La pauvreté est pratiquement toujours plus élevée dans les villes-centre

Les deux tiers des personnes vivant sous le seuil de pauvreté (987 euros par mois) habitent dans les grandes aires urbaines, alors qu’elles rassemblent moins de 60 % de la population. Au sein de celles-ci, le taux de pauvreté est pratiquement toujours plus élevé dans les villes-centre, où il peut atteindre deux à trois fois celui des banlieues et plus de quatre fois celui des couronnes périurbaines.

Pour aller plus loin, ne ratez pas le décryptage dessiné « La France périurbaine a-t-elle été abandonnée ? », que j’ai co-signé avec Xavier Molénat, journaliste à Alternatives Economiques, sur le site AlterEcoPlus.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.