TUNISIE…La Naissance D’une Révolution sans Leader


Un homme qui s’immole et enflamme tout un pays pour la liberté , la dignité, et le travail…se sont les principes d’une révolution tunisienne inachevé et sans leader…

la manifestation du 14 Janvier 2011 à Avenue Habib Bourguiba àTunis, devant le ministère de l’intèrieur

LUTTE CONTRE POUVOIR... REVE ET CONSECRATION..

la chute de régime Ben ALI est la consécration des périodes de tensions et des émeutes qui ont secoués la Tunisie durant les décennies du pouvoir BOURGUIBA et BEN ALI

LES PRINCIPALES ÉMEUTES EN TUNISIE DEPUIS INDÉPENDANCE

CHUTE DE BEN ALI… LA REVOLUTION CONTINUE

Lieu Sidi Bouzid (centre de Tunisie). Une altercation entre un jeune vendeur de légumes (Mohamed Bouazizi) et une policière, une gifle, un litre d’essence, une allumette et une immolation et ce fut l’étincelle puis le brasier d’une révolution de jeunes diplômés chômeurs, une révolution sans chefs, sans idéologies, sans religieux, sans revendications sociales, sans syndicats, avec pour seul slogan : Dignité-Liberté. Tels sont les spécificités de cette révolution d’un genre nouveau. Le 14 janvier 2011 ce fut la délivrance avec la fuite du tyran vers l’Arabie Saoudite

LA CHRONOLOGIE DE LA RÉVOLUTION 17 DÉCEMBRE 2010–14 JANVIER 2011

UNE RÉVOLUTION …UNE DEUXIEME CONSTITUTION(DESTOUR)

L’Assemblée constituante tunisienne de 2011 (المجلس الوطني التأسيسي التونسي) est une assemblée constituante de 217 membres2 élue le 23 octobre 2011 par les électeurs tunisiens, à l’occasion de la première élection libre organisée depuis l’indépendance du pays en 1956 et du premier scrutin organisé depuis le début du Printemps arabe3.Elle rédige la nouvelle Constitution de la Tunisie. Elle a également la tâche de désigner un gouvernement transitoire

UNE REVOLUTION TUNISIENNE ENGENDRE UN PRINTEMPS ARABE

Parti de Tunisie, ce mouvement gagne rapidement l’Égypte, puis plusieurs pays du Maghreb et du Moyen-Orient. L’incertitude règne encore quant à l’issue des changements, soit que les régimes aient réussi à désamorcer la contestation en faisant des concessions pour maintenir à tout prix la paix sociale (Maroc, Algérie, Arabie Saoudite, Oman, Koweït), soit qu’ils aient exercé une répression féroce (Bahreïn, Syrie, Yémen), soit qu’ils aient été abattus par la contestation de la rue (Tunisie, Égypte) ou au prix d’une coûteuse guerre civile (Libye)

LES PRINCIPALES RÉVOLUTION DU PRINTEMPS ARABE

LA RÉVOLUTION CONTINUE : YES WE CAN…
« C’est une révolution qui inspire de nombreux pays de par le monde y compris les Etats Unis. » Le Sous-secrétaire d’Etat américain chargé des affaires politiques, M. William J. Burns ne tarit pas d’éloges sur la révolution tunisienne.
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.