Iceland — photo @mattexrt

L’après-voyage : 4 étapes pour effectuer sa transition

Préparer, partir, revenir, et après ?

Aurore Choo
Oct 18 · 3 min read

Nous rentrons de voyage l’esprit frais, le cœur léger, les idées qui grouillent. Parfois. Plus proche de nous-même, souvent. Et cela, car nous nous sommes ouverts au monde de différentes manières. Car il y a eu un avant, et il y aura un après. Mais pour cela, il faut prendre du recul. Il faut être prêt à accueillir ces nouveaux paramètres, prêt à effectuer cette transition. Et cela se fait en plusieurs étapes.

1. Prendre conscience de ce que nous avons appris

C’est sur, en sortant de chez nous, nous avons forcément appris quelque chose de nouveau. Certains auront appris ce qu’est la cuisine espagnole, d’autres quelques mots d’anglais, ou encore à vivre dans la nature. Comme toujours, il y a toutes les échelles. Faire le point de ce qu’on a appris permet de se rendre compte de notre enrichissement, de prendre du recul sur l’expérience.

Et surtout, pourquoi pas intégrer ces nouveautés dans notre quotidien ?

2. Mettre en perspective sa vie et ses croyances

Car nous comparons beaucoup, et qu’il y a de bonnes idées à prendre partout. Car on ne peut pas s’en empêcher. On est curieux de voir les habitudes de cette famille, de rencontrer des gens de notre âge qui vivent ailleurs, de visiter des lieux importants pour les habitants de cette région. Et cela nous fait voir notre vie sous un autre angle, nous fait réaliser que les choses sont différentes ailleurs, ou pas tellement, et que nous avons beaucoup à apprendre des rencontres.

Que penser par exemple du 1er novembre mexicain, célébré en couleurs ?

3. Reconnecter avec l’enfant que nous étions (et sommes restés)

Par réflexe, parfois par besoin, et surtout car l’enfant que nous avons été est toujours là. Oui, nous avons grandi. Mais ce cœur qui bat est resté le même. Il a tout connu de nous, et parfois nous oublions qui nous avons été. Quelles étaient nos ambitions, nos rêves, nos étonnements. Le quotidien a sa routine, son rythme, et parfois il est bon de renouer avec ce que nous aimions enfant. Jouer dehors, dessiner, ou même regarder un dessin animé avec nos yeux d’adultes.

Reprenons où nous en étions, continuons de nous étonner.

4. Se lancer dans de nouvelles résolutions

En faisant le point, en regardant dans le rétroviseur, on a forcément envie de se dire : cette activité m’a plu, je devrais en faire plus. Ou : plus jamais ce type de logement. Tout ce que nous avons découvert nous amène a avoir une meilleure connaissance de nous même, de ce qu’on aimerait améliorer dans notre quotidien. Et c’est le moment. Le bon moment pour se lancer une ou plusieurs résolutions : continuer à boire des jus de fruits frais le matin, faire plus de sport en extérieur, prendre du temps pour lire.

Pourquoi attendre les vacances pour tout cela ?

Cette étape d’après-voyage, pas toujours évidente, s’accompagne souvent de réflexions. Il faut simplement prendre le temps de regarder dans le rétroviseur de temps en temps et se demander : “Qu’est-ce que j’ai aimé ? Qu’est ce que j’ai moins aimé ? Et pourquoi je ressens ça ?” Pour apprendre à mieux se connaître, aller de l’avant, et effectuer sa transition.

Et vous, avez-vous effectué votre transition ?

& si tu as aimé cet article, n’hésite pas à cliquer sur la petite main en bas autant de fois que tu le souhaites !

& pour en savoir plus:

Les compétences de l’aventurier

5 (fausses) raisons pour ne pas voyager

Comment grandir à travers le voyage ?

Aurore Choo

Written by

Le voyage pour (s’) explorer ! Nouvel article chaque vendredi — Suivez-moi @chooaurore sur instagram

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade