Signe de TSA: Absence de contact oculaire

Mon fils me regardait parfois dans les yeux, c’est donc pour cela que je n’ai pas cru tout de suite à l’avis de notre pédiatre, et que j’étais peu encline à faire un dépistage précoce de l’autisme.

Mais en revenant sur mes souvenirs, cela devient tellement évident que je me demande parfois comment je ne nous m’en suis pas rendue compte plus tôt.

Je me souviens de ma nièce qui refusait de nous regarder dans les yeux lorsqu’elle se faisait réprimander. Et je me souviens de plusieurs fois où mon fils a refusé le contact oculaire, bien que je n’aie pas été en train de le lui refuser quelque chose. J’essayais de mettre ma tête devant ses yeux et il regardait constamment ailleurs, évitant de croiser mes yeux.

En regardant à nouveau les milliers de photos que j’ai pris de lui depuis sa naissance, il regarde droit dans la caméra, du coup il semble qu’il regarde dans les yeux… mais au final, c’est bien la caméra qu’il regarde! Il n’a aucun contact oculaire avec les membres de sa famille sur les photos de groupe.

L’absence de contact oculaire peut être travaillée pour améliorer la communication. Nous avons travaillé ensemble sur le fait de me regarder lorsque je le lui demande, ou lorsqu’il me demande quelque chose. C’est un travail difficile, et tout le monde doit s’y mettre pour que ça marche, ce qui demande d’être très impliqué dans son groupe de travail.

Il faut aussi que cela soit agréable pour l’enfant autiste. C’est déjà assez difficile pour lui de travailler à tout cela. Du coup, je l’encourageais avec des friandises au début, pour que cela devienne plus facile pour lui.

Les spécialistes qui suivent mon fils se donnent à fond pour tirer les meilleurs résultats possibles avec lui… et ça marche! J’ai énormément de chance d’avoir trouvé une si bonne équipe. Ils sont à l’écoute de l’enfant, des petites choses que je remarque, et me laissent faire partie intégrale du groupe.

Faut-il travailler l’absence de contact oculaire?

J’aurais tendance à dire: oui. Il faut respecter les particularités autistiques, et donc respecter l’absence de contact oculaire, lorsque c’est un choix.

Beaucoup de nos enfants ont beaucoup de problèmes de communication, et sont moins attentifs quand ils regardent autre chose.

Une fois la compétence apprise, et qu’on se rend compte que la communication est là quand c’est nécessaire, et fonctionne, ce n’est peut-être pas obligatoire d’insister, et on peut laisser les personnes autistes décider de ce qui est confortable pour eux ou pas.

Un signe de l’autisme “fort”

L’absence de contact oculaire est un signe de l’autisme “fort”. S’il est associé avec l’absence de pointage du doigt et du jeu d’imitation, allez parler au plus vite de vos doutes avec un professionnel de la santé afin de procéder à un dépistage précoce.

Nathalie écrit sur Autisme Infantile depuis mai 2009.

Elle s’occupe à temps plein de ses deux fils autistes, Matthieu (17 ans) et Julien (15 ans). Dans une société foncièrement validiste, elle cherche à les rendre autonomes mais aussi à ce que leur individualité soit respectée.

Retrouvez Autisme Infantile sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Si vous avez aimé cette publication, abonnez-vous, clappez et commentez. Vous pouvez aussi opter pour recevoir les articles directement dans votre boîte de réception.

Merci de me lire! 😊💖

--

--

--

Nathalie écrit sur Autisme Infantile depuis mai 2009. Elle s’occupe à temps plein de ses deux fils autistes, Matthieu (17 ans) et Julien (15 ans).

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Autisme Infantile

Autisme Infantile

Nathalie écrit sur Autisme Infantile depuis mai 2009. Elle s’occupe à temps plein de ses deux fils autistes, Matthieu (17 ans) et Julien (15 ans).

More from Medium

Parking Lot Kickin’ It

Pic 1: An Asian woman working as a barista with a beanie on and short blonde hair. Pic 2: An Asian couple: the woman is staring fondly at the man as they’re in an alley. Pic 3: A girl is drinking a boba drink. Pic 4: A well dressed Asian man with glasses on wearing a sweater, the sleeves folded up to his elbow. Pic 5: An Asian couple sitting in a car with drinks in their hands as they’re laughing together. Pic 6: A car with three Asian people, laughing. Pic 7: An Asian woman sitting at a table.

How Well Can An AI Model Predict Heart Disease?

Extract from my 2019 Mongolian Marathon Run

Analysis of the FBI crime statistics on violent crimes and property crimes across USA universities…