Conscient de sa différence

Écrit le 1er juin 2009

Pendant longtemps, je me suis demandée si Matthieu se rendait vraiment compte de sa différence. J’avais noté qu’il était devenu plus calme, plus posé lorsque je cherchais à comprendre ce qu’il voulait depuis que le diagnostic d’autisme avait été posé: il savait que je savais, et que j’essayais de l’aider, et je suis sûre qu’intérieurement ils se sentait mieux que j’aie enfin compris.

Matthieu tente parfois de communiquer avec moi, autrement que pour me dire qu’il a faim ou soif ou qu’il m’escroquerait bien d’un bonbon. Parfois, il est très en avance pour son âge, et arrive à utiliser son environnement pour me faire comprendre qu’il a une vie intérieure riche.

Pour Noël dernier, Matthieu et son frère s’étaient vu offrir un stylo Tag avec une demi-douzaine de livres qui fonctionnent avec.

De toutes les histoires que je lui ai présenté, Matthieu n’a accroché qu’avec l’histoire d’Elmer, l’éléphant bariolé. Sur le moment, je n’y avais pas fait grand cas: il a l’habitude d’avoir des préférences parmi les jouets et de ne jouer qu’avec certains d’entre eux en délaissant les autres.

L’histoire d’Elmer est plutôt ressemblante à l’histoire de Matthieu.

Elmer est différent mais apprécié des autres éléphants, parce qu’il les fait rire. Elmer en a assez d’être différent, et se peint de la couleur des autres éléphants pour passer inaperçu.

C’est un peu ce que Matthieu devra faire plus tard, non, pour pouvoir être accepté en société? Se “déguiser”. Ses “petites étrangetés” feront rire les autres, qui l’aimeront sans doute bien, mais ils s’attendront à ce qu’il leur ressemble plus pour l’accepter vraiment.

Elmer était différent.

Elmer était bariolé.

Elmer était jaune et orange et rouge et rose et violet et bleu et vert et noir et blanc.

Elmer n’était pas de la couleur des éléphants.

Elmer (David McKee)

C’est un soir où il n’avait réellement pas envie d’aller se coucher, et où il revenait sans cesse au salon me voir, que j’ai senti qu’il y avait quelque chose qui le tracassait. Il m’avait demandé le livre d’Elmer, ce que je lui avais accordé cinq minutes avant de retourner se coucher.

Matthieu s’évertua alors à faire dire au livre la phrase suivante, encore et encore:

Une nuit, Elmer n’arriva pas à trouver le sommeil; il se disait qu’il en avait assez d’être différent.

— Elmer (David McKee)

Et puis il fit marcher le jeu du stylo Tag sur la page où il faut aider Elmer à se déguiser en le frottant de baies. J’ai alors expliqué à Matthieu qu’il était effectivement différent, et qu’il travaillait très dur pour s’adapter et s’améliorer, et qu’il n’y avait pas à s’inquiéter. Matthieu a fait énormément de progrès en très peu de temps, surtout pour un enfant avec son handicap, et toutes les personnes qui s’en occupent m’ont dit avoir remarqué ses progrès et efforts fantastiques.

Une fois rassuré, Matthieu a accepté d’aller se coucher sans plus se relever toutes les cinq minutes. On ne se rend pas toujours compte de toutes les questions qu’il se pose, puisqu’il est si silencieux. On ne sait pas combien il a besoin d’être rassuré malgré nos félicitations et encouragements constants. C’est épatant de voir que dans sa tête il a très bien compris et fait le rapprochement entre la situation d’Elmer et la sienne.

Nathalie écrit sur Autisme Infantile depuis mai 2009.

Elle s’occupe à temps plein de ses deux fils autistes, Matthieu (17 ans) et Julien (15 ans). Dans une société foncièrement validiste, elle cherche à les rendre autonomes mais aussi à ce que leur individualité soit respectée.

Retrouvez Autisme Infantile sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Si vous avez aimé cette publication, abonnez-vous, clappez et commentez. Vous pouvez aussi opter pour recevoir les articles directement dans votre boîte de réception.

Merci de me lire! 😊💖

--

--

--

Nathalie écrit sur Autisme Infantile depuis mai 2009. Elle s’occupe à temps plein de ses deux fils autistes, Matthieu (17 ans) et Julien (15 ans).

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Autisme Infantile

Autisme Infantile

Nathalie écrit sur Autisme Infantile depuis mai 2009. Elle s’occupe à temps plein de ses deux fils autistes, Matthieu (17 ans) et Julien (15 ans).

More from Medium

Review of “Pulp” by Brubaker & Phillips

How African SMEs can save $48,114 annually

How A Solid Process Drives My Weekly Routine

From guitar prodigy to internationally acclaimed musician and composer, meet Francesco Staccioli