Introspection et changement

This post originally appeared on Tumblr the 13th of Mar 2013.

Introspection aujourd’hui. Recherche de soi. Acceptation. Changement.

Introduction en mot clé pour une fois, de façon à ne pas rentrer tout de suite dans le vif du sujet. C’est un article très personnel aujourd’hui, qui parle de mon introspection. En effet, de manière à aller de l’avant, j’ai fait une recherche sur moi même, et ai réfléchi à mes bons et mauvais côtés.
Mon plus gros point noir étant ma timidité. Cela affecte ma vie de tous les jours au plus haut point. Cependant, j’ai du mal à bien cibler le problème. En général, la timidité est un manque de confiance en soi, mais dans mon cas, j’ai fortement confiance en moi, et on peut même parler d’un léger complexe de supériorité (je dois aussi travailler sur le sujet ^^). Le problème n’est donc pas là, et je ne me l’explique pas. Je suis confronté dans mon quotidien à des situations ou je ne me sens pas dans l’obligation de parler, et donc je ne parle pas. Je suis donc perçu par mon entourage comme une personne très calme, très silencieuse. Néanmoins mon entourage proche me perçois différemment, comme une personne extrêmement loquace.
Je suis donc à présent en pleine phase de recherche du moi. Quel est le réel moi ? Quel est mon tempérament ? Dois-je accepter d’être une personne calme, distante, ou dois-je me forcer à changer pour devenir une personne exubérante ?
Tant de questions auxquelles je ne suis pas en mesure de répondre. Pour l’instant je me contente de rester vrai, fidèle à ce que je pense être, du moment que cela ne mets pas en péril mes relations avec les personnes qui me sont chères, et ma situation professionnelle.
Ce choix est finalement le choix de la facilité, et si j’avais le temps, j’irais bien faire des séances d’hypnoses, en espérant que mon inconscient ai les réponses à toutes mes questions. Néanmoins, plus j’attends, plus une boule de stress se forme en moi, c’est pourquoi demain je dévoilerais la raison de mon investissement soudain dans un blog : l’auto psychothérapie par l’écrit.