7 questions à Gilles Baudin, Directeur Packaging expertise L’Oréal

Après 25 ans de carrière chez l’Oréal dans le domaine packaging, Gilles dirige actuellement l’Expertise Packaging, entité corporate dédiée à la maitrise technique des packagings de nos produits, toutes marques et zones géographiques confondues.


Qu’est-ce qui vous a fait rester 25 ans en packaging chez L’Oréal?

L’Oréal a été mon 1er employeur à la sortie de l’ENSAM; le packaging est un métier passionnant pour celui qui aime concevoir des produits, innover, résoudre des problèmes techniques, en ayant les moyen d’agir sur la totalité du produit, découvrir de multiples technologies, croiser pleins de fournisseurs.

On ne peut pas rester insensible à 25 années d’échanges professionnels et personnels entre l’Oréal et soi! Le Groupe se porte bien, je lui dois beaucoup pour mon développement personnel. Mais ma plus grande satisfaction est à ce jour de pouvoir développer des jeunes.

Quel a été votre parcours ?

J’ai personnellement commencé en tant qu’ingénieur de recherche, et déposé très tôt plusieurs brevets; puis j’ai alterné les postes à responsabilité opérationnelles (lancement d’Ushuaia il y a déjà 20 ans!), et les postes corporate (responsable packaging et environnement) où j’ai dû définir les orientations groupe et les exposer au marketing. J’ai évolué sur des postes de management progressivement (4, puis 8, puis 25, puis 50 personnes). L’entité expertise packaging regroupe environ 70 personnes aujourd’hui. Je continue à recruter et former de jeunes débutants!

Fabrication de flacons pour le shampooing Ushuaia

En quoi consiste le métier d’ingénieur packaging ?

Le pack implique conception, innovation, dépôt de brevets, vente au marketing, négociation avec les fournisseurs, explication aux usines: tout est intéressant! Le plus gratifiant, c’est de voir la publicité de son produit.

L’ingénieur packaging doit avoir une forte sensibilité aux produits, ainsi qu’un gout prononcé pour la conception; il est assisté de techniciens et dessinateurs qui eux maitrisent parfaitement les logiciels de CAO. Les ingénieurs packaging exercent sur les 5 zones géographiques des Opérations du groupe: Europe, Asie, Amerique du nord/sud, Afrique moyen orient; les équipes sont réparties par division (luxe, grand public, cosmétique active et professionnels) et travaillent donc pour plusieurs marques.

Quel sont les compétences recherchées ?

Difficile d’exiger une spécialisation particulière, mais une aisance en mécanique (les moules et les machines d’assemblage), et des connaissances en plasturgie sont un plus.

Le packaging s’apprend peu dans les écoles: multiples technologies (plasturgie, impression, films, …) et multiples matériaux (verre, plastique, alu, fer blanc, carton,…). La logique de conception reste la même: des moules, des procédés de transformation, des chaines de cotes pour assurer les assemblages, des tests mécaniques et physiques…plus toute une dimension pour satisfaire les consommateurs: aspect, ergonomie… sans parler évidemment de la processabilité en usines, des couts. La protection de l’environnement est également une des facettes à traiter, techniquement, mais aussi pour répondre aux ambitions du Groupe en la matière: nous devons être irréprochables.

Nous cherchons avant tout les personnes curieuses, qui n’hésitent pas à proposer des idées nouvelles. Les personnes capables de remettre en cause nos façons de travailler et proposer des solutions innovantes. Des vrais entrepreneurs !

Où est fabriqué le packaging ?

L’Oréal ne fabrique pas de packaging, mais les sous traite à ses fournisseurs, ce qui nous conduit à nous déplacer très fréquemment chez eux, partout dans le monde. Les usines du Groupe fabriquent les formules et conditionnement les produits dans les pack achetés. L’Oréal a fait le choix de maitriser en interne la conception des packs, pour des raisons de qualité, de maitrise des couts et d’innovation.

Quel sont les missions que vous confiez à un jeunes diplômés?

L’ingénieur packaging a la responsabilité d’une gamme de produits en lancement, voire de plusieurs marques; il conçoit selon un brief marketing, partage les choix de conception avec ses partenaires, dont les fournisseurs, les usines. Il suit le développement et la mise au point des moules (injection de capsule, soufflage de flacon…), la mise en œuvre des assemblages (brosse mascara, mécanisme de rouge à lèvres…), analyse les résultats de tests, résout les problèmes, homologue, spécifie. Il est garant de la conception jusqu’à la satisfaction des 1ers clients.

Existe-t-il des passerelles vers d’autres métiers ?

Je connais des ingénieurs packaging qui sont aujourd’hui responsables achats sur une zone, et d’autres qui se sont réorientés vers la production. Mais beaucoup sont restés dans la communauté packaging développement qui offre de multiples opportunités: expertise, innovation, design, lancements, pack usines…

Fabricating de packaging pour rouge à lèvres