Exercice de créativité #1 : Les pages du matin

La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse

(A. Einstein)


  • Qu’est-ce qu’un exercice de créativité et à quoi ça sert ?

Les “exercices” de créativité sont des petites routines, expériences ou activités permettant de débloquer ou développer notre créativité au quotidien. La créativité est une qualité qui n’est pas réservée aux artistes, et la travailler régulièrement t’aideras à développer ta capacité d’adaptation et à trouver des solutions à tes problèmes du quotidien, entre autres bienfaits.

  • Les pages du matin, qu’est ce que c’est?

C’est un exercice créé par Julia Cameron, une experte mondialement connue dans l’enseignement de la créativité. C’est le premier dont je veux te parler car pour moi c’est le plus important, même si tu es banquier·e où infirmier·e, que tu n’aimes pas spécialement écrire ou que tu penses que tu n’écris pas bien. “Les pages du matin sont l’outil principal de la reconquête créative” écrit Mme Cameron (“Libérez votre créativité”) et il ne va pas te falloir longtemps pour t’en apercevoir. La consigne est simple : tous les matins, prends 15 minutes pour écrire tout ce qui te passes par la tête, tout, absolument tout. Il ne s’agit pas d’écrire un simple journal intime, ou d’inventer une histoire, en réalité tu fais ce que tu veux. Utilise ces pages comme un déversoir, si tu ne penses à rien écris “je ne pense à rien”, mais écris jusqu’à ce que quelque chose vienne. Et la magie va opérer…

  • Qu’est ce que ça va m’apporter ?

Déjà, le fait de balancer comme ça, tel quel, tout ce qui te passes par la tête va avoir un effet libérateur : tu te sens tout de suite plus léger·e, prêt·e à affronter ta journée. Ensuite, cet exercice va t’aider à identifier ton “censeur”, ta “petite voix rabat-joie qui te tires vers le bas” comme l’appelle Christine Lewicki, cette voix qui t’arrêtes toujours quand tu as une idée nouvelle, ou une envie différente, à base de : “mais voyons, tu ne peux pas faire ça, tu es bien trop nul·le, moche, stupide”… Ça y est, tu vois de quoi je parles ? Et une fois que tu auras identifié cette voix, tu vas apprendre à vivre sans l’écouter, à diminuer le volume en quelque sorte. Et ça, en matière de reconquête de ta créativité, c’est un gros, gros morceau !

Alors, qu’en penses-tu ? Prêt·e à poser un carnet et un stylo sur ta table de nuit dès ce soir ? Dis-moi en commentaire ce que tu en penses, si tu essayes, ce que ça change chez toi !

Like what you read? Give Carole Amelin a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.