Troubles de l’audition, problèmes auditifs et santé mentale chez les seniors

Des recherches ont mis en évidence qu’il existe un lien entre la santé mentale des personnes et la perte auditive.

Les recherches avaient déjà permis de prouver que la perte auditive pouvait causer l’isolement social, les dernières recherches en la matière ont également permis de mettre en exergue le lien entre les pertes auditives et les problèmes de santé mentale.

Cet article présente les principales causes de la perte auditive et les façons dont la perte auditive peut affecter la santé mentale.

Comment la perte auditive se produit ?

La surdité de transmission se produit lorsque le son ne peut pas passer librement dans l’oreille interne et que le problème se situe au niveau de l’oreille externe ou moyenne. Une mauvaise transmission du son peut être due à un blocage causé par une accumulation de cire ou une otite. Elle peut également être causée par une anomalie congénitale, une blessure ou une maladie qui a créé un blocage physique ou une déformation de l’oreille. On peut parfois avoir recours à la chirurgie ou à des médicaments pour corriger les problèmes qui causent une perte auditive de transmission.

La perte auditive neurosensorielle est utilisée pour décrire la perte auditive attribuée à des problèmes se produisant dans l’oreille interne et dans les transmissions nerveuses acoustiques. L’oreille interne contient des terminaisons nerveuses qui sont responsables de la traduction des informations sonores entrantes en signaux électriques. La perte auditive neurosensorielle se produit lorsque ces cellules ciliées ont été endommagées ou sont mortes.

Dans de rares cas, des dommages directs au cerveau peuvent également causer une perte auditive.

Il existe de nombreuses causes de perte auditive, notamment :

Malformations congénitales qui empêchent la formation correcte du conduit auditif interne Virus et infections

Maladies, dont les oreillons et la maladie de Ménière

Certains traitements de chimiothérapie.

Perte auditive liée à l’âge. Il s’agit d’une forme de perte auditive neurosensorielle qui devient évidente dans les systèmes auditifs vieillissants.

Traumatisme physique

Exposition à des bruits très forts, soit sur une période prolongée, soit à la suite d’un événement soudain. L’exposition au bruit est également une forme de perte auditive neurosensorielle.

70 % des personnes âgées de 70 ans ou plus présentent un certain degré de perte auditive.

Problèmes potentiels de santé mentale liés à la perte auditive

Les recherches ont révélé un risque accru de problèmes de santé mentale spécifiques lorsqu’une personne a une déficience auditive, notamment : Dépression, Troubles anxieux, Paranoïa, Démence.

L’isolement social — un facteur contributif

Certains de ces problèmes de santé mentale sont créés ou exacerbés par l’isolement social que ressent une personne malentendante. Si une personne malentendante ne peut pas communiquer efficacement avec les autres, l’interaction sociale devient difficile. Cela peut entraîner de la colère, de la frustration, de la dépression, de l’anxiété et un déclin cognitif.

Une personne ayant une déficience auditive peut éventuellement cesser de communiquer avec d’autres personnes, ce qui aggrave les problèmes de santé mentale dont elle souffre.

Dépression

Une étude a révélé que sur 2 100 personnes de plus de 50 ans, les personnes ayant une déficience auditive étaient plus susceptibles de souffrir de dépression, d’anxiété et de paranoïa. Ils étaient également moins susceptibles de participer à des activités sociales, ce qui accroît l’isolement social qu’ils pourraient ressentir.

Une autre étude portant sur la santé mentale des adultes âgés de 35 à 54 ans atteints d’une perte auditive a trouvé un lien similaire avec la dépression. Ils ont signalé des niveaux plus élevés de détresse psychologique, d’anxiété, de dépression, d’hostilité et de sensibilité interpersonnelle chez les personnes malentendantes.

Les personnes malentendantes se sentent souvent frustrées et en colère par leur incapacité à bien communiquer avec les autres. Ces sentiments peuvent contribuer à la dépression s’ils ne sont pas maîtrisés.

Anxiété

L’anxiété est généralement décrite comme un sentiment général de nervosité ou de malaise face à un événement. Une personne malentendante peut éprouver plus d’anxiété dans un contexte social en raison de difficultés à entendre et donc à comprendre ce que les gens disent.

Lorsqu’une personne a une déficience auditive, les tâches courantes peuvent devenir difficiles — commander de la nourriture, entendre des questions, entendre au téléphone et entendre la circulation environnante.

L’isolement social causé par une déficience auditive peut également accroître l’anxiété d’une personne.

Démence

La démence désigne une vaste catégorie de maladies cognitives, notamment la maladie d’Alzheimer. Ces maladies évoluent graduellement et peuvent affecter la mémoire, les aptitudes langagières et le comportement d’une personne.

Une étude menée en 2011 a révélé que les personnes atteintes d’une perte auditive légère sont deux fois plus susceptibles de développer la démence. Chez les personnes souffrant d’une perte auditive modérée et sévère, les risques de démence ont été multipliés par trois et par cinq respectivement.

La plupart des gens ne pensent pas aux liens potentiels de la perte auditive sur la santé mentale. Pour éviter ces problèmes potentiels de santé mentale, il est fortement recommandé que les personnes subissent des contrôles réguliers de l’audition et obtiennent de l’aide pour traiter leur perte auditive.

Cet article a été rédigé avec le concours d’une l’association d ‘aide et de soins à domicile à Paris