Les erreurs de départ de start-up

Augustin Sayer
Feb 22 · 3 min read

Beaucoup de guides sur les bonnes pratiques, mais combien sur les mauvaises?


Ne pas démarrer l’aventure avec vos associés sans signer de pacte d’actionnaires!

Vous êtes peut-être meilleurs amis aujourd’hui mais ne reportez pas à demain des conflits qui pourraient être déjà résolus à l’écrit.


Ne pas donner de l’equity à quelqu’un travaillant freelance pour vous!

Donnez de l’equity à quelqu’un travaillant à temps plein et assurez vous d’avoir une clause pour récupérer une partie des actions en cas de départ.


Ne pas donner de l’equity contre du loyer, conseil légal, ou autres services!

Les incubateurs ont une énorme valeur ajoutée, mais ne lâchez pas plus de 5%. Sinon ce petit cailloux deviendra un vrai problème à votre levée.


Ne pas donner plus d’1% d’equity à vos board members ou advisors!

Et assurez vous d’un vesting en fonction de temps ou objectifs.


Ne pas ignorer que les ressources humaines sont clés!

C’est l’éternel dilemme des startups. Argent contre talent. Restez près de votre argent au début mais embauchez rapidement de plus en plus qualitativement, même si cela débouche sur une augmentation de votre cash burn.

Demandez de la qualité!

Ne pas attendre le produit parfait!

Attendez plutôt que les clients vous disent s’ils payeraient ou non pour le produit. Et si ils payent, quels sont leurs commentaires?


Ne pas cold-email toute l’équipe d’un fonds de VC!

Cela crée une confusion dans l’équipe sur qui devrait répondre.


Ne pas tenter de bullshit-er les VCs!

Ils arrivent (en général) à détecter le BS, vous feront un grand sourire, et vous tiendront au courant s’ils sont intéressés. Ils voient 10+ entrepreneurs par semaine. A l’inverse, vendez leur une vision et non pas un futur imaginaire.


Ne pas brusquer les VCs!

Ils le verront comme un signe que vous n’avez pas d’autres options même si ce n’est pas le cas. Mais si les VCs sont lents à vous répondre, envoyez leur un reminder amical avec quelques data points qui ont évolué depuis votre dernière rencontre.


Ne pas accepter de dilution plus forte que 30%!

Demandez plutôt à ces mêmes investisseurs comment ils voient le prochain tour avec des entrepreneurs autant dilués.


Ne pas accepter une option de rachat à un investisseur stratégique/industriel!

Vous sortez de la route VC. Vous ne serez plus re-finançable.

Evitez les erreurs faciles!

Bonne chance! A votre disposition si vous avez plus de questions ou vous souhaitez prendre contact avec Newfund!

Augustin Sayer

Written by

Principal @ Newfund Mgmt | https://about.me/augustinsayer

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade