Smart contracts : très schématiquement, ce sont des bouts de code inclus dans des transactions Eth/BC permettant de programmer/planifier une execution future. Une des (la?) fonctionnalité(s) permettant de lier du contenu externe à la blockchain, qui fait couler beaucoup d’encre et attise tellement de passions. Le buzz techno des dernières années, sans trop de doutes.
« Ethereum ne sert à rien »
Thomas Gerbaud
511

très schématiquement ;) la grosse différence est justement le point du dessus : richly stateful