wisDOM(10/07–16/07)

Ce titre au jeu de mot douteux n’est pour le moins pas ranDOM, AHAH (j’arrête excusez moi) tant cette semaine aura été productive et riche en enseignements, entre nodeJS, bootstrap et ses components js pour finir sur DOM et jQuery.

Un des gros perks de ce week-end est la quasi non existance d’html/css dedans, je n’irai pas jusqu’à dire que je déteste ça mais ce n’est pas une source de connaissance comme je l’entends, c’est plutôt un outil pour travailler son esprit créatif, chose qui ne me fait pas défaut mais que j’aimerai employer quand je pourrai faire des projets complet avec du back-end de l’interaction et tout ce qui va avec .

Lundi prochain va être dur le season premiere de GoT arrive et avec lui vient l’hive… hum les spoilers, c’est une histoire qui remonte à longtemps, un réseau de connaissance met tout en oeuvre pour spoiler tout les autres quand un épisode sort sur une série dont on sait que quelqu’un regarde dans le groupe. En tout cas je ne sais pas qui a commencé le premier mais les représailles qui s’en sont suivie on été répétitives et on peux aujourd’hui parler de vendetta collectives. Je vais donc devoir neutraliser tout device ou software comportant un moyen d’interaction avec les personnes concernés ce qui comprendra mon portable et plusieurs programmes sur mon laptop.

Pour revenir sur quelque chose de plus sérieux j’ai adoré cette fin de semaine en télétravail du vendredi à dimanche qui m’a permit de voir plein de sujet et d’avancer sur plein de petits projets comme les learning courses node et DOM pour finaliser tout le dimanche après midi sur un petit programme hangman-game en utilisant un petit module sur node qui m’a permit d’interagir avec le shell et créer un petit prompt virtuelle sur celui çi pour me permettre de recéptionner les output venant des input que j’entrai dans le dit “prompt” directement dans mon programme. C’est en somme ma toute première “interface” utilisable en dehors du navigateur.

Par ce processus j’ai pu utiliser tout un tas de technique et de logique que j’avais appris auparavant tout en apprenant d’autre subtilité de node comme les function asynchroniques récursive(une bien grosse expression pour quelque chose de banale à écrire) qui permettent de faire une boucle infini qui ne se stoppera que lorsque les conditions que l’ont a au préalable présentés sont vérifiés. Au delà d’apprendre l’existence de cette technique j’ai compris à quel point un simple petit bout de code peu fluidifier et rendre un code source infâme, long et remplis de callback en quelque chose d’optimisé, refactoré et lisible. En bonus une petite art ASCII des familles qui passe bien sur le shell:

 _________
|/ |
| (_)
| \|/
| |
| / \
|
_|___

J’espère que la prochaine semaine se passera aussi bien que celle-çi.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Axel C.’s story.