Mon seul et unique conseil pour TOUS les entrepreneurs

Durant ma carrière d’entrepreneur, j’ai pu assister à de nombreux succès de strat-ups, mais aussi à des échecs. Souvent, ces échecs se produisent pour la même raison, car les créateurs ne suivent pas une règle simple :

Commence petit.

Je vois souvent des entrepreneurs concentrer leurs efforts pour “être” ou “paraître” grand d’entrée de jeu. Masquer le fait qu’ils démarrent. Prédire tous les problèmes imaginables et y trouver des solutions. Vouloir que chaque détail soit parfait.

Est-ce une honte de démarrer petit ? Non, c’est une preuve d’humilité. Et l’entreprenariat, c’est être humble. Accepter l’imperfection. Admettre qu’on ne sait pas tout, apprendre et avancer pas à pas.


Le boxeur qui a passé son temps à choisir la couleur de ses gants au lieu de s’entraîner ne tiendra pas un round lors du combat. C’est la même chose qui arrive aux entrepreneurs dispersés.

Oui, entreprendre est un combat. Il faut de la discipline pour se focaliser sur l’essentiel et faire abstraction du superflu.


Entrepreneur, si tu te lances, sache que tu n’as pas besoin de cartes de visites avec gaufrage, d’une app iPhone, de boîte postale dans un quartier chic, de milliers de followers sur Twitter, de stagiaires à commander, d’un avocat, d’une holding, d’un event de lancement de produit, de se donner des noms de postes cool, d’un nom de domaine à 2000€, d’une grosse équipe, de créer des objects au nom de ta boîte, d’une stratégie social media ni d’un business plan à 5 ans.

Tu as juste besoin de te concentrer sur ce que tu fais. Laisse le reste pour après.

Bruno Pérez est développeur PHP et co-fondateur de l’agence digitale Buddyweb à La Courneuve. Suivez-le sur Twitter.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.