Cuisine créative et collaborative

Aujourd’hui, lors du forum ouvert des rencontres Moustic, j’ai proposé un atelier de cuisine créative et collaborative. 
Durée : 1h 
Participation libre

Qu’est ce que c’est ?

Je mets à disposition des aliments, des bases, des basiques : 
orange, pomme, kiwi, fèves fraîches, avocat, mangue verte, pain d’épices, tartines de sarrasin, persil, coriandre
Et des épices connues ou moins connues : 
curry, muscade, clous de girofle, fève tonka, poivre Sencho et poivre de Timut, fèves de cacao, combava en poudre

J’invite à créer ensemble quelque chose qui sera comestible.

Habituellement en cuisine, il y a un leader qui donne une idée de recette et les petites mains coupent, épluchent et servent l’idée du plat. 
Ici on co-construit le plat en échangeant ou en fabriquant concrètement à plusieurs mains.

La mise en place de l’atelier

Les participants au début restent dubitatifs et ne savent pas quoi faire. 
On goûte ensemble des épices pour se mettre dans l’ambiance. 
J’attends des propositions ou des idées pour laisser le champs libre à la créativité. 
Comme l’énergie reste hésitante, une idée est soumise, celle de créer une tartine sucréee et une salée pour se donner un objectif. 
Mais les participants ne savant pas quoi faire, par quel bout le prendre et comment le faire ensemble. 
Anne-Sophie commence à couper et se lance dans l’action, ce qui entraîne les autres.

Les aliments sont petit à petit découpés, râpés, hachés, émiettés. 
Je donne l’idée, l’icebreaker qui rompt la procrastination momentanée : faisons un cadavre exquis.

Le cadavre exquis

Chacun pense à un aliment et va venir le déposer sur la tartine, sans se laisser influencer par le choix des autres. On met, quoi qu’il arrive, ce qu’on a choisi et tant pis si c’est bizarre. 
On est là pour expérimenter, pour se tromper
On s’en fiche, le but n’est pas de réussir, de créer pour faire un produit comestible efficace et ingérable. 
On teste, on élabore des associations de saveurs, on s’amuse, on lache.

Les tartines

Le mouvement est lancé, les envies apparaissent. 
Des tartines en mono-chrome vert ou orange se montent, des thèmes fruitiers ou comment mettre en valeur les épices.

Certains créent seuls, d’autres vont apporter des touches un peu partout. 
Tout le monde part sur l’idée des tartines de sarrasin.
Pendant l’atelier, on échange autour des aliments qu’on ne connait pas, sur nos pratiques alimentaires, sur nos sensations gustatives.

La dégustation

On croque chacun dans les tartines qui se passent de main en main.
On échange sur nos émotions, nos plaisirs ou découvertes.
L’aspect esthétique est réussi et met en appétit.
Les résultats sont surprenants et ouvrent des voies possibles d’associations étonnantes : 
cacao-poivre de Timut 
orange-coriandre 
avocat-combava

La dernière tartine d’épices et de poivres dépote.

Pour prolonger l’expérience

Avec Érick qui participait à l’atelier nous décidons de faire un walkingdev d’une journée sur la cuisine collaborative
Nous partirons en itinérance à Montpellier le 25 Avril de lieu en lieu pour inventer ensemble. 
Inscription sur www.walkingdev.fr

Et un séjour de 3 jours pour expérimenter en forum ouvert des découvertes culinaires, de la collaboration, des expériences inédites et insolites lors du MiamOpenSud, l’article qui raconte le 1er.

Cet article a été créé sur mon compte github où les participants peuvent venir apporter leur touche perso, avec leurs photos, leurs ressentis, pour prolonger l’expérience collaborative.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.