Le Miracle Morning ne s’est pas produit
Frédéric Rigaudeau
153

Woua, en quelques lignes vous trouvez ce qui vous dérange et c’est ce que je trouve le plus génial. La capacité de voir en positif ou en négatif est en effet propre à chacun. Merci d’avoir souligné ce qui est le plus important, faire attention au négativisme d’où qu’il vienne, même des proches, enfin surtout des proches, et c’est forcé, c’est les gens que nous côtoyons le plus. 
Alors oui, être vigilant à ne pas se laisser tirer le moral en bas par ceux qui n’arrivent pas et qui ne veulent pas que vous vous éleviez, c’est important ! Et l’égo n’a rien à voir la dedans !

Reste en effet le degré d’implication et là je vous rejoins. Quel est le degré de volonté de changer quelque chose à sa vie?

Si elle convient tel quel, la motivation sera probablement nulle et la discipline pour amener de nouvelles habitudes, absente.

C’est aussi ce qu’il mentionne, le sentiment d’urgence, et si vous n’avez rien qui vous pousse vraiment, vous oblige à sortir de votre zone de confort, rien ne se passe, aucun effet. Et à quelque part c’est logique, pourquoi changer quand tout va “bien” ?

Y a-t-il du mal à se vouloir du bien ? et à le vouloir vraiment et s’en donner les moyens ?

Like what you read? Give Axel Reymond a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.