Je suis reconnaissant d’avoir eu mon malaise et de l’avoir rencontré.
Le journal d’un pèlerin — 50
Gab Loignon
14

C’est vraiment jolie en fait. Pour t’avoir lu tout ce long, la plupart de tes plus beaux moments sont précédents de ce qu’on pourrait appeller ‘badluck’. Comme quoi c’est ces moments là qui nous définissent et qu’il finissent souvent très très bien.

Moi je vois le rapport dans ma vie et avec des évènements. Ça me pousse même à avoir un sourire en coin quand une merde m’arrive, comme quoi que je sais que c’est une histoire sweet qui s’écrit et que quelque chose de souvent bien beau arrivera après le coin.

Cute.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Benoit Deschamps’s story.