De l’état du marché du développement
Jean-Baptiste Dusseaut
5032

A mi-article je me suis dit “ce mec doit donner des conférences pour encore mieux s’écouter parler, c’est obligé”. Et… bingo!

Je crois comprendre l’idée général mais pas tout cet emballage d’analyses sociologiques pour au final nous convaincre qu’un développeur expérimenté c’est un Scrum master ou un Product Owner…

Certes le développement ne se réduit pas qu’au code, mais sans code il n’y pas de logiciel. Je répète : sans code il n’y a **pas** de logiciel. Et un langage ce n’est pas “qu’une” façon de penser : c’est Toute une façon de penser. Il y a une culture qui va avec, exactement comme avec les langues. Que dirait-on d’un linguiste “expérimenté” qui dit “l’espagnol ou le chinois, ce ne sont que des façon de parler”.

Un petit refresher pour redescendre (un peu) sur Terre :

PS: celui / celle qui faisait du WinForm il y a 20 ans est bien balèze :-p Voilà une belle illustration de comment au delà du “fouilli” apparent de mots-clés dans les annonce et les CV, il y a en fait des messages subliminaux qui circulent et qui en disent long sur qui on a affaire.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.