La confiance en soi

Je suis actuellement confrontée à une épine bien implantée dans le pied de l’un de mes proches. Il s’agit de la CONFIANCE EN SOI.

La confiance ! Un bien grand mot qui semble être notre plus grand allié dans la vie, qui semble-t-elle toute parfaite, peut vite tourner au chantier. La confiance est celle que vous apportez à vos proches mais aussi celle qui sommeille en vous et vous fait étinceler un peu plus chaque jour. Certains savent mettre à profit ce sentiment, d’autres l’oublient et le ternissent. En effet, il est important de CROIRE en vous, de vous faire CONFIANCE. Ainsi, celui qui est confiant envers lui-même et les autres, croit en lui-même et les autres.

Papa disait toujours « Crois en ton étoile ma puce ». Leçon très importante de la vie que j’ai tenté de mettre en application mainte et mainte fois afin de me donner cet élan, cet élan de vie là où je me coupais moi-même mes propres ailes. Pourquoi ? Je n’avais pas confiance.

Je ne pourrais pas dire que peu de gens ont confiance en eux, car certains ont réellement ce trait de caractère et il s’en ressent dans leur personnalité dès le premier abord. Cependant, certains la laissent faiblir car ne la développent pas assez.

Une fois de plus, la société du XXIème siècle en est la première responsable ! Et oui ! Toujours la société ! Nous parlons toujours de celle-ci qui pourrait même être assimilée à une personne tellement elle émet et impacte les êtres humains.

Ainsi, elle nous freine, nous module selon ses envies, selon ses humeurs. Nous écoutons trop la parole d’autrui lorsque celle-ci a pour effet de nous impacter négativement quant à notre personnalité. Pourquoi ? Vous attachez bien trop d’importance au regard des gens. Vous avez peur de l’image véhiculée. Alors, pour paraître et je dis bien paraître aux yeux des autres, vous ne vous donnez pas les moyens, vous vous rabaissez, vous vous jugez (tout en, soit dit au passant, reportant toujours la faute sur autrui car vous n’assumez pas le fait de vous ternir vous-même). Vous érigez des barrières là où il n’y en avait pas, vous créez du conflit là où la paix régnait, vous installez un climat hostile là où il paraissait tranquille. VOUS choisissez de ne pas avoir confiance.

Ecoutez-moi. VOUS allez vivre toute votre vie VOUS et VOUS-MÊME. Personne ne va vous guider, personne ne va vous donner la main. Certains de votre entourage tenteront de vous aiguiller du mieux qu’ils le peuvent mais ils resteront subjectifs car ILS auraient agi comme CELA dans CETTE situation. Mais VOUS ? Auriez-vous agi comme CELA en suivant votre INSTINCT ? Laissez cette part animale qui vous est accordée. L’instinct est un bon indicateur de ce que doit être la décision qui vous convient. Si vous avez confiance en vous, alors vous pourriez décider de le suivre. Il n’est pas question de dire que ce sont toujours les meilleures décisions, mais ce sont celles qui nous appartiennent.

La confiance est un fléau mais elle peut devenir l’ancre d’une vie.

Le proche dont je vous parle se résume à être un brillant jeune homme qui ne s’écoute pas, qui se dénigre, qui ne croit pas quand il le devrait, qui se cache derrière un tas de situations, qui ne trouve pas d’importance à son petit être. Il est quelqu’un de foncièrement bon et respectueux mais plutôt qu’avancer ses qualités, il vous dira « Oui, mais je ne suis pas comme ça, j’ai fait ça, je ne mérite pas, je n’y arriverai pas ». « Mais bon sang ! Réveille-toi ! Des milliers de gens tueraient pour être à ta place, pour être ce que tu es. Ton problème ? Tu n’assumes pas ! Tu ne te regardes pas dans une glace en disant « je suis fier de moi ». Tu ne te cajoles pas. Tu ne positive pas sur TOI ». Mesdames et Messieurs, voici le parfait exemple d’un Homme qui n’a pas CONFIANCE en SOI. Peut-être l’avait-il mais l’a-t-il perdu, de par son passé, son histoire. Cependant, il peut CHOISIR de la retrouver. Il peut dire « Oui, je me fais confiance, oui je crois en moi ».

Nous pouvons choisir de laisser autrui nous détruire et nous enlever cette once de rêve, d’espoir qui nous donne cette confiance. Cependant, nous pouvons choisir de ne pas leur laisser cette opportunité.

Dites-vous « Je vais y arriver. Je n’ai pas échoué. J’ai seulement essayé. Cela n’a pas fonctionné. Je vais me relever et y retourner ». Aussi, dites-vous, « Je suis une bonne personne. Je mérite. J’ai le droit. Je vais me montrer et non vous montrer que je m’aime ». Il ne s’agit pas de narcissisme mais certains l’apparenteront à cette forme. Cependant, pour survivre au monde d’aujourd’hui, au monde de demain, vous devez choisir de votre destin grâce à votre instinct.

Vous et vous-même, ne l’oubliez pas. Vous êtes né seul, vous mourrez seul. Des personnes viendront, partiront, vous accompagneront, vous détruiront, vous détesteront, vous aimeront. Cependant, une seule personne restera à vos côtés sa vie entière : vous. Vous êtes face à vous-même chaque jour alors apprenez à vous aimez, apprenez à vous chérir, apprenez à vous attendrir, vous complimentez, apprenez la définition du mot confiance et instituez la au fond de votre crâne. Faites la vibrer, faites la fuser, faites la briller au travers de vos actes, au travers de votre personne, au travers de votre esprit, au travers de votre âme.

Ciao les nazes (with love).

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.