Signe de TSA: Le flapping

Le flapping est un geste répétitif des mains et/ou des bras courant chez les personnes atteintes de Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA).

Ce geste, assez mignon lorsqu’il est présent chez les enfants (on va jusqu’à dire qu’ils font le papillon, ou qu’ils battent des ailes), est estimé “moins gracieux” à l’âge adulte, et la société cherche à souvent à diminuer la fréquence de cette stéréotypie chez les enfants autistes.

C’est pourtant des mouvements qui font du bien aux personnes autistes. À condition que cela ne devienne pas envahissant, au point de les empêcher de vivre, le flapping ne devrait pas être interdit.

Avec mon fils aîné, cela pouvait devenir très envahissant, au point où il s’arrêtait en plein milieu de ses mouvements pour flapper. C’était assez inquiétant pour la jeune maman que j’étais.

Le flapping est un des signes qui nous a permis de déterminer qu’il est autiste, grâce au dépistage précoce qui a été fait un peu après l’âge de deux ans.

Je vois mon fils “flapper” lorsqu’il est content, ou intéressé. Chez certaines personnes, c’est la nervosité qui déclenche le flapping. J’ai lu que ça les aidait à vider le trop-plein d’émotions.

Doit-on l’empêcher de flapper?

Pendant longtemps j’ai pensé qu’il était important de demander à mon fils d’essayer de ne pas flapper pour pouvoir plus tard être plus facilement accepté dans notre société, si jamais il arrive à vivre “normalement” et à aller à l’école, avoir un travail, une famille, etc. (bref, si il est high-functioning—cette qualification qui ne devrait plus exister).

C’était horriblement validiste de ma part.

Je pensais que le flapping n’était pas, et ne serait sans doute pas socialement acceptable durant les années de vie de mon fils — et ce sera peut-être le cas.

Il a prouvé qu’il est capable de se dominer, dans des situations bien précises, comme par exemple en public. Je ne vois pas cependant pourquoi je lui interdirais de flapper car cela lui fait du bien. Il faut juste éviter que ça ne l’envahisse au point de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit d’autre.

L’aider à vider son trop-plein d’émotions autrement

Mon fils ne flappe pas lorsqu’il est nerveux ou stressé, mais seulement lorsqu’il est content ou intéressé par quelque chose. Je lui ai proposé d’autres moyens de montrer sa joie, comme applaudir, serrer le poing en signe de victoire et crier “ouais!”, faire un high-five.

Lorsqu’il est à la maison ou dans sa chambre, je le laisse gérer son flapping comme il l’entend.

Attention

Ce comportement à lui seul n’est pas forcément un signe d’autisme, s’il n’est pas accompagné de plusieurs autres signes. Si vous êtes inquiets pour votre enfant, n’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel de la santé qui vous proposera un dépistage s’il l’estime nécessaire.

Nathalie écrit sur Autisme Infantile depuis mai 2009.

Elle s’occupe à temps plein de ses deux fils autistes, Matthieu (17 ans) et Julien (15 ans). Dans une société foncièrement validiste, elle cherche à les rendre autonomes mais aussi à ce que leur individualité soit respectée.

Retrouvez Autisme Infantile sur Facebook, Twitter, et Instagram.

Si vous avez aimé cette publication, abonnez-vous, clappez et commentez. Vous pouvez aussi opter pour recevoir les articles directement dans votre boîte de réception.

Merci de me lire! 😊💖

--

--

--

Nathalie écrit sur Autisme Infantile depuis mai 2009. Elle s’occupe à temps plein de ses deux fils autistes, Matthieu (17 ans) et Julien (15 ans).

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store
Autisme Infantile

Autisme Infantile

Nathalie écrit sur Autisme Infantile depuis mai 2009. Elle s’occupe à temps plein de ses deux fils autistes, Matthieu (17 ans) et Julien (15 ans).

More from Medium

Real world analogies to understanding Concurrency versus Parallelism

People lined up at an ATM waiting for their turn without being able to do anything else is a classic example of a serial flow.

Musings on the Foxes

A fox looking wistfully into the distance.

Initiatives versus Experiments

Our plans!