Les réseaux sociaux et les PME

J’inaugure ici une série d’articles concernant les réseaux sociaux et l’utilisation que peuvent en avoir les PME. En effet, il est important de montrer à ces dernières l’impératif d’être visibles sur ces outils et qu’ils peuvent parfaitement compléter un marketing mix élaboré.

Ce premier article va me permettre de faire un résumé rapide des réseaux sociaux actuellement intéressants pour les PME tant en terme de visibilité qu’en terme de publicité payante.

1,5 milliards d’utilisateurs actifs pour Facebook, 300 millions d’utilisateurs actifs quotidiens pour Instagram, plus de 100 millions d’utilisateurs actifs pour LinkedIn. Les chiffres sont impressionnants et donnent le vertige. Néanmoins loin d’être une source d’angoisse, ces chiffres sont, au contraire, la preuve que les réseaux sociaux peuvent être d’excellents vecteurs de communication pour les entreprises, quelles que soient leurs tailles. Les PME, qu’elles soient dans le B2B ou dans le B2C, se doivent donc d’être visibles et actives sur les réseaux sociaux à travers des stratégies et des budgets bien définis et des objectifs identifiés et quantifiables.

Facebook

Commençons par le principal réseau social et ses 1,5 milliards d’utilisateurs, qui en l’espace de quelques années est devenu incontournable. Les entreprises peuvent via leurs pages se promouvoir et interagir avec leurs « fans ». En ce qui concerne la publicité, ce réseau social permet aux entreprises de pouvoir choisir une cible très précise en fonction de nombreux critères tels que le lieu de résidence, l’âge, les centre d’intérêts, etc. Une PME a tout intérêt à utiliser les publicités Facebook (que son objectif soit d’acquérir plus de notoriété, de générer des leads ou d’augmenter le nombre d’installation d’applications mobiles) car celles-ci sont placées principalement dans le flux d’information que les gens consultent sur Facebook. De plus, la variété de supports possibles (photos, vidéos) permet à un annonceur de capter son public cible avec un contenu de qualité.

Instagram

Basé sur la photo, Instagram (propriété de Facebook) n’a beau avoir « que » 500 millions d’utilisateurs actifs, son audience est très engagée vu que 300 millions de ses utilisateurs sont actifs quotidiennement. Instagram est un réseau social en pleine expansion puisque son audience a doublé entre 2014 et 2016. Il se tourne également de plus en plus vers les entreprises avec l’ouverture de la publicité à tous les annonceurs en septembre 2015 et l’apparition des profil business et des Insights Instagram en 2016.

Ce réseau social permet aux entreprises de créer une identité visuelle forte ainsi qu’un ciblage puissant. De plus, grâce à Facebook Ads, les publicités publiées sur Facebook peuvent également l’être sur Instagram. Enfin, Instagram étant orienté mobile, la publicité sur ce réseau social permet de s’adapter aux utilisateurs (de plus en plus tournés vers le mobile i/o le desktop) et à leurs nouvelles formes de consommation.

LinkedIn

Très différents des 2 premiers car exclusivement dédié à la vie professionnelle, LinkedIn possède une audience plus faible (106 millions d’utilisateurs actifs) mais dont l’intérêt peut se révéler stratégique pour plus d’une PME. En effet, ici les utilisateurs décrivent leurs expériences professionnelles ce qui peut permettre à une entreprise de recruter, de trouver des fournisseurs ou encore de trouver des clients (pour les entreprises B2B). A la vue de ces possibilités, une PME a encore une fois tout intérêt à savoir se mettre en avant sur ce réseau social via des campagnes publicitaires pour accroitre sa notoriété et également générer des leads. De surcroit, LinkedIn Ads permet de créer et de diffuser des publicités auprès de cibles particulièrement précises (en déterminant la cible à partir de plusieurs critères tels que la zone géographique, le type d’entreprise, le secteur d’activité, le type de poste ou l’ancienneté, etc.). Nul doute qu’une PME B2B trouvera ici un levier publicitaire redoutable.

Twitter

Réseau social basé sur l’envoi de messages (tweets) de 140 caractères, Twitter est un des réseaux sociaux les plus populaires grâce à ses 310 millions d’utilisateurs actifs mensuels. Pour les entreprises, c’est un excellent moyen de communiquer en direct avec ses utilisateurs/clients. Sur les 500 millions de tweets quotidiens, plus du tiers sont directement liés à des marques ou à des produits. N’oubliez pas également que, selon une récente étude Twitter, 31% des utilisateurs voient des tweets de PME quotidiennement et 66% ont déclaré avoir découvert une PME sur Twitter ! Il est donc important pour une entreprise, quelle que soit sa taille, d’être présente sur Twitter afin de prendre connaissance de l’avis des clients mais également de sa e-réputation.

En ce qui concerne la publicité, les PME peuvent à travers de Twitter Ads poursuivre différents objectifs (acquisition de leads, d’abonnés, augmenter les retweets pour augmenter sa visibilité, rediriger du trafic vers son site, augmenter le nombre d’installation de ses applications) en ciblant de manière très fine son audience.

Snapchat

La tendance de ces derniers mois avec ses 150 millions d’utilisateurs actifs quotidiens, ses 10 milliards de vidéos vues chaque jour et surtout son public jeune : 71% des utilisateurs de Snapchat ont moins de 25 ans. Ce réseau social en pleine ascension peut-il être utile pour une PME ? Je dirais que cela dépend du secteur d’activité et de l’âge moyen de la cible. Par exemple, une marque de street-wear ciblant les 18–25 ans a tout intérêt à être sur Snapchat. Il faut néanmoins tenir compte des nombreux freins existants comme la difficulté de mesurer les données ou encore la création de contenus adaptés qui peuvent difficilement être utilisés sur d’autres réseaux sociaux. Je conseillerai donc aux PME qui seraient intéressées par Snapchat d’attendre un peu que le réseau social mette en place des outils de ciblage (3 options de ciblage sont en cours de déploiement et devraient être disponibles fin 2016) afin de pouvoir connaitre l’impact de sa marque et de ses publicités sur son audience cible.

Après cet aperçu, je suis certain que vous avez de nombreuses questions concernant la mise en place de campagnes publicitaires sur ces différents réseaux sociaux, la façon optimale dont ils peuvent s’insérer dans votre marketing mix, quel est le budget adapté à vos besoins et à votre stratégie et en combien de temps vous pourrez voir les premiers résultats.

J’y répondrai dans une série d’articles à venir en détaillant chaque réseau social et sa plateforme publicitaire. Néanmoins si vous avez des questions et que vous ne voulez pas attendre mes prochains posts, écrivez moi à carlo@uno-agency.fr je serai heureux de vous répondre.