PRESENTATION DU METIER DE WEB DEVELOPPEUR

Photo by Thought Catalog on Unsplash

Introduction

A quoi ressemble le métier de web-développeur ? Est-ce qu’à la fin de la formation je vais coder comme dans NCIS ? Quelles sont ses mission ? Son salaire ? Est-ce que ça vaut le coup de devenir web-développeur aujourd’hui ?

Objectifs

L’objectif de ce préambule est de vous présenter le métier de développeur web et plus largement des métiers du numérique avec lesquels le développeur va travailler. Cela vous permettra de vous faire une meilleure idée des tenants et des aboutissants de ce métier pas comme les autres.

Les métiers du numérique

Le numérique est l’un des secteurs qui recrute le plus, à la fois dans les entreprises du Web (BlaBlaCar, LeBonCoin, BnpParibas, Vente-privée pour ne citer que nos champions français !) en plus dans les organisations plus traditionnelles comme les PME et les grands groupes qui se digitalisent.

En France, ce sont 36 000 postes dans le numérique qui sont à pourvoir dans les prochaines années. Et en Europe, il s’agit de 900 000 postes à l’horizon 2020.

Le numérique est un vaste secteur, dans lequel il existe une multitude de métiers dont les plus connus sont :

  • Webmaster : responsable d’un site internet, de sa conception à sa maintenance
  • Webdesigner : prépare une maquette de site web sous forme d’image (Photoshop, Sketch…) prête à être intégrée
  • Intégrateur : transcris les maquettes du Webdesigner en code
  • Community manager : anime et fédère des communautés sur Internet
  • Chef de projet web : gère l’ensemble d’un projet de site web et facilite le travail entre les équipes techniques et le client
  • Designer UX / UI : designer qui s’intéresse à l’expérience utilisateur (UX) ou à la conception de l’interface produit (UI)
  • Développeur web: programmeur spécialisé dans le web qui travaille sur les fonctionnalités d’un projet
  • Data analyst : est en charge de la modélisation et participe à l’analyse et à l’exploration des données
  • Product manager : est en charge de la stratégie d’un produit tech, en lien avec de nombreux services dans l’entreprise; il est aussi en charge de l’exécution de cette stratégie (ou roadmap)
  • Ect…

Le métier de développeur

Le métier de développeur consiste à créer, écrire, tester, documenter des sites Internet, des applications ou des logiciels. Le développeur travaille en équipe, le plus souvent avec des clients, des chefs de projet et d’autres développeurs.

Ce que ne fait pas un développeur :

  • Réparer un ordinateur ou une connexion Internet. Il n’est pas technicien de maintenance.
  • Concevoir les visuels ou les interfaces graphiques de sites Internet. Il n’est pas webdesigner.
  • Maintenir et animer des sites Internet. Il n’est pas webmaster.

Autrefois externalisé, le métier de développeur est devenu un véritable métier stratégique au sein des entreprises. Un article paru en 2017 dans Harvard Business Review explique que “les compétences en développement deviennent une clé de différenciation” pour les entreprises. Les développeurs sont “les hommes les plus recherchés du numérique”, il en manquerait entre 10 000 et 40 0000 par an en France !

Bill Gates (Microsoft), James Gosling (Java), Grace Hopper (COBOL), Guido van Rossum (Python), Kenneth Thompson (Go, Unix), Margaret Hamilton (Apollo), Tim Berners-Lee (W3C), Linus Torvalds (Linux), Dennis Ritchie ©, sont autant de développeurs célèbres dans l’histoire de l’informatique pour avoir inventé un langage ou un système d’exploitation.

Le pionnier de la science informatique est pourtant en fait… une pionnière, Ada Lovelace, qui a réalisé le premier programme informatique sur un ancêtre de l’ordinateur au XIXème siècle !

Développeur informatique, développeur web, codeur, programmeur, informaticien, développeur front-end, développeur back-end, développeur full stack… autant de termes qui sont utilisés couramment pour désigner le métier de développeur.

Il existe 3 grands types de développeurs selon les applications qu’ils développent:

  1. Le développeur web est celui qui crée des applications pour des sites web, utilise:
  • des langages front-end (HTML, CSS, Javascript): permet de coder ce que l’utilisateur final va voir
  • des langages back-end (Java, PHP, Node JS, Python, Ruby) qui permet de coder tout ce que le user ne voit pas. Par exemple communiquer avec la base de donnée, envoie d’email, sécurité, gestion de paiements, …)
  1. Le développeur natif qui crée des applications spécifiques à un système (windows, MacOS, Android, iOS, AS400, UNIX …)
  2. Le développeur hybrid qui crée des applications qui peuvent tourner sur plusieurs systèmes

Salaire de développeur

Il existe aujourd’hui un décalage entre l’offre et la demande sur le marché du travail : alors que les entreprises recherchent de plus en plus de personnes compétentes dans le numérique, en particulier des développeurs, le volume de candidats n’augmente pas suffisamment vite. Ne parlons pas des candidates 😃

Selon le baromètre de ChooseYourBoss, les développeurs juniors en sortie de formation (BAC+5), gagnent entre 24K et 31K en fonction de la technologie maîtrisée (PHP, Javascript, Java). En général, on peut doubler son salaire au bout de 4–6 ans d’expérience professionnelle. L’objectif pour nous est de vous propulser à 3 000€ net dans 3 ans.

Par ailleurs, les salaires sont parfois 2 fois plus importants à l’étranger, notamment aux Etats-Unis, au Canada et en Suisse. Le niveau de vie y est généralement aussi plus élevé.

Pourquoi devenir développeuse aujourd’hui ?

  1. Parcequ’une fois formée vous n’aurez plus de problème de job. Vous trouverez du travail partout dans le monde.
  2. Parce que le code est accessible à tous. Le code est accessible à tous le monde, peu importe les diplômes obtenus ou non, et bien entendu aux femmes! S’il faut avoir une certaine logique et être rigoureux, pas besoin d’être un crack en maths pour être développeur.
  3. Plans de carrirèe & salaires intéressants: Après avoir évolué comme développeur junior puis senior, vous pourrez vous diriger vers d’autres métiers: Lead Développeur, Chef de projet, Growth hacker ou Product Manager.
  4. Horaires & modes de travail flexible: Terminés la pointeuse à l’usine ou les métros bondés. Bon nombre d’entreprises ont compris que l’essentiel c’est la qualité du code produit et laissent leur développeurs pratiquer des horaires flexibles ou du télétravail.
  5. Parce que c’est gratifiant: Ce sera en grande partie grâce à vous que votre entreprise pourra développer de nouveaux produits et applications, les présenter sur sont sites à ses clients, booster sa croissance. Vous aurez droit à la reconnaissance de vos collaborateurs et de votre employeur.
  6. Communauté soudée: La communauté des développeurs est très forte et soudée, en France et à l’international. Meetups, conférences, projets open-sources, hackathons, devenir développeur c’est vraiment ouvrir sa vie aux opportunités, à l’échange et aux autres.
  7. Le code c’est l’avenir: Votre iPhone ? Du code ! Facebook ? Du code. Un GPS ? Du code. Commander une pizza ? Du code. Le code est universel. Le code est omniprésent. En devenant développeur, vous devenez acteur du monde digital, bâtisseur des édifices d’aujourd’hui et de demain.

Dernier mot…

J’espère que cette introduction au métier de développeur web aura permis de répondre à la plus part de vos questions.

Si vous êtes une femme que vous avez un bon bagage en anglais et que l’aventure vous tente n’hésitez pas à déposer votre candidature sur Stackerine

Change your life !