Vos problèmes sont utiles : servez-vous en !

Durant notre vie nous nous retrouvons confrontés à beaucoup de problèmes.
Et partons tout de suite d’un principe de base : les problèmes sont universels.

Pourquoi est-ce si important ?

Parce que cela signifie que, quel que soit votre problème, quelqu’un d’autre que vous l’a déjà rencontré. Et très souvent a déjà trouvé la solution.

Réinventer la roue ? Pour quoi faire ?

Lorsque vous faites face à un obstacle vous pouvez chercher vous-même la solution : ça prendra le temps que ça prendra mais vous y parviendrez un jour.

La question est de savoir quand.

L’autre solution, complémentaire, est de chercher la solution qu’un autre que vous a trouvé.

Ce serait pas pour ça qu’il existe des livres, des cours, des vidéos ?

Vous voyez où je veux en venir et vous comprenez que c’est la solution que j’envisage le plus souvent, puisque cela peut être un gain de temps considérable.

Dans tous les cas vous allez devoir appliquer ce que vous apprenez, que la solution “vienne de vous” ou non.

Voilà pour la partie où les problèmes des autres vous sont utiles.

Mais comment vous servir des vôtres ?

Faites de vos problèmes un outil

Notez les problèmes auxquels vous faites face dans vos créations, quelles que soient vos pratiques. Vos soucis en dessin, en animation (ce dont je parle en vidéo et en articles) et en quoi que ce soit d’autre sont comme à peu près tout ce qui vous arrive : à noter et à archiver.

Avec la pratique vous avez trouvé les solutions à certaines de vos difficultés, à tel point qu'elles vont finir pour devenir évidentes pour vous, des réflexes.

Vous ne devez pas oublier ces problèmes, parce que les débutants qui débarquent vont eux aussi y faire face.

Et vous avez peut-être des solutions à leur problème, car vous avez vous aussi été débutant complet (comme tout le monde).

Le but ? Etre conscient des problèmes auxquels vous avez fait face, des solutions que vous y avez trouvé, pour répandre ces connaissances, faire des cours, prodiguer des conseils... bref, apporter de la valeur à des gens qui veulent progresser.

Croyez-moi il est très facile d'oublier que nous faisons parfois face à des personnes qui n'ont que de faibles connaissances dans notre domaine, voire qui sont des néophytes complets.
Et que nos réflexes sont encore des défis pour eux.

Alors archivez vos problèmes, notez vos difficultés, organisez le tout, et servez-vous en pour diffuser ce que vous savez.

Et, bonus non-négligeable : vous créez ainsi un journal de bord de votre progression qui vous servira de témoin lorsque vous y reviendrez dans quelques années.

Merci pour votre lecture ! Si cet article vous a plu vous pouvez le partager autour de vous. 
Vous pouvez retrouver mes différents contenus sur ma chaîne YouTube, sur laquelle je publie chaque semaine des vidéos sur la motivation, le dessin, la créativité… comment créer l’environnement propice à vos créations :

Ou sur mon blog : benjamincerbai.com