Seul avec mes 3 enfants.

3

Je suis bien conscient que le changement ne peut pas venir des enfants, il doit venir de moi.

Il est absurde de penser que les pauvres adultes que nous sommes avons la science infuse en matière d’éducation.

Elever des enfants nous confronte à nos propres défauts, à nos propres limites, de manière très concrète. Avec eux il n’est pas possible de tricher : les retombées sont immédiates.

je suis maintenant connecté à mon environnement. Mes charges, mes engagements,…. c’est alors que je développe de mon point de vue une hyper attention à tout ce qui m’entoure. Sans le vouloir, j’entends la conversation des gens et au même temps je ne peux me priver de repérer les gens qui vont mal avec leurs enfants.

Cet état ne doit pas durer longtemps, il est usant….. petit à petit, je parviens à tout relâcher et à me recentrer sur moi même.

L’enfance de mes 3 enfants me permet de renouer avec les contes et à laisser aller mon imagination mais aussi l’attention que je découvre à toutes leurs paroles d’enfants.

1h30 pour rentrer de boulot, la fatigue me rattrape, le physique trahit,….. tout le monde dort il est 21h45 j’y vais aussi…..

Merci

Nabil Fandi

nabil@capcoaching.ma

Like what you read? Give Nabil Fandi a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.