en soutenant un travail fort de maintien des réformes à faire adopter en force, contre le dérèglement climatique, la pollution planétaire, les injustice sociales, mondiales, la résolution malgré cet échec, des conflits mondiaux,

Si le NSA récupéré de la politique d’exclusion de prisonniers politiques potentiels, par D. Trump, l’Amérique courra à sa perte, ses élus, démocrates, postes-clefs démocrates, seront victimes d’une purge de Goulag, pire que celle de la Turquie; en Europe, le mouvement républicain néo-nazi amplifiera la tendance actuelle.
 
 Et pour les Blacks, le Ku-Klux-Klan, la prohibition anti-Noirs et immigrés autant qu’en 1930–50 ? En résurgence de nos jours, en vague déferlante Américaine pro-Trump jusqu’en Europe, et France, si laisser-faire des autorités.
 Pour l’Iran, l’ Irak, la Syrie, la procédure d ‘encerclement des grandes villes, devrait peut-être, selon le terrain, son Renseignement, porter des fruits, sensiblement positifs. Le rayonnement d’un quadrillage, au sol et/ou par repérage satellitaire, de drones, ou l’aviation militaire, si cette possibilité militaire peut exister, pourrait, elle, s’avérer persuasive, et dissuasive d’une réimplantation de cellules dormantes Djihadistes.)

Les lois judiciaires ne se résumant qu’à un Droit fondé sur le respect total et absolu de la loi du Talion Régalien, assurant la revanche juridiquement admise, et les représailles bibliques “œil pour œil dent pour dent” de chaque citoyen lésé, toute prévention sociale niée, bafouée, éradiquée, réprimée dans l’exponentialité et la démesure exceptionnelle des rapports de Force contre-pédagogiques, d’une justice sur-répressive, contre-préventive, et de La loi française, ou Américaine, envers certains crimes de sang et déshonorants, dont crimes de sang atroces, ceux commis de déments, et viols dégradants pour la dignité humaine.

Si les événements climatiques, plus graves que bombes nucléaires ayant ravagé des régions en leur intégralité, auront détruit des logements, lotissements, résidences privées et établissements publics, voies souterraine de circulation, reste une possibilité d’une embauche supplémentaire de reconstruction, effort pouvant être soutenu des populations immigrées, employées ou employées jusqu’à présent, représentant un potentiel humain énorme. Qui devrait réjouir de populations adultes, immigrées, aptes aux métier de la construction habitable et de bâtiments publics (vieux bâtiments et logements contaminés de charges virales, microbiennes, bactériennes, mycosiques, de vermines, et souillés assez d’émanations humaines pour devoir disparaître, ce que la nature aura eu décidé pour l’humanité) poreux, inadaptés aux catastrophes climatiques, devant appeler la nécessité de l’emploi en cette tâche de reconstruction du pays, de la recherche et de la spécialité géographe, pour parer aux météores emballés de cette Terre), autres emplois de reconstruction d’après des dégâts du changement climatique, dérèglement paroxysmique terrestre autre forme de guerre, du système capitaliste, à contrer d’actions contre-capitalistes.

En cela, je suppose que un terrain de formation à ces emplois et donc embauches, devront se compléter d’une lutte contre-dérèglements climatiques, idéologique, informatif, sans endoctrinement prosélyte, appelant à une embauche supplémentaire d’effectifs formés à cet enseignement et formation de personnels et effectifs de l’enseignement géographique Altermondialiste écologiste, adaptés à ce phénomène social nouveau.

Souhaitant courage à votre équipe, ainsi que l’élection prochaine d’un représentant d’État de votre Mouvement, le Mouvement Démocrate, pourquoi pas si défaillance de la candidate démocrate actuelle, la future vice présidente de H. Clinton.

Le signe d’une économie saine, à mon avis, étant et restant celui d’une économie vivrière économe, autonome et locale, créatrice de confort minimal, minimaliste, non celui d’une croissance économique au PIB en croissance exponentielle, jusqu’à explosion des pollutions terrestres, et la razzia imposée du mondialisme libéral sur les ressources planétaires et humaines. La surexploitation des matières premières et des Forces humaines de travail, des contingents animaux d’espèces animales en parallèles à l’être humain, non un signe de croissance économique saine, mais la surexploitation esclavagiste néo-colonialiste jusqu’aux dernier soupirs de la terre.

Ainsi que je l’avais déjà rédigé, et déclaré, il ne suffit de sur-travailler (facteur pathogène), surproduire pour se suralimenter et consommer “riche” et sur-coûteux (aliments riche en lipides, glucides, surdosages en sel “de table”, facteurs pathogènes également), pour acquisition de droits à biens mobiliers, immobiliers, sur-coûteux, nids à virus, charges microbiennes, colibacillaires, pathogènes, parasitaires, importantes) ni pour détenir la Raison, ni produire pour surproduire et surconsommer en en condamnant la Terre à ses dépends si chacun des pays capitalistes affilié aux trafics des marchés internationaux des multinationales, élève son niveau de vie au détriment des ressources naturelles, se raréfiant de ce fait (facteur cancérigène, pathogène et carençant), et créant des populations esclaves du mondialisme, travaillant en servage, jusqu’au décès prématuré de ce génocide, serfs dédiés à l’élaboration de la production de produits industriels dangereux pour l’être humain sinon pathogènes assez pour créer un besoin en réparation médicale mondial, (ainsi que tout système de Santé Publique complexe vivant en autocratie hégémonique, dont je ne voudrais voir le système de Couverture Sociale Médicale Ealth Care en reproduire les horreurs, Crimes contre l’Humanité de ces tyrannies de trusts Mondialistes destructrices de la Santé humaine et de jusqu’à son patrimoine génétique, dégradations capitalistes du Capital Santé humain dépendant de ces Crimes contre-déontologiques, contre-éthiques, prétendant à apporter aux massacres causés de ces crimes inhumains (plus holocaustes que guerre affichée à en compter les décès, en soins tout autant pathogènes et ravageurs), soins dits réparateurs des dommages corporels gravissimes induits des consommations de ces produits industriels capitalistes, et leur fabrication par des populations esclaves, appartenant à des régimes totalitaires de dictatures Mondiales, parcellisées en États-nations sous égide Capitaliste de Modèle Libéral…
 
 Digest: L’enseignement supérieur, scolaire, de premier et second degré, les bases de la Démocratie, pilier des lucidités et consciences lucides, libertés de conscience et d’opinion, point faible donc des Démocratie, lors que la dictature totalitaire peut s’en emparer.
 Bon à savoir et rappeler, l’enseignement d’engagement athée, et athéiste, selon son degré d’intégrisme fanatisé, antithétique à un humanisme laïque, tolérant, enseignant , préconisant la tolérance envers les croyances religieuses, donc, envers une irréalité irrationnelle, absurde, creuset des fascismes et dictatures , religieuses colonialistes, esclavagistes, dominatrices et répressives, en autocratie hégémonique pseudo parfois, scientifique, donc, scientiste.
 Serait-il donc possible de destituer avant la prononciation de son investiture, D. Trump.
 Serait-il possible que B. Obama donc, puisse désigner lui-même un dauphin démocrate apte à une présidence démocrate en lieu et place de D. Trump.
 Et désigner en un candidat à une présidence démocrate tel Ban Ki Moon, ou Michelle Obama, ou quelconque membre de la diplomatie, du gouvernement de B. Obama, fidèle à sa cause, et apte à la gouvernance internationale, nationale et présidentielle et qui se portera volontaire.
 Non sachant que seul B. Obama peut en décider, après faute évidente de D. Trump mettant en danger la sécurité des États-nations et de la nation Américaine. Si une alliance D. Trump-Russie peut poser problème international, si l’attitude de Trump peut créer légitime litiges internationaux mettant en danger la politique internationale, et planétaire, B. Obama pourra peut-être se prononcer en faveur de la destitution de la nouvelle présidence, face à une incapacité irrévocable, évidente assez d’inaptitude à l gouvernance d’un président, fait ne pouvant se controverser de ses bases électorales républicaines. Ce qui limiterait, la casse électorale du mouvement démocrate et ne discréditerait B. Obama d’une décision grave de destitution du poste prrésidentiel en faveur de potentiel candidat démocrate, à priori d’une faute grave de D. Trump.
 
 Sachant combien peut s’avérer complexe le système de sécurité sociale, y compris en France, et ne pouvant que considérer le fait qu’une dépense supplémentaire de rétrogradation de cette réforme sous la présidence D. Trump, opposerait un coût de milliards de dollars à une reprise des structures médicales, hospitalières, et libérales, pharmaceutiques et paramédicales, informatiques et sociales, déjà en place et efficientes, étant donnée l’adhésion de nombre de médecins à cette réforme de Obama Care, renoncer, serait détruire ces structures, représenterait une perte en milliards supplémentaires, dont remplacer ce travail accompli déjà, d’humanisation des conditions d’accès à des soins légitimes, non uniquement réservés aux travailleurs, rapidement et sur un long temps de longue haleine, ce qui représente un investissement humain énorme (qui serait serait gaspillé) vis-à-vis de la piètre résultante qu’opposerait D. Trump en tant que réforme de la Santé, de son cru, confinant les classes salariées à une surimposition de leurs dépenses en soins médicaux, face à des classes inactives ou seniors, rendus à l’absence de soins pour les infirmités, handicaps, pathologies professionnelles liées et entrainées par les efforts, jusqu’à lésions irréversibles qu’ils auront physiquement, mentalement, cumulées au long de leur vie, dues au travail et à leur vieillissement et donc jusqu’à ds pathologies mortelles sans sois appropriés, autant pour les classes des mineurs et jeunes classes d’adolescents, étudiants, lésées dès conçues, en cause la précarité due aux coûts des soins médicaux liés à l’Enfance et à la maternité de leur mère, dont prothèses dentaires, oculaires, orthopédiques, autres, coûteuses et le plus souvent non remboursées, ceci augmentant le taux de morbidité et de mortalité si cette enfance, laissée sans soins, dignes de ce nom, et laissée dans la précarité si ces enfants, mineurs en bas-âge et ont toutefois accès à des soins aléatoires. Enfance, adolescence future Amérique, en pleine croissance musculaire, organique et osseuse et donc en carence fréquente de nourritures appropriées saines, car enfants, étudiants, futurs bâtisseurs de leur pays et du monde où ils essaimeront, devant posséder un esprit sain dans un corps sain, non conçu dans la nécessité maximale, ni dans la misère matérielle, ni ayant été constitué d’aliments malsains en cause, l’extrême pauvreté de leur famille, générant pathologies incapacitantes temporaires à irréversibles et incurables donc pérennes, à vie, si liées à la pauvreté quotidienne grave.
 
 D’où l’intérêt de conserver une Assurance Sociale de Santé dynamique, engagée dans les problèmes sociaux des classes pauvres, et des classes moyennes souffrant de leurs propres maladies, induites des professions spécifiques le plus souvent de ces classes sociales, et donc exigeant des médecins aptes à les traiter de façon juste, honnête, éthique donc, de moindre coût pour les patients et la société si ces pathologies traité es à temps et de méthodes chirurgicales, pharmaceutiques, adaptées à ces souffrances, types de douleurs, et maladies.
 
 La remise en cause de ce Système d’Assurance Santé de Health Care, reviendrait à perdre toute santé des classes sociales représentant les Forces de Travail devant se reconstituer en bonne santé pour assurer l’efficacité de leur profession, leur bien-être dû à leur pouvoir d’achat, leur épargne et investissements, et donc maintenir en son essor déjà amorcé, la machine économique, engendrer des générations saines d’Hommes, Femmes, Enfants qui représenteront l’Humanité future dans le Monde.
 Je tenais à donner mon avis tout de même, sur les derniers évènements Américains-Health Care :
 Mais je pense pour l’instant hors scénarios catastrophes complets, que Trump, d’influence identitaire nationaliste, attend l’initiative émancipatrice de son innocence pure en matière politique, révélatrices d’une issue à son impasse actuelle, pour se laisser guider en ses futures fonctions, sans idées, ni programme économique, fatigué de sa campagne électorale, attiré par le vice, très influencé mais pas KO, attendant le relais de ses inférieurs et subalternes qui gouverneront en ses lieux et places. en führers potentiels.
 
 Le système Américain, tient à ses structures médicales et de production, autant que le système médical et productif français, le combat démocrate se situa donc à ce niveau, les personnels médicaux, infirmiers, devront se heurter à des purges internes pro-trumpistes, au sein même de ces institutions et entreprises, multinationales et nationales, libérales. la probité des médecins, leurs équipes, sera remise en question, ils devront faire face à peut-être des pressions fortes les désistant et positionnant vis à vis de leurs engagements politiques, éthiques, ils se heurteront à des corruptions de fonctionnaires, les médecins libéraux selon un scénario catastrophe de crimes politiques, seront victimes de ces suppressions de postes post-présidentielles, et les médecins, hospitaliers,du domaine privé, se remplaceront progressivement, les doyens des facultés, engagés pour les réformes de B. Obama, désistés ou devront céder aux besoins de Trumpistes en étudiants travaillant pour D. Trump, Trump encore, fera certainement en sorte, que les patients de toutes confessions, opinions, et couleurs, seront très rapidement fichés en catégorie pour D. Trump ou pas, les soins, je le pense plus charlatans, engagés sur leurs aptitudes au volontariat opiniâtre, seront assignés en fonction je le présuppose, des étudiants et diplômés triés sur le volet dans les universités, leur engagement et degré d’obéissement aux politiques encore indéfinies de Trump.
 
 La reconstruction économique, urbaine civile, de la Syrie, l’établissement d’une surveillance de l’OTAN ou de l’ONU, internationale, sera nécessaire à un redressement de ce pays aux actions de fanatisés de l’État Islamique non encore endiguées, malgré l’extermination radicale des rebelles opposants au régime dur de Bachar el Assad, qui pour certaines de leurs faction, peut-être laissaient fomenter les bases sociaux-économiques de EI, ou simplement les combattaient.
 Cette reconstruction économique, impliquera des interventions voire Internationales, Françaises, Européennes, d’entreprises Occidentales, venues en aide à une Syrie exsangue, plutôt que la condamner à user des pouvoirs économiques de l’Arabie Saoudite, si Bachar El ASsad ne réfère l’aide de la Russie en cela.
 Cela, reconstruire un pays laissé en ruines, en une Apocalypse pire que celle de Beyrouth, ou un après Hiroshima, restera une compensation à offrir et proposer non seulement à son dirigeant, mais surtout à son peuple.Si un D. Trump peut posséder assez de finesse d’esprit pour en juger, je crains que la Russie ne prenne alors une grande importance politique, financière en cette implication d’un Occident dans le redressement et la surveillance post-guerre de la Syrie.
 L’Europe refuse pour cette élection Américaine, un aléas jacta est, ni ne souffre de la considérer simple pis-aller, l’heure trop grave.
 Les religions peu importent, l’union des peuples devant ce danger efface les extrémismes, les convictions adverses, un rassemblement anti-Trump s’établit, ferment d’espoir et de tissus sociaux-culturels nouveaux, un mouvement anti-Trump très riche en idées, créatrices d’une nouvelle Société démocratique, l’inaptitude à gouverner de D. Trump, impossible à contourner, asse évidente pour le discréditer auprès de ses bases électorales-mêmes.
 Je souhaite réellement, que Barack Obama, ne disparaîtra de la vie politique internationale, Américaine, qui risquerait de ruiner ls ressources vitales la planète d’une vie de Président Trump-Qatari nouveau sultan d’une Amérique-Arabie Saoudite aux robinetteries de sanitaires en or de palaces dorés, et restera à un poste de veille tel qu’il aura conçu de lui-même, et d’un œil vigilent pourra intervenir, en cas de menace de catastrophe imminente.
 A y revenir:
 “Les sujets de ces expérimentations en traîne de la CIA, pratiquées en sous-marin, sur étudiants, proies traités en bêtes de somme, la plus-part stérilisées, objets de traitements chimiques à l’essai, et envoyés sur le marché sans véritables contrôles scientifiques, laissant des prisonniers de la science diminués, des effets dangereux de ces médications, mauvais traitements raclées et violences d’armes expérimentales, situations de viols thérapeutiques le plus souvent pédophiles, envers de sujets adultes, murés par l’artifice d’une traite de l’être humain indicible donnant à ces individus les aspects visibles de la maladie de façade affichée dans les fichiers médicaux et ceux du Plan PAF, Edvige ou tout ordinateur préfectoral, placements d’office ou par tiers prétextes à ces études, méthodes totalitaires et humiliantes, dégradantes pour la vie et la dignité, sujets d’expérimentations euthanasiés pour la solution finale qui leur était promise au bout de leur couloir de la mort, des inflictions donc de tortures médicales et psychiatriques destinées à créer mes maladies pour prétendre à les soigner, de moyens des plus totalitaires, méritant si bonne conduite du sujet envers le protocole, la mort douce en fin de vie, toujours prématurée si réticents en refus de coopérer d’avantage.”
 Si le refus d’admettre le vote Républicain, Américain persiste, il provient d’un état de fait d’un électorat en dichotomie avec les résultants du vote, des élus locaux ou votants élus, dont l’achat politique de leur électorat et vote, je suppose ou l’influence républicaine auront été monnayés, achetés de faveurs, ou pressions physiques, ou dessous de table assez dignes d’un milliardaire.
 
 
 Saisie sur le vif du mode viral actuel : Femmes sous inflences médicale aux grossesses jusqu’à tardives à l’arrachée dans voies publiques, commerces, supérettes et domiciles aux issues forcées. Rats d’hôtels pickpockets de rapports à la va vite de maisons de passe improvisées pour sex-tapes parties sur quasi fiancées dans petits logements paradis nuptiaux potentiels de couples maudits exécutés dans charivari incultes populistes identitaires multi-partite à extractions et crimes de guerre entre médecins corporatistes a crimes d’honneur judiciaires sanito médico pharmaceutiques à pédophilie, vices meurtriers de Messes Noires à sacrifice humains tus sinon incriminés aux victimes. Techniques qatari de viols correctifs collectifs incestueux punitifs de la beauté des femmes jeunes et jolies. Douées lobotomisées d’office objets d’expérimentations sauvages prétextes à interventionnisme rémunérateur et tourisme sexuel médico-infirmier fructueux légalisé sous étiquette de démence des victimes et proies de ces marchés de chair fraîche humaine destinée à ces trafics. Punitif par viols collectifs correctifs de type Qatari-français sur cas-têtes de pipe à cabalets piloris affichés et exemplaires sur piloris publics de la gauche humaniste athéiste socialiste altermondialiste écologiste . Promise à mort douce réclamée des familles ou mort violente si refus des proies de s’ exécuter par non affinité avec l’usage immodéré de la torture par amusement collectif communautaire et mortel. Le suicide assisté marché de la Mort de camps fermes de défoulement nazi néo-afrikaner. L’anti démocratie néonazie considérée cristallisation psychotique chez et envers ses contestataires et dissidences dans heurts avec l’Extrême-Droite Hitlérienne Boeguelienne, Himmlérienne, Mussolinienne, Ku-Klux-Klanniennes, Akrikaner, multi-partite en rassemblements populaires, chez et envers contestataires et dissidences de sex-tapes dites libertines et de libertinage libre-échangiste au droit de tuer par meurtre et euthanasie, suppression par exécution sommaire ou de mort lente, pour le plaisir d’en obtenir encore biens, gains, plaisirs sexuels et intellectuels, thèses de médecins et leurs sphères étudiantes de théseux, élimination physique ou mentale par l’aliénation acquise des violences, des victimes aux témoignages et plaintes tenaces ou potentielles en jurisprudence, interrogées sous Penthotal, usage immodéré de la torture physique, sexuelle, génitale, mentale, aux postes à soudure improvisés d’armes illicites, témoignages gênant ces trafics de tenanciers de maisons closes clandestines flottantes….. .
 
 L’on ne va refaire ni ré-écrire Karl Marx, dans son livre “Le Capital”. Quand il en va de la vie de populations de civils, dans une guerre économique mondiale capitaliste. Créatrice de pathologies de toutes natures : Je partagerais un projet d’exonérer les plus-values des petites et moyennes entreprises, plus que les imposer d’avantage (en fonction du bénéfice obtenu) autant que multinationales elles-mêmes plus exonérées dans leurs bénéfices que les Micro, Petites et Moyennes entreprises, multinationales et trusts industriels nationaux, internationaux, fonctionnant en rétentions de poches fiscales non imposées en fonction de leur teneur financière, cumuls de plus-values, bénéfices d’entreprises sinon réinvestis dans les remplacements et progrès en robotique de machines à produits industriels le plus souvent gadget de sociétés pathogènes du loisir et du gaspillage en ressources, énergies, matière humaines etc.), non reversées aux employés, travailleurs spoliés de salaires sous-payés comparativement aux surexploitations néo-colonialistes de ces masses salariales. L’on ne va refaire Karl Marx, dans son Capital. Mais il faut se rendre à son évidence, quand il en va de la vie de populations de civils, dans une guerre économique mondiale capitaliste créatrice de maladies autant qu’une pollution atmosphérique pathogène dangereuse pour la survie planétaire.
 Un assouplissement des limites des mesures dépassant du cadre rigide des mesures radicales de gauche concernant les impositions sans concertation des 35h, qui module les exigences de l’État, celles des patronats, dégoupille la bombe sociale des revendications jusqu’aux soulèvements de mouvements sociaux exacerbés par les radicalisations de gauche (sinon cédant aux exigences sans recours des patronats de la droite radicale et libérale capitalistes) des gouvernements successif limitant l’usage de la Loi des 35h à ses réductions systématiques de salaires sans contreparties financières autres que celles des heures supplémentaires des masses salariales volontaires au Travail supplémentaire (Autres contrefaçons du STO), les revenus des foyers et des travailleurs limités à ce sur-travail vital pour les foyers, surexploitation des classes pauvres, nécessiteuses et employées enfreignant les modalités remaniées du Code du Travail, modulé ici d’une soupape d’oxygénation à son encontre tout aussi absurde que les modulations, amendements et codicilles exceptionnels au Code du Travail, des heures supplémentaires.
 Loi des 35h projet en stand-by inachevé, embryonnaire, et laissé au stade fœtal, sans complémentarité compensatoire pécuniaire de la perte financière sur budgets réduits des 5h non travaillées hebdomadaires, grevant les fonds de PME vivant de subventions étatiques pour les plus privilégiées, et la plus part surendettées si désirent embaucher apprentis aux aptitudes aléatoires, à former, trier des inaptes à la profession proposée (sans retour de subventions supplémentaires si les apprentis embauchés licenciés pour incapacité à la formation choisie par ou pour ces apprentis, et à l’acquisition ou le le maintien dans la profession destinée à leur embauche, formations avortées coûteuses pour l’État, les patrimoines financiers familiaux, ruinés, formations enrayant le fonctionnement novateur, et grevant les jeunes entreprises, les PME et auto-entrepreneurs, tout auto-entrepreneur en freelance en herbe, non encore professionnel, fragile y compris si tenace, mais non forcément apte, ni possédant aptitudes réelles à pratiquer sa profession (les milieux de l’entreprise complexes), lui-même et sombrant en faillite de son entreprise, rapidement, après un laps de temps de latence couteuse, pour les fonds financiers, voire des attributions sur des années, de subventions maintenues jusqu’à toutefois la faillite ), et masses salariales déjà assez sous-payées notamment employées dans PME, peu fortunées et sans niches fiscales compensatrice de ce manque ) due à cette limitation du en temps de travail (5h chômées/semaine sur les 40h et plus de travaillés jusqu’à cette loi).
 35 heures projet de loi laissé en stand-by donc autant autoroute monumentale inachevée ou ville désertée à demi-construite en Espagne, sous un gouvernement socialiste laxiste envers promoteurs abusifs.
 Loi des 35h, promulguée afin de responsabiliser les travailleurs humaniser leurs conditions de travail, leur autoriser vie privée et loisirs, sans augmentation ni maintien de leur niveau de vie familial, ni augmentation des biens de base, fournitures pour l’enfance, ni du salaire individuel, et baisse des revenus, diminués assez pour insurger les foules, et in-compensés, au contraire diminué en fonction des heures travaillées, 35 heures /semaine, ajoutées à une surimposition en cause, la crise du Crack boursier, de 2009–2011, la Guerre contre EI, la traîne des deux évènements, sachant que les traders ni traders vivant des Bourses internationales spéculatrices d’argent fictif, n’auront connu la crise véritablement, ni leurs entreprises multinationales, ni les grandes entreprises nationales, les trafics boursiers épargnés de ces deux événements historiques conjugués, paradis fiscaux épargnés en niches fiscales d’argents ré-investis, en valeurs sures, argents fictifs, poches de rétention de plus-values, bénéfices d’entreprise non attribués ni reversés aux salariés des entreprises, enkystées dans Caisses Noires poches fiscales de l’économie nationale et internationale, caisses “flottantes” navigant en transit de pays en pays, se déplaçant et voyageant au gré des fics et degrés d’imposition, et chasses aux paradis fiscaux internationaux. aux sommes énormes, faisant concurrence aux PIB internationaux et influant les politiques (militaires, économiques), mondiales.
 Si chacun percevant un salaire minimal, décidait de ne plus autant travailler, ni travailler, l’émulation se perdant, mais l’effet inverse peut avoir lieu, un sous-salaire pour un sur-travail pouvant anesthésier les Forces de Travail, donc, à penser et à y réfléchir, la stimulation de la Passion pour sa profession (sans son obsessionalisation mais en vue d’une bonne professionnalisation du métier, ni surexploitation sous-payée engageant sa bonne foi) du travailleur se fera sur sa bonne foi et détermination instillée d’une formation pédagogique déterminante à une moralité constante du travailleur vis-à-vis d’autrui, sachant son travail indispensable et donc nécessaire à sa place devant restée respectée, respectable donc, en la société, l’altruisme développé sous codes de conduite culturels et sociaux, en pédagogique au cours de l’apprentissage de l’emploi, sera un réflexe dignement, librement, consciemment acquis et non plus réflexe conditionné travail-récompense. L’enfance, la jeunesse peuvent s’y adapter très rapidement.
 sachant que les Démocrates Américains de gauche centriste et humbles à socialistes humanistes.
 
 A devoir exiger une campagne d’imposition des paradis fiscaux des grandes entreprises et multinationales de votre pays. Donc à envisager une fin des paradis fiscaux dus aux délocalisations à l’étranger de ces multinationales, un reversement de leurs bénéfices dus des plus-values retenues de la surexploitation néo-esclavagiste …capitaliste, bénéfices issus de cette surexploitation par un capitalisme libéral mondialiste sauvage, de travailleurs jusqu’à des pathologies souvent mortelles et non rémunérées, dans une absence de couverture sociale décente ni ne permettant leur survie aux pathologies graves contractées par cette surexploitation.
 Ce reversement de ces plus-values donc aux travailleurs de ces trusts, ainsi qu’une réduction à la norme humaine des entreprises de taille moyenne des multinationales et trusts financiers, devant s’adapter a la norme des entreprises conformes à des normes humaines sanitaires sociales d’exploitation, devant s’y conformer les industries de l’Occident ; ainsi qu’une abolition de l’esclavage moderne qu’ont instituées ces trusts industriels et financiers, dans des pays en voie de développement et sous-développés, dans une colonisation de leurs civils, une mobilisation quasiment paramilitaire dite libérale et de marché, des populations de ces pays étrangers sous-payées par les délocalisations des multinationales.
 Les classes moyennes en général classes privilégiées en biens matériels, suppléments de dépenses inutiles et gadgets industriels coûteux soit, mais représentent un fort pouvoir d’achat inférieur soit à celui des classes de l’élite et de la haute bourgeoisie.
 
 Les classes défavorisées et travailleuses, selon toujours “Le Capital” de Karl Marx, victimes d’une surexploitation traditionnelle industrielle ou employeuse par un patronat de grandes entreprises nationales multinationales, sauf petites et moyennes entreprises (en France : PME). Sur-travail non rémunéré en sa totalité, cumul de ces sommes non rémunérées dénommé “plus-values” qui cumulées en bénéfices industriels et d’entreprises, créent des niches fiscales non imposables ou “capitaux” d’entreprises ; cumul intouchable et objet de toutes transactions commerciales dont une partie en agent fictifs est employée en spéculations boursières, dont les bénéfices en partie également, sont réinvestis en l’entreprise, soit en salaires néo-colonialistes très réduits vis-à-vis du sur-travail, soit en renouvellement des moyens de production, nouvelles machines productives et robotisations industrielles, rénovations des locaux, agrandissements, autres succursales, délocalisations, matériel de travail, optimisations ergonomiques, autres investissements, en ressources humaines et d’autres natures.
 Le progrès évident consisterait à constituer un libéralisme modéré profitant des filières marchandes industrielles des multinationales, récupéré ainsi dans leur professionnalisme, pour véhiculer valeurs morales démocratiques et libéralisme libérateur des dogmes et mauvaises conditions de vie matérielle. Un ordre socio-économique mondial réel ne régnera sur Terre qu’à ces conditions là, communément comprise, librement admises, sans conditionnement et libre de vote.
 Je pense qu’il faudrait ne réduire les dépenses des classes moyennes à moins qu’elles ne soient financièrement trop privilégiées, mais qu’il faudrait relever le plafond des revenus salariés, des minimas sociaux des classes défavorises, telles les classes travailleuses, classes inactives (Invalides et handicapés, personnes en tous types de pathologies de longue durée, victimes de violences, chômeurs et inactifs percevant des minimas sociaux , en France RSA et RMI).
 
 Mais que penser d’une réversion des plus-values aux basses classes, car il s’agirait du plus grand problème à revendiquer auprès des classes nécessiteuses et défavorisées. Sachant que les privilèges de classes, des classes moyennes et de l’élite (élite pensante et élite économique), sont et restent difficiles à imposer, chute et abolition des privilèges de castes impossibles à amorcer en temps d’élections, mais à attaquer peut-être dès votre prochaine victoire, même si cette initiative pourrait se concevoir une révolution dans les États Américains, et donc semer la révolte parmi les classes favorisées, déchues alors de leurs privilèges de posséder, et de détenir les moyens de production, en retirer avantages sociaux et biens financiers, immobiliers, mobiliers et banquiers. Et craignant pour leur survie de caste favorisées, investissant en méthodes de chantage typiques de celles réputées, des Républicains, dont la plupart, ou d moins un certain nombre, restent adeptes.
 Pari pascalien je le sais, mais fondement du Marxisme Léniniste, revenant à simplement reverser les bénéfices excédentaires (hormis investissements monétaires en l’entreprise) des entreprises multinationales en vidant leurs paradis fiscaux, aux basses classes salariées et employés de grands trusts, les apprentis, salariés des petites et moyennes entreprises, directement impliqués dans les comptes et financements de leurs patronats, dans une sorte de gestion participative démocratique, sauf cas exceptionnels …
 
 La méthode que l’OFA aura adoptée, de privilégier et investir en les classes moyennes (classes bourgeoises travailleuses intermédiaires investisseuses, entre basses classes salariées nécessiteuses et bourgeoisie moyenne de l’élite, inférieure aux classes millionnaires et milliardaires, souvent dans le farniente) dégageant une embauche donc une relance économique en produits et énergies vertes, reste la seule et unique solution, la solution reprise des Communistes soviétiques, et Socialistes français, restant elle, en stand-by. Et qui si appliquée durement, passe ou casse.
 Méthode de B. Obama : Un bon calcul. Mais une solution intermédiaire à provisoire, à mon avis, car l’injustice d’une absence des reversements des paradis fiscaux et niches monétaires des grands trusts, oubliés, à encore, inappliqués, sinon reversements peut-être je l’espère, ré-injectés en un futur proche dans les systèmes économiques des classes salariées en difficulté, ou endettées pour travailler. En une régulation d’un ré-haussement des niveaux de vie des classes inférieures, et un abaissement des plafonds de rémunération des classes de l’élite et de la bourgeoisie.
 Mais si cette méthode d’investir en les classes moyennes pour embaucher et réguler les systèmes économiques des basses classes, fonctionne avec le plus grand nombre de votants l’ayant admise, compromis transitoire entre une droite libérale et une gauche laxiste envers le libéralisme modéré, dont je suis, je félicite par avance ce travail, Intersection entre deux ensembles, Droite Radicale productive/Gauche travailleuse, et réunion transitoire deux autres grands ensembles, paradis fiscaux/reversement des plus-values.
 Plus-values à restituer aux employés car fruit de leur travail, et/ou si imposées, finançant l’embauche, les rémunérations des apprentis de l’artisanat, l’enseignement, les recherches scientifiques en énergies vertes et produits bio, parcellisation des grands espaces latifundiaires et plantations de haies forestières (leur retaille par exploitants expérimentés en cette taille) des parcelles ainsi redécoupées en lopins de terre démultipliant le nombre de fermiers associatifs, coopératives paysannes, fermes biologiques et expérimentations en permaculture agricole agro-écologistes.
 Enfin l’Amérique, la France pensent à la surpopulation mondiale, et à se serrer tant la ceinture qu’elle pense enfin, encore une fois, à s’abstenir de se reproduire, il fallait en venir à une crise économique et d’insécurité mondiale exemplaire pour y venir !
 Cogiter sur le fait non pas de la malnutrition capitaliste mais à l’absence de pléthore constante, aux maladies cardiovasculaires et pathologies cancéreuses amoindries de jeunes et nourritures essentielles à la vie que ces restrictions pénuriques, vie que ces pénuries auront autorisée.
 J’ai longtemps médité sur Obama Health Care, inscrivant ma lutte dans la déontologie médicale, scientifique et paramédicale, pharmaceutique et de prise en charge de la pathologie par les institutions sanitaires de l’État, tout en énumérant, analysant les causes premières des pathologies et leur facteurs pathogènes, sociaux-culturels, répresseurs, économiques, liés au sur-travail dans des conditions difficiles à admette, sans mentionner atteintes aux Droits de l’ homme, induites de déracinements de populations réfugiées climatiques livrées à la pénurie d’aliments basiques sains suite à la désertification, déléguant l’alimentation des foules aux multinationales, leur pollution terrestre, misère, surexploitation sous-payée, esclavage économique industriel au sein des multinationales, et donc indigence matérielle, prohibition des Droits fondamentaux de l’Homme, de la Femme, de l’Enfance, des Animaux, et de l’assouvissement des besoins élémentaires à la survie humaine et animale dont respirer air sain, consommer eau potable, nourriture saine, dormir, circuler librement, entretenir et maintenir son organisme en vie sainement, se vêtir dignement, évacuer, éliminer sainement, librement, leurs toxines, fluides corporels, urines et excréments au cours de leur emploi et vie privée, bénéficier de logements décents et sains, d’où précarité sanitaire et malnutrition, violences domestiques, insécurité, trafics de survivance, criminalité importante, d’où stress de survie, épidémies, carences alimentaires constantes, quotidiennes, à fréquentes, entraînant cancérisations fatales, cardiopathies, troubles métaboliques meurtriers, fatigue, inaptitude au travail, emplois d’une grande pénibilité malgré le handicap et la multi-infirmité, physique, mentale, sexuelle et génitale, ainsi générés et causés, en combinaisons multiples. Selon le type de classes, nécessiteuses, moyennes ou privilégiées.
 Ceci conduisant à des apparitions d’épidémies liées au manque d’action Altermondialiste soutenue, aidée, financée et pourtant âprement défendue de l’État Américain, malgré les freins, blocus totaux opposés par les ennemis du Mouvement Démocrate, aux progrès Écologistes.
 
 Maux hélas en occident, sous d’autres présidences, récupérés d’entreprises multinationales de laboratoires achetés des pouvoirs répressifs de trust médicaux, corrompus et acharnés de pouvoir hégémonique conditionnant de leurs lobbies, à l’achat et à la création du Soin (et du maintien en son fort taux et degré de morbidité, de la pathologie), médical, pharmaceutique et paramédical, achetés des pouvoir étatiques mondiaux, notamment occidentaux, imposés aux pays de dictature en voie de développement et victimes, sources de colonialisme capitaliste occidental et de l’esclavage mondial de populations civiles innocentes de ce mondialisme néo-colonialiste soutenu de ses collaborateurs, et fascisme planétaire qui leur est imposé.
 Le travail exemplaire des militants actifs de votre mouvement, ayant déblayé ces problèmes sociaux, sur le terrain, au cas par cas, d’équipes formées jeunes, à ce travail d’élimination des maladies, et récupération déontologique, éthique, des populations durement affectées, par le Programme de Couverture Universelle Sociale, sachant que désormais, les citoyens les plus privilégiés, les moindrement malades, et les moins handicapées par les pathologies recensées, restent à convaincre peut-être d’adhérer à Health Care.
 
 Surpopulation Mondiale, luttes socio-médicales :
 Toute femme contrainte à la douleur dans l’enfantement, mortel pour nombre d’entre-elles, sous soit vêtements serrés mutilateurs jusqu’à une péri-mortalité, péri-néo-mortinatalité meurtrière pour les jeunes accouchées, soit risque mortelle systématiquement encouru de violences en prenant le relais meurtrier, violences conjugales, maritales, parentales, in-estimées, in-jaugées, inécoutées, non prises en charge légale, déontologique, digne de ce nom.
 Toutes femmes destinées à se jauger d’organes génitaux impuissants, et impuissantes face au Mâle, sa virilité surpuissante, castrant la légitimité sexuelle de l’appareil génital féminin, concurrentiel à la puissance pénienne mâle et de ses attributs, dans une faiblesse recommandée ou imposée, de la gent féminine.
 Se débarrasser de femmes soumises à une éducation les adaptant au machisme visant à imposer l’indigence mentale, sexuelle (dont les excisions de types multiples, selon les modes occidentaux, celle mutilatrice, de l’accouchement), éducative, sociale aux femmes, les formatant de carcans physiques et mentaux jusqu’à l’in-supportabilité schizophrène masculine légitimée de ces indigences féminines, dans un procédé incapacitant éducatif aux violences répressives graves, tortures spécialisées d’éducations spécialisées correctives de l’émancipation des Femmes, jusqu’à un devoir de la Femme de rester débile mentale, impuissante, indigne de son rôle éducatif et de mère, dans u manque d’hygiène corporelle, de la Domus, imposé, dans un trafic médical incessant, maintenant la Femme dans une indignité révoltante telle que justifiant le rejet social masculin machiste, piège d’une phallocratie imposant le gynécée et une homosexualité refoulée se manifestant entre hommes, refusant la Femme en son ensemble si émancipée, et réduite à l’insupportable de la Femme, recherché, justifiant les violences morbides et holocaustes dont la séduction mâle violant de viol librement consenti par la Femme, leurs femmes enfreintes jusqu’à l’enfantement destiné à froidement assassiner dans le monde les femmes jugées insupportables soit d’émancipation culturelle, et intellectuelle, soit de bêtise inhumaine requise, violence mortelle faite aux femmes représentatives des deux groupements, de politique de Gauche, de Droite libérale raciale, et leurs extrêmes, Femmes engrossées, inséminées de leurs étalons en désir de reproduction de leur espèce et race de Mâles de Droite et de Gauche raciales, en sous ensembles de la représentation politique de l’Homme de sexe masculin, ayant tendance à vivre entre Hommes, homosexuels en homosexualité affichée ou masquée, en général… La morale et camp des gynécées preuve d’une homosexualité courante masculine générant l’homosexualité de groupe et de groupement chez les femmes..
 Toute strangulation par vêtements serrés, cancérigène en soi de lésions indéfiniment répétées.
 Etriquement du bassin chez les nubiles ainsi causé, cause de césariennes fréquentes à systématiques chez les bassins non terminés d’adolescentes nubiles ayant ossifié dans jeans serrés étriquant l’ouverture pelvienne d’ordinaire autorisant le passage lors de couches, de la tête des nouveaux nés (si trop nourris lors de la gestation, et/ou nés de parent mâle de forte stature et corpulence vis-à-vis de celles de la mère), restée coincée lors de son expulsion dans l’accouchement, dans le bassin féminin, ou mal engagé, , non en torsion latérale, ne pouvant franchir la barrière pelvienne et nécessitant césarienne en urgence, ouverture pelvienne osseuse du bassin, ossifiée dans l’étriquement des jeans interdisant l’ouverture adolescente et adulte iliaque des os du bassin lors de sa formation, de la croissance et ossification définitive, pouvant s’effectuer jusqu’aux 25–27 ans de l’être humain.
 
 Toute femme conditionnée à la bêtise formatée du machisme l’employant à punir de punitions corporelles graves dont tâches et corvées de la Domus, esclavage domestique et sexuel, sa bêtise cadrée, formatée, insupportable pour l’entourage, et immondément inculte, maintenue dans cette acculturation induisant à la punir de mort subite indirecte de couches mortelles, handicapantes, par meurtre et exaction envers la Femmes stupide, y compris en milieux éclairés, cultivés, Femme soumise à ce statut et condition contrainte, de femme indésirée insupportable, contrainte à accoucher sous clap-end mortel. Autre exaction pour femmes ainsi battues, de ces sortes de maltraitances mortelles d’esprit de battre la Femme, de façon méritée assez pour se légitimer d’une ré-éducation par l’usage de la maison de redressement à domicile, de l’esprit émancipé, émancipateur, de la Femme commué en bêtise inhumaine méritant la maison de correction familiale, au sein du couple, du couple médical soutien et chef de couple, de famille, ou de foyer/médecine prolongatrice de ces exactions phallocrates, dans l’apparent juste droit d’une légale légitimation de la supériorité du mâle..
 Causée de prises en charges médicales chrétiennes et/ou musulmanes, lors que l’expulsion du nouveau-né consiste naturellement à son expulsion propulsive, délivratoire jouissive, en un sucement expulseur du nourrisson, autant bouche sans ravalement d’air, expulsant pêche savoureuse en un sucement rapide auto-géré, auto-drivé sans bêtise féminine béante, sous peine de clap-end mortel, de sa chair sur son passage.
 L’acceptation et acception intime de ce fait, sur non habituées à cette activité expulsatoire du nouveau-né, pouvant conduire à la crise épileptique compensatoire si non auto-géré sainement si conçue expulsion ravalée d’éternuement, explosant les tympans, trompes d’Eustache et sinus frontaux, maxillaires, autant directs du droit en zones d’uppercuts. autant pour les parties basses féminines, implosées dans douleurs telles que pouvant s’avérer mortelles, des lésions, à déchirements rectaux-anaux, vaginaux, vulvaires, utérins, ovariens, des trompes de Fallope, accompagnés de déchirements du système nerveux local, cérébral, vasculaire, lors des poussées, souvent en force, jusqu’à angiomes cérébraux, AVC, déchirements musculaires, ligamentaires et des vaisseaux sanguins, accouchements mutilateurs des organes génitaux, déjà amplement maltraités lors des cursus de vie des Femmes.
 
 Sur la Raison, d’estimer la surpopulation mondiale à éradiquer, mais une régulation préventive éviterait et ferait économie des massacres prévus pour réguler des naissances, instituées de religions natalistes traditionnelles, ayant institué ce devoir d’enfanter dans la course à la pénétration du corps de la Femme, pénétration positon sexuelle fécondatrice, contaminatrice de MST utilisées en bombe lacrymogène au poivre, sensées juguler par brûlure sur-infectantes, cautérisantes, la sensibilité génitale au plaisir, les appétits sexuels de la Terre, et donc punir les partenaires sexuels non respectueux de l’hygiène élémentaire préconisée en précurseur de la Médecine, dans l’ace sexuel, rapport sexuel condamné donc pour ses usages dans le vice, l’aveuglement idéologique des masses, la cécité mentale des Opiums populaires, les fièvres infernales admettant en un Enfer sur Terre tout couple amoureux d’amants désirant réchapper à cette loi castratrice des politiques natalistes malthusiennes régulatrices des naissances, Enfers inhumains. Lors que seule la délivrance des couches, autorise la femme à jouir enfin, dans la castration commune de son sexe, délivré uniquement de la mutilation des systèmes nerveux, sanguins, musculaires et tendineux de ses organes génitaux, à jamais déflorés par le complexe d’inversion masochiste du plaisir sexuel épileptique, masochisme de survie, de ces fractures totales du corps, et de ces organes, éléments ayant traumatisé jusqu’aux ossatures de la Femme, jouissant dans la faiblesse organique (réservée à la Femme et son Sexe devant rester Faible face au Mâle, suite à leur totale fracture) des systèmes nerveux résiduels de chairs n’offrant plus aucune résistance aux à-coups des mâles et partenaires abusant des coups de buttoir des Trompettes de Jéricho dans le rapport, sexuel courant.
 L’entreprise réformiste et sociale de politique d’augmentation des salaires des classes jeunes travailleuses et étudiantes, des nouveaux salariés (les étudiant sen principe travaillant dans jobs alimentaires pour compenser leurs droit d’inscription et de vie universitaire, temps de travail empiétant sur leur temps d’études et de prises de notes en cours, de réflexion et de constitution de thèses d’État dignes de ce nom, d’un niveau supérieur à celui de leur condition habituelle, de surexploités) parvenus sur les Marchés du Travail : Les encourageant à mieux travailler sans atteintes subies des Droits de l’Homme, ni précarité, vétusté de leurs lieux de vie, à entrer plus rapidement dans le Monde du travail, ces classes de nouveaux employés, mieux rémunérés, donc plus corrects, mieux soignés (de Health Care), mieux alimentés, mieux logés et mieux vêtus, seront d’autant plus aptes au travail que ce salaire augmenté correspondra à un confort minimal assurant une plus grand encore reconstitution de leurs forces de travail donc une émulation croissante si la sécurité d ‘emploi et celle de leurs salaires, assurées.
 Augmentation salariale et attribution de Bourses étudiantes qui autoriserait un plus grand pouvoir d’achat diffusant faisant circuler socialement au sein des strates sociale et professionnelles (secteurs primaires, secondaires et tertiaires), cet ajout salarial, prime de confort nécessaire à une relance économique en amorce positive.
 
 Le progrès s’avérerait identique envers les femmes enceintes et jeunes accouchées, travailleuses, ces classes nouvelles de femmes émancipées, créent des emplois supplémentaires à leur état, d’une part, création d’embauche nécessitant soins particuliers à la grossesse, plus leur grossesse sera payée, surveillée et médicalement contrôlée, moins la mortinatalité, la péri-néo-mortalité, les décimeront, décimeront leurs nouveaux-nés, plus les descendances qu’elles engendreront pourront vivre sainement si l’allaitement de mise et revenu chez les femmes aptes à l’allaitement, ce que signifie qu’elles resteront de cette prise en charge médicale gratuite, ou partiellement gratuite, saine physiquement pour l’allaitement de longue et faible durée, selon leurs capacités mentales et physiques, donc, des enfances plus adaptes, plus calmes, sereines, capables et sociables, non tourmentées de précarité lors de leur conception, ni handicapées de cette précarité des logements, manques d’hygiène élémentaire des lieux de vie induits de cette précarité, alimentation saine et équilibre lors de la conception et grossesse, ante-conceptionnelle et un calme plus relatif au sein des foyers qui si sous-payés s’entre-querellent et entre-torturent, et s’entre-tuent voire, donc, un mieux serait opposé à l’aléatoire de grossesses risquées en cause la misère, de milieux nécessiteux engendrant des populations entières de handicapés, fragiles mentalement, ou handicapés de tares physiques liées à la malnutrition, maltraitance infantile liée à la précarité et la misère induite de bas salaires et surexploitation au travail, entraînant un retard parfois mental, refrénant les études complexes, et fournissant des basses classes d’ignorants, analphabètes, poids supplémentaire aux démocraties, car n’ayant pu profiter de grossesses s’étant déroulées dans les nécessités du calme, et de la santé publique et privée, nécessaire, physique et environnementale, pour posséder les aptitudes au travail basé sur l’abstraction sinon manuel. Les grossesses de mères au Travail, à mon avis, très dangereuses pour l’enfant, sa mère, car sur-exploitatrice de leur santé physique, et générant des grossesses à risques chez les femmes primipares, multipares, si difficultés à gérer emplois, tenue de l’hygiène du,bébé ou des nourrissons et du foyer, charges et corvées supplémentaires à la gestation, en supplément de grossesses antécédentes ayant abouti à des nouveau-né lors de la grossesse suivante, et à nouveaux-nés handicapés, mal pris en charge en fonction du degré de pauvreté, nécessiteuse des femmes mères célibataires, ou victimes de viols, et violences à domicile ayant engendré handicapés, et enfances maltraitées dès leur conception et ante-conception. donc moins aptes au travail scolaire et adulte.
 
 L’augmentation des salaires, les congés maternité, cumulés, autoriseraient une conception saine, sans risques post-nataux, ni ante-conceptionnel, évitant à la société un trust médical de rattrapage des erreurs génétiques, handicaps produits de ces classes travailleuses composées de jeunes mères et femmes en gésine, notamment dans les classes pauvres donc essentiellement classes Noires, en risque mortel de couches handicapantes car non prises en charge correctement dans un temps de récupération digne de ce nom et de leur double emploi, travailler pour un patronat qui devra rester à l’écoute de leur état, mais n’y concède, et le travail d’enfanter le Monde futur, de mains-d’œuvres (futurs contingents de soldats économiques) à embaucher et futurs employeurs potentiellement plus équilibrés.
 
 La meilleure solution étant que si des femmes veulent et “désirent” enfanter, elles doivent s’avérer aptes à l’allaitement de leurs enfants et à les concevoir dans le juste droit préservé et libre de leur choix. Hors devoir conjugal imposé, et hors viols, dans un contexte de libre volonté et de choix économique, d’aisance financière, de juste application des lois préservant les Droits de la Femme, ceux du Code civil, et de ceux de l’Enfance.
 Toute naissance née, issue de générations aux droits de respect de la satisfaction des besoins essentiels à la vie, à la santé, aux libres soins, à droits décents, logements, vêtements, alimentation, eau potable, sains, à la culture et au savoir, non respectés, potentiellement sujette à délinquance, criminalité handicap social, tare physique ou mentale, handicaps réversibles ou ad vitam.
 Droits à la vie enfreints de firmes causes d’empoisonnements létaux des sources d’aliments inhérents et inhérentes, propres à la vie humaine et sur Terre, dont l’accès libre à un allaitement naturel, des laits de commerce, aliments décents, naturels, prévus pour l’humanité dès son origine, sains pour la vie et la santé.
 
 L’imposition (impossible à réaliser actuellement) des grandes fortunes et grandes industries, grandes banques et grandes familles françaises, mondiales et européennes, n’est un crime de lèse majesté mais le juste dû des salaires que méritent les contribuables, spoliés dans leurs pouvoirs d’achats diminués voire aliénés des cours des marchés, leurs salaires imposés de surtaxations pis que ne l’ont été tous paradis fiscaux, épargnés de surimpositions, du moins ceux de la droite occidentale.
 D’où l’explosion de manifestations, révoltes de classes nécessiteuses qui démunies de leur pouvoir d’achat réclament un salaire décent, des conditions de travail humaines, car leur misère cause de la crise et son maintien, l’endettement des pays touchés par la crise pour n’avoir su profiter des avantages sociaux pour rétribuer dignement les ménages, leur permettre un accès libre aux soins et donc permettre une meilleure reconstitution des forces de travail privées de biens élémentaires pour reprendre un pouvoir d’achat sain. Et donc refonder la machine capitaliste, mais là débute une autre histoire de l’Homme : User de ce néo-capitalisme libéral modéré, justement.
 Ces populations immigrées Américaines, et basses classes, dignes pour celles qui, non gangrenées de pègres les confiant dans leur travail alimentaire de mafias les achetant d’argents illicites issus des trafics de drogue et de traites de l’être humain, auront résisté à ces pressions physiques, mentales de la précarité des plus miséreuses, et dignes donc du film “Indigènes” ayant participé à la construction de l’Amérique, auront payé des impôts depuis leur premier emploi sur le sol Américain, et travaillé en entreprise pour des ponctions salariales en plus-values cumulées en paradis fiscaux qui auront voire offert sa campagne électorale, à D. Trump même, populations immigrées voire sans droit de vote, et ne pouvant contester leur opinion réelle, sinon celle achetée de promesses d’embauche proposées par la Droite républicaine et de D. Trump, achetant ce pouvoir de vote par l’emploi, et le devoir de survie alimentaire, sans possibilité de signer les dommages corporels, acquis au sur-travail de la surexploitation des classes laborieuses, pour les casses salariées. mais les populations inactives pour leurs pathologies, invalidité, et taux multiples de handicaps, acquis de ce sur-travail en antécédence à leur maladie les évinçant du marché du travail, la mort sans soins adaptés, assurée, en une ébauche de solution finale, individualisée.
 
 D’un point de vue, l’esprit sécuritaire indique un certain niveau d’enfreintes aux Droits de l’Homme et/ou de danger, de danger imminent, ce qui induit une politique d’Etat d’Urgence Étatique, mais ainsi que l’aura donc déterminé Amnesty International, les armes de sanctions détournées de cette lutte contre-danger civil et à l’encontre de la sécurité des Etats, dans un pogrom chasse aux sorcières de toutes dissidences et divergences d’opinion, crée des constitutions sous des déterminismes détournant les lois, de prisonniers politique et d’opinion, en exemple, les assignations à domicile et surveillances administratives arbitraires, aléatoires, ou détournées de leur but de protection civile, et étatique, à l’encontre des libertés de pensée, méthodes sans légitimité sensées protéger ces libertés de pensée, tant défendues dans “Charlie”. Politique légitime saine de protection civile et étatique, mais sécuritaire, retournant ses armes à l’encontre de ses prisonniers politiques avant toute action, en deal, contre-terroriste, ou contre-danger imminent.
 L’on remarque un phénomène similaire en France, occident, à celui se produisant dans la politique du régime totalitaire de Barchar El Assad : Sous un prétexte sain, à détournement de la mesure d’État de sécurisation, voire militaire, les civils passent côté de la véritable cause de cette politique sécuritaire, le danger imminent, ici, EI, assimilant EI à un danger contre qui toute mesure individuelle et collective de prévention, de coercition et de lutte, jugée illégitime. Cet État d’urgence actuel, minimise donc au cours de ses pogroms contre-dissidences intellectuelles, le danger véritable prétexté simple légende, hallucination délirante, donc danger minime. Minimisation du danger réel vécue par les populations Juives sous la dernière guerre mondiale lors de l’envahissement hitlérien et les avertissements vain de fuir, avant les déportations en camps nazis. auxquels encore l’on ne croit pas, autant qu’en ce danger EI ; les autorités et les forces policières de la DGSE allant jusqu’à psychiatriser les bon témoins de futurs drames d’actes terroristes, et les internant, ainsi que les familles touchées par le terrorisme, privilégiant le renseignement contre-intellectuel, ne réalisant qu e de temps en temps des arrestations justifiées de terroristes ou présumés activistes EI.
 
 Une épidémie de grippe meurtrière a frappé la France, car la Grande misère a fait son retour,depuis les bidonvilles Emaüs et de l’Abbé pierre, la traîne de la crise du Crack Boursier de 2007–2008, et de la Guerre contre EI aura ruiné les français, surmenés abonnés aux repas à base de farines raffinées carencées en éléments nutritionnels élémentaires à la bonne santé immunitaire, sans fruits ni légumes, bien trop chers, la malbouffe et malnutrition industrielle ont fait également leur retour en force, pizza, conserves, grnad froid climatique, un mini hiver nucléaire après les bombardements en Syrie-Irak !!!!
 Les mouvements sous les pas de charge CRS des répressions se sont calmés, la Fin de Nuit Debout, Mouvement contestataires sous drogues et alcool sont retournés dormir et travailler, j’ai cru à un nouveau Mai 68 mais avorté, car, aucune suite logique ni aucun leader digne de gouverner tel Cohn Bendit en 1968 n’a pu prendre le pouvoir, et par peur de voir une dictature militaire ou pro-communiste prendre le pouvoir par putsch sanglant en fait larvé (le Mouvement des “casseurs” l’aura discrédité, et la répression française aura calmé chacun des responsables des groupements insurgés), je suis un rien ennuyée de cela, comment savoir effectivement la suite d’un tel événement si une révolution prend le relais de la contestation, dans un bain de sang et décapitations prêtes à l’emploi, comment agir, si cela reproduit à nouveau…. Autant le putsch turc, avorté pour les mêmes raisons;
 
 Le Mind Contrôl Américain préconisé, protégé, sous sceau du secret psychiatrique, médical et de la torture médicale d e la CIA, protégeant les expérimentations secrètes qu’elle aura effectuées depuis 1945 à 1977-Années 80, aura étouffé dans l’œuf, recruté, prostitué de traites de l’être humain et des blanches, nouveaux-nés, pépinières de la CIA, mineurs et étudiants-singes de laboratoire, militaires et jeunes recrues réquisitionnées pour ces fins, de sextapes et expérimentations nazies Mengeliennes, en concussion avec pouvoirs secrets de savants soviétiques, , jeunes filles et mineures, d’un Mind Control gourou pis que secte, manipulatrice des masses, aux droits de cuissage et de recrutement de chair frâiche en tous milieux défavorisés et aisés, de l’élite intellectuelle, moyennant prix d’achat de leurs proies, pressions morales, physiques, sexuelles, incestueuses, rançonnages de tous ordres et gravité, ayant concerné de plein fouet H. Clinton , contrainte voire et obligée, chargée de couvrir ou victime de son mari impliqué, parties à lesbiennes saphiques et homosexuels, pédophilie, zoophilie, Marilyn Monroe, les frères Kennedy, leur famille, tenant les familles victimes et concernées, par la barbichette, de représailles mortelles ou divulgation de faits, autan qu’envers D. Trump, initié à cette addiction du Mind Control, censurant toute contestation et critique journaliste, promettant purges dans médias, services secrets, un D. Trump prisonnier de cette addict lui faisant risquer sa destitution et qu’il avérera d’un naturel décomplexé ‘“peccadilles”, la sextape à mises à mort de messes Noires, parties de chauffe SM barbares moyenâgeuses, sacrifices d e prostituées geisha manantes et serves, esclaves sexuelles d’Etat sous secrets d’Etat, capables de faire avouer su l’oreiller, des méthodes de secrets d’État inavoués, des plus sophistiquées, les secrets d’Etats d e chefs d’Etat, et diplomates, afin de les tenir e t rançonner, le piratage informatique inexistant jusqu’à présent.
 
 Terre conçue pour élaguer les élites pensantes des dissidences dès leurs premières descendances e les mur dans l’œuf dès leurs premiers langes sous le coton de barbaries d’une dictature de droit de fait au visage humain de démocratie.
 F. Hollande doublé par ses ennemis, ses pires ennemis, la droite, l’extrême-droite raciale, prenant en bastions et chefs lieux de cantons, les postes-clefs de cette démocratie bafouée, avilie, razzié, qui n’aura existé u’au stade embryonnaire décisif des Lois humaines d’un Code Civil ignoré savamment et destructeur en ses applications déviantes des acquis sociaux des gauches réunis, aux sacrifice inhumaines des humanités qui les auront élaborées puis auront péri sacrifiées à leurs idéaux aujourd’hui souillés, éradiqués réprimés, de répressions des plus totalitaires qui aient existé sur terre, sous le coton des bourgeoises rampantes de vices, anesthésiant la contestation en ses racines de la Jeunesse anesthésiée sous le sparadrap infirmier scolaire, universitaire, endormies sous les opération de lavages de cerveau constant visant à une fuite en avant des cerveaux français vers un étranger pis totalitaire que cette France Cautionne une humanité encore présente sur terre, de sa lucidité consciencieuse et sa conscience éclairée, de savoir cognitif plus que de lavages de cerveau chrétiens, coraniques ou athéistes intégristes, aux tortures des plus atroces, médicalisées, psychiatrisées, des plus sophistiqués qui soient mis à part celles d’un Mossad Français au creux de chaque foyer, famille clientèle fidèle et respectée des mercenariats de cette répression médicale française, psychiatrique et affiliée aux méthodes de police secrète inhumaine, d’une DST, justifiant, légitimant sa politique d’enfreinte affichée des Droits de l’Homme, par une exposition annuelle de sacrifices humains envers lapins sujets à tirs nourris d’exécutions sommaires, traques à l’homme secrètes et publiques, au grand jour exécutions sommaires tues, d’éléments contraires à sa politique de Tontons Tueurs.
 Courage d’oser opposer une critique fondée à ce marché despotique des psychotropes à accoutumance et effets secondaires pires que les symptôme de la maladie, créant et créateurs de besoins en services médicaux onéreux, un profit juteux de le démence préfabriquée de façon industrielle , hameçonnage de médecines se créant une fidélisation de masse de clientèles proies de ce marché fructueux, parfois organisé autour d’une médecine répressive par des prescriptions détournées de psychotropes à des masses dissidentes de la société, médication obsessionnelle de mouvements sociaux opposants à la politique de l’état ou des détenteurs de pouvoirs abusifs. Devient urgent de lutter contre le manque d’éthique des milieux psychiatriques en contrats avec des laboratoires exigeant une prise systématisée uniquement pour le profits frauduleux fructueux qui en est tiré, de traitements créant une accoutumance les rendant indispensables et créateurs de besoins en soins médicaux, dont ils sont vendeurs et exploitants, trust médico-judiciaire pharmaceutique et politique fidélisant à vie une clientèle sure, en établissant sur la masse d’une sous couche de la population, une loi d’exploitation marchande au profit sous une couverture médicale du soin, d’une médecine qui n’a jamais existé, ersatz simulacre d’une science exacte, l’antipsychiatrie se défendant de laisser régner une telle farce mondiale douée des armes de la répression, créatrice du délit d’opinion, sinon d’une police politique, ainsi que sous l’état voyou policier de Nicolas Sarkozy, dictât français (ignoré et tabou sous les chauvinismes intégristes révisionnistes de leurs actes, nationalistes républicains et anti-démocratiques) refondateur de « l’Internement préventif sécuritaire » envers toute cible fichée pour sa subversivité anti-gouvernementale et donc internée pour divergence d’opinion, individus promis à un suivi médical à vie.
 
 L’antisémitisme atteignant les sphères médicales, paramédicales, juridiques et politiques, la psychiatrie même, un trust financé d’une traite insoupçonnée du malade, dont les méthodes totalitaires ( la torture médicale) d’une politique du profit s’inventant une « médecine » en fait une pseudoscience (cf les vidéos de mon mur Facebook) méthodes de dictât employées dans un but qui s’est convaincu de s’auto proclamer médecine du ratio, à des fins mercantiles employées dans l’usage d’une manipulation des foules par la CIA, l’occident et l’URSS dans les cas de constitution de prisonniers politiques, et d’une préfabrication industrielle de la maladie, basée sur le pogrom et la purge de personnes ciblées, pour un fichage médical systématique pris en compte par les autorités, plans Edvige et le PAF sous Nicolas Sarkozy. Préfabrication prévaricatrice de maladies de tous ordres traitées ad vitam par des prises systématiques de traitements médicaux et thérapies pathogènes d’autres maladies créatrices de besoins en soins médicaux, fidélisation pérenne du suivi et du devoir d’infliger sinon d’instiller le devoir de soins, promesse d’emplois à vie des secteurs parapharmaceutique, paramédicaux, médicaux, juridictionnels.
 
 Paris, la métropole, aurait peut être définitivement été de cela, les méthodes radicales et définitives, le temps que les organismes humanitaires internationaux aient tenté de faire adopter une loi qui puisse un jour être définitivement appliquée quand l’on sait sciemment que celles de la république démocratique de ce pays, si elle n’est celle du Congo, ne le sont mais les souffrances ne sont à comparer, les lois préservant les droits du code civil ne sont en rien appliquées, sinon injustement détournées de leur but initial et premier, attitude morbide mégalomane en certitude irréversible mais curable, que le mouvement anti-psychiatrique encore de nos jours, cela serait peut-être trahir une résistance quelconque d’un libre club de défenseur humanitaires volontaires, certains classifiés schizophrènes, du Collectif de psychiatres méconnus heureusement pour eux, de l’hôpital de Necker, qui se sont chargés de refuser leur adhésion à une politique sécuritaire pro-bush des hôpitaux et fichages politiques méthodiques des enfants en bas âge, traqués dès le berceau, et les crèches, pour une suspicion eugéniste de l’hérédité fichable de la délinquance, à détecter très tôt, si cela se trouve in-utero, collectif de protection des citoyens, pris dans des filets sociaux dont certainement une praxis cadrante de politiques laminantes (usant de l’appel délateur à mercenariat psychiatrique usité en tant que police politique cadrante des lignes de conduite de partis politiques et d’associations dites humanitaires) de partis politiques et d’associations humanitaires envers ses dissidences, la déontologie médicale souffre d’un manque de ligne de conduite éthique, de lutte pour une application de réglementations déontologiques de la médecine et de celle de la Santé mentale, dans le strict respect des droits de l’Homme qu’elle entend et le respect des chartes des malades, pour avoir eu osé approcher intellectuellement le concept d’anti-psychiatrie de notion libertaire, de nos jours néo-libertaire, méthodes d’assimilation d’un Goulag psychiatrique que chacun semble admettre et en que Raison valide d’État, en application d’autant plus dure et librement en reptation violente de procédés inquisiteurs, jusqu’à ouvertement gestapistes, dans l’enfermement thérapeutique prévu de cette idée chez les juifs et libertaires préconçue, et gain de terrain que les politiques se totalitarisent, la France, n’est exempte d’en être, le petit nuage rose des libertés de pensées a décédé avec les années Mitterrand et son décès, si vous permettez vous également, que les revendications de ce mouvement post-68 qui avait opté pour la reconstruction du pays après-guerre des résistances d’une gauche humaniste libertaire sur les barricades d’un soubassement persistant résiduel réel de poches nazies dénommées “extrême-droite” d’une minimisation sordide de classe lumpen prolétarienne récupérée des deux populismes, pro-soviétique et fascisme arien, celui policier de droite, d’un révisionnisme tout autant innocent de ne point reconnaître ce fait, que “la patrie” sombre dans le débordement de tâches et corvées occultatrices de cette totalitarisation que plus aucune résistance valide ne peut refréner,les vigiles de cette conscience intéressés premiers, dans les asiles d’aliénés des années 1900 à 1939, où ils auront été euthanasiés, plan d’extermination nazi toujours en soubassement prévu; chambres létales d’exécutions capitales sinon sommaires de prisonniers politiques, sinon d’opinion (en constitution non officielle, là est la difficulté, du non aveu de la république, de ces constitutions de prisonniers traités en prostituées sous viols correctifs en séries, lynchées dans lapidations médicalisées de Zorba Le Grec, version Platoon dans la torture morale d’un proxénétisme hospitalier au nom de la protection de l’orgie publique instituée parties de cuisse, de l’inceste, de la violence à à domicile, familiale domestique et conjugale, le devoir de fidélité, à conjoint, à parents incestueux, violeurs bourreaux instaurés à titres d’amis sur prétendu consentement inopposable de la victime, d’un détournement des lois de substitution et de l’établissement du diagnostic de démence, victime, Femme battue, violée, enfant martyr, substituée aux violences endurées au nom d’institutions médicales, les dictatures étrangères assez stupides aux yeux de la France, pour faire en étalage), exécutions de violences mortelles, morts lentes ou brutales prévues dans cadre d’internements à vie en déambulatoire d’équipes et matériels de tortures militaires dites psychiatriques poussées à leur puissance létale, la torture médicale inavouée dans ce pays, dont inexistante officiellement, dans le confinement d’appartements urbains, tels ceux depuis ces derniers temps, de jeunes femmes suivies médicalement, à défaut de maisons closes-maisons d’abattage, chambres de sado-masochiste hospitalier de style ferme de torture Afrikaners, parfois chambres de tortures sado-masochistes, co-alliées de partis politiques coalisés eux en relais permanents, bouges bordels médicaux de clubs d’initiés, équipes, fonctionnaires médicaux. Bordels politiques, sinon étatiques, les politiques de partis notoires et établis, selon les lois laïques de tolérance entre opinions et libertés d’expression, faisant partie intégrante de l’État.
 Tortures létales n’attendant le temps qu’un jour, passe une loi…
 Fichage aujourd’hui du Plan Edvige ayant accès aux fichages médicaux et psychiatriques, donnant droit à une dictature obsessionnelle datant du piège d’un barbonnisme brisant les Femmes savantes, dénigrant le droit des Femmes intellectuelles à la présence dans le monde géopolitique de leur liberté d’expression, celui de la médiatisation de leurs opinions, d’accès à toute source d’information médiatisée, de représentation mentale visuelle et intellectuelle, de l’anatomie de l’Homme et de la Femme, de la représentation mentale du rapport amoureux, conjugal, ou marital, de la gnose universitaire y compris dénommant l’anatomie humaine et sexuelle, interdit dont toutes transgressions seront punies des lois martiales psychiatriques par résections neurochirurgicales des zones cérébrales et génitales “fautives”cuites, broyées, de la torture électrique des électrochocs, repris du fondamentalisme religieux musulman, la cognition de la Femme devant rester infantile pour le libre usage de son plaisir de son corps, réduit à celui de la fillette, Femme, traitée en mineure délinquante, sous permissivité tutélaire dans l’obligation de rester circonscrit dans l’analphabétisme instauré des fléaux des tortures de guerre des fanatismes intégristes extrémistes totalitaristes de secte, religieux et communistes, quitte si les Femmes émancipées ne se soumettent à ce devoir de nullité et de laideur physique tchador ceinture de chasteté qui leur évitera le viol systématisé correctif de leur degré d’émancipation et de lucidité dû à leur beauté, à devoir les exécuter des tortures de guerre inhumaines, des répressions étatiques, sinon psychiatriques, allant entre autres crimes contre l”humanité.
 
 “Fachos”, ou “petits nazis”, termes amicaux envers l’équivalent en nazisme en puissance de fascismes si laissés à leur envahissement , des Etat-nations, cette dictature parcellisée planétaire, prend des allures de dictature générale larvée, larvaire encore.
 Si une entente cordiale établit des liens, ponts, influences, incidences d’un pays l’autre, dans l’érigement ou érection de Kaisers, führers Occidentaux, du Moyen Orient, Asiatiques Russes, Américains, Latines, leurs collaborateurs, pane d’auras relationnelles et professionnelles, leurs bases électorales, soumises propagandes étatiques parcellaires, aux interférences et infiltrations en intersectons totales avec les foyers de groupuscules en érection actuelle allemands, concurrençant le parti de Angela Merkel, le Monde croulera dans le raz de marrée identitaire xénophobe, anti-sémite et racial (si une Gauche humaniste ne l’arrête ni stoppe plus qu’en fermant les yeux sur cette internationale néo-nazie processionnaire, et de dictatures fascistes de tous bords, et en en faisant de ce laxisme velléitaire, le lit) en chemises noires en milices chrétiennes armées et processions Ku-Klux-Klanniennes, dignes de l’inquisition Française et Européenne, Moyenâgeuse, Américaine, et le modèle néo-nazi Suédois, les processions de l’inquisition Italienne, Hispanique, encore en résurgence en ces pays jusqu’à ce que de la Gauche humanitaire française et mondiale, ne reste plus un souffle ni une vie, sur Terre.
 Trump, Homme de Paille érigé par un panel de ministres, généraux, conseillers, tumeur inopérable de cette Amérique, in-substituable ni destituable sous peine d ‘ériger sa dernière pièce d’échiquier, son vice-président, néo-nazi, tel un Hitler érigé, Homme de Paille dément, soumis à drogue dures de ses médecins du 3° Reich, ayant gouverné en lieu et place de ce psychopathe, inspiré de leur apologie du nazisme qu’il aura préconisé, jamais interné mais choisi pour son plan d’action schizophrène, paranoïaque, mégalomane, depuis son suivi par médecins, généraux, l’exploitant, exploitant sa démence et l’ayant porté au pouvoir, de leur folie dominatrice, l’auront poussé au crime manque d’extermination raciale de sous castes de son pouvoir, sa focale, l’anti-sémitisme, autant que longtemps en France, également l’anti-musulmanisme, les Femmes émancipées, l’Enfance surdouée, arriérée, soumises à la maltraitance domestique, infantile, et tyrannique d’une Extrême droite en recrudescence, les sous-castes de l’Humanité, dont les populations Noires, et peuples Africains.
 
 D. Trump suivra-t-il a la vague Bleue Marine française, emporté en son esprit de convoitise et son affection pour l’argent, le pouvoir , en ce besoin de totalitarisme mondial, de chefs d’État, imposant leurs propagandes et répressions génocides et criminelles, le durcissement de cette politique d’escalade de la violence politique, de chefs d’États en manque de Furher, mondial, auront trouvé en un D. Trump un hypothétique chef de file de ce fascisme planétaire implanté jusqu’en chaque démocratie même. Gifle à cinq doigts, étau-impasse des Dardannelles, la France et l’Occident luttant encore, pris entre l’Amérique, le danger Musulman intégriste et terroriste, en envahissement infiltrant économiquement démographiquement, par le biais-même de la discrimination positive élaborée, établie, instaurée en son lit, par une Gauche Humaniste Bobo sciemment aveugle des faits, les postes-clefs de décision de cette démocratie encore en vie, au sein des régions-mêmes, en glissement reptant insensible, et l’étau Russo-asiatique, infiltrant lentement les mœurs françaises, régionales, les bases mêmes, sans se dénommer, ne rêvant qu’envahissement de l’Europe, l’occident, le Monde. Et y travaillant jour et nuit. Contre un dictât International supplémentaire, le capitalisme, 5° doigt de la Gifle magistrale à la faiblesse des Lois protégeant les Démocraties, la Loi par le Nombre de ses élections présidentielles, ministérielle, et régionales. Son inverses intégrant le Droit de Dictât de politiques établies, ou minoritaires, sur les majorités, démocratiques, nazies, fascistes, ou non, impasse électorale et administrative, insoluble, encore à l’heure actuelle, faisant régner, l’ir-raison.
 Le vote populaire Américain, peut-il contester le vote des Grands Électeurs nommés, donc, plus à même de subir influences ou pressions (morales, mentales, physiques) politiques républicaine adverses à partis opposants, ou majorité composée d’influences monétaires ? Leur nomination ici dépendante, je le crois, de l’obédience D. Trump de la Chambre du Sénat, d’obédience républicaine.
 L’Amérique Démocrate sauvée par le Gong, de la publication officielle des décomptes et comptages des votants populaires, suite des événements au prochain épisode, de janvier 2017.
 
 Ces populations immigrées Américaines, dignes pour celles qui, non gangrenées de pègres les confinant dans leur travail alimentaire de mafias les achetant d’argents illicites issus des trafics de drogue et de traites de l’être humain, auront résisté à ces pressions physiques,mentales de la précarité des plus miséreuses, et dignes donc du film “Indigènes” ayant participé à la construction de l’Amérique, auront payé des impôts depuis leur premier remploi sur le sol Américain, et travaillé en entreprise pour des ponctions salariales en pus-values cumulées en paradis fiscaux qui auront voire offert sa campagne électorale, à D. Trump même, populations immigrées voire sans droit de vote pouvant contester leur opinion réelle, sinon celle achetée de promesse d’embauches proposées par la Droite républicain et de D. Trump, achetant ce pouvoir de vote.
 
 La “lâcheté inhumaine” de ne point pouvoir lutter d’avantage, ou de devoir céder, une fatalité parfois, que J. J. Rousseau dénommait : le roseau ploie mais ne rompt pas, mais si un Créateur existe, il devrait permettre au roseau de résister aux ouragans, et de croître et se reproduire autant qu’il était né de sa destinée de roseau, pensant.
 Mais les dissidences de se former, lutter, soulever, combattre et se faire exterminer, ficher, en leur plus belle défaite et celle de leurs élites pensantes, leaders fichés, arrêtés, incarcérés pour si peu de lutte en une Humanité, mieux vaudrait-il quelque Résistance passive neutre d’apparence et underground, je ne sais, parfois, ce que des Lois de la Gravité instaurent sur ce que le terrain connaît.
 Si Churchill avait ployé, et cédé, à Hitler, s’il n’avait prévu le débarquement allié, les nazis tels qu’il se trouvaient en situation d’extermination de la quasi totalité de l’humanité, serait au pouvoir, mais, hélas, cette Grande hécatombe du débarquement Allié, fut le début de la fin déjà commencée, d’un capitalisme aussi meurtrier que nazisme, déjà par ailleurs, implant éon plus en uniformes vert cadavre, et bottes de cuir, mais, en tenue d’été les étés,et tenue d’hiver, l’hiver, votre voisin, patron, mère, père, oncle, cousin en sont, collaborateurs de ces pouvoirs institutionnalisés, grandes entreprises, et multinationales, néo-colonialistes qui auront mis le feu aux poudres d’un conflit musulman, et créé, le Djihad. .
 Lorsque la tâche d’un président cesse brutalement pour un vote truqué de Grand Électeurs achetés, acquis à la cause d’un milliardaire Trump, présidence de B. Obama en sa lancée humaniste, humanitaire, de moindres dommages collatéraux, dans un rêve de Justice et de Paix, pour une fin de mandat, la Terre sombre, brutalement, rêver d’un nouveau Bush fera le futur martyre de la Terre.
 
 Erreur identique à celle des agent de la CIA tels virus semblant modérés, implantés dans les contrées de pays dictatoriaux à reconquérir par les USA, virus semblant atténués ou assez inoffensifs pour s’avérer capables de générer une résistance armée apte à entraîner une chute de dictatures fortement répressives, menaçantes et de méthodes détestables,enfreindre assez violemment et fréquemment les Droits de l’Homme pour alerter l’ONU via ONG sur place, groupements-virus qui auront échappé à leur Maître pour devenir après maintes mutations et divisions internes, virulents assez pour affaiblir leur pays-hôte et menacer ces laborantins Américains, qui ne les avaient prévu, du moins à ce point proliférants…
 La présidence B.Obama survenue après ces expérimentations de renversements de dictatures au Moyen Orient, et en milieux musulmans, gênée dans cette tâche de combattre ce travail de fou de la CIA, dont B. Obama aura hérité, CIA qui aura été abusée ainsi de la tâche de Saddam Hussein (mêmes ravages), agent neutre au départ, Américain, implanté ayant échappé à la surveillance Américaine, pour devenir totalitaire et insensé de répressions.
 Qui aura fomenté, organisé, payé les attentats français, la DST, les services spéciaux français, créant une chaîne alimentaire (autant poches alimentaires dentaires) de planches à billets et de publications médiatiques, impressionnantes, perdant en tourisme, ses services étrangers spéciaux,et gagnant en sécurité, déploiements policiers et militaires, préparatifs à une prise de pouvoir-putsch, de Marine Le Pen en prévoyance d’une dictature militaire, paramilitaire équipée d’une France du socialisme ayant évité le problème de son affichage ne serait-ce que par la Gauche bobo et du Front de Gauche, PCF et pro-soviétique, rêvant d’une dictature pro-soviétique mitigée de Russie Poutiniste mécène si révolution (ensanglantant la jeunesse dorée dissidente ainsi se révélant étêtée d”office en ses premiers rangs, fichée, parquée incarcérée, placée en détention, placements administratifs, d’emblée, éradiquée en sa moindre dissidence, sur interrogatoires musclés à rançonnages DST, intégrité des familles contre délation de complices, fichant les complicités masquées, têtes pensantes, et leaders principaux au moindre) financée par Poutine en deal.
 
 A savoir que toute intelligentsia de la Jeunesse, émanant de groupements officiels, non officiels, et rayonnant en source de dissidences dans le monde, l’irradiation internationale de la Gauche française devenait, pour les pouvoirs établis adverses à cette présidence socialiste, une nécessité vitale pour que règne un nouveau type de dictature française néo-nazie de type libéral modéré dont la Gauche française fait actuellement encore même le lit, la couvant autant qu’œuf d’Alien.
 Dans l’attente d’une faute incontestable vis à vis de ses bases, de D. Trump.

votre dévouée défenseure,
 Line Llao